Réuni le 31 mai, le conseil d’administration de Satram-EGCA n’a pas caché sa satisfaction après l’arrestation, 24 heures plus tôt, du syndic en charge du redressement judiciaire du prestataire de logistique intégrée au service de l’industrie pétrolière.

© i28.servimg.com

 

24 heures après l’arrestation de Me Edo Rufin Dubernard, syndic en charge du redressement judiciaire de Satram-EGCA, le conseil d’administration du Groupe a réagi à cette mesure. Présidé par Mustapha Aziz, le conseil d’administration s’est en effet réuni, le 31 mai pour «étudier les développements survenus hier suite à l’arrestation du syndic Me Edo Rufin Dubernard imposé au Groupe par le tribunal de 1re instance de Port-Gentil».

Entendu dans le cadre de l’opération Mamba, la semaine dernière, Me Edo Ruffin Dubernard a été interpelé le 30 mai dans la cité pétrolière. Certaines sources indiquent qu’il aurait tenté de quitter le pays, alors que d’autres attestent plutôt qu’il n’aurait pas obtempéré à une convocation à Libreville, poussant ainsi le B2 (2e bureau : service de contre ingérence de la Sécurité militaire) de la capitale administrative à ordonner son astreinte.

Dans tous les cas, Mustapha Aziz a salué cette arrestation qu’il assimile à «un acte de salubrité publique qui aidera certainement à établir une relation de confiance entre l’Etat de droit et les investisseurs». Et ce dernier de lancer un «fervent appel» à l’ensemble du personnel de Satram, pour se «remettre au travail derrière la direction légitime représentée par le directeur général Said Znaki».

Dans le cadre de cette affaire, le conseil d’administration de Satram sollicite l’organisation d’une audience expresse à la Cour d’Appel de Port-Gentil. Objectif : «suspendre l’ordonnance confuse du 21 février» et permettre le retour au «règlement préventif». Le président du conseil d’administration du Groupe a du reste eu une pensée pour les employés cumulant plusieurs mois d’arriérés de salaires.

A ces derniers, Mustapha Aziz a assuré que des actions seront prises pour remédier à leur «situation sociale, salariale, dans les meilleurs délais». Tout comme il a promis «créer un climat de confiance mutuelle pour sauver le Groupe du sort qu’on voulait lui réserver par le syndic incriminé». Dans sa série de demandes aux salariés, le conseil d’administration a mis ces derniers en garde contre quatre personnes (Nicaise Edzang, Jean René Ogandaga, Jocelin Maganda et Félicien Banier), présentées comme les «instigateurs des mouvements contre la sécurité de l’Etat et la stabilité de l’entreprise».

Décidé à laver l’honneur du Gabon et du Maroc, dans le cadre de cette affaire, le président du conseil d’administration du Groupe s’est engagé à mettre en œuvre «un plan de relance».

 
 

17 Commentaires

  1. Gaboma2 dit :

    Belle initiative et pour cela on va acceuillir bras ouvert mr mustapha azziz le sauveur a port gentil pour parler face a face avec tout le personnel de l’entreprise ainssi illuminer le commun des employer sur les virement HSBC honk kong et les virement de centaines de millions pour les avocats alors que les employes meur de faim. Boncourage mr azziz

  2. Junior dit :

    Je pense que l’appel du PCA de SATRAM EGCA est plein de bon sens.La bonne volonté et la confiance mutuelle entre les patrons et leur personnel est le secret de toute réussite. Préparons ce climat à la veille du 3ème Anniversaire du décès du Fondateur le 9 Juin prochain.
    SATRAM EGCA est le fruit de cette fraternité Gabono-marocaine.

  3. ESHIRA LIONEL dit :

    Avant son arrestation et durant 4 jours le fameux EDO RUFFIN avait arrosé une garde prétorienne dirigée par le meneur l’opposant Nicaise et programmé par André WORA. C’est cette bande qui a manifesté devant le tribunal et B2 pour donner l’impression que le voyou Edo a une assise quelque part.Opération INTOX payable d’avance par Edo de l’argent de SATRAM.N’est ce pas Messieurs WORA,Donald,Emery et consorts?
    Vos masques sont tombés.

    • Atsame dit :

      Messieurs
      Quel plaisir vous prenez à dire du mal de Maître EDO, savez vous réellement quel est le rôle d’un syndic judiciaire ? A quel moment il intervient dans une entreprise ?
      Si vous le saviez, vous ne raconteriez pas toutes ces insanités sur lui.
      La surprise sur la vérité sera de taille et j’esp Que vous prendrez votre courage et vos stylos pour le relayer ici.
      Vous aurez des surprisess sur la réalité de l’affaire.
      C’est dommage que le gabonais soit si masochiste et Jaloux de son prochain.
      Wait and see

    • Atsame dit :

      Mr. Eshira
      C’est triste vraiment comme vous êtes médisant, je ne sais pas où vous allez chercher vos informations mais la vérité vous surprendra. Souffrez d’attendte l’issue de cette affaire et vous comprendrez .
      L’etre Humain est méchant.
      Vous parlez d’un voyou? c’est triste qu’estce Que vous êtes mechant et ingrat.
      Aviez vous passé une journée, une minute, une heure avec Maître EDO?
      Triste GABON, ton peuple se noie dans la méchanceté

    • Makaya dit :

      Bien beau ton optimisme et ton enthousiasme. Pose toi la question pourquoi Aziz n’est pas venu depuis tout ce temps? Si Lahcen lui a légué ses bien pourquoi il a écarté la famille Ali aussi du conseil d’administration. As t- il aussi hérité Ali?
      Et surtout renseigne toi son passé en Angola, Zaïre, côte d’Ivoire, et surtout renseigne toi sur lui avant de dire quoi que c

      • Emilio dit :

        La vrai question à se poser c ´est qui sont les soutiens de aziz pour qu’il puisse obtenir des décisions meme pendant les grèves et surtout quand on sait que c ´est Mr wora qui s’est occupé de lui enrengistré illégalement les pv de conseil d ´administration afin d ´éjecter les héritiers de feu Lahcen.Quel honte pour un homme de loi!

    • atsame dit :

      Pseudo ESHIRA, un jour vous saurez la vérité et vous vous tairez à jamais.
      Savez vous seulement qui est Mr EDO RUFIN?
      Non

  4. Emilio dit :

    Effectivement atsam a raison la vérité se saura très bientôt et les gens qui sont derrière cette spoliation seront dénoncés prochainement. Vous serez tous surpris ….. quand vous comprendrez comment et pourquoi certaines personnes veulent détruire satram.

  5. WILLY dit :

    J ai la nausée en lisant le commentaire de “Makaya”un prête nom des enfants indignes du Feu Lahcen JAKHOUKH.Pour cet imbécile heureux la famille ALJ est largement représentée au Conseil d’administration par leur parent Mr Youssef Fenneki qui était ancien DGA.Mr AZIZ est venu plusieurs fois à Libreville je l ‘ai rencontré à l’hôtel du Phare.c’est un homme au dessus de tout soupçon qui a la foi et le respect de soi.Je l’ai croisé à maintes reprises dans les conférences de L’UNESCO.En tant que Diplomate je le considère comme un meilleur enfant au service de l’Afrique, cultivé,courtois et ouvert il est l’inverse des enfants indignes du Feu Lahcen qui n’ont jamais pensé une minute À se receuillir sur la tombe du défunt. En tant que Gabonais je demande à ce que ces rejetons soient frappés “d’indignité”et que les biens qu’ils avaient hérité soient versés à la Fondation Internationale Lahcen JAKHOUKH créée par Mr AZIZ.

  6. Nathalie S dit :

    Gabon Review est à l’honneur. Il a démontré à tous ses détracteurs que ses informations sont justes , crédibles, et pointues.C’est le premier à avoir annoncé l’arrestation du Syndic voyou de SATRAM.
    Bravo pour votre scoop, je suis moi même dans la communication et je vous tire mon chapeau.

  7. ALFRED K. dit :

    Merci Willy d’avoir éclairé cette bande d’opportunistes et ce ramassi de voyous de la personnalité de Mr Aziz ennemi juré de certains cercles colonialistes et courageux dans ses opinions.Il n’a nul besoin des apprentis sorciers qui cherchent à le dénigrer. J’ai appris par un ami diplomate Marocain que Mr AZIZ avait remis tout l’héritage que le feu Lahcen lui a légué à une fondation internationale qui porte le nom du défunt. Un acte de générosité et d’abnégation pour aider à vaincre les fléaux Africains ,santé , Education,Alimentation et Droit de l’homme.Bravo Mr AZIZ de cette noblesse de coeur.La caravane passe et les chiens aboient.

  8. Emilio dit :

    C ´est plutôt Willy le prête nom de aziz on se demande combien il a été payer pour écrire des éloges sur Mr aziz. quel honte pour notre pays qui défend le droit de la veuve et l’ orphelin. Je te rappelle que les enfants jakhoukh sont gabonais contrairement à Mr aziz. Pose toi simplement la question dans ta petite tête,comment un homme lucide aurait fait un testament pour instituer Mr aziz légataire universel et comme son patrimoine ne suffit pas ,il fait une reconnaissance de dette de 10 000 000€ et encore une donation.willy ,tu ferais ça toi ?

  9. Willy dit :

    Mon cher Emilio la voix de son maître JAKHOUKH et consorts calmez vous.Moi Willy M je suis un Gabonais de souche , diplomate depuis 25 ans et connaissant très bien l’affaire JAKHOUKH et les relations entre le défunt Lahcen et Mr AZIZ depuis plus d’une vingtaine d’années du temps du Feu Président Omar Bongo dont Mr AZIZ était le conseiller Personnel.Pour votre information Mr Emilio Mr AZIZ est plus Gabonais que vous pensiez et ce depuis la fin des années 90. J’ai appris aussi que Mr AZIZ noble comme il est, fidèle de la mémoire du défunt Lahcen avait légué tout l’héritage qui lui revient dont la dette de 10 millions d’Euro à la Fondation Internationale Lahcen JAKHOUKH.Dites moi svp combien d’argent ceux que vous appellez orphelins” alors que moi je les appelle tout court “indignes”pensent verser à cette Fondation qui sera certainement grâce à Mr AZIZ la plus importante d’Afrique?Arrêtons svp votre démagogie sur la défense des “orphelins” qui contrôlent encore plus que les 2/3 des biens du défunt tout en criant misère et injustice.Regarder et écouter les vidéos du défunt Lahcen, c’est la preuve cinglante de leur indignité.Mais aussi la grande preuve de la lucidité et la bonne santé mentale d’un grand seigneur qui a trop souffert des “crimes”commis par les siens en nommant son légataire universel devant un pannel public.
    Arrêtons de nous prendre pour des imbéciles.

  10. mamba dit :

    Quelle misère, c’est vraiment malheureux pour les employés, des milliards détournés par Lahcen, Ait Ben Ali, Ait Ihda,les héritiers sans aucune éducation…et le personnel souffre et meurt, Dieu n’existe pas rien que pour ce cas, un Tarek avec un bachelor of art fin College non accrédité à l’âge de 26 ans la où les gens ont un phd, un Ait Ihda qui arrondit ses mois en vendant de l’huile d’argan,un Ait Ben Ali qui n’a même pas le bac, ….des ignorants milliardaire, une entreprise fondée sur le vol, le crime,le sang…aller crever tous bande de chiens de ouarzazate,Aziz le criminel et escroc international c’est tout ce que vous méritez.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW