Violation de la Constitution, pillage des deniers publics, ingérences étrangères dans les affaires internes du Gabon pour la confiscation du pouvoir depuis l’absence de près de 60 jours d’Ali Bongo pour raison de maladie. Autant de sujets sur lesquels Gérard Ella Nguema s’est prononcé au cours de sa sortie du samedi 22 décembre, avant d’appeler les Gabonais à agir pour leur pays.

Le président du Front Patriotique, Gérard Ella Nguema lors de la conférence de presse, le 2 décembre 2018. © Gabonreview

 

La situation étrange que traverse le Gabon, marquée par l’absence au pays depuis près de 60 jours d’Ali Bongo, a une fois de plus suscité la réaction de Gérard Ella Nguema.

Au cours d’une conférence de presse, samedi, le président du Front patriotique gabonais (FPG) a fustigé l’attitude expectative des Gabonais «face à un spectacle dans lequel les uns et les autres tirent les ficelles».

«Ils réécrivent impunément la loi fondamentale de notre pays, ils se substituent au législateur, ces messieurs et dames ; ils président le Conseil des ministres, ils pillent le pays sans vergogne, volent les deniers publics et imposent des décisions qui en découlent», a regretté Gérard Ella Nguema.

Face à ce tableau sombre, Gérard Elle Nguema a invité la Cour constitutionnelle, gardienne des lois, à ses responsabilités face aux «actes posés par ses pseudos dirigeants du Pays». Et d’ajouter : «faites attention. Dieu et les Gabonais vous regardent, vous voient clairs et connaissent vos agendas cachés».

Le président du FPG a également dénoncé les jeux malsains orchestrés au sommet de l’Etat en l’absence d’Ali Bongo et les ingérences étrangères aux affaires internes du Gabon pour la confiscation du pouvoir par une petite caste.

«D’aucuns sont dans le paternalisme, d’autres dans la conservation du pouvoir à tout prix et d’autres sont dans la réclamation d’un pouvoir dont ils n’ont jamais été investis», a ironisé le président du FPG.

A l’endroit du Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, Gérard Ella Nguema a adressé ce message : «Votre gestion opaque de la situation actuelle est en train de créer la psychose et un esprit de la révolte chez les Gabonais. Nous avons le sentiment que vous conspirez contre la République. Votre gouvernement a complètement démissionné, il n’a pas su prendre ses responsabilités dans la gestion actuelle (…) En conséquence, il est coupable et responsable de la gestion actuelle du pays ».

S’adressant à la France, le président du FPG a dénoncé l’attitude de l’ancien colonisateur. «Lorsqu’il s’agit de protéger les intérêts économiques, vous vous empressez de diligenter les troupes supplémentaires. Mais lorsqu’il s’agit de la vie des Gabonais, vous demeurerez dans un silence assourdissant. Attention ! Nous sommes fatigués du jeu du pompier pyromane».

A l’endroit du Maroc, Gérard Ella Nguema a invité le royaume chérifien «à ne pas outrepasser ses prérogatives, car les Gabonais ne l’accepteront pas».

Pour permettre aux Gabonais de se réapproprier leur pays, Gérard Ella Nguema a invité les compatriotes épris de paix et de justice à se joindre à lui autour du mouvement qu’il entend lancer dans quelques jours.

Dénommé Rassemblement de nationalistes, ce mouvement aura pour seul credo, «la protection et la préservation des intérêts supérieurs du Gabon », a conclu le président du FPG.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

 
 

6 Commentaires

  1. Mouyanga Ossiba dit :

    Mais que diable noir de Makongonio la forêt des reptillons… pourquoi lui Nguema ou Nguermanion ne fait-il pas un putsch pour mettre fin a toute cette dit-on pagaille nationale qu’il étale dans sa colère de …

  2. Voilà encore un des participants au dialogue d’Ali Bongo, qui a donc contribué de facto à la monarchisation de la constitution, qui ose indexer, je cite Ella Nguéma : “ceux qui réclament un pouvoir dont ils n’ont pas été investis”
    Monsieur Ella Nguéma doit-on vous rappeler vos scores aux dernières consultations électorales ? Votre parti basé, dans une portion de quartier de Libreville, absent et inconnu de tout le reste du pays aura du mal a rassembler autour vous.
    Moralité : L’Union fait la force, joignez-vous DONC A CEUX QUI REVENDIQUENT LE POUVOIR ET QUI LUTTENT POUR LE BIEN DU PAYS TOUT ENTIER.

  3. espoir dit :

    Cet homme oublie qu’il ne doit son existence politique qu’a l’opposition mais s’il pense qu’il peut être écouté en tirant sur Ping.il n’aura rien.

  4. espoir dit :

    Bien dit Adolf.que cet homme se taise a jamais sil n’a rien dire et laisser les vrais patriotes combattrent ce regime sanguinaire.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW