Dix jours après sa victoire aux élections législatives, Séraphin Akure-Davain a évoqué les défis à venir. Dans une interview parue dans L’Union du 20 novembre, le candidat de Les Démocrates entend notamment s’investir dans la santé et l’éducation.

Séraphin Akure-Davain le député des Démocrates élu au 2 e arrondissement de Lambaréné. © D.R.

 

Après sa victoire au siège du 2e arrondissement de Lambaréné, aux dernières élections législatives, Séraphin Akure-Davain est revenu sur cette réussite. «Notre victoire est celle de toute l’opposition réunie à Lambaréné, parce que tous les candidats à ces élections qui n’ont pas été retenus au deuxième tour sont venus nous prêter main forte pour terrasser le candidat du PDG qui a la machine de l’administration et les finances publiques», a déclaré le candidat de Les Démocrates, dans une interview parue le 20 novembre dans L’Union.

Pour mériter la confiance des populations, Séraphin Akure-Davain entend relever plusieurs défis à l’Assemblée nationale, notamment dans le domaine de la santé et de l’éducation. «En cette période de rentrée scolaire, il y a des familles qui peinent à payer les frais de scolarité de leurs enfants. Il y a des gens qui ont du mal à se soigner, parce que les prises en charge médicales n’existent pas. L’accès aux médicaments est un véritable chemin de croix», a-t-il souligné.

Face à tous ces maux, Séraphin Davain-Akure entend faire bouger les lignes. «Ceux qui nous commandent aujourd’hui doivent retenir cela et moi en tant que député, je ferai tout ce qui est à mon pouvoir pour faire en sorte que ces dossiers bougent», a lancé l’élu des Démocrates.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

 
 

2 Commentaires

  1. Milangmissi dit :

    Effectivement tu t’es bien battu mais en fait au cas où tu ne l’aurais pas entendu ali est mort et tu devras retourner aux urnes dans moins de 6 mois. Si ça se trouve vous n’allez jamais être déclaré vainqueurs.
    J’espère que tu as gardé un peu d’argent pour la prochaine bataille

  2. Ikobey dit :

    Facile d’être dans l’opposition ! il s’agit de dire que l’on va distribuer de l’argent à tout le monde ! et surtout ne pas se poser
    la question : où va-t-on trouver l’argent ?
    Peut-être pas si démocrate que ça notre Sépharin.!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW