En attendant une réaction officielle des autorités du pays, la question sur l’annexion par le Congo du village Youkou dans l’Ogooué-Ivindo, révélée par nos confères de l’hebdomadaire «Le Mbandja», a trouvé le 15 mai 2018, un brin de réponse auprès du ministre de l’Intérieur. Selon Lambert Noël Matha, cette information devenue virale sur les réseaux sociaux ne serait pas fondée.

Un drapeau congolais flottant au-dessus du village Youkou dans le département de la Zadié dans l’Ogooué-Ivindo. © D.R.

 

Le Sénateurs (en bas) lors de l’audition du ministre de l’Intérieur (en haut au centre) au palais Omar Bongo Ondimba, le 15 mai 2018. © D.R.

Les autorités gabonaises ont observé un curieux silence sur l’annexion supposée du village Youkou, dans le département de la Zadié (province de l’Ogooué-Ivindo), par des forces de défense congolaises. Heureusement, ce 15 mai 2018, le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, a été contraint, par les sénateurs membres de la Commission des lois et des affaires administratives qui l’auditionnaient, de se prononcer sur les révélations de l’hebdomadaire «Le Mbandja».

Venu au Sénat à la faveur d’une audition sur des ordonnances portant notamment sur des modifications de lois portant élection des députés, la fixation et répartition des sièges de ceux-ci et la suppression de certaines dispositions de la loi 7/96, portant dispositions communes à toutes les élections, Lambert Noël Matha a été interrogé sur ladite violation des frontières gabonaises.

Le ministre de l’Intérieur a soutenu que «c’est une information non fondée», argumentant que : «les images qui circulent sur les réseaux sociaux, sont des vieilles images». Si les espaces médiatiques du ministère de l’Intérieur n’ont pas fait mention de cet échange avec les sénateurs, se contentant de textes de loi examinés,  Jean Christophe Owono, 6e vice-président du Sénat, n’a pas manqué de relayer l’information sur sa page Facebook.

Si les réponses du ministre de l’Intérieur n’ont pas semblé convaincre les sénateurs, ces derniers ont déclaré «prendre acte» tout en «invitant les résidents des zones frontalières concernées à leur fournir plus d’informations» afin de mieux apprécier la position de Lambert Noël Matha et la réalité sur le terr

 
 

9 Commentaires

  1. serge obiang obame dit :

    De vieilles images… Il reconnait que nous avons ete annexer par le passe. On voit bien le drapeau du congo. Ces intellectuels ne savent meme plus quoi dire. Que dire de ce silence complice?

  2. Cher compatriote
    La heine
    -Dans la famille
    -Dans le quartier
    -Dans le pays
    -entre religion
    -entre etat
    Est ventilé par les rumeurs et les fosses nouvelles, et ce ci entraîne la rupture familiale,politique,et les guerres que nous connaissons. Certainement vous aviez entendu parlé de “Radio milles colline”?? Et les effets dévastatrice qu’elle a occasionné dans un pays voisins?
    A qui profite les rumeurs relayer par les faux journaliste de gabonreview dans leur site ? La guerre? Et en plus vous faites les montages des illustre citoyens sur les photos inapproprié.vous parlé de quel silence ?

  3. Demadzal dit :

    Il faut être prudent dans la publication de ce genre d’information.Surtout que gabonreview jouit d’une certaine crédibilité parmi les journaux nationaux.

    • Pirate241 dit :

      On dirait qu’il y en a qui ne lisent même pas les articles avant de poster un commentaire. Est-ce que Gabon Review a publier « ce genre d’information » ou bien il publie ce que l’autorité a dit sur cette rumeur ?

  4. AIRBORNE dit :

    Le problème n’est pas gabonreview, il a donné l’information et je crois en bon journaliste, si je ne me trompe, je ne suis pas du métier,il va a la source de l’information, la vérifie et la publie. Donc, si les réseaux sociaux ont font états, alors où est le service de renseignement des forces de défense, B2, DGR, puisqu’il s’agit là de l’occupation du territoire gabonais par des éléments congolais, si cette localité n’est pas gabonaise et que Ali a vendu ce morceau de terre à son frère Junior Bongo Sassou pour exploiter l’or qui s’y trouve dite le clairement.Et Matha vient mentir sans explications convaincantes, et les militaires pavanes à Libreville dans les troquets, alors qu’un soldat congolais à bien dit que l’armée gabonais n’est pas à mesure de nous délogés de là (YOUKOU). Vraiment nous sommes dans un pays de merde.

  5. moiii dit :

    c’est pas un fausse information, moi je l’ai vécu, mais par contre c’est pas le village youkou mais plutôt le villa BEKONGO qui est annexé par les congolais. youkou est juste un site minier. ce village a été crée par les orpailleurs congolais, c’est une région aurifère. à côté de ce petit village BEKONGO, il y a le village ZADIE, j’y ai mis les pieds et je connais bien et effectivement le drapeau congolais y flotte.c’est un pb qui dure depuis des années et effectivement l’armée congolaise fait des visites tous les jours.

  6. jun dit :

    Cher compatriote;

    On dit la “HAINE” et pas la “HEINE”

    Bien à vous!

  7. jun dit :

    Et ces Sénateurs trop attachés à leur confort ne feront sans doute pas le déplacement sur le terrain pour vérifier si ce monsieur dit la vérité.
    On ne sait jamais avec ceux qu’ils nous ont montrés en 2016…

  8. jun dit :

    —lire ce qu’ils nous ont montrés en 2016

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW