Apres l’examen requêtes sur les élections législatives des 6 et 27 octobre derniers, la Cour constitutionnelle s’est prononcée le 11 décembre sur 14 localités. Si la victoire de Paul Biyoghe Mba a été validée dans le 3e arrondissement de Ntoum, celle de l’indépendant, Jean-Bosco Mbagou face au candidat du PDG, Jean-Pierre Boukila, dans l’Offoue-Onoye à Iboundji, a été annulée.

© Gabonreview/Shutterstock

 

La Cour constitutionnelle a rendu, le 11 décembre à Libreville, son verdict sur le contentieux lié à l’élection législative des 6 et 27 octobre dernier. Sur 22 dossiers examinés, la Haute juridiction dirigée par Marie-Madeleine Mbourantsuo, s’est prononcée sur 14 localités. Si certains candidats ont vu leur victoire confirmée, d’autres en revanche, ont été déboutés, allant jusqu’à voir l’annulation de leur victoire.

Ancien Premier ministre d’Ali Bongo, Paul Biyoghe Mba, voit sa victoire validée par les juges constitutionnels dans le 3e arrondissement de Ntoum. Il en de même pour Jonas Mabicka des Démocrates dont la victoire a été confirmée au département de la Doutsila.

À Iboundji, dans le département de l’Offoué-Onoye (Ogooué-lolo), Jean Bosco Mbagou, candidat indépendant, et Jean Pierre Boukila du PDG vont retourner aux urnes. Ce, d’autant plus que la victoire de Jean-Bosco Mbagou, pourtant déclarée par le Centre gabonais des élections (CGE), a été annulée. La décision des juges constitutionnels est motivée par le fait que Narcisse Olivier Moudende, son suppléant, est inscrit sur une liste électorale dans le 2earrondissement de Koula-Moutou. Considérant que le suppléant n’étant pas dissociable de son titulaire,  la Cour constitutionnelle a estimé que la non-inscription de Narcisse Olivier Moudende sur la liste électorale d’Iboundji est une cause manifeste de nullité du scrutin.

Dans les autres localités, Franck Joseph Nguema, candidat indépendant, a vu sa victoire confirmée après le rejet de la requête du candidat du PDG, Joseph Minko Olenga. À Bakoumba, département de Lekoko, dans le Haut-Ogooué, Mesmin Boris Ngabikoumou, candidat des Démocrates siègera au palais Léon Mba d’autant plus que la requête de Jean Francis Yanda du PDG a été infructueuse.

Dans le 2e arrondissement de Moanda, la victoire d’Alexandre Gilbert Awassi a été confirmée au détriment du candidat PDG, Irène Kabouiyi.

La cour constitutionnelle se prononcera sur la suite des dossiers le 13 décembre.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW