Le Global Competitiveness Report 2014-2015 classe le Gabon au 106ème rang mondial.

Le Gabon est classé au 106e rang. © D.R.

Le Gabon est classé au 106e rang. © D.R.

Le rapport établi cette année par le World Economic Forum (WEF), donne un aperçu de la compétitivité de 144 pays, basée essentiellement sur plus de 100 indicateurs répartis en 12 piliers (les institutions, les infrastructures, l’environnement macroéconomique, le système de santé et d’éducation, la taille du marché…), dans l’objectif de tracer un profil plus ou moins détaillé pour chacune des économies incluses dans l’étude.

Dans ce rapport comptant pour la période 2014-2015, l’on apprend que le Gabon, comparativement au classement 2013-2014, a gagné 6 places, en raison d’une légère innovation dans son économie et l’assainissement de ses finances publiques. Ainsi, alors qu’il occupait la 112e place mondiale, le Gabon se classe désormais au 106e rang, à dix places du Cameroun (116e) et plusieurs autres pays africains, à l’instar du Ghana (111e), du Sénégal (112e), de la Côte d’Ivoire (115e) et même de puissances économiques africaines à l’instar de l’Egypte (119e) ou du Nigeria (127e). D’une manière générale, pour ce qui est de l’Afrique, le Gabon se rapproche du Top 10 Africain : il se classe à la 11e place et occupe la 1ère des pays d’Afrique sub-saharienne francophone.

Si ses auteurs présentent le rapport comme un document établi dans le but de soutenir les pays dans leurs efforts de transformation et de sensibilisation sur la nécessité d’adopter certaines réformes nécessaires à l’amélioration de leurs économies, ces derniers estiment par ailleurs qu’une grande partie de la croissance mondiale enregistrée au cours des dernières années est inhérente aux différentes politiques monétaires audacieuses entreprises par certaines pays, notamment les Etats-Unis, le Japon et le Royaume-Uni, l’Afrique ayant encore d’importants efforts à faire.

Aussi, pressentent-ils qu’«une normalisation de la politique monétaire avec le resserrement des conditions financières pourrait avoir un impact sur les économies avancées et émergentes». Mais pour l’heure, la montée des tensions dans un certain nombre de régions fait peser une lourde hypothèque sur les perspectives économiques mondiales. De même, pour ce qui concerne la plupart des pays en développement et notamment ceux de l’Afrique, ces derniers «souffrent d’accélérer les inégalités de revenus». Des inégalités qui, indique le rapport, sont le plus souvent les effets de la crise qui créent des tensions sociales internes, en ayant des conséquences mondiales potentiellement durables.

Pour une consultation du rapport complet, cliquer ICI.

 

 
 

28 Commentaires

  1. jean-jacques dit :

    Bravo l’équipe de gabonreview qui ne cesse de montrer le savoir faire, la compétence en informant l’opinion. A ceux qui sont aveugles en disant que le pays va mal, ils ont peut-être la haine ou la hontes de lire de telles information sur l’économie du pays, certes il manque encore beaucoup à faire dans tout les domaines, mais n’est pas reconnaître le travail que les autres font c’est être méchant.

    je m’attendais à dire que le Gabon est le dernier pays comme certains passent leurs temps à souhaiter le mal du pays.

    Le Gabon occupe 106 place. Avec le travail de tout le monde P.D.G ou opposition pour ceux qui peuvent contribuer surtout les jeunes c’est serait le bonheur de tout le peuple.

    • Encore eux dit :

      @Jean Jacques,

      Le Rwanda a connu un génocide il y’a de cela 20 ans, et n’a pas autant de richesse que nous avons, mais regarde les, ils sont classés 3ème en Afrique, loin devant le Gabon, notre pays!

      Ainsi, il est même honteux à vrai dire, que vous montrez votre satisfecit en faveur de la médiocrité!

    • le_kap dit :

      Ne nous contentons pas de la médiocrité. Etre 106e dans une classe de 144, c’est plus ou moins comme on dit “être 1er des échoués”. Ne serait-ce pas mieux au regard de tout notre potentiel d’être ne fusse que derniers des admis? Les points négatifs du Gabon cités dans cette analyse sont les mêmes points que tous les intervenants ici sur Gabonreview dénoncent.
      Voici juste un échantillon pour ne pas recopier tout l’article (désolé pour l’anglais)
      Reliability of police services (107e/144), Transport infrastructure (122e/144), Electricity and telephony infrastructure (104e/144), Quality of electricity supply (129e/144), Health and primary education (130e/144), Higher education and training (126e/144), Technological readiness (108e/144), Quality of roads (135e/144)

      Alors, si nos émergents avaient un peu plus d’élément dans leur cervelle, ils se serviraient de cette analyse pour combler les points faibles du Gabon.

  2. Florence dit :

    Quels sont les critères qui permettent un tel classement ? Institution : Assemble national sans opposition !
    Cour constitutionnel, PDG : confisquée / CNC PDG : aux ordres / SÉNAT PDG: confisquée / PRIMATURE PDG : Tribalisée / Infrastructures : 0 / Santé : 0 / Éducation : 0+0+0/ Économie : 0+0 ! Jean Jacques , les blancs se moquent de toi !!!!!!

    • We need real FREEDOM dit :

      KIA KIA KIA…merci chère Florence pour cette brillante analyse. Y en a qui pensent qu’on devrait en fait se contenter d’être parmi (au moins) les derniers là baaaaaas (106 eme vraiment), au lieu de chercher à occuper les premières places (on ne figure même pas dans le top 20), mais on est fort pour organiser les NYFA et autres show mondains qui n’apportent rien d’autre que d’avantage de misère au peuple…Seigneur le problème du Gabon se situe où ooooooh??? Éclaire nous, car le peuple devient de plus en plus abruti, tellement on lui fait des lavages de cerveau (RTPDG et Cie)…

  3. le 9 dit :

    juste pour savoir, le rapport s’appui sur l’assainissement des finances publique: qu’est ce qui a été fait pour cela cette année??
    le rapport s’appui sur l’innovation de l’économie: qu’est ce qui a été innové cette année qui n’existait pas l’an dernier?

    je ne suis pas pessimiste, je veux bien comprendre SVP?

  4. We need real FREEDOM dit :

    <>…la notre est battue et gérée en France Francs CFA bien sûr (Francs des colonies francaises d’Afrique), comment pourrait-on alors émerger si on a pas encore pu se défaire d’une monnaie trop forte pour rien (l’Euro), laquelle monnaie, décide du bien (mal) être de près de 14 Etats (AOF et AEF qui existent toujours sur le plan économique vu qu’on a toujours cette monnaie de merde)??? Même l’Allemagne commence à se rendre compte de l’erreur qu’elle a faite de l’intégrer dans son système monétaire.

  5. azerttry dit :

    Ou en est l’éducation dans ce bled ?!

  6. Constant dit :

    ARRÊTONS D’ÊTRE FATALISTES AU GABON… Ces rapports ne sont pas fait par les gabonais

    Certes, les choses ne sont pas celles escomptées mais les différents ORGANISMES INTERNATIONAUX(I.D.H, Le Global Competitiveness Report et autres) qui s’appuient sur certains critères bien précis tels que l’école, la santé, les routes, les financement etc… Ont toujours placé le GABON en meilleures places par rapport aux autres pays:
    – I.D.H : Le Gabon 8ème Pays Africains devant la Guinée-Equatorial 16ème.
    – 2ème pays Africain subsaharien en I.D.H

    – Le GLOBAL COMPETITIVENESS REPORT: le Gabon 106ème pays et devant tous les pays Africains subsahariens
    – 1er pays africain subsaharien

    Non pas que il n y a pas des problèmes au GABON mais ARRÊTONS de présenter le pays comme le dernier de tout. Pour certains les intentions sont INAVOUÉES et d’autres on se comprendre…

    VIVE LE GABON…. Je vous remercie!!!!!!!!!!!!

    • Arnaud dit :

      On compare ce qui est comparable.

      PIB/ habitant du Cameroun en 2013 3 108,65 USD
      PIB/ habitant du MALI en 2013 715,13 USD

      PIB/ habitant du GABON en 2013 11 571,08 USD

      Le Gabon n’a pas le même niveau de ressources par habitant que le Cameroun ou le mali. Les gabonais sont quasiment 4 fois plus riches que les camerounais et 16 fois plus riches que les maliens.

      Tu n’as pas honte de te comparer à plus pauvre que toi ?

      • We need real FREEDOM dit :

        Ah mon frère, je connais un monsieur Libanais qui vit ici depuis kala avec une femme du pays (marié, enfant etc)…un jour on s’est retrouvé et il s’est mis dans une colère noire (il est déjà Gabonais dans son coeur papa) lorsqu’il m’a posé cette question (il avait suivi le documentaire ou l’on parlait justement de ce PIB), mon fils quand tu te balades dans les rues du Gabon as-tu l’impression que le gabonais lambda gagne 11 000 USD? Il était furieux qu’on fasse passer un tel mensonge à la télé…11 000 USD c’est environ 5.500.000 Fcfa voila! Mais le Gabonais ayant cette sommes là bizarrement, est le même qui va encore manger dans les poubelles, dort à la belle étoile (maison en planche dans des zones marécageuses) tellement il aime se faire du mal pour paraître un humble (c’est peut être la prochaine trouvaille qu’on nous sortira d’ici là)…tindi!

        • Arnaud dit :

          le PIB/habitant c’est la richesse que chaque habitant aurait si les ressources étaient divisés en part égales. Dans aucun pays cela n’arrive.

          Mais ça permet de comparer entres pays (il faut aussi tenir compte du pouvoir d’achat), et permet de mesurer le revenus potentiel de chaque habitant.

          Ensuite le salaire réel, est le résultat des relations entre les forces sociales (syndicats,employeurs, états…).

    • Don Corleone dit :

      Vous faites pitié

  7. Vital dit :

    Votre IDH tient-il compte des citoyens qui habitent Mindoubé?

  8. Constant dit :

    Arnaud….
    Comparaison n’est pas raison MAIS ARRÊTONS de dénigrer le GABON!!!

    Et pourtant la Équato-guinéenne votre exemple à tous aujourd’hui qui a un PIB/Habitant plus élevé que le GABON se situe encore très loin derrière notre pays dans ces différents classements. Allez y sur Google.com vous verrez bien!!!

    Certes!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Arnaud dit :

      Tu as raison sur ce point. la guinée équatoriale est moins avancée que le Gabon.

      Cela dit l’exploitation pétrolière est récente dans ce pays, fin des années 1990 alors qu’au GABON les premières découvertes datent des années 50. De plus, nous avons d’autres minérais en plus du pétrole, dont certains sont encore inexploités, diamants, fer etc.

      En valeur absolu le Gabon a de l’avance, mais la guinée a réalisé un bon spectaculaires en terme d’investissement publics. A ce rythme il n’est pas impossible qu’ils nous dépassent.

      Au niveau même du continent, de projets ambitieux changent le visage de nations qui sont actuellement moins avancés que nous :

      ville nouvelle de oyala: https://www.youtube.com/watch?v=1ByNYm1Qb0U

      autoroute de dakar : http://www.afdb.org/fr/news-and-events/article/senegal-moves-into-the-fast-lane-with-the-opening-of-its-toll-highway-12263/

      ne voulant pas que le Gabon soit à la traine, et conscient du potentiel de ce pays, voilà pourquoi certains critiquent car ils aiment le Gabon.

    • zobolus dit :

      @Constant

      Avant d’employer les termes il faut bien d’abord bien saisir leur sens. Personne ici ne dénigre le Gabon. En tant qu’intellectuel je ne suis pas obligé d’accepter un rapport pour monnaie comptent si je ne suis pas d’accord.

      Les données qui permettent à ces organismes d’élaborer leur rapport viennent du gouvernement gabonais dont du régime. Tout compte à croire que ce rapport a été pondu sur des données fausses. Le régime d’ali est très bien capable de fournir des données totalement fausse dans le but de prouver à l’opinion national et international que tout va bien.

      C’est ce qui s’est passé au rwanda. Alors que le régime sur place était en train de massacrer les tutsis, l’ambassadeur du rwanda à l’onu parlait d’une agression d’un groupuscule venu de l’extérieur

      Il n y a que des gens comme toi pour se laisser berner. Nous qui vivons au pays on est en droit de dire et de critiquer les choses lorsqu’elles sont mals faites.

      Enfin pour terminer, je ne sais pas en quoi le gabonais que je suis devrait se réjouir d’être le “meilleur” dernier de la classe.

  9. Florence dit :

    @CONSTANT

    La pensée unique occidentale à ses limites mon frère !
    Tout les programmes d’ajustements qui nous a été imposés tenait compte de ces fameuses données , le résultat ? Que neni !!!
    Avant la crise boursière de 2008 , tous les ” experts” occidentaux nous expliquaient que l’économie mondiale se portait bien !
    Vivons nous tous avec 5 millions par an et par habitant ?
    Alors , s’il te plait , ce n’est pas des fonctionnaires vivant à NEW YORK qui connaissent mieux que nous notre quotidien !

  10. jean jacques dit :

    Florence, c’est souvent facile de dire les bêtises sur quelqu’un que vous ne connaissez les blancs se moquent de moi, qu’est ce que tu en sais, je suis blanc ou noir? Et quel blanc parlez vous? C’est vous que les internautes intellectuels se moquent quand vous poussez la question sur les critèse de classification? Comment vous allez comprendre si vous n’arriver pas à bien écrire Assemblée Nationale.

    ”Quels sont les critères qui permettent un tel classement ? Institution : Assemble( Assemblée) national(Nationale) sans opposition !
    Cour constitutionnel,(constitutionnelle) PDG : confisquée / CNC PDG : aux ordres / SÉNAT PDG: confisquée / PRIMATURE PDG : Tribalisée / Infrastructures : 0 / Santé : 0 / Éducation : 0+0+0/ Économie : 0+0 ! Jean Jacques , les blancs se moquent de toi !!!!!!
    Vous qui croyez aux faux opposants des postes au Gabon, l’ère d’Omar Bongo est révolue. prennez la retraite, faites comme M.DIVUNGUI, qui était VPR mais qui a montré qu’il peut contribuer pour le Gabon dans un autre domaine voilà les hommes que le pays cherche, mais pas des personnes quand elles ne sont plus au gouvernement IL DEVIENT OPPOSANT DES POSTES….

    Le fameux Encore eux, rien que votre nom dit déjà tout les contestateurs qui ne savent pas reflechir, quand vous prennez l’exemple du Rwanda, mais vous contredisez vous qui penser que rien ne marche, la gestion, le progrès, dévéloppement d’un pays c’est comme une EQUIPE DE FOOTBALL, C’est à dire un travail collectif, pour avoir la victoire. Si le Gabon n’est pas comme le Rwanda. Ici la competence de certains c’est faire la politique,quitter le PDG pour former des partis qui n’arrivent même pas avoir plus de 1ooo militants. le Rwanda les syndicaux ne confondent pas les choses la vie syndicale et politique, le Rwanda on ne fait pas la grève pour avoir le bac on mérite le bac pas de négociation. Au Rwanda il n’y a pas de grèves pour La PIP.
    Au Rwanda les opposants sont SÉRIUX Unis, la vraie opposition d’IDÉES et non des POSTES comme ce que se passe au GABON .
    LAISSEZ NOUS AVANCER, Y A ALI TRAVAILLE ET SI NOUS L’AIDONS(Acceptons le changement, sortir du gouvernement, d’une Direction, une PARTICIPATION DE TOUTES LES FORCES DU PAYS) je sûr que le Gabon aura une autre image d’ici quelques années.

    • zobolus dit :

      @Jean Jacques

      tu es en train de nous distraire. L’analyse de la situation du Gabon même un nouveau né peut la faire. Vous avez quel problème avec les opposants ? Et si ces opposants sont faux comme tu le dis si bien pour avez-vous peur d’eux ? Pour les émergents cherchent à les réduire au silence ?

      Je n’ai pas besoin de de faire des coups bas, d’acheter les consciences, de tricher, de faire de la com si je fais du bon travail. Si tu n’as pas les capacités intellectuelles à fournir des arguments visant à soutenir ce rapport, tu peux tranquillement te taire.

      Je suis d’accord ce rapport ne reflète pas la réalité de mon pays le Gabon.

    • zobolus dit :

      @jean jacques

      Pathétique

  11. PDGiste deçu dit :

    J’en appelle solennellement tous les Pdgistes épris de notre parti à tout mettre en œuvre afin qu’un autre candidat qu’Ali Bongo soit le candidat du parti aux présidentielles de 2016. Je crois qu’Ali et ses arrogants et incompétents collaborateurs ont atteint leur limite et laissent, sans s’en rendre compte, un boulevard au camp de l’opposition. Il se trame des choses au Gabon et en dehors pour que soit mis fin à un demi siècle de gestion “chaotique” ( d’après ceux qui préparent le coup) d’une même famille. L’argument est tout trouvé et la fameuse communauté internationale, cette nébuleuse aux tentacules énormes et à la force de frappe qui a déstabilisé tant de régimes, se fera le plaisir de démonter Ali Bongo surtout qu’ils ont eu des gages de l’opposition concernant leurs intérêts. Celles et ceux qui pensent que 2016 se passera comme 2009 se mettent le doigt dans l’œil jusqu’au coude! Déjà Ping et son réseau travaille pour qu’il y ait une force armée d’interposition au Gabon en 2016. La France ne soutiendra pas un Bongo en 2016, sachez-le. Alors je sais bien que la suffisance et l’arrogance, l’aveuglement aussi, qui nous caractérisent au PDG fera dire à beaucoup des nôtres “y aura rien, on passera haut la main”. Je vous dis, il se trame quelque chose. Si c’est Ali qui nous représente en 2016, c’est fiasco et casse du parti assuré. Alors, mobilisons nous pour l’amour de notre parti, et du pays!

  12. Tyzer dit :

    “Léger mieux” pour les fossoyeurs de la République, pas pour les gabonais qui sont de plus en plus pauvres. Le président homme d’affaires Ali dans son égoïsme primaire s’accapare les gros et bons morceaux, le reste débrouillez vous…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW