Condamnant la récente agression verbale contre Edouard-Pierre Valentin et Crépin Gwodock à Paris, le président du mouvement Honneur et dignité a annoncé son entrée dans «la résistance», en se constituant partie civile dans le cadre de la plainte déposée contre les agresseurs présumés.

Le président du mouvement Honneur et dignité, Télesphore Obame Ngomo. © Gabonreview

 

Les membres du mouvement Honneur et dignité ont annoncé, samedi 1er juillet, que leur mouvement se constituait partie civile, dans le cadre de la plainte déposée contre les agresseurs présumés de l’ancien ministre Crépin Gwodock et Edouard-Pierre Valentin, le PCA de la Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré).

Leur décision a été prise pour éviter que «les séances d’humiliation et de déshumanisation inutiles s’abattent sur d’autres». Les deux hommes avaient été violemment pris à parti, le 24 juin, sur la terrasse d’un café parisien. Télesphore Obame Ngomo et les siens y voient un acte perpétré par «des chiens errants et enragés de la République», dont les conséquences, négatives pour la cohésion nationale et l’image du Gabon, sont à craindre.

Une semaine après cette agression, tout en refusant que «la loi du Talion» devienne «la chose la mieux partagée» entre les Gabonais, le mouvement a sonné la fin du règne du «silence complice ou coupable» et invité les Gabonais à «la résistance jusqu’à ce (que les auteurs présumés de l’agression) soient définitivement vaincus». «Notre pays et ses valeurs sont invités à une guerre contre (ceux) qui constituent une honte pour le Gabon voire même pour l’humanité. Car, dans quel pays responsable et civilisé, il est cautionné l’injure publique ou toute forme d’agression sur autrui ? Nul patriote, désireux de vivre dans un pays stable et respecté ne devrait rester en dehors de ce combat. Il en va de la préservation de la paix et de la restauration de la dignité du Gabon», a déclaré Télesphore Obame Ngomo.

Au sein du mouvement Honneur et dignité, nombreux sont ceux qui pensent que les récentes agressions de dirigeants gabonais à l’étranger sont commises par «des individus en manque d’éducation, de formation et même d’activités professionnelles». Pour le président dudit mouvement, «un Gabonais qui a une occupation noble et gagne dignement sa vie à l’étranger à mieux à faire que de scruter les agendas ou de chercher les hôtels des autorités gabonaises en visite dans un pays étranger».

 

 
 

35 Commentaires

  1. Emenon dit :

    Pauvres rigolos .Mr Obame Ngomo,ton tour viendra,honte à toi. Tu n’arrives pas à la cheville des résistants qui combattent pour que triomphe la démocratie dans notre pays.

  2. guidouma dit :

    mais les agressions de MENGA, Maitre Ruffin NTOUTOUME, OYOUNGOU et compagnie ne vous consernent pas?

    • joly dit :

      Ah bon? Ils ont été agressés par qui et où?
      Ne confondez pas les choses GUIDOUMA. Ce que nous avons tous vu en direct n’honore pas ces compatriotes. C’était un comportement de barbares.
      Même si monsieur Gwodock est coupable de crimes, nous n’avons pas le droit de cautionner ce genre de chose. En son temps, il rendra des comptes.
      Soyons juste digne et ne tombons pas dans ces bassesses.

      • Nzamata mine dit :

        Qu’est ce qui est à l’origine de tout ce que nous vivons au Gabon, notre cher pays aujourd’hui?
        Donc les arrestations arbitraires, les enlèvements et autres agressions dans notre pays ne vous disent rien du tout?
        Engongol abui…

      • BEYEME dit :

        @joly,

        Donc pour toi, les agressions subies par MM PING, ABC, MENGA, OYOUGOU, Ruffin, LEYAMA et j’en passe, gabonais comme toi et moi ne représentent. pourquoi une fixation uniquement sur ces deux membres vampiriques du système que sont E.V & sa go G?

        • Joly dit :

          BEYEME
          Donc parce que Ping et cie ont été aussi agressés(ce que je condamne également ) qu’ il faut laisser ces dérives se faire? Non
          Ces compatriotes vont se retrouver devant la justice parce qu’ ils veulent être des justiciers.
          Je pense que le Gabon n a pas besoin de ça. Il y a d autres plates formes où l on peut s exprimer notamment la justice( même française ).
          on peut porter plainte n importe où du moment que l on amène la preuve de ce que l on avance.
          ces compatriotes pouvaient le faire n est ce pas?
          Ne cautionnons pas ces dérives d un autre age quelqu en soit la raison.

          • okoss dit :

            Joly,
            Tu vis sur quelle planete ?Les agresses du Gabon vont porter plainte ou? au tribunal de LBV ou au marche de Mt Bouet.
            Germain Mba, Ndouna depenaud, Martine Olabou, tous ces crimes rituels, ca te dit quelque chose?
            Mon ami, les chiens ne vont plus aboyer, il n y a a meme plus des chiens, nous sommes devenus des panthers, et nous allons vous empecher de dormir .Le monde entire va decouvrir vos vrais visages…des sanguinaires que vous etes

          • joly dit :

            okoss
            vous êtes hors sujet

  3. Sameline dit :

    INDIGNÉ DES INDIGNATIONS SELECTIVES QUI FEIGNENT DE VOIR LES VIOLENCES QUOTIDIENNES AU GABON. EST CE PARCE QUE VALENTIN A PLUS DE VALEUR QUE LE GABONAIS LAMBDA TUÉ PAR LES SBIRES DE CE REGIME. PATHETIQUE.

  4. stephols MATSANGA dit :

    Ah Obame Ngomo tu as changé dèh !!!

  5. Obus dit :

    On a pris note et attendons de vos nouvelles brave fils de Gomo. On suivra tes pas devant les juridictions françaises. Du courage mais ne nous ment pas. Sinon on te relancera.

    • Bienvenu EYI MBA dit :

      Vraiment brave fils de Feu le Général NGOMO,un homme droit! Si chacun savait ce que notre progéniture ferait de notre patronyme,je pense qu’il y en a qui serait pas restés sur terre…

      Qu’il aille au bout,mytho!

  6. Airborne dit :

    Obame Ngomo, tu defends l’indefendable, si tu cherches un poste aupres d’Ali, va faire allegence à Accombressi qui t’enfile d’abord, de le meme maniere que Pascal Nkoulou et toi defendait BOA, il esperait avoir une place au soleil, mais il n’est rien, il rase les murs à cocotier en entendant un eventuel poste. Les agressions verbales de la disporats à l’etranger valent mieux que les agressions aux coktails momotov que subissent nos responsables politiques au Gabon, où leur biens sont brules par des incendiaires artisanales? Mais enfin Ngomo, tu parles bien français, mais là tu vois la paille dans l’oeil de l’autre et tu ne vois pas la poutre qui est devant ton oeil: entre agression verbal et agression aux coktails molotov.

  7. Yumus dit :

    Voilà ce qui arrive quand la bêtise politique, prenant le pas sur la raison et la cohérence avec l’histoire, ruse avec ses propres principes : elle finit par s’ériger en système de valeurs les plus basses qu’un peuple ait jamais vu se développer et être promues par un homme ou une femme raisonnable.

    Je demeure convaincu que cet homme ou cette femme a ses raisons que la raison ne connaît point…

  8. Allo241 dit :

    Toi même fais ta résistance n’appelle pas les gabonais qui ont du mal à se loger,manger et se soigner dans vos choses là.

  9. Mboung dit :

    Quiconque a répondu par l’offense à l’offense – n’a point à redouter la vindicte du ciel, – et quiconque se voit, pour prix d’une imposture, – infliger un affront, ne reçoit que son dû. Sophocle

  10. Le PDG t’a donne combien stp? En acceptant cela, es-tu digne?

  11. Kenoh dit :

    en quoi ces types œuvrent pour la cohésion du Gabon?!sérieusement.

  12. Milangmissi dit :

    Quand le général des mapanes et Dworaczek ont entrepris de venir clasher les résistants de Paris où étiez vous?

    Pourquoi vous n’avez pas dit ces compatriotes manifestent depuis 9 mois sans débordement? Même les français sont impressionnés par le civisme des gabonais.
    Espèce de malheureux, Telesphore Obame avec toutes les failles que vôtre personnalité intellectuelle et privé comportent comment pouvez vous, vous exposez ainsi ?
    Rappelez vous ce que disait le grand-père de Jonas Moulenda ” On ne montre pas les fautes des autres avec un doigt sale” sachant que vos doigts sont immondes cachez-vous bon Dieu!!!!!

  13. espoir dit :

    Mr Ngomo ton tour pour te faire la peau arrive. prepare-toi a les recevoir ces chiens errants et enrages de la republique.tu gesticules pour rien,les putchistes ne te connaissent pas, tu perds ton temps en te mettant de leur cote, pour eux tu n’es qu’un ringard et si tu en doutes va voir pascal nkoulou, il te donnera les conseils utiles.

  14. Eyi Moussavou dit :

    Ce monsieur est foutu. La résistance c’est chasser Ali Bongo du pouvoir et avec lui tous les têtards dans ton genre.
    Tu n’es peut être pas assez intelligent pour le comprendre, les gabonais, nous sommes lassés. Donc,la violence va aller créchendo.

  15. Jean Pierre dit :

    Bonjour Mon free.
    Je ne comprends pas comment tu peux prendre des virages à 90 degrés comme ça.
    Comment peux tu partir d’un point extrême à un autre en si peu de temps.
    En science, le changements d’une telle rapidité sont généralement associés à des catastrophes.
    Je ne suis pas engagé en politique, je fais ce commentaire du fait simplement que tu es mon propre frère, enfant de papa Ngomo Nve.
    Je pense que tu aurais mieux fait de laisser le privilège aux jeunes PDGistes qui veulent se promouvoir saisir cette opportunité en jouant cette partition.
    Prend le temps d’observer les choses. La patience paye parfois.
    Porte toi bien.

    Ton frère Eba.

  16. Kiapindi H20 dit :

    C’est Grave il est decreté un etat de GUERRE CIVILE rien de plus , c’est fou /Du 31 Septembre 2016 a maintenant on a massacré ouvertement des dizaines d’hommes et de femmes et emprisonné arbitrairement des citoyens /Personne n’a dit mot/ni levé le petit doigt,et maintenant pour des invectives verbales à un françafricain ,on declare une guerre civile,c’est un pretexte le regime PDG et ses valets recherchent des moyens pour parachever leur basse besogne debutée apres leur coup d’etat militaro puschiste/Allez lancez les hostilités comme vous le voulez/

  17. Bassomba dit :

    Il n’y a d’autres qualificatifs que le terme de sauvages. Oui Télesphore, ce sont des actes sauvages

  18. Nick dit :

    Il faut qu’il commence par se renseigner comme on se porte partie civile en France dans une affaire qui ne le concerne pas directement. Dans un premier temps,il faut que son association soit reconnue sur le territoire français et en plus, il faut qu’elle ait 5ans d’existence. TOUT ÇA C’EST DE LA POUDRE AUX YEUX POUR RECEVOIR QUELQUES PERDIEMS DE CEUX QU’IL PREND SOIT DISANT LA DÉFENSE.

  19. diogene dit :

    Confusion entre collaboration avec le fascisme et résistance…

  20. Le Fléau dit :

    C’est triste de voir encore des gabonais prêt à ciré des pompes pour avoir une place au soleil. C’est malheureux.

  21. Le Fléau dit :

    C’est malheureux. Ngomo,c’est l’argent que tu veux?

  22. la merveille dit :

    Obame NGOMO C’est normal qu’il justifie l’argent obtenu lors de la campagne avec certains journaux et le surplus qu’il reçoit pour mener ce genre d’action. OBAME NGOMO EST DEVENU LE NOUVEAU HERVE NDONG. Cependant qu’il n’oublie pas où se retrouve l’autre aujourd’hui avec un membre amputé. Bravooooo et courage OBAME Mais cependant dit -t-on qu’attention n’est pas derrière mais DEVANT…..a bon entendeur

  23. le TSOMBI dit :

    Monsieur,

    Vous n’êtes pas reconnu en france et vous voulez vous portez partie civile dans une affaire qui se passe en france. Votre bêtise d’association est elle reconnue en france? avez vous cette reconnaissance juridique en france? Pardon Professeur Tournesol pour pas dire Vas au sol arrêtez de nous distraire

  24. LeGambanais dit :

    Il a surement pris du H20 cet Obame.

  25. set dit :

    Il a 99,93% de chance pour que son association opportuniste du ventre soit reconnue en France.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW