Quelques jours après les résultats provisoires, la Direction générale des examens et concours (DGEC) a publié les chiffres officiels du premier tour du baccalauréat 2012. Sur 18 306 candidats, seuls 2 540 ont eu leur examen d’office, soit un taux de réussite de 13,88% contre 13,91% en 2011.

Résultats au Lycée d'État : 76 admis d'office, 419 admissibles, sur 1 310 candidats - Loïc Ntoutoume/gabonreview.com

 

Selon les résultats de la DGEC, les taux d’admissions les plus forts ont été enregistrés dans les séries scientifiques. En témoigne les 76,47% réalisés par la série C dans le Haut-Ogooué contre 61,54% dans la Ngounié et 60% dans le Moyen-Ogooué. Dans les autres séries, c’est la A2 qui arrive en être avec 40% d’admis d’office dans la Ngounié.

Gabonreview.com - Reçus au Bac à Lambaréné - © Georges Noa/gabonpageAu niveau des admissibles, le taux de réussite a été établi à 40,21%, soit 7361 sur 18 306 candidats. Le plus fort pourcentage a été enregistré en série A2 avec 83,33%  dans l’Ogooué-Lolo, suivie du Moyen-Ogooué avec 80%. Chez les «scientifiques», c’est la série D qui arrive en tête avec 56,6%, encore dans le Moyen-Ogooué, suivie de la Nyanga et ses 51,43%.

Enfin, les statistiques de la DGEC font état de 8 405 ajournements sur 18 306  participants, soit un taux d’échec de 45,91%. En 2011, le taux d’admis d’office était de 13,91%, soit 2 546 lauréats sur 18 300 candidats ; contre 38,11% d’admissibles, soit 7 361 candidats. Le taux d’ajournement, quant à lui, était de 45,91%, soit 8 405 recalés.

On en saura plus sur les résultats définitifs du baccalauréat 2012  à l’issue des épreuves du second tour qui démarrent ce 18 juillet. L’année dernière le ministère de l’éducation nationale avait atteint son objectif majeur qui était de porter le taux de réussite du baccalauréat, session 2011, autour des 50%. Le taux d’admission national était ainsi de 50,49 %, en progression de 16,43% par rapport à 2010, où le taux de réussite était de 34,51%.

 
 

5 Commentaires

  1. L'indigné dit :

    Après ils iront faire le service militaire? loool vraiment les conneries d’alain bongo

  2. BONGO dit :

    183000 bacheliers c’est beaucoup. il faudrait que le gouvernement crée des infrastructures d’accueil pour tout ce monde. Le gouvernement gabonais doit abandonner les détournements des fonds alloués au budget.

  3. mabikemakombila dit :

    je ne sais pas si nous avons lu la meme chose mais 18300 est different 183000. Mr Ondo ossa laissait entendre qu’au Gabon nous vouons un culte a la mediocrité. est ce la raison pour laquelle la fraude est erigée en sport national chez nos bambins

  4. Kombila dit :

    Malheureusement je fais partie des recalés dela dernière session.pourtant j’ai travailler pour etre parmis les cinq premiers du centre du ces Léon Mba de libreville.hélas je ne suis même pas admissible…ceci laisse alors dire que multiples erreurs ont pût se produire lors des correction du premier tour…et celà me rend malade, j’envisage bien faire un recour une foi mon relevé dans les main

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW