Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la lutte contre la drépanocytose, dont le thème cette année est «Éducation et drépanocytose», l’association de lutte et de prévention de cette maladie au niveau du Gabon, présidée par le Dr. Jean Bié Ondo, a lancé, depuis lundi à Libreville, des opérations de sensibilisation et des consultations gratuites afin de permettre à la population d’éviter des surprises et de mieux cerner cette maladie incurable.

Globules rouges

Ce sont donc les habitants de tous les quartiers et arrondissements de Libreville et de sa périphérie qui se bousculent désormais dans les centres érigés pour cet événement dans l’optique de connaître leur statut vis-à-vis de cette maladie et d’opérer une prise en charge rapide.

«Nous avons pris sur nous d’organiser des consultations gratuites pour les personnes atteintes de drépanocytose d’une part et des dépistages pour le reste de la population, d’autre part», a déclaré le Dr. Jean Bié Ondo qui a précisé que «l’objectif de cette action vise une prise en charge rapide pouvant permettre d’éviter des éventuelles complications chez les parents des malades».

Maladie génétique du sang, se caractérisant par des anémies aiguës, des crises douloureuses dont la fréquence augmente avec l’âge, des infections, essentiellement pulmonaires, souvent précoces, et osseuses survenant à tout âge, la drépanocytose, au Gabon, est considérée comme un problème de santé publique avec près d’un tiers de la population porteuse de la tare et 2% qui développent la maladie.

De ce fait, le docteur Bié Ondo explique que le thème de cette journée, «Éducation et Drépanocytose» est évocateur et particulier dans ce cas où il appelle à une prise de conscience générale, autant chez les malades que chez de potentiels malades.

Notons que l’Afrique compte le plus grand nombre de cas de drépanocytose au monde. Un tiers des habitants d’Afrique subsaharienne sont porteurs du gène et environ 230 000 enfants africains naissent chaque année avec cette maladie.

On estime que 50 millions d’individus en sont atteints dans le monde.

Drépanocytose dans le mondeTechniquement, qu’est-ce que la drépanocytose ? C’est une maladie chronique grave des globules rouges, d’origine génétique. Les globules rouges sont les cellules du sang qui transportent l’oxygène aux tissus en le fixant sur une protéine, l’hémoglobine. La fluidité de l’hémoglobine normale est telle que les globules rouges dont la membrane est souple peuvent passer dans de tout petits vaisseaux sanguins, dont le diamètre est inférieur au leur. Le malade drépanocytaire a une hémoglobine, dite S, qui perturbe cette souplesse lorsqu’elle est en quantité importante dans les globules, surtout en cas de baisse de la pression partielle en oxygène. Ceux-ci peuvent alors boucher les petits vaisseaux.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW