La vague d’arrestations observée à Port-Gentil aurait-elle touché la capitale gabonaise ? Oui serait-on tenté de dire avec l’interpellation, ce 23 septembre à Libreville, de Léon Paul Ngoulakia.

Léon Paul Ngoulakia. © Gabonreview

Léon Paul Ngoulakia. © Gabonreview

 

L’ancien candidat à la dernière présidentielle, qui s’est désisté au profit de Jean Ping, a été interpellé alors qu’il sortait des locaux, sis au quartier London, du Mouvement Patriote et Républicain, la structure politique qu’il a créé après sa rupture avec le pouvoir et le Parti démocratique gabonais.

Si les circonstances de cette arrestation demeurent encore inconnues, l’ancien patron des services de renseignement pour avoir été secrétaire général du Conseil national de sécurité a été arrêté alors qu’il passait en voiture devant la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) qu’il a dirigé jusqu’à rupture avec le camp du pouvoir. Il a été conduit dans les locaux de la Direction générale des recherches (DGR) où ses proches sont sans nouvelles.

 
 

21 Commentaires

  1. Seigneur on nest libre dans notre propre pays. Envoi ta foudre sur tous ceux là qui terrorisent les gabonais svp, aie pitié de nous, nous navons pas darmes c’est toi Dieu notre arme.

  2. opposition dit :

    VIVE LA LIBERTÉ !!!

  3. bitoli dit :

    toujours et encore de l intimidation….c est l arme des faibles…tout ses sbires et assassins seront arretes et le peuple qui leur a signifie quil degage s en chargera….nous sommes au gabon entrain de tourner le coin de la rue ses 50 annees de dictature sont finis…et le nullard qui represente un embarrassement pour notre si beau pays partira il n y a pas d autres alternatives…la lutte continue et notre pays merite mieux….vive le gabon nouveau!!!!

  4. NYAMA dit :

    C’est de la folie; ALI ne pas commettre une fois de plus l’élimination du vrai gabonais.

    Le Haut-Ogooué et tout le peuple gabonais doit se soulever pour qu’ALI BONGO DEGAGE.

    Les altogovéens aveugles, réveillez vous maintenant

  5. jean jacques dit :

    C’est une tres bonne nouvelle ce bandit qui a passe tout son temps a insulter le pdt Ali pourquoi il a ete arrete c ‘est quelqu’un d’autre c’est pas NGOULAKIA la dernier fois je disais que le prochain coup de filet il n’echappera pas. il reste ABC, MENGA, NZOUBA, EYI, OYOUNGOU.MYBOTO et on fermera la liste avec leur chef des gangs ce vieillair PING vous voulez affronter les autres .les autres vont vous affronter avec la derniere energie pour exterminer tous ses rats mouilles d’opposants avec leur militants. pour mettre les gabonais conscients a l’abri des violences ,exenophobie , injures.le silence d’Ali etait une forme de vous dire arreter meme si vous etes contre moi mais arreter deja . il doit rester au moins 10 ans quand il sortira de la il va comprendre. La Turqui a mis tout ceux qui bougeait hors circulation plus de 50000 sont en prison , le coup d’etat manque en Turquia c’est la meme chose que la violence que les faux opposants incitent les voyou aller casser, voler et bruler, sa prison c’est une bonne chose.

  6. CHARLY dit :

    Si cela est vrai, c’est UNE DÉCLARATION DE GUERRE CONTRE LE PEUPLE GABONAIS, JAMAIS L’ARBITRAIRE AU GABON N’A ATTEINS DE TEL SOMMET. NOUS DEVONS CHASSER ali bongo.

  7. CHARLY dit :

    Pourquoi la fameuse et célèbre “communauté internationale” est-elle sourde, aveugle et muette sur tous les tués, blessés et prisonniers politique au GABON depuis 3 semaines ? Le traitement de ces évènements par TOUS les médias en FRANCE, par exemple, est surprenant de légèreté.

  8. Samuel dit :

    Chers gabonais. Nous venons d’avoir la confirmation que l’alternance ne pourra JAMAIS intervenir par la voie des urnes au Gabon. Les Bongo font assassiner des gabonais aux mains n’es, arrêter et emprisonner des citoyens et attaquer les domiciles d’autres, tout simplement parce qu’ils ne pensent comme lui. Que nous reste t-il. Réfléchissons : Boycottons Gabon TV par une campagne de presse sur les médias et réseaux sociaux, n’achetons plus le journal l’union et tous leurs journaux de la galaxie présidentielle. Entamons une grève sourde et n’allons pas travailler aussi longtemps que les prisonniers ne seront pas libérés. Que la diaspora continue à occuper toutes les ambassades du Gabon à l’extérieur. Que tous ceux qui ont voté contre BOA engagent une action de désobéissance civile et civique pacifique. Ayons confiance et ne baissons pas les bras, nous sommes nombreux. LE PEUPLE SOUVERAIN VAINCRA LA DICTATURE.

  9. Bukulu bu ngani dit :

    On interpelle quelqu’un pour le conduire dans les locaux de la GR? On aura tout vu dans ce pays. Voilà que la GR peut aussi mener des enquêtes. N’importe quoi!

    • François Ndjimbi dit :

      Une erreur de la rédaction sans doute due à l’urgence du bouclage et de la coupure journalière de l’Internet. Il s’agit plutôt de la DGR (Direction générale de la recherche), le fameux Camp Roux de la gendarmerie. Nos excuses.

  10. Jean jacques dit :

    Merci .M.NDjimbi.mais un pbme mem si on l’amenait au desert ou dans la soiree des abeilles…pour mettre les gabonais a l’abri des violences .xenophobie.et la haine.

  11. RAPONTCHOMBO dit :

    Il n’a pas de péril en la demeure , ils seront tous bientôt libérés car Ali n’est pas KIm jong un . Ali est un démocrate, s’il lance un appel au dialogue , c’est qu’il est sur de libérer tous ces détenus à la suite d’une grâce présidentielle.

  12. bassomba dit :

    J’ai connu personnellement Ngoulakia, lorsqu’il était le patron des services secrets logé à la Présidence, il était d’une méprise pour autrui. Pour peut que le protocole d’Etat place mal sa chaise avec son nom dessus bien sûr, il engueulait les pères et mères de famille du protocole, et il croit que ces gens vont le respecter ou l’aduler aujourd’hui parce qu’il est en odeur d’insaintété avec son cousin Ali?

  13. jean bille dit :

    que dire de cette manière de terroriser de paisibles citoyens qui ont le tort de n’être pas d’accord avec cette gouvernance totalitaire généralisée. que ceux qui rient, qui jubilent, et qui croient qu’en humiliant les opposants qu’en tuant les opposants, qu’en harcelant judiciairement les opposants, qu’en torturant les opposants, qu’en maltraitant les opposants; ils sont devenus subitement immortelles, supérieurs à toute humanité, socialement imbus de richesses et de privilèges et royalement impunissables…qu’ils se trompent gravement, pour ne pas dire lourdement! un proverbe dit bien qu’on peut tout faire avec un fusil mais jamais qu’on ne peut s’asseoir dessus. en effet, l’inquiétude et la peur, de tous les jours, sont bien de leur côté! alors tuez bien, massacrez encore, torturez toujours, mentez et accusez comme jamais……mais sachez que la tranquilité et la sérénité sont du côté des opposants avec jean ping, l’élu du cœur des gabonais sincèrement attachés au seul et unique Gabon! n’est ce pas mesdames et messieurs les cyber-comploteurs contre le peuple gabonais!

  14. #9graines dit :

    Ce qui est bien, c’est que nous sommes tous gabonais! J’ai intrinsèquement honte de ce qui se passe dans mon pays.Ces perfides Bongogistes qui, animés d’un égoïsme et fanatisme aveugles et sans pareils,nient et refusent de reconnaître le fait que le peuple gabonais,dans sa majorité d’ici et d’ailleurs, a grandement vaumi ce système, qui se caracterise par des abus et exactions en tout genre. Sont inaptes à partager la peine de nombreuses familles de cette nation qui sont à l’heure actuelle,au moins à la recherche d’un des leurs. Mais, le vent de l’est à sonné, et ce n’est pas le fait du Président PING,encore moins des autres:C’est nous-mêmes,le Peuple.

  15. Léon Paul NGOULAKIA a été élevé au Palais Présidentiel ensemble qu’ALI BONGO, ils fréquentaient les mêmes lieux, sortaient les mêmes femmes, allaient dans les Night club de Libreville ensemble. Sauf que Léon Paul n’a pas de poigne et manque de rigueur dans ce qu’il fait. Il n’était pas à la hauteur des fonctions que son cousin lui avait confiées. La preuve, sa boulimie financière à la Caistab en dit beaucoup. Alors que veut-il? Il n’avait qu’à revenir dans la maison familiale. Sinon rien pour lui, si ce n’est que son statut de porteur de VIH qui lui colle à la peau. Ne constate t-il pas de lui même que sa femme et lui maigrissent inexorablement?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW