Le président gabonais se trouve actuellement en Ecosse où il aura un tête avec le Prince du Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du nord. Ci-après, le communiqué y relatif de la Direction de la communication présidentielle.

© Times Higher Education

 

Ballater, le 7 août 2018 – Le Président de la République, S.E. Ali Bongo Ondimba et le Prince du Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du nord, Prince de Galles, se retrouvent ce jour en Ecosse pour un déjeuner de travail à la résidence de Birkhall.

A cours de ce tête-à-tête, les deux personnalités aborderont divers sujets d’importance, notamment le projet de construction d’un quartier modèle dans la commune d’Akanda fondé sur le Smart Code d’Akanda.

Fruit d’un partenariat entre le Gabon et la Fondation du Prince de Galles pour le Développement des communautés, ce Smart Code a reçu en mai 2018 le prix international d’architecture et d’urbanisme décerné par le prestigieux « Richard H. Driehaus Form-Based Code Award ». Il est également à l’origine de la conception d’une boite à outils destinée aux professionnels de l’urbanisme et élaborée par les équipes du Prince de Galles et l’Association des architectes du Commonwealth.

Rappelons que le Président de la République et le Prince de Galles travaillent en étroite collaboration depuis plus d’une décennie sur des questions aussi fondamentales que les changements climatiques, la diplomatie de la conservation, l’agriculture, la pêche durable, l’urbanisme et le braconnage.

Auteur : Direction de la communication présidentielle

 
 

16 Commentaires

  1. AIRBORNE dit :

    Le Président de la République, S.E. Ali Bongo Ondimba et le Prince du Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du nord, Prince de Galles, se retrouvent ce jour en Ecosse pour un déjeuner de travail à la résidence de Birkhall. les deux personnalités aborderont divers sujets d’importance, notamment le projet de construction d’un quartier modèle dans la commune d’Akanda fondé sur le Smart Code d’Akanda. Du n’importe quoi, Ali cherche des selfis avec des personnalité du monde. Tout les projets qu’il initié ne sont jamais arrivé à terme à l’exemple du tas de sable du bord de mer où il a roulé les chinois ou les sud africains dans la farine, le voila en Ecosse pour aller encore endetté le Gabon; et comme il aime voyagé, vivement que son aircraf crache.

  2. effet domino dit :

    Attention au score des effets d’annonces depuis 2009 :
    Construction d’un grand marché de Libreville : zéro
    Construction de la Marina : Zéro
    Création d’une compagnie aérienne : zéro
    Création de 3 Universités : zéro
    Création du nouvel aéroport de Libreville : zéro
    Création d’une usine pétrochimique d’engrais à POG : zéro
    Création d’une nouvelle raffinerie à POG afin de vendre du carburant dans la CEMAC : zéro
    Création d’un port à MAyumba : zéro
    Création d’un corridor routier reliant Libreville et l’intérieur du pays : mi raisin
    Création d’un corridor routier reliant les capitales provinciales et les départements : zéro
    Création de trois ports de pêches et de 3 bateaux de pêches maritimes : zéro
    Achat d’un grand bateau de transport maritime international : zéro
    Construction de 5000 logements avec livraison de 3200 logement en décembre 2012 (annonce de Ndong SIMA 2) : zéro
    Projet graine : zéro car rien n’est sortie de terre
    Le Gabon sera emergent en 2025, après éxécution du PSGE : zéro
    Masse bugétaire déclarée et reglée par l’assemblée nationale entre 2009 et 2018 : 9 ans x 2600 milliards = 24 000 milliards de CFA

    A cela s’ajoute les emprunts, les aides, les excédents budgétaires, les subventions de l’UE, soit en gros 28 000 milliards de cfa dilapidés par Ali Bongo entre 2009 et aujourd’hui.

    C’est Ecosse qu’il va chercher l’argent détourné (14 000 milliards de cfa) afin de baisser les tensions sociales et par la suite de gagner la confiance des gabonais pour qu’il obtienne 138 députés sur 144 en octobre 2018.

    • Asphalt dit :

      Voila une liste non-exhaustive de toutes les déclarations qui ont été faitent dans les médias par ce Mr et ses affidés.Apres tous ça je ne comprends pas comment un individu normalement constitué et qui a une éponge entre les deux oreilles peut-il croire encore à tous ce que raconte ce Mr et à sa gouvernance embourbée dans la distraction.

  3. KIEM dit :

    Mon fils rencontre régulièrement le Prince de Galles pour des thématiques beaucoup, beaucoup plus nobles mais sans selfies

  4. Adolf Mosséssé dit :

    Ali Bongo Ondimba, BOA pour les intimes, toujours en quête de légitimité, finira pour diriger le Gabon depuis l’étranger comme son homologue camerounais. Combien de jours par semaine Ali Bongo passe t-il dans son bureau au palais du bord de mer ?

  5. ETOUGHE METSINE dit :

    Merci à GR de dire à vos collègues de la presse présidentielle que Le Royaume uni et la Grande Bretagne désigne la même chose. Et que l’Irlande du nord fait parti de cette antité.

  6. Foya dit :

    Il s’agit d’une rencontre entre jetsetteur et non d’une visite d’État. ALI Bongo réduit à annoncer sa petite balade avec un prince sans pouvoir politique alors qu’il est chef d’État. Même le Chef d’État français ne peut pas t’inviter. Ce n’est pas le PM du Royaume Uni qui va t’inviter.

  7. Ari dit :

    Il est souhaitable que tu restes la-bas pour toujours car on n’a pas besoin de toi au Gabon.
    Ali Bongo Ondimba BOA is good for nothing but collecting selfies of himself and world leaders!

  8. Ce bisounours qu’on appelle Ali Baba m’exaspere… Il va toujours avec son sourire de… chez des gens sont les pays sont construits et le système économique est stable.
    Pendant qu’au Gabon Ali Baba fout la merde, pour dire par la suite que c’était pour une séance de travail!

  9. Jean Neymarre !!! dit :

    le type est allé s’excuser pour le scandale de ses frasques en Espagne révélé par le Sun et puis tout le monde sait que les Britts reboivent les indésirables en Ecosse comme avec Trump qui était obligés de résider dans son hôtel pour le renflouer un peu et donner le change peine perdue

    http://www.leparisien.fr/international/donald-trump-fait-etape-en-ecosse-et-il-n-est-pas-le-bienvenu-14-07-2018-7820151.php

  10. Serge Makaya dit :

    Il a beau jouer à la politique de l’autruche, la réalité finira toujours par le rattraper.

  11. Serge Makaya dit :

    C’est juste une photo pour nous faire croire qu’il a le moral. Dans la réalité, c’est tout autre. Du cinéma comme d’habitude…

  12. roberto dit :

    ali bongoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo!

  13. Junior Barro dit :

    De nos jours les pays du monde sont interconnectés.un payd recovillé ne peut pas avancer

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW