Invité par son homologue équato-guinéen, Ali Bongo sera, ce 22 août à Malabo (Guinée équatoriale). Ci-après le communiqué de la direction de la communication présidentielle y relatif.

(Archive). © D.R.

 

Malabo, le 21 août 2018 – Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, est attendu en Guinée équatoriale ce mercredi 22 août dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié.

Invité par son homologue équato-guinéen S.E. Obiang Nguema Mbasogo, le Président Ali Bongo Ondimba et son hôte s’entretiendront en tête-à-tête sur la situation politique et sécuritaire dans la sous-région Afrique centrale. S’inscrivant dans le cadre de concertation permanente et régulière entre les deux chefs d’Etat, cette rencontre vise à renforcer davantage la coopération bilatérale entre le Gabon et Guinée équatoriale.

Ce déplacement intervient 6 mois après la dernière visite de travail du chef de l’Etat dans ce pays frère. En février dernier, Malabo a constitué une des étapes de la tournée sous-régionale du président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), S.E. Ali Bongo Ondimba. Les questions de paix et de sécurité étaient déjà au menu des échanges entre les deux hommes.

Auteur : Communication Présidentielle

 
 

2 Commentaires

  1. AIRBORNE dit :

    “Invité par son homologue équato-guinéen S.E. Obiang Nguema Mbasogo, le Président Ali Bongo Ondimba s’entretiendront sur la situation politique et sécuritaire dans la sous-région Afrique centrale” c’est normal que le vieux le convoque suite au detournement du bateau battant pavillon panameen qui a disparu dans les territoriales du gabon. La marine nationale ne dispose pas d’un batiment pouvant tenir un mois en mer pour la securité des cotes du Gabon, il ira demande l’aide du vieux pour retrouver ce bateau, sinon voila une dette que le Gabon payera à la Russie, surtout que ce navire en partance de Lomé pour Libreville devait décharger sa cargaison fuel à SGPP depuis le 14 aout et comme nous étions en pris pour les festivités des fêtes des provinces, l’on a fait attendre le navire au large pour faire les décomptes du pognon par la douane portuaire. Toujours le magico .

  2. espoir dit :

    Ah bon c’est pour cette raison que BOA a fait un aller-retour?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW