Cette année, Nicole Assélé la patronne de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) promet de faire entrer la structure dans une nouvelle ère, avec une gestion plus orthodoxe et une meilleure prise en charge des usagers.

La directrice générale de la CNSS, Nicole Assélé © Capture d’écran/Gabonreview

 

Depuis le 1er janvier, la CNSS est entrée dans une nouvelle ère. Galvanisée par ses deux récentes distinctions obtenues à Libreville et au Canada pour son leadership, Nicole Assélé entend faire de la structure dont elle a la charge une des mieux gérées du pays en 2019. Dans ses vœux de Nouvel An adressés aux agents et aux usagers, la directrice générale annonce, en effet, l’entrée dans une nouvelle «vision managériale», donc la fin des difficultés rencontrées en 2018.

En 2019, le Dr Assélé annonce «une CNSS plus réactive, engagée dans une orthodoxie de gestion pour un meilleur mérite et une efficacité dans les prestations que nous déployons à nos assurés».

Pour son leadership et ses qualités managériales, en novembre et décembre derniers, la patronne de la CNSS a reçu deux distinctions. Une de la part du président russe Vladimir Poutine pour son implication dans la participation du Gabon à la 19e édition du Festival mondial de la jeunesse et des étudiants (WFYS), en octobre 2017 à Sotchi, alors qu’elle était ministre des Sports. L’autre, le «Wowen Who Work», à Ottawa au Canada, pour son engagement pour la cause féminine en Afrique et au Gabon en particulier.

 
 

2 Commentaires

  1. Mimbo dit :

    C’est à Gros bouquet tu devrais le faire incessamment sous peu.

  2. Abieri dit :

    Quelle honte de recevoir une distinction de Poutine !
    La CNSS est moribonde et Assele sa fossoyeuse.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW