Jean de Dieu Moukagni-Iwangou ne partage pas «l’heure de la confrontation» sonnée par Jean Ping et il le fait savoir. Assimilant clairement cette démarche à du profito-situationnisme, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou a plutôt appelé Jean Ping et soutiens à un «supplément d’âme».

Jean de Dieu Moukagni-Iwangou appelle Jean Ping et la CNR à un «supplément d’âme». © Gabonreview

 

Opposé à «l’heure de la confrontation» sonnée par Jean Ping le 15 décembre à Libreville, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou a plutôt proposé une alternative. Dans un post publié le 17 décembre 2018, le président d’Union & Solidarité (US) a appelé Jean Ping et la Coalition pour la nouvelle République (CNR) à un «supplément d’âme», qu’il présente comme «la frontière entre les hommes politiques et les hommes d’Etat».

Selon Moukagni-Iwangou, en effet, les hommes politiques vivent de «postures, irriguées à la pente de l’opinion, pour plaire aux esprits et pour ne pas rater les tendances et les opportunités». A contrario, les hommes d’Etat se sentent une «responsabilité sociétale», qui leur commande de «défricher la broussaille pour trouver la voie, qui les invite à tailler dans le marbre pour fixer la norme».

En donnant le mot d’ordre à ses militants d’en découdre avec les forces de l’ordre, Jean Ping a franchi la ligne rouge, estime Jean de Dieu Moukagni-Iwangou. D’où son appel à un supplément d’âme. «J’incline à penser qu’il est des limites éthiques qu’il ne faut jamais franchir. Même au nom du combat politique», a-t-il insisté.

Le leader d’US soutient en effet que la démarche de Jean Ping surfe sur la situation actuelle au sommet de l’Etat. Pour lui, le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle veut «tirer avantage» de l’état de faiblesse d’Ali Bongo. «Devant la maladie de l’autre, on ne sort pas les flûtes et les violons, pour disqualifier, on soutient et on compatit, parce que la disqualification est opposable aux procédures, et la compassion est opposable aux hommes», a argumenté l’opposant devenu ministre d’Ali Bongo en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Ainsi, celui-ci prône une «nouvelle politique, respectueuse de la différence», car convaincu que «la dynamique qui a conduit à la candidature unique (de la présidentielle de 2016, ndlr) a définitivement échoué dans les cœurs». Jean de Dieu Moukagni-Iwangou n’a pas manqué de lancer une pique renvoyant dos à dos l’opposition et le pouvoir en place : «Après deux années d’injures, servies à ceux qui appelaient au respect des lois, la Constitution est de saison», a-t-il conclu.

 
 

15 Commentaires

  1. Michel BOUKA RABENKOGO dit :

    Pas du tout Moukagni Iwangou. Tu es toujours hors diapason. Il n’y a pas un temps pour rester figer ou un temps pour avancer. BWETE. /

  2. Mr Iwangu,
    Le profito situationniste c’est toi moi même. Le combat de Jean PING pour la libération du pays n’a pas pour point de départ la maladie de ton père adoptif Ali Bongo. Evite de raconter n’importe quoi et inutle d’aggraver ton cas.

  3. Mboung dit :

    « On ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment » Cardinal de Retz

  4. Trocadero dit :

    PING JEAN ne fera pas mieux que les BONGO, vous perdez votre temps à épiloguer dessus.
    LE GABON c’est en moyenne 3000 milliards de BUDGET, bon an mal an.
    1000 milliards de cfa sont issus des recettes douanières et fiscales
    2000 milliards de cfa sont issus des recettes pétrolières, minières et des emprunts.

    Les 1000 milliards sont prélevés mensuellement par les directions des impôts et des douanes. L’intégralité ne rentre pas dans les caisses du Trésor à cause des 18 % de DELTA SYNERGIE.! anyambié!
    Les 2000 milliards restants, sont libellés en dollars de Donald TRUMPS et doivent passer par la Banque de France au vu des accords monétaires signés par nos ancêtres au moment des indépendances.
    Sur cette dernière somme, seulement 1000 milliards partent à la BEAC à PARIS.
    Pour son fonctionnement la BEAC prélève tantôt 13% tantôt 20% (sic. accords cadres des états membre de la BEAC).

    Environ 800 milliards de CFA atterrissement vers le mois de Juin de chaque année dans les caisses de l’état Gabonais (caisses du Trésor) et parfois ils sont ventilés à BGFI directement.

    JEAN PING héritera mais ne changera pas cette mécanique seigneur Jésus! Bon sang!

    En revanche, JEAN PING peut se priver à son tour des 18 % de DELTA SYNERGIE afin de les restituer à l’état gabonais qui en a énormément besoin pour supporter par exemple l’augmentation du nombre de bacheliers au Gabon passé de 3 000 en 1992 à 25 000 en 2018!

    JEAN PING peut également faire exécuter jusqu’à leur termes les projets qui sont souvent financés par les partenaires extérieurs, sur lesquels les bongos demeurent jusqu’à présent incompétents.

    JEAN PING peut réduire à zéro le chômage constaté au Gabon depuis 50 ans, en mettant en place une stratégie efficace de financement des PME/PMI détenues par des gabonais autochtones, financements auxquels les BONGO ont appliqué leur stratégie de conservation de pouvoir pendant 100 ans au Gabon, en ne permettant pas les gabonais autochtones d’accéder aux financements, par “petite crainte” de perdre la majorité dans les hémicycles régaliennes…
    oui, JEAN PING va rétablir la dignité et la fierté des peuples autochtones du GABON :
    Aboutissement du projet de construction des aéroports de POG et de LBV renvoyés aux calendes grecques par le système BONGO.
    Réhabilitation des aéroports provinciaux (non prioritaire).
    Création d’une compagnie aérienne nationale et internationale! bon sang!
    Mise en place des autoroutes à deux fois deux voies, reliant Libreville et les capitales provinciales dans la phase initiale(plan quinquennale).
    Viabilisation des terrains dans toutes les provinces du Gabon(Pas de construction) afin de permettre à tout gabonais d’accéder à la propriété (réseaux de gaz, d’eau, d’Electricité et des télécommunications seront apportés dans les zones viabilisées). Cela permettra aux gabonais de la diaspora désirant volontairement rentré au bercail (après probablement leur retraite) de se faire un toit au moindre frais. Lacune abyssale que le système BONGO n’a pas permis aux gabonais de rêver..
    Augmentation du chiffre d’affaire dans les ressources halieutiques afin de le faire passer de 50 milliards à 300 milliards de cfa, comme dans les autres états de l’Afrique de l’EST. Ainsi tous les étudiants sortant du système scolaire ou ayant n’importe quel galon universitaire pourront se reconvertir aux métiers maritimes. Notez au passage que ce secteur emploie plus de 100 000 personnes au Sénégal, Mauritanie ou au Maroc!
    Poursuites des objectifs d’Olam afin de devenir le 3 ième producteur d’huile de palm en Afrique.
    Augmentation de la production de caoutchouc au Gabon afin de viser le 1ier rang africain (1 pneu sur 5 au monde, doit être fabriqué par le caoutchouc du Gabon).
    la liste peut être longue.
    Mise en place d’un référendum pour instaurer des dispositions fortes sur la constitution gabonaise! œuvre historique!

    La diaspora

    • Expert Mwassi Jr dit :

      Il faut intégrer les revenus assainissement financier qu’ entraînerait l’arrêt définitif des faramineux frais de gestion immobilière mensuels que le trésor public gabonais doit supporter sur des propriétés appartenant à des ”barons du régime” en Angleterre,USA,Cuba,France,Australie,Afrique du sud,Maroc,etc.

  5. Okoss dit :

    Ce type de né à Mouila, résidant Akanda m énerve.
    Il pire que les Mbabess et consorts.
    Quel traître…
    Et dire qu on nous vantait le caractère intégré de m comme Punu.ce type de Maman tu sort de quelle brousse

  6. Le réveil dit :

    Okoss les termes mouila ou punu étaient vraiment nécessaires …quant au CNR les fang sont autour de ping n’auront rien …oyé MBA ,eyegué ndong,ntoutoum émane et j’en passe …nous voyons et nous réagiront le moment venu …

  7. bill ngana dit :

    Ah tiens ! Voilà Jean de Dieu Moukagni-Iwangou. Sur ce cliché, j’ai eu des difficultés à le reconnaître. Devenu joufflu, plutôt mieux vêtu, il donne l’impression d’avoir bu suffisamment dans le même verre de lait que ABO pendant sa retraite marocaine. Ça donne assurément des idées encore plus brillantes et ouvre des perspectives qui contrastent avec les points de vue communs que l’on partageait jadis avec les amis de l’opposition dans le maquis des Charbonnages tout juste avant d’émigrer au bongoland… Vous dites, cher voisin ? Ah oui : pitoyable…

  8. Moukagny Iwangu qui a été sévèrement battu aux dernières élections législatives et qui se retrouve maintenant dans une voie sans issue; il espère encore à un retour hypothétique d’un Ali Bongo pour sauver son fauteuil.
    Les pseudo héritiers de Pierre Mamboundou devraient aller se répentir sur la tombe de cet illustre opposant.

  9. AIRBORNE dit :

    Iwangou, tu viens réagir aux dire de jean Ping, tu étais où lorsque 3M a pris sa plume pour ajouter un alinéa à notre constitution qu’elle deliberement violé, voilà on parle maintenant de extraterritorialité, tu es là tu ne dis rien, alors rentre avec ton parti dans l’opposition modérée.

  10. M. MOUKAGNY IWANGOU, tu fais honte…

  11. IPANDY dit :

    Pauvre peuple gabonais! Aujourd’hui c’est Iwangou le traître. Demain ce sera qui?
    Je pense que vous faites un faut procès à Monsieur Iwangou. Qui est un véritable patriote? Qui sert vraiment le Gabon? Les gabonais?
    Chacun d’entre nous, dans la vie de tous les jours, dans nos lieux de travail, au sein de familles nous agissons en traitres. Qui aime véritablement ce pays?

  12. bassomba dit :

    On vous connait: qui n’est pas avec nous est contre nous. Hier Iwangou était le chouchou de l’opposition, aujourd’hui il devient exécrable aux yeux de celle-ci. Hier les Chambriers, Ntoutoume Emane, Nguia Banda…étaient à vomir, parce qu’appartenant au pouvoir, aujourd’hui ils sont blanchis parce que devenus opposants! Vous voulez vraiment qu’on vous prennent au sérieux avec cette logique?

    • Okoss dit :

      Bassomba
      Il n y a que toi qui ne vois pas le changement de cap de Iwangu.on ne peut aujourdh ni défendre 1 cause puis la vomir plus tard parce qu on a eu des sous frauduleusement.c est ça le vampire ou la prostitution.
      Ils racontent quoi à madame et enfants à la maison.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW