Très attendues par toute une nation après leur match nul contre la Guinée Bissau, les Panthères n’ont fait mieux qu’un math nul d’un but partout (1-1) contre le Burkina-Faso. Une situation qui compromet leurs chances de qualification au second tour.

Duel entre Issoufou Dayo et Pierre Emerick Aubameyang. © rmcsport.bfmtv.com

 

La deuxième sortie des panthères le 18 janvier au stade de l’amitié s’est encore soldée par un autre match nul d’un but partout. Malgré les bonnes intentions affichées en début de match, marquées par une envie et une détermination de gagner cette rencontre, l’équipe gabonaise n’a pas pû se défaire des Etalons du Burkina Faso très expérimentés.

Pourtant, tout avait bien commencé dans le premier quart d’heures, avec une bonne circulation de balle et une occupation de rationnelle de terrain. Les poulains de Camacho ont affiché de très belles intentions, en exerçant un pressing dans le camp burkinabé qui a failli occasionner l’ouverture du score, avec la puissante frappe de Denis Bouanga qui va s’écraser sur la barre transversale à la 7e minute.

Sans s’affoler, les joueurs burkinabés vont, avec expérience, contenir les assauts de l’équipe gabonaise sans encaisser.

Galvanisés par l’enjeu de la rencontre, les joueurs gabonais vont tous se ruer dans le camp burkinabé, à la suite d’un corner laissant le jeune Johann Obiang seul au rond central. Sur un dégagement de Patrick Malo, Prejuce Nakoulma va le prendre Johann Obiang de vitesse, sur une distance de plus de 30 mètres, pour mystifier deux défenseurs gabonais et tromper d’une pichenette Ovono Ebang. Le Burkina vient d’ouvrir le score sous l’œil pathétique des supporters gabonais abasourdis.

Assommés par cette ouverture de score, les gabonais vont se résigner à regarder les burkinabés faire circuler la balle. A la 37e minute, sur une récupération de balle dans le rond central, Ibrahim Ndong va solliciter son capitaine Aubameyang avec une longue passe sur plus de 40 mètres. Aubameyang récupère la balle et tente de dribbler le gardien burkinabé. Dans le feu de l’action, Koffi va faucher de la main l’attaquant gabonais dans la surface de réparation. Sans hésiter, l’arbitre Gambien Gassama, indique le point de penalty en faveur du Gabon. Sans trembler malgré la forte pression, Aubameyang prend à contre pied le gardien burkinabé et marque le but de l’égalisation.

De retour des vestiaires, les burkinabés vont revenir à la charge en multipliant les assauts devants les buts gabonais grâce Bertrand Traoré, Alain Traoré et Nakoulma. Contre le cours du jeu, les gabonais vont tenter de ressortir la tête de l’eau en se promettant dans le camp burkinabé. A la 81e minute, le gardien burkinabé sort in extremis du pied gauche, la belle frappe de Denis Bouanga. C’était la balle de match pour les gabonais.

Les quatre minutes de temps additionnel accordées par l’arbitre, n’ont pas suffis aux Panthères pour creuser l’écart et donner une victoire à la nation. Avec les deux maigres points, les Panthères se trouvent désormais dos au mur. Elles doivent battre impérativement les Lions indomptables du Cameroun lors de la troisième et dernière journée, si elles veulent accéder au second tour et prétendre faire un parcours honorable dans cette Can organisée dans leur tanière.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

 
 

25 Commentaires

  1. Jean . jacques dit :

    Le resultat des pantheres ce que la consequence de plusieus raisons la haine de ce vieillard pinget sa bande des criminels tout leur souhait est de voir le pays faire des mauvais resultat. Le gardien gabonais ne pense pas qu’il faut sauver la patrie il encaisse les buts qu’on allait pas encaisser. On prend un coach qui ne parle pas le français.ce mounguegui doit demissioner,ministre de sport aussi. Bravo et bravo nos atacants.on a pas encore perdu la bataille. On a le cameroun qu’on peut bien gagner.

  2. jean max dit :

    Un arrangement financier de près de 10 milliards est en cours entre Ali Bongo et Issa Hayatou pour que le Cameroun accepte de perdre le match contre le Gabon dimanche prochain. large diffusion

  3. mabialax dit :

    burkina 17 million d hab.
    guinee bissau 1,9
    cameroun 20

    tout ceci est normal, 1er cameroun, 2eme burkina ou inverse la logique est respecté, faut pas rever

  4. lelion dit :

    le Cameroun n’acceptera pas ce deal. le Cameroun veut plutôt gagner cette coupe. et d’ailleurs même avec 10 penalty accordés, ils ne parviendront pas à gagner ce match.

  5. OKAZAKI dit :

    Connaissant le sens peu élevé de la morale de nos amis camerounais, je les voie bien accepter de perdre sans aucun problème moyennant quelques billets, avec la garantie que l’arbitrage de l’autre coté fera le nécessaire pour que le burkina et la guinee se neutralisent!

  6. jean -jacques dit :

    Avec des tels resultats je crois que la vie des faux opposants, leurs bandits symapathisants va changer , On a pas besoin d’acheter une victoire comme vous faites les specialistes du mensonge. On peut bien gagner du Cameroun, il suffit de commencer le match avec terminstion, objectif, tout à mettant 3 ou 4 attaquants et mettre la pression du debut du match jusqu’à la fin. le match contre le Burkina on gagnait bien notre gardien ne sort pas et quand il attend dans ses buts , il tombe de mauvais côté et ne ferme pas l’angle c’est un but qu’il ne pouvait pas encaisser. les defenseurs , ne cours pas. dans une equipe il faut avoir les attaquants qui sont rapides, qui tirent, qui encandrent , vigilants, les defenseurs la meme chose ils doivent etre rapide, attentifs, idem pour le gardien. Ce que j’ai remarqué nous on fait la pression seulement apres avoir encaisser.
    Notre equipe peut encore se qualifier c’est difficile oui , mais pas impossible, si le burkina et Guinée font un nul et le Gabon gagne du cameroun le Gabon aura 5 pts et le Cameroun 4 pts les deux se qualifient.

    • Nkembo dit :

      Merci Mr Jean Jacques
      Nombreux ont perdu le sens du patriotisme. Ils diabolisent le pays que leur champion veut diriger,ignorant que leur attitude ne peut qu’ apporter malédiction à celui qu’ils rêvent de voir à la tête du pays.

      • Mboung dit :

        Pauvres mythomanes le patriotisme c est exiger d envoyer les enfants des autres ? Prends les tiens (n oublies pas les enfants de ton maitre) allez au stade (comme tu as promis et restes-y) échoue comme ton maitre mythomane !!

        • Nkembo dit :

          @ Mboung
          Je t’apprends que je vais au stade avec ma famille.Je ne suis le seul à y aller avec la famille.L’ambiance est bonne malgré la victoire qui tarde à venir.
          Mais les plus dangereux c’est vous qui avez décidé de boycotter la van. Devant les gens vous faites semblant de la boycotter mais pourtant vos véhicules sont mis en location au coran.

        • Mboung dit :

          tu diverges sérieusement a te lire les Gabonais aiment souffrir quoi … Finalement ta (si chère lol) CAN te désintéresse déjà autant ? (a toi et tes maitres) puisqu elle consiste maintenant en 1 vicieux chantage aux autres pour qu ils y exposent leurs enfants mais pas (évidement c est tellement logique) ceux de tes maitres (surement par excès de patriotisme lol !) Te voici dans les voitures désormais (surement par patriotisme aussi lol !) sans te demander si le mm chantage n est pas applique a ces gens ? Toi au moins tu as trouve 1 nouvelle ritournelle (la piètre qualité du spectacle aidant re-lol) mais penses a ceux qui subissent le mm (pénible ? re-re lol) spectacle et donc le paient 2 fois au moins sans l avoir jamais demande a cause des monomanies de ton dieu d opérette. La couteuse infatuation va se solder par 1 flop à 99.94 % (encore ?) Allez 1 peu de courage reconnais-le.. vive l échec (patriotique?) programmé !!!

  7. gabon d abord dit :

    les camerounais dont vous parlez sont ceux qui vienneent vendre de la tomate au gabon…..mais je vous dis qu il existe des camerounais qui ne savent meme pas que le gabon existe et qui ne revent jamais mettre leur pieds au gabon.

    alors il faut arreter de croire que vos petits billets vont corrompre le cam.
    et en plus comprenez bien que la CORRUPTION NATION ( LE COUP D ETAT ELECTORAL, LES ARRESTATIONS POLITIQUES …..) EST DIFFERENTE AU NIVEAU INTERNATIONAL… vous allez demissioner seul et fuire le gabon

  8. gabon d abord dit :

    jean jacques est un petit gabonais qui croit que lorsqu il a pris les 3 differents plats de la journee, alors tous les autres gabonais ont aussi fait comme lui…C EST LE CONTRAIRE MON PETIT

    POURQUOI

    CAR TU INSULTAIS LES GENS HIER ,PARCEQUE TU JUSTIFIAIS LE COUP D ETAT ET VOL ELECTORAL DE TON CHAMPION
    MAIS AUJOURD HUI AVEC L ECHEC DES PANTHERES, TU CRIS A LA DEMISSION DU COACH ET DU MINISTRE ….. ALORS COMMENT LE CAMP QUI A TOUJOURS RAISON PEUT IL CHOISIR UN FAUX COACH ET UN MINISTRE VOYOU ……..

  9. Tiyamama dit :

    A mon avis nous n’allons pas nous qualifier, le niveau est faible. Maintenant Ali a voulu la CAN, ok, mais pour la gagner. Si nous sommes éliminés dès le premier tour, alors il l’aura dans le baba. Mais comme il est le king de la triche, il faut que nous gagnions cette coupe. Il va faire comment? Acheter les arbitres. Alors wait and see.

  10. lelion dit :

    avec cette impréparation,il faut oublier la CAN un Ministre de 4 mois et un coach de 4 semaines avant les hostilités cela nous ramènent à ce désastreux résultat.nous attendons que notre cour constitutionnelle se penche sur ce dossier et donne vainqueur les Panthères après la finale. ceux qui l’auront jouée et gagnée en terre Gabonaise sont des tricheurs.
    vive le Gabon pour que vive les 3 MMM

  11. djouori dit :

    La malediction des elections voles,
    Tant que tu voleras et tueras pour te maintenir au pouvoir, tu seras dans la tragédie grecque de la lute implacable contre les esprits des morts du 31. Rien ne marchera jusqu’à ce que tu te repentes du massacre des gabonais aux mains nues, les resultats du football en sont les preuves.

  12. jean -jacques dit :

    gabon d’Abord, meme quand tu oublie de fermer ta porte tjrs vous allez accuser que c’est Ali. personne n’est responsable, c’est pas le rôle d’un president de choisir un coach sauf au Gabon que certainement ,Mias je ne pense pas que le pdt Ali à ce temps de se meler du choix d’un coach . le choix du coach est le devoir de la federation et du ministere si tu ne le sais pas c’est pas le president.

  13. Nkembo dit :

    Comment quelqu’un qui milite pour le boycotte de la can peut encore faire ses véhicules par le cocan?
    Vous manquez d’orgueil,de personnalité.

  14. alino dit :

    Notre niveau est lamentable… il résulte certes d’une mauvaise préparation, mais aussi et surtout d’un niveau tellement bas en terme de qualité de l’effectif. Quand vous avez la chance d’avoir un OBAMEYANG dans votre équipe et que vous êtes obligé de mettre autour de lui des joueurs comme TANDJIGORA ou un NZE ONDO, quoi en attendre…? le pauvre je pense qu’il se demande ce qu’il est venu faire dans cette merde… avec ca des leaders comme ECUELE et OVONO complètement dépassé par leur age… bonjour l’élimination

  15. flash dit :

    Les panthères ont une très bonne équipe le mal c’est ovono comme s’il etait le seul gardien de but alors mfa mezui est plus bon qu’ovono pourquoi toujours ovono

  16. gabon d abord dit :

    bonjour jean jacques
    tu a raison mon cher petit , le choix d un coach n emane pas du president de la republique , mais de toi a moi tu crois qu ali est le genre de president qui laisse indepandentes les organismes de son etat que lui a leguE le dieu maconnique le GRAND ERAMABIPHE

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW