Le Centre professionnel de formation à l’assurance (CPFA) a procédé, le 23 novembre 2018, à la remise de parchemins à 24 étudiants de la 22e promotion baptisée Edouard Pierre Valentin.

Photo de famille entre les impétrants et les officiels après la remise des diplômes. © Gabonreview

 

Le Centre professionnel de formation à l’assurance vient de mettre sur le marché sa 22e promotion. Les  24 étudiants de cette cohorte, baptisée Edouard Pierre Valentin 2016-2018, ont reçu leurs diplômes de technicien d’assurance le 23 novembre à Libreville.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Economie, Jean Marie Ogandaga, du secrétaire général de la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (Cima), Issofa Nchare, de la directrice nationale des assurances, Prisca Nlend-Koho, du président de la Fédération gabonaise des sociétés d’assurance (Fégasa), Crépin Andrew Gwodock, et du parrain de la promotion, Edouard Pierre Valentin.

© Gabonreview

Selon le major de la promotion, Davy Midoko, le choix de leur parrain a été dicté par le souci de référence et de modèle. Le parcours professionnel de ce dernier, les valeurs et le sens du travail bien fait, et la modestie du président du conseil d’administration de la Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré), constituent des balises de références pour eux.

Bien que flatté par cette marque de reconnaissance, le parrain de la promotion ne s’en est pas laissé griser. Il a humblement appelé ses filleuls à être au service de la clientèle, en délivrant un travail de qualité, fruit d’un travail acharné, coulé dans le moule de la modestie et de la rigueur. «L’assurance est un métier noble. Nous sommes à la disposition du public. Nous sommes là pour expliquer, pour faire comprendre. Nous devons conseiller le public dans les aléas de la vie. Soyez modestes, les choses ne viennent pas toutes seules, elles viennent par le travail. Tous les jours vous apprendrez quelque chose de nouveau dans votre métier», a conseillé Edouard Pierre Valentin.

Ces diplômés viennent de boucler deux années de formations au sein du CPFA qui fait partie des unités pédagogiques décentralisées de l’Institut international des assurances (IIA), basé à Yaoundé, au Cameroun. Pour la directrice de cet établissement, Stéphanie Boussougou, les récipiendaires ont reçu une formation appropriée qui leur permet d’être pro actifs dans l’accomplissement de leur tâche au sein de l’entreprise.

 
 

1 Commentaire

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW