Selon la Constitution en vigueur, après la formation du gouvernement, le chef de l’Etat reçoit le serment du Premier ministre et de tous les membres de l’équipe gouvernementale. Si l’on s’en tient en aux propos du vice-président de la République, le 7 décembre dernier à Franceville, cette cérémonie officielle de prestation de serment devra se faire en terre étrangère…

(Archive) Cérémonie de prestation de serment du gouvernement, le 7 mai 2018, devant le président Ali Bongo et la Cour constitutionnelle. © DCP-Gabon

 

A l’approche de la proclamation des résultats des dernières élections législatives par la Cour constitutionnelle suivie de la démission du gouvernement, et la formation d’un autre, l’opinion en est à se demander le lieu de la cérémonie de prestation de serment du nouveau gouvernement une fois formé.

Si l’on en croit les propos de Pierre-Claver Maganga Moussavou la semaine dernière dans la capitale provinciale du Haut-Ogooué : l’activité présidentielle devrait se dérouler à l’ambassade du Gabon à Rabat. Ainsi, si la légalité de l’extraterritorialité de l’ambassade du Gabon à Rabat venait à être prouvée par les traités et la Constitution du Gabon, c’est au Maroc que le Premier ministre ira remettre la lettre de démission de son gouvernement au chef de l’Etat. C’est aussi dans ce «pays frère et ami» que sera nommé le nouveau chef du gouvernement et formé la nouvelle équipe gouvernementale.

C’est, en effet, un principe clairement indiqué dans la nouvelle Loi fondamentale : pour entrer en fonction, les membres du nouveau gouvernement prêtent serment devant le président de la République. D’où la question de certains observateurs de la vie politique gabonaise : est-ce là-bas, en terre étrangère, que devront aller les ministres pour leur prestation de serment. Un peu ironiques, ces observateurs suggèrent à la Cour constitutionnelle d’ajouter un alinéa à l’article 13 donnant autorisation au vice-président de la République de recevoir le serment des membres du nouveau gouvernement, «parce que, affirment-ils, de tels actes ne sauraient être posés à l’extérieur ; sinon, ce serait le comble du ridicule».

Prestation de serment du gouvernement au Maroc ?

En effet, tant que le nouveau Premier ministre et son équipe n’auront pas été «renvoyés à l’exercice de (leurs) fonctions», ils ne pourront pas entamer leur travail de ministres. «C’est pourquoi, quand on entend dire que tout va bien, que les institutions fonctionnent normalement, on émet des doutes ; car, avec la prestation de serment à venir, comment va-t-on faire pour contourner ce gros écueil et éviter le ridicule ?», s’interroge un diplômé en sciences politiques, fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères.

La Constitution prévoit qu’après la proclamation des résultats des élections législatives, le Premier ministre démissionne. Un nouveau Premier ministre est désigné, et un nouveau gouvernement formé, et avant d’entrer en fonction, l’ensemble des membres du gouvernement prête serment devant le président de la République. En laissant entendre que la présidence du Gabon pourrait être transférée à Rabat, le vice-président de la République a-t-il voulu indiquer que cette cérémonie de prestation de serment devant le chef de l’Etat se déroulera elle aussi au Maroc ? Le Gabon est un pays de droit, aiment marteler aux opposants les autorités gabonaises. Le pays, va-t-il le rester ?

 

 
 

24 Commentaires

  1. ikobey dit :

    Arrêtez vos histoires de prêter serment au Gabon,au Maroc ou en Papouasie. Prêter serment ne dépend pas du lieu mais de l’intention!
    Les gens qui contestent cela sont vraiment peu soucieux de l’Etat mais préoccupés par de vils calculs politiciens.

    • Serge Makaya dit :

      Arrêtes aussi de rêver sur une prétendue vie de ton dieu BOA. Ce règne est terminé…

    • ADN dit :

      Pourquoi le faire en terre étrangère alors qu’on peut le faire chez nous?

    • ADN dit :

      Pourquoi le Vice Président de la République devrait-il lire le discours de fête de fin d’année du Président de la République alors que ce dernier pouvais le faire depuis l’ambassade du Gabon à Rabat?

      • Ikobey dit :

        A quoi servirait un vice-président si ce n’est pour remplacer le Président en cas de besoin ?
        J’ai toujours été contre les vice-présidents, les vice-premier-ministres qui ne servent en fait pas à grand chose hormis dépenser l’argent des Gabonais. Mais pour une fois, reconnaissons que l’utilité est là ! Si ça peut épargner au Président de la fatigue, lui qui a subit une dure épreuve, alors que le vice président se réveille et se mette au travail !

        • pamphile dit :

          le vice président ne peut pas remplacer le président dans sa fonction de président vu que la loi fondamentale ne l’autorise pas.Si le président a pu recevoir les 3 hommes au Maroc il peut recevoir les membres du gouvernements. il n’y aura pas de fatigue suplementaire. si ce n’est pas le cas cela prouvera qu’il est en invalidité de tous ses moyens.

          • Ikobey dit :

            Le vice-président peut traiter les affaires courantes, ce n’est pas tous les jours que le Président déclare la guerre ou signe des traités internationaux .
            Un petit pays peuplé de moins de 2 millions d’habitants a plus de ministres et de sous-ministres que certains pays 50 fois plus peuplés.
            Dans notre mentalité, sans chef on est perdu, désemparé.

        • FAYO dit :

          Et même toi Ikobey tu es une chare inutile pour le contribuable. Un profito-situationistes beaucoup plus compétent en tant que vuvuzéleur qu’autre chose. Tu as raté ta vie et ta vocation, c’est le clientélisme du régime Bongo dont l’administration prend comme premier critère de recrutement le kounabélisme qui t’a sauvé.

  2. Patrick de BARROS dit :

    Bravo gabonreview. Là, vous mettez le doigt sur un sujet très sérieux. Va-t-on déporter tout le gouvernement et la cour constitutionnelle à Rabat pour cette cérémonie de prestation de serment ? On attend. Comme le dit un expert en science politique dans l’article, ce serait le comble du ridicule…

  3. Patrick de BARROS dit :

    Le VPR a tellement parlé à Franceville que des questions fusent de partout à présent. Monsieur le vice-président, où se déroulera la prestation de serment du nouveau futur gouvernement ?

  4. Akoma Mba dit :

    Plus naïf qu’un gabonais, tu deviens plus idiot. Quel pays!!

  5. Ikobey dit :

    Au Gabon, on est tellement habitué à ce que le Président fasse tout, prenne toutes les décisions, dès le moindre disfonctionnement on en appelle au Président, ainsi lorsqu’il est indisposé c’est la panique générale !
    Il faudra désormais comprendre que le Président ne devra plus travailler comme il le faisait au risque de mettre gravement sa santé en danger.
    Que tous les ministres,et autres “vice-quelque-choses” se mettent enfin au travail ou démissionnent !

    • FAYO dit :

      C’est ton guru Ali BONGO qui doit démissionner. Il ne sera plus jamais en capacité de diriger notre pays. Même avec toutes ses facultés il n’a jamais été à la hauteur des ambitions du peuple gabonais à developper son pays, étant désormais légume, tu veux voir notre pays disparaitre?

  6. maker dit :

    la cour de ya mado va une fois de plus modifier sa chose,son cahier, son pécul nommée sa constitution,pour permettre à ce que la prestation de serment des pédégéministres se face en vidéo conférence.En effet, on vera l’image holographique de boa dans sa chambre…et qui sera entrain de suivre la cérémonie en direct.Bref ils vont juste faire un montange digne de moroccowood, studios de production des videos de science fiction de mo VI.

    • Je-passe dit :

      C’est votre roi qui voulait que tout tourne autour de lui et maintenant qu’il se met à tousser,un doux euphémisme car il est grabataire pour le reste de sa minable vie),c’est votre pays qui s’enrhume sévèrement.C’est quand même grotesque cette histoire de prestation de serment des membres du gouvernement devant le monarque et ses courtisans et il en est de même pour cette histoire de conseil de ministres.Dans mon pays,le président peut être hors ou sur le territoire mais il arrive que le conseil des ministres soit tenu par le premier ministre et y a rien de scandaleux.Vous allez me dire que c’est inscrit dans notre constitution,soit mais ça relève du bon sens contrairement à votre constitution taillée sur mesure par et pour votre dieu sur terre comme s’il était éternel,invincible et patatras…..le voilà réduit en miettes comme un légume.Qu’il ose maintenant se présenter pour recevoir cette pathétique prestation de serment de ses guignols car l’histoire fait bien les choses,les législatives 1000 fois repoussées ont eu lieu et le gouvernement devrait démissionner etc etc….!En tout cas je vais que passer et démerdez-vous avec vos merdes car en d’autres lieues,après le braquage du siècle de votre roi lors de la dernière élection présidentielle,sa place devait être ailleurs dans une prison.Si vous aviez eu ce courage,vous ne serez pas là encore à tourner en rond comme des singes dans une cage

  7. Ngouss Mabanga dit :

    On attend avec impatience cet épisode de la série SCANDALE AU GABON.

  8. Corto dit :

    C’est la série “clownerie au Gabon saison 35 épisode 3654

  9. espoir dit :

    vraiment quel pays. au lieu de denoncer et agir le gabonais attend la liberation dans sa maison en commentant sur le reseau social.quel idiot!

  10. Citoyen du ciel dit :

    Dieu à fait les hommes droits; mais ils ont cherché beaucoup de détours (Ecclesiaste 7:29) .Trop d’innovations , sans Dieu,amènent à l’impasse. Quand le Président Omar Bongo Ondimba disait dans son discours que Dieu ne nous a pas donné le droit de faire du Gabon ce que nous sommes entrain de faire…, vos oreilles étaient bouchées par la cupidité?

  11. Mboung dit :

    Nous voilà rassurés, la démagogie reste 1 valeur sûre malgré la baisse générale du pouvoir de nuisance des faquins-séides, et la chute abyssale du respect de la Justice. Le Viol Constant est bien protégé.La loi est aveugle. et à fortiori La Constitution juge et s’applique sur les faits, pas selon vos grilles de lecture fantaisistes.
    Credo Quia Absurdum

  12. AIRBORNE dit :

    A voir le prochain scenario de la gabonitude concernant la prestation de serment devant le sosie de BOA, c’est particulier au Gabon, du jamais vue, mais une première. Ce qui prouve que nous sommes dans un pays de merde.

  13. eric dit :

    Bravo gabonreview.com!

    Paix à vous.

  14. Richard Mouangue dit :

    Les nouvelles qui nous viennent du côté de Rabat au Maroc sont bonnes.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW