En déplacement à Bolosoville, le ministre d’Etat à l’Education nationale a récemment assuré les populations de cette localité dont est originaire Bertrand Zibi Abeghe, de ce que le président de la République tient à la libération de l’ancien député du PDG qui l’avait humilié en 2016.

Francis Nkea, Ministre d’Etat en charge de l’Education nationale. © flickr

 

Ali Bongo aurait pardonné à Bertrand Zibi Abeghe ses propos tenus en juillet 2016 et l’humiliation qu’il lui avait infligée en démissionnant publiquement du Parti démocratique gabonais (PDG) et de son mandat de député du 2e siège du département du Haut-Ntem. C’est en tout cas ce qu’a assuré Francis Nkea Ndzigue au cours d’un récent meeting à Bolosoville (commune de Minvoul). Aux habitants de cette localité dont est originaire l’ancien soutien de Jean Ping à la présidentielle d’août 2016, le ministre d’Etat à l’Education nationale a promis sa libération dans les meilleurs délais. Ce serait la volonté du président de la République, a prétendu le ministre dans un discours pour le moins enflammé, dont la vidéo fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques heures.

«Peu après ma nomination au ministère de la Justice, Ali Bongo m’a instruit de m’occuper du cas (Bertrand Zibi) en vue de sa libération. Ce que j’ai commencé à faire. La seule difficulté à laquelle nous avons été confrontée ces derniers jours, c’est que le tribunal (de Libreville) ne travaille pas. Mais il devrait sortir (de prison) dans les prochains jours. Zibi va bientôt sortir, parce qu’en tant que ministre de la Justice, j’avais tout fait pour qu’il soit libéré», s’est-il adressé aux populations.

A en croire Francis Nkea Ndzigue, sa nomination à la tête du ministère de la Justice avait un seul objectif : la libération de Bertrand Zibi Abeghe. «A chaque fois que je voyais Ali Bongo, il me demandait : «C’est toi le ministre de la Justice, où es-tu avec l’affaire concernant ton frère Zibi ?» Je lui répondais que mon frère sortira bientôt», a raconté l’actuel ministre de l’Eduction nationale, tout en présentant son nouveau poste comme «le plus grand et le plus important du Woleu-Ntem». Un poste dont il a d’ailleurs promis de faire bénéficier à tous les enseignants originaires de sa province d’origine, et particulièrement ceux de Minvoul.

En attendant, Bertrand Zibi est incarcéré à la prison centrale de Libreville. Il a bénéficié d’un non-lieu le 15 mai dernier pour 7 chefs d’accusation. Il est retenu en détention pour le délit d’«instigation à commettre des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’Etat».

 
 

20 Commentaires

  1. MEYE dit :

    Des affabulations mensongères. Pourquoi ZIBI n’est pas sorti de prison quand tu étais ministre de la justice ? Tu crois que nous sommes nés de la dernière pluie ? Comme le disaient mes grands parents. A nos âges, nous ne pouvons plus croire au Père Noël, s’il a vraiment existé dans ce monde. Mange ton argent tranquillement et oublie de nous distraire.

  2. Le Villageois dit :

    Cet article crache la démagogie à pleins gaz. Je suis allé regarder la vidéo de Nkéa en question, j’ai eu la nausée. C’est incroyable d’entendre un tel discours public en 2018. J’ai l’impression que certains ministres de ce gouvernement font tout pour que les citoyens ne les prennent pas au sérieux.

  3. Mikouma Paul dit :

    Michel Menga a déclaré à la Direction de RHM que lorsqu’il a demandé la libération des prisonniers politiques contre son entrée au Gouvernement, Isozet est revenu vers lui pour dire : “Il (Ali) est d’accord, sauf pour Zibi. Lui il est hors de question qu’il sorte parce qu’il l’a humilié.”

    Alors qui ment ?

    Menga, Isozet ou Nkéa ?

  4. Mikouma Paul dit :

    Mais ce n’est pas le propos de Menga à la Direction de H&M. Là-bas, Michel Menga a dit qu’Ali lui a promis la libération de tous les prisonniers politiques sauf Bertrand Zibi.

    Qui donc a menti ? Menga ou Nkéa ? Ali ou Isozet ?

  5. Okoss dit :

    Enfantin. Nkea aux abois
    Zibi sorti de prison va certainement se positionner comme députe
    Et il va gagner, pas Nkea .
    Ce triste Mr n est donc qu un tigre en papier

  6. Gabomama dit :

    Ça c’est le discours de la vrai sorcellerie politique. Un démagogie entouré de démagogie.

  7. WO WO WO,CES DIRIGEANTS, LOIN DE MON PAYS, JE RENDS TOUTES LES FOIS QUAND JE LIS CE QU’ILS PROFERENT,DISENT. J’AI LES LARMES QUI REMPLISSENT DES YEUX ET MON COEUR FAIT TRES MAL POUR MA NATIONS ENTRE LES MAINS D’UN GROUPE QUI TIENT TOUT UN PEUPLE EN OTAGE, EN ESCLAVAGE.

    PEUPLE GABONAIS LEVE TOI, NATION GABONAISE TOUTE ENTIERE COMME UN SEUL HOMME LEVE TOI POUR TA LIBERTE. TON IDENTITE, TA CULTURE, AUSSI RICHE, TA LIBERTE SONT EN DANGER, LA DOULEUR, LE PRIX DOIVENT ETRE PAYE POUR LA GENERATION PRESENTE ET FUTUR. POUR UN GABON DE DROIT ET DE JUSTICE.

  8. WO WO WO,CES DIRIGEANTS, LOIN DE MON PAYS, JE RENDS TOUTES LES FOIS QUAND JE LIS CE QU’ILS PROFERENT,DISENT. J’AI LES LARMES QUI REMPLISSENT DES YEUX ET MON COEUR FAIT TRES MAL POUR MA NATION ENTRE LES MAINS D’UN GROUPE QUI TIENT TOUT UN PEUPLE EN OTAGE, EN ESCLAVAGE.

    PEUPLE GABONAIS LEVE TOI, NATION GABONAISE TOUTE ENTIERE COMME UN SEUL HOMME LEVE TOI POUR TA LIBERTE. TON IDENTITE, TA CULTURE, AUSSI RICHE, TA LIBERTE SONT EN DANGER, LA DOULEUR, LE PRIX DOIVENT ETRE PAYE POUR LA GENERATION PRESENTE ET FUTUR. POUR UN GABON DE DROIT ET DE JUSTICE.

  9. AIRBORNE dit :

    Mais Nkea, tu n’es qu’un menteur, tu vas raconter des ragots au population de Bolossoville que Ali est soucieux de faire sortir Zibi. Chose qu’il ne fera jamais pour le moment. On le lui a demandé lors du dialogue d’Angondjé par le virevoltant RNO, il s’en fou. Tu es allé faire le beau un point c’est tout.

  10. Medzo Jacob dit :

    <> dixit le ministre Nkea. Mais, n’est-ce pas ce même tribunal qui ne travaille qui a prononcé le non-lieu envers Zibi tout juste le 15 mai dernier??? Le tribunal aurait-il travaillé seulement pendant la journée du 15 mai 2018 depuis lors!? Tout simplement pitoyable….

  11. Elop dit :

    TRANSMIS TEL QUE REÇU

    Traduction du discours de Francis Nkea devant les populations= de Bolosoville , fief politique du prisonnier politique Bertrand Zibi Abeghe.

    «Mes frères et sœurs
    Chers Parents ,

    Vous voulez qu’Ali Bongo fasse encore quoi pour vous ?

    Ali Bongo vous a donné un Ministre, le Ministre du 2e siège est aussi le Ministre de Minvoul. Le Ministre le plus important du Woleu Ntem.

    Ali Bongo s’est fâché parce que Bertrand a mal parlé. Oui, il faut le reconnaître. Mais lorsqu’il a fait de moi son Ministre de la justice, il m’a demandé de faire sortir Bertrand de Prison.

    Des témoins sont là, j’ai tout fait pour faire sortir Bertrand de Prison. Mais, à cause de la grève des magistrats nous n’avions pas pu obtenir la libération de Bertrand.
    Zibe Abeghe va bientôt sortir de prison car j’ai tout fait pour sa libération lorsque j’étais Ministre de la justice.
    Toutes les fois que j’ai rencontré Ali Bongo il m’a demandé et l’affaire de ton frère Zibe Abeghe en est où ?

    Jusqu’à présent le tribunal ne travaille pas. Ils sont en grève mais Zibe va bientôt sortir de prison. Ali Bongo veut libérer Bertrand.

    Mes frères et sœurs,

    Ali Bongo m’a ensuite confié le Ministère de l’habitat , un grand Ministère. Et aujourd’hui , le Ministère de l’Éducation Nationale. Le plus grand ministère au Monde.
    Sachez mes parents que tous vos enfants instituteurs et professeurs auront maintenant les Postes à l’Éducation nationale. Tous vos enfants professeurs seront promus.
    Minvoul ne sera plus malheureux. »

    Cher(e)s ami(e)s,

    Nous sommes au 21e siècle dans un pays dit moderne et nous écoutons des discours dignes de l’époque coloniale. Monsieur Nkea est avocat , Docteur en droit.

    Quelle honte pour le Gabon!!!
    Quelle indignité !!!

    Trop c’est trop il faut RÉAGIR

    • FINE BOUCHE dit :

      Merci pour la traduction, je ne sais pas si je dois en pleurer ou rire, mais le fond en est touché. Ridicule lamentable et tout le chapelet. Si tous les ordres viennent d’en haut, comme aime à le dire toutes les personnes qui veulent se soustraire aux lois de la république et justifier leurs actes déplorables. Eh bien bip le celui d’en Haut

  12. FINE BOUCHE dit :

    Moi je pense que c’est réellement leur niveau intellectuel de réflexion, tout ce monde là n’a jamais été confronté à la réelle intelligence la leur étant virtuelle beaucoup de mots alignés mais aucune cohérence et cohésion. Entre leur “moi je” et “le distingué camarade” peu de place pour les problémes du peuple.

  13. mapane dit :

    En lisant cet article nous avons l’impression que les ministres Gabonais “ne suivent pas “. Ils sont rouillés , embourbés…Les Gabonais sont instruits ,éduqués et cultivés ( Nouvelles Technologies de l’information , medias internationaux sont autant des supports ).Discours des années 60 , et 70 .
    Avancez avec le temps afin d’éviter de sortir des inepties. Nkea c’est un monologue car vous n’êtes pas convaincant. Vous n’êtes pas sérieux.

  14. FINE BOUCHE dit :

    7 chefs d’accusation annulés et un non lieu que fait encore Bertrand ZIBI derrière les barreaux. le seul chef qui lui est reproché devrait être sanctionné soit d’un rappel à la loi soit du sursis. Du soit disant coup d’état à instigation à commettre des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’Etat. Il y a un énorme fossé et il a fallu deux ans sous Nkéa pour que ceci ne soit pas décidé. Ridicule

  15. MEIGNE MVONG dit :

    “Ali Bongo nous(minvoulois) a déjà donné[ un minstre d’Etat[…]que voulez-vous encore qu’il nous fasse encore”

    • Milangmissi dit :

      Qu’est ce qui peut pousser un homme à étaler ainsi sa détresse et son indigence. Nkea je ne sais pas comment tu vas te payer ton petit plaisir concupiscent mais ça va être chaud pour toi. le jour où tout le monde le saura, tu auras hontes

  16. Peace and love dit :

    Un bien curieux angle éditorial de cet article de la part de Gabonreview. Je dis cela mais je ne dis rien.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW