Les membres de la conférence épiscopale du Gabon, ont appelé le 10 septembre 2016, le peuple gabonais, au respect de «la vérité issue des urnes, et objectivement vérifiable».

confrence piscopale Gabon

Les Evêques et Préfets Apostoliques du Gabon (archive) © eglisecatholique-gabon.org

 

Ulcéré par la crise aigüe dans laquelle est plongé le pays, depuis l’annonce des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 27 août, les éveques du Gabon sortent de leur réserve.

Après un premier message adressé à la Nation, le 2 septembre 2016, par l’archevêque de Libreville, le corps épiscopal gabonais a réitéré son appel au bon sens, au patriotisme, au réalisme face à la vérité des faits, au sens de responsabilité de tous et de chacun, devant Dieu, devant le peuple et devant le monde entier.

Grâce au triomphe de ces vertus, «On évitera ainsi tout ce qui peut entrainer davantage de violence avec perte de vies humaines et destruction des biens privés et publics. Sans ce respect, à quoi servirait-il d’organiser des élections et d’y participer», estiment-ils.

Selon les évêques du Gabon, la situation postélectorale actuelle a un impact négatif sur la société et ses manifestations sont désastreuses, créant un malaise généralisé. Ils rappellent que, le manque de vérité dans le jeu démocratique et le non-respect des Droits de l’Homme, ont servi de terreau aux crises politiques.

Comme l’affirmait le Pape Benoît XVI,  «Le non respect de la Constitution nationale, de la loi ou du verdict des urnes, là où les élections ont été libres, équitables et transparentes, manifesterait une défaillance grave dans la gouvernance et signifierait un manque de compétence dans la gestion de la chose publique», (Africae Munu, 81, ivi).

Exhortant tous les chrétiens et tous les croyants à la prière, pour que le pays retrouve la paix et la sérénité, la Conférence épiscopale du Gabon a imploré le Créateur afin que le pays retrouve la paix et la stabilité. «Dieu qui est notre force dans la faiblesse et notre consolation dans la misère, relève l’espérance de notre pays, le Gabon. Qu’il sorte grandi de ses épreuves, et reprenne souffle en ton amour».

 

 
 

27 Commentaires

  1. voix de la Nation dit :

    Nous voulons rient que la vérité, ne nous voler pas notre victoire parce que le Peuple à décidé que c’est Jean PING qui es Président de la République du GABON

  2. joelnkoulou 26 dit :

    Si Dme Marie Madeleine publie ke c7 Jean Ping est le presi je pense ke la paix regnera au Gabon cmme le veut l ensemble d la communauté chretienne

  3. AB de Nour dit :

    Et comme Mado ne veut pas la paix et la stabilité. Elle va endosser la candidature du fils de celui qu’elle a tant aimé et qui l’a mis là.

  4. Michel Bouka Rabenkogo dit :

    # AMBIANCE POST ÉLECTORALE 2016 #
    “IL N’Y A PAS PIRE AVEUGLE QUE CELUI QUI NE VEUT PAS VOIR”
    Peuple du Gabon et d’Afrique, “il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir”. La franc-maçonnerie est la nouvelle forme subtile d’esclavage et de colonisation. Ne voulant plus se salir les mains, l’occident va trouver en l’approche de Sir JAMES, Roi d’Angleterre, écrivain de la “BIBLE” contemporaine, les outils d’aliénation de l’africain et de son élite formaté:
    1 – La BIBLE, véritable opium des consciences africaines dites judéo-chrétienne ;
    2 – La FRANC-MAÇONNERIE, méthode subtile de formatage d’une élite, de service et au service de l’occident, rien que pour l’occident matière. Pseudo élite, que je qualifie de “NOUVEAU BLANC A LA PEAU NOIRE”. Je passe toutes les étapes et phases structurelles d’aliénation (les missionnaires, l’école actuelle, le rejet de sa propre nature et de sa culture etc…) pour marquer un arrêt sur le point culminant, 2009 et la mort d’Omar BONGO ONDIMBA. Le président dit “analphabète”, qui va ramener cinquante (50) ans durant, toute son élite dite intellectualisée (professeurs, docteurs, ingénieurs, techniciens) formée à l’école qualifiée par Mon Grand-père : “L’ÉCOLE DU BLANC” à son niveau de médiocrité. Omar BONGO conclura par une citation d’anthologie, pour le comble, devant la même audience appréciatrice et un peuple gabonais abasourdi de l’ovation: “Dieu ne nous a pas permit de faire du Gabon… “. René RADEMBINO CONIQUET Secrétaire Général de la présidence de la république bananière, trente neuf (39) ans durant, “Grand Commandeur, Vénérable Grand Maître” va lui conclure en off, à la fin de son existence en ses termes: “BOUKA, nonobstant tout ce qu’on peut raconter, c’est moi qui a emmené cette fraternité au Gabon. Tous ceux que tu vois gesticuler sont mes enfants francs-maçons. Aucun d’entre eux ne peut sortir le Gabon de là où nous l’avons mis. Débrouilles toi avec le peuple gabonais pour qu’en 2016, il n’y ait plus de franc-maçon à la tête du Gabon. BONGO nous a menti, en nous faisant tous croire, qu’il n’allait pas nous laisser son “Médiocre Fils Ali BONGO”. Ali BONGO sera élevé quelques mois après une mascarade électorale, par trois (3) français venu spécialement au Gabon au grade de “Commandeur, Vénérable Grand Maître” devant ses pères aînés, Marius FOUNGUES, Jacques ROGOMBE et Albert CHAVILLOT ALEVINA. Peuple gabonais, questions simples: avez-vous vu un occidental prendre une position ferme vis à vis d’Ali BONGO depuis son parjure de 2009? La démocratie est elle à géométrie variable, quand il s’agit du Gabon et de l’Afrique? Avec quel nouvel acte de naissance Ali BONGO a t’il concouru? Qui l’a dénoncé? Pourquoi faire des élections présidentielles avec un fraudeur et les mêmes institutions organisatrices de 2009? Peuple gabonais, “N’EST PIRE AVEUGLE QUE CELUI QUI NE VEUT PAS VOIR”. Pour ma part, “un bwiti ne vaut que par la qualité de son utilisateur”. Ali Bongo est un médiocre franc-maçon. Le peuple gabonais s’est largement exprimé et même avec violence sur le choix de celui qui doit assumer LA TRANSITION: Jean PING. QUE LES FRANC-MAÇONS SE DÉBROUILLENT A TROUVER UN EXILE POUR LEUR MÉDIOCRE, NIGAUD PANTIN ALI BONGO. C’est FINI. FIN. NOUS NE L’ACCEPTERONS PAS EN CE DÉBUT DE MILLÉNAIRE AFRICAIN. BWETE.
    *L’Esprit Saint illumine le GABON*
    # NOP 2016 #
    “Gabon d’Abord”

  5. Tchatche dit :

    CRISE POST ELECTORALE AU GABON : CE QUE RETIENDRA L’HISTOIRE

    Cause : Proclamation par M. le Ministre de l’Intérieur des résultats provisoires non conformes aux décomptes des voix relevées dans chaque bureau de vote.

    Réactions : – Contestations violentes et simultanées du peuple gabonais dans plusieurs localités du pays en vue du rétablissement de la réalité des suffrages.
    – Réquisition des forces armées par le Pouvoir pour mater ‘’la rébellion’’.

    Conséquences : Bain de sang (plusieurs morts), Plusieurs édifices publics et privés détruits, Plusieurs personnes arrêtées (ou portées disparues)

    Enseignements :
    Regrets :
    – Actes de pillages condamnables probablement perpétrés par des vandales infiltrés dans les rangs des manifestants,
    – Usage disproportionné de la force par le Pouvoir face à des contestataires désarmés,
    – Attaque militaire injustifiée du QG du Candidat Jean Ping et prise en otage de personnalités trouvées sur les lieux,

    Transparence :
    – Internet : Réseaux sociaux et médias internationaux accessibles le jour du scrutin. Cela a permis de suivre pas à pas le décompte des voix bureau par bureau sur l’ensemble du territoire national et dans certaines chancelleries. Après l’annonce des résultats provisoires contestés : ‘’Blackout’’ total. Confiscation de la liberté fondamentale de communiquer.
    – Médias d’Etat et CNC : Appel à la haine et propagation de fausses informations contre Jean Ping avant, pendant et même après le scrutiny sur toutes les chaines de TV publiques. Totale aphonie du CNC pourtant chargé du maintien de l’ordre à ce niveau.

    Prévisibilité :
    – L’annonce par la Haute Institution (dernier rempart du peuple) de résultats contraires à ceux relevés par le public risque d’entrainer une contestation plus importante que celle de ces derniers jours.

    Recommandations :
    1. A la Cour Constitutionnelle de lire et dire le droit rien que le droit afin que triomphe, pour une fois, la démocratie dans notre pays ;
    2. Aux forces de l’ordre de s’en tenir à leur mission principale de protection des personnes et des biens. Que l’armée dans son ensemble, la gendarmerie et la Garde Républicaine restent dans les casernes en l’absence d’une menace extérieure ;
    3. Aux Leaders politiques de tous bords d’appeler une accalmie de leurs sympathisants, puis respecter le verdict final tel qu’exprimé par le peuple le 27 Aout 2016 dernier ;
    4. Au peuple gabonais de la retenue, d’exclure les casses et autres violences du registre des revendications et ne s’en tenir qu’aux voies légales de contestations pacifiques.

    • Yves Jean dit :

      Ce que vous, vous retiendrez. Domage qu’il y ait en ce 21e siecle des africains encore aliénés par la médiocrité et jamais éclairés par l’histoire qu’ils prétendent connaitre. Le schema de destabilisation utilisé par la France et son instrument Ping au Gabon est le même qu’avec son Ex. Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire. Vous n’êtes pas fichu de vous demander pourquoi la communauté sème la haine autour de certains candidats pour elever d’autres, qui ne sont que leurs pion pour passer à une autre phase de la france-afrique ou de leur nouvel ordre mondial… Parce que les anciens sont souvent recakcitrants ou repentants… Mais bof, ceux comme vous qui s’e’mn tienne aux infos officielles ont du mal à lire entre les lignes

  6. Jean -jacques dit :

    Mais la veritéque vous Ali sera confirmer president élu du Gabon par la cours. Ping et sa bande s’ils veulent mourir qu’ils aillent dans la rue avec leurs familles ils vont recevoir les balles. Dans d’autres les opposants sont reprimer avec toute energie. En Russie un opposant avait été a battu en plein manifestation.la communauté intern. Avait fait quoi rien.

    • ali est con dit :

      Jean jacques tu es un sorcier et rien que pour ça si tu es un homme vient le répéter ici à kinguele! On saura ou te trouver une fois ton biafrais parti

      • Yves Jean dit :

        Vu l’agressivité et la violence que tu ecume, tu es à l’image de ton candidat p
        Ping… Tu montres a quel point tu es prêt a faire couler le sang. JEAN JACQUES EST UN DIGNE FILS D’AFRIQUE parce que lui ik est objectif. Toi tu suporte aveuglement. Si tu avai suivi la crise eb Cote d’Ivoire, tu aurai mieu compri cette posture d Ping soutenu par la france.
        Mai ca n’arivera au Gabon, Dieu benisse le Gabon

    • natty dread dit :

      Jean-Jacques

      améliore ton français d’abord et tu seras plus credible. non seulement le Gabon n’est pas la Russie (dans tous les sens du terme!)mais nous avons opté la démocratie pour régime politique; de fait, régler les problèmes en tuant des compatriotes est antinomique avec la substance de la démocratie.

    • Yves Jean dit :

      JEAN JACQUES sois UN DIGNE FILS D’AFRIQUE en etant pacifique dans tes propos. Les opposants sont aussi des hommes et ont droit au meme traitement que la majorité

  7. KASSOGUE dit :

    Vérité – Vérité : seul Dieu est vérité, les Hommes sont corrompus. Ne massacrons pas “nos peuples” pour accéder au pouvoir. Qui est mieux que qui entre les deux ? c’est le même PDG.
    Pensons à nos frère et faisons la paix. Que Dieu bénisse le Gabon.

  8. Antsiama dit :

    Jean jaquette désolé de t appeler ainsi car je pense qu il y a de la gadoue dans ton ciboulot. Tu incités au meutre des oposants même quand on n a pas gagné l élection ? Tu es minable et pitoyable désolé car et toi et celui que tu soutiens vous avez perdu la raison. Un asile psychiatrique serait votre logis

  9. Christian Backita Olendé dit :

    CIME

    “… La VOIX du SANG de TON FRÈRE CRIE de la terre JUSQU’À MOI.” (Genèse 4:10).

    Le temps du règne des politiques qui jouent aisément avec la vie des peuples n’est jamais éternel, il finit toujours par arriver à son terme, lequel n’est jamais à leur avantage.

    Car la VOIX du SANG des PERSONNES TUÉES POUR DES CAUSES INSOUTENABLE CRI CONTRE leur POLITIQUES IRRESPONSABLES ; selon qu’il est écrit :

    “Ils crièrent d`une voix forte, en disant: JUSQU’À QUAND, Maître saint et véritable, TARDES TU à JUGER, et à TIRER VENGEANCE de NOTRE SANG sur les habitants de la terre? (Apocalypse 6:10).

    Et en Joël 3:7, Il dit : “Voici, je les ferai revenir du lieu où vous les avez vendus, et JE FERAI RETOMBER VOTRE VENGEANCE SUR VOS TÊTES.”

    Les POLITICIENS QUI SE PLAISENT À VOIR LES LARMES DU PEUPLE SE PERPÉTUER DURANT LEUR RÈGNE tomberont un jour entre les mains d’un Dieu en colère.

    Les gens meurent et les familles, profondément affligées, vivent dans des deuils à répétition parce qu’elles ont perdu des êtres chers lors des soulèvements politiques, des guerres civiles, … et des crimes rituels continues dont les commanditaires, quoique connu pour certains, n’ont jamais été révélé ni puni par la loi.

    L’échec des politiques tourne les regards des peuples africains (ceux qui pleurent) vers les puissances occidentales dont l’intervention ne repose que sur des intérêts et le contrôle, et non sur la préservation des vies humaines.

    Car ils n’ont que des intérêts et n’ont des amis (en termes de nation), disent ils.

    Les nations dont les dirigeants ont du mal à mûrir en politique se doivent dans l’urgence de tourner leur regard vers Celui à qui ils doivent la vie, Dieu ; auquel cas, leur massacre sera toujours le théâtre des politiciens qui changent la constitution à leur gré en vue de perpétuer leur pouvoir et l’oligarchie familiale.

    Et cela arrange les puissants peuples pour faire fonctionner les marchés de vente d’armes aux opposants rivaux ahuris contre ceux qu’ils désirent succéder.

    Tournons nous vers Dieu, chers africains, et non vers les leaders politiques qui n’hésitent pas à nous massacrer en guise de distraction.

    Le Seigneur nous attend les bras ouverts, car “C`est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l`intelligence”.

    “Il révèle ce qui est profond et caché, il connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière demeure avec lui” (Daniel 2:21-22).

    Et en Ésaie 30:15, Dieu dit : ” … C`est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C`est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l`avez pas voulu !”.

    CIME, Rév. Apôtre Christian Backita OLD

  10. Yves Jean dit :

    Mes chers dirigeants de l’eglise catholique, dont je suis … ayez le courage de dire la verité et denoncer les choses. le Christ agissait ainsi. vous faites trop de diplomaties. Ping, aurait fait un recours selon la constitution plutot que de s’auto-proclamer candidats avant le verdit de la commission, aucune goute de sang ne serait versée

    • l'ombre qui marche dit :

      Mon frère es tu vraiment de l’église catholique? le samedi 27 août 2016 vers 23h30 bilie bi nzé a dit sur gabon tv quali avait gagné sur quoi se fondait il? avant que les institutions ne se prononcent qu’avait fait Goodluck jonathan au nigéria? qu’a fait lionel ZINSOU au BENIN il parait candidat de la France rein qu’à l’analyse des tendances de la présidentielle? les Béninois plus démocrates que nous?! c’est normal puisqu’un béninois a pris la nationalité gabonaise en optant pour ethnie les Téké et devant des Téké bon teint il a pris le nom de NKANI c’est vraiment fort de café! Internet a fonctionné le 27 août 2016 et nous avons filmé les tableaux noirs(majorité comme opposition) et tout ceci est dans smartphones donc les gabonais savent sur quelle personne ils ont choisi donc pas de distraction avec cette histoire ridicule”PING S’EST AUTO-PROCLAME PRESIDENT” le peuple est descendu dans la rue après l’annonce ubuesque de moubelet boubéya pas avant et as tu suivi ce qu’a dit Moundounga Séraphin ancien ministe de la justice? il a dit: sont coupables ceux qui descendent dans la rue et saccagent mais tout aussi coupables ceux qui les poussent à faire cela dans notre cas la cenap et moubelet avec leur idée satanique de violer encore notre vote et cela un chrétien catholique ne doit pas l’accepter en tout cas l’église catholique à laquelle j’appartiens est toujours du côté des opprimés le discernement qui nous manquerait fait en sorte que nos églises se vident au profit des églises éveillées!
      Dans la paix du CHRIST JESUS

  11. gee dit :

    M. Basile MVE Vraiment mort de rires

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW