Pour avoir posté une caricature abordant, à son style, le récent accident de la circulation sur la Nationale 1, le caricaturiste s’est attiré les foudres de plusieurs internautes, y compris du Médiateur de la République. Il pourrait bientôt être sous le coup d’une plainte en justice.

Le caricaturiste Pahé. © Facebook/Patrick Essono

 

«Déplorable», «incroyable», «pitoyable». La caricature de Pahé, postée le 15 septembre sur sa page Facebook, n’a pas eu que des commentaires positifs. Elle a suscité une vague d’indignation et de colère de la part des internautes. Et pour cause, le caricaturiste, un des plus suivis sur les réseaux sociaux au Gabon, a pris le parti de traiter le récent accident de Kango dans le style cru, voire trash, qu’on lui connaît. Patrick Essono (de son vrai nom)  a présenté le malheureux événement comme un «barbecue géant sur la Nationale 1». Humour noir ? Peu y ont cru, à l’instar de Laure Olga Gondjout, qui s’est offusquée du ton choisi par le caricaturiste.

Pour le Médiateur de la République, «comparer le drame de Kango à un «barbecue sur la Nationale 1» en guise de condoléances, est irrespectueux et inadmissible». Comme elle, plusieurs internautes n’ont pas goûté la blague de Pahé, qui n’a pas manqué de se défendre. D’abord à l’endroit de Laure Olga Gondjout à qui il a assené : «Il est Laure de bosser Olga !», puis «Je fais mon wok (travail), #caricaturiste. Que la Laure Olga, fasse maintenant son boulot, au niveau de cet accident, pour lequel elle est grassement payée par le contribuable», avant de l’inviter à «faire (son) Médiateur de la République», en s’intéressant notamment à l’augmentation des frais d’inscription et d’écolage dans les universités publiques du pays.

En réponse aux autres internautes qui «aboient sur (ses) carics», Pahé espère que «demain, ils vont marcher pour protester contre cet accident». Et si le caricaturiste a fait mine de ne pas croire à l’éventualité d’une telle marche, d’autres, à l’instar des membres du Mouvement honneur et dignité indiquent, eux, que cette affaire pourrait finir devant les juges. Sur sa page Facebook, Télesphore Obame Ngomo, président dudit mouvement, a annoncé qu’une plainte sera déposée contre l’auteur de la caricature.

«On ne peut pas rire de tout. C’est dans un drame et un état de choc que tous nous avons appris l’accident mortel de Kango quand dans les heures qui ont suivi, un caricaturiste qui n’a cure de la douleur des familles endeuillées vienne nous parler de barbecue. Personne ne peut appeler ça de la caricature. C’est juste de l’indécence et de l’impolitesse voire de la pure méchanceté», lit-on sur la page du président du Mouvement honneur et dignité.

 
 

22 Commentaires

  1. paysane dit :

    Charlie Hebdo a bien ri de leurs attentats ? Il fait dans l’humour, ce n’est pas facile pour certains, mais, lorsqu’on est caricaturiste, l’on peut rire de tout.
    Qui a critiquer les caricatures de pahé lors des attaques du QG de Mr Ping l’année passé ? Lors du carnage des milices aux services de sa majesté ? Qui a contesté la caricature de Mboulou BEKA ? Personne. Receveur de leçon hier et donneur de leçons aujourd’hui.
    Gabonais seul peuple ou l’anormal est toujours normal

  2. le TSOMBI dit :

    Laure Olga ferait mieux de ne pas s’y meler tant elle n’a jamais rien dit à propos des massacres postelectoraux. elle n’a jamais rien dit lorsque l’on enlève des gens à longueur de journée. donc même son intervention ne doit pas faire l’objet d’une quelconque com.

  3. La Massue dit :

    @ Paysane
    Je suis désolé on ne peut pas rire de tout sous prétexte qu’on est caricaturiste. Il ne faut pas aller calquer les cultures occidentales & penser qu’elles sont TOTALEMENT applicables chez nous, bantous.
    Notre humanité nous demande d’avoir de la reserve, de peser nos mots, nos actes face à l’horreur, aux drames, de respecter la douleur de tous…PAHE,& pourtant j’aime parfois ces caricatures, aurait pu trouver d’autres mots, d’autres types de dessins, un autre timing pour exprimer ce qu’il voulait exprimer (En se demandant déjà ce qu’il voulait exprimer par cette caricature ???).
    Je n’ai jamais été #Charlie, parceque je pense que même si nous ne sommes pas d’accord il faut respecter les autres, leur croyance, c’est la base de l’humanité…La frontière est mince entre la caricature et la méchanceté gratuite.
    Avez vous déjà vu un dessin dans Charlie HEBDO concernant la shoah…Le jour où ils le feront et bien ils verront la colère juive leur tomber sur le dos…Tout ça pour dire que même chez les blancs & malgré ce qu’ils disent, on ne rit pas de tout & que leurs histoires de liberté de parole, d’expression, caricatures pour tout, etc. c’est pour juste certain…Y a qu’à aller poser la question à l’humoriste DIEUDONNE…

    • Paysanne dit :

      C’est vrai qu’on ne peut pas rire de tout, mais nous avons tous des sentiments différents sur ce que l’ont trouve illarant ou pas! De la manière dont je comprend ta position, c’est également ainsi que j’ai compris celle de pahé qui lui ne se laisse pas envahir par ses émotion dans l’exercice des ses fonction.
      De la manière dont tu te marais sur certaines de ses caricatures, une autre personne les condamnais.
      Il faut savoir que nos emotions ne doivent pas être un obstacle sur ce qui nous permet de porter un jugement crédible de ce qui s’est réellement passé.
      La réalité c’est que le gouvernement doit prendre le problème a bras le corps pour que ce genre de choses n’arrive plus. C’est a ce moment que les gens comme pahé interviennent pour que de par leurs caricature excessif pour certains voir chaucante pour d’autre font prendre conscience aux gens de la réalité, alors qu’ils sont tous éprisent par leur sentiment.
      Je respect ton point de vu,mais je voudrais que tu sache que charlie a fait des tas de caricature sur la shoah

    • natty dread dit :

      la caricature est une deviation pour denouncer les manques et travers d’une société, c’est ce que Pahé fait avec son crayon à papier, comme le font les caricaturists de Charlie hebdo, du Canard Enchaîné etc…c’est surprenant qu’on ne le comprenne pas ainsi! à quand notre catharsis?

  4. Michel Bouka Rabenkogo dit :

    Au delà de la peine, chacun est libre d’exprimer en sa manière son émotion. Liberté d’expression exige. L’artiste utilise son art. Chacun restant libre d’interpreter. Le supposé médiateur à mieux a faire. IL EST TEMPS DE SANCTIONNER LES CAUSES ET NON LES EFFETS. BWETE.

  5. Lucas dit :

    Les moralisateurs autoproclamés condamnent PAHE. Que dire de tous ceux qui ont partagé les photos et les images de ce drame? Est-ce respectueux envers les disparus et leurs familles? Tout comme PAHE, ils ont cherché a faire du sensationnel et ils pensent qu’ils n’ont rien fait de mal en cliquant sur l’icône <>. Pour finir vous verrez que sur l’article de gabonreview sur l’accident, le site n’a pas affiché les images des corps et du bus en flamme. Et pourquoi le site ne l’a pas fait?

  6. Moi dit :

    Pahé est victime de la clochardisation des artistes. Comme beaucoup, il s’offre au plus offrant au Gabongo. Aujourd’hui encore, il vient de caricaturer avant de réfléchir. En somme, il vient de faire du Pahé.

  7. Franco Sifredi dit :

    Pahe manque d’éducation. C’est un écorché vif qui fait de la dérision méchante une thérapie à son mal être

  8. Heinz-Levi dit :

    J’avoue que le caricaturiste ici a joué avec un style pas très elegant, certes, du point de vu morale. Ce qui peut être blamable.
    Mais du point de vu juridique,qu’a prévu la loi à ce sujet ? Primo.

    Segundo, A qui veut -on faire porter le chapeau de ce drame ? A un moment donné, et en toute responsabilité osons nous regarder dans les yeux.
    Pour ma part, le manque criarde des infrastructures, notamment dans l’arrière pays , pose un sérieux problème.
    Sinon comment comprendre,le fait que les gens soient souvent obligés de faire leurs propres provisions de carburant, aux risques et peril, non seulement de leur vie,mais de celle des autres comme c’est le cas aujourd’hui !!!

    Sauf si je me trompe, il n’ ya presque pas de stations dans le coin, une seule existait à une certaine époque. Pour preuve, les opérateurs économiques comme Olam et Rougier, pour contourner cette difficulté disposent de leur propre point de ravitaillement..
    Alors à qui incombe la responsabilité qui vient encore d’endeuiller de nombreuses familles ?

  9. Obiang Francois dit :

    Qu’ils portent plainte au ministre des transports qui devrait démissionner, limoger toute la chaîne de liée à la sécurité routière au Gabon. le ministère du pétrole et celui des infrastructures voir celui de la santé! laissez pahé! n’en fait pas le bouc émissaire.

  10. Télesphore Obame Ngomo dit :

    1. La caricature oui mais à quelle fin?
    2. Personne n’est contre le principe de liberté d’expression mais il faut bien comprendre qu’elle a des limites dans la mesure où il s’agit d’un drame.
    3. Quelle est la moralité que l’on pourrait lire dans la caricature incriminée? Il n’est nullement question de l’état de la route, ni de la vitesse au volant, ni de l’ivresse au volant ou encore d’une quelconque imprudence.

    Dans ce dessin on n’apprend rien sinon de la moquerie et de la méchanceté au regard de la douleur fraîche des familles. C’est en cela que ce dessin est limité et relève du registre de la médiocrité artistique.

    A ceux qui font allusion aux fameux morts du QG de Jean Ping. Quelques observations s’imposent:

    1. Robert Bourgi parle de milliers de morts
    2. Jean Ping parle de 600 morts environ
    3. France 2 dans son récent film documentaire sur la famille Bongo parle d’une trentaine de morts
    4. Annie Léa parle de 29 morts et nous présente 4 photos non identifiées.
    5. Un autre soutien de Jean Ping dit avoir été sur les lieux au moment des faits et note qu’il y avait plusieurs blessés qui venaient d’ailleurs.
    6. Maintenant RFI nous parle de 4 charniers sans nous dire où et qui les aurait vu.

    On n’est pas la pour dire si c’est faux ou si c’est vrai. Car finalement il y a trop de versions de gens qui n’étaient même pas sur es lieux. Laissons tranquillement la CPI nous donner l’épilogue de cette affaire.

    C’est en cela qu’on dit que les personnes sérieuses ne peuvent pas s’indigner face à un phénomène flou.

    Pour l’heure cet accident n’est pas une vue de l’esprit. Les images dures prouvent à suffisance de l’ampleur du drame.

    Pahé a juste été indécent. Et là c’est le civil qui s’en chargera car il s’agit de morale.

    Par Télesphore Obame Ngomo

    • BEYEME dit :

      @ M. AUBAME NGOMO,

      Attention, vous reprochez à Pahé d’avoir caricaturé cet accident, et au même moment, à bien vous lire vous dites que des personnes sérieuses ne peuvent pas s’indigner face à un phénomène flou. M. OBAME NGOMO, je pense que là aussi vous êtes dans l’invective. Cela sous-entend que vous ne reconnaissez pas qu’il y a eu mort d’homme au QG de M. PING. Ok ! Là n’est pas le sujet vous me direz, mais quand même…
      Voyez-vous, l’un(Pahé) a exprimé d’une manière maladroite certainement le drame qui frappe le Gabon et particulièrement les familles des victimes, l’autre (vous) insulte la mémoires des victimes des attaques du QG et leurs familles. Finalement, qui est plus irrespectueux?

    • Ghime dit :

      Au lieu de vous distraire sur une caricature certes pathétique, en qualité de journaliste ayez le courage de poser les questions qui s’imposent concernant les causes de ce drame et les vrais responsables. En qualité de quoi esterez-vous Pahé en justice ?

  11. OZORY dit :

    La seule alternative à cette situation d’incurie c’est la restitution du pouvoir à celui que le peuple a choisi afin de mettre l’homme au centre des préoccupations sinon des drames analogues jalonneront notre parcours

  12. BEYEME dit :

    Que se passe-t-il réellement dans la zone de Kango? Pourquoi tant de morts dans cette zone autrefois prisée des gabonais pour divers balades et autres? Tchouoooooooo, a tare nzame egogole

  13. OLSEN dit :

    Il a exageré c’est vrai mais des vendus tels que Telesphore et GONDJOUT viennent donner des leçons de compation à qui?

  14. Pahé dit :

    Lol. La bonne blague.
    Lecture…
    https://twitter.com/pahedipoula/status/909416556249182208

    #TelesphoreObameNgomo,mademoiselle, si vous en avez encore entre les jambes, j’attends votre #PLAINTE.
    Chiche!

  15. Poè dit :

    La diversion…
    Ça discute, ça va de gauche à droite. Les vrais problèmes sont laissés de côté. Et on ne sait toujours pas pourquoi dans l’État voyou des “émergents”, un gabonais doit mourir carbonisé à Kango. Voici les faits. Pahé et sa caricature, à mon humble avis, devraient moins intéresser mesdames Ngomo et Ngodjout que les causes de cet énième drame que les mesures inadaptées des autorités “émergentes”, après les premiers événements dramatiques de cette même localité n’auront pas permis de prevenir. Je demeure convaincu que cette polémique, quand bien même ce ne serait pas l’intention de ceux qui l’ont initiée, fait malheureusement diversion.

  16. Je pense à mon humble avis...(comme certains l'ont déjà exprimé), qu'il est temps de mettre un accent particulier sur les causes d'un tel drame...que sur les effets ! dit :
  17. BBTG dit :

    On jase autour d’une caricature qui est l’inspiration d’une personne par rapport à des faits observés ou pas, mais personne n’ouvre sa gueule pour vilipender ces insensés qui filment tout et postent tout sur les réseaux sociaux avec leurs téléphones portables.

    Certains de ceux qui font le bruit ici participent à la diffusion de telles images insoutenables d’un téléphone à un autre. Et comme on ne les vois pas, ils peuvent se sentir heureux de se cacher derrière leurs écrans.

    Lamentable, pitoyable…

  18. mbombè dit :

    Ne vous a_t_on pas dit que le beninois pour 800 millions de cfa a fait debarquer à LBV de centaine de marabouts pour tuer la resistance pour l’alternance? Y a un prix,c’est le sang des Gabonais / pensez_y.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW