Alors que le président de la République a lancé un appel, le 20 septembre 2016, invitant les candidats à la dernière présidentielle à une rencontre pour apaiser les tensions nées de la crise postélectorale, quatre ministres sont montés au créneau le 21 septembre pour tenir un discours ferme à l’égard de l’opposition, en prélude à l’annonce du verdict de la Cour constitutionnelle.

Les quatre membres du gouvernement pendant la conférence de presse du 21 septembre 2016 à Akanda. © Gabonreview

Les quatre membres du gouvernement pendant la conférence de presse du 21 septembre 2016 à Akanda. © Gabonreview

 

Vraisemblablement, la perspective de l’apaisement qu’on a cru percevoir avec l’appel au dialogue du président Ali Bongo Ondimba, le 20 septembre, n’a tenu que le temps d’une annonce. Le 21 septembre, la presse nationale et internationale a été conviée à une conférence de presse de quatre membres du gouvernement gabonais. Une occasion qui a  permis à Alain-Claude Bilie-By-Nzé, Pacôme Moubelet, Mathias Otounga et Denise Mekam’ne, de s’adresser dans un langage martial à l’opposition et à tous ceux qui menaceraient la paix et la stabilité du Gabon. «Discuter ne veut pas dire qu’on met entre parenthèses les lois de la République», a lâché, Bilie-By-Nzé.

A quarante –huit heures du rendu des résultats définitifs de la présidentielle du 27 août par la Cour constitutionnelle, ces ministres respectivement de la Communication, de l’Intérieur, de la Défense et de la Justice ont de nouveau chargé le camp de l’opposant Jean Ping et  ses partisans. Le ministre de la Communication a déclaré que «dans ce contexte d’attente, il nous faut rappeler que l’annonce des résultats provisoires a été marquée par des violences». Pour lui, ces violences ont été programmées, mises en œuvre «selon un plan déterminé».  Il a rappelé à l’envie que «malgré les appels au calme, à la tempérance, à la pondération venant à la fois de la communauté internationale et d’un certain nombre d’acteurs au niveau national, un certain nombre de voix continuent à s’élever, venant principalement de l’opposition». Selon lui, ces voix annoncent de nouvelles violences au cas où l’opposition venait à être proclamée battue par la Cour constitutionnelle.

Le ministre de l’Intérieur est allé d’ailleurs encore plus loin pour soutenir que les émeutes du 31 août dernier avaient été «des actes organisés visant à mettre le Gabon à feu et à sang». Soutenant son raisonnement, Pacôme Moubelet a indiqué qu’un plan «simple» avait été mis en place depuis plusieurs mois, voire un an pour préparer ces événements. Il se décline, selon le ministre, en trois étapes à savoir, «faire défection, asphyxier économiquement le Gabon et l’assaut final».

Donnant des gages de la véracité de ses allégations, Pacôme Moubelet a indiqué que le gouvernement détient des preuves et des documents indiquant une violence annoncée et souhaitée par certains compatriotes. En ce moment, a-t-il déclaré, dans des quartiers généraux de l’opposition à Libreville comme à l’intérieur du pays,  des cellules sont en train d’organiser la guérilla. Le fait qu’un certain type de matériels ait été énormément achetés ces derniers temps dans les commerces, à l’instar des clous et pointes, confirme cette planification. Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur a indiqué que certains Gabonais de France sont rentrés. «Ils ont été identifiés», a-t-il déclaré, soulignant de même que des étudiants de l’Université des sciences et techniques de Massuku (USTM) ont été mobilisés pour la fabrication d’engins artisanaux à l’instar des cocktails Molotov.

Expliquant les scénarii à venir si l’opposition n’avait pas gain de cause au terme du contentieux électoral en examen à la Cour constitutionnelle, il a précisé que cette fois les écoles, les taxis, les commerces, etc. seront touchés par les violences annoncées.

Le ministre de l’Intérieur a indiqué  que  certaines de ces actions sont en train d’être circonscrites, le président de la République ayant donné des instructions pour garantir le maintien de l’ordre en respectant la loi. «Pour ce qui me concerne, je prendrais mes responsabilités en tant que ministre de l’Intérieur…», a réaffirmé Pacôme Moubelet invitant les populations à éviter les attroupements, même non armés. «Il est bon que dans les jours qui suivent, nous puissions continuer de bénéficier de cette quiétude», a-t-il dit, tout en menaçant  que ceux qui menaceront la paix dans le pays seront mis «hors d’état de nuire». «Nous ferons en sorte que ces personnes répondent de leur actes devant la loi».

Le ministre de la Justice, Denise Mekam’ne, a quant à elle rappeler que tout sera mis en œuvre pour faire aboutir certaines procédures engagées. Si Pacôme Moubelet dit n’avoir l’intention d’arrêter quelqu’un de précis, Bilie-By-Nzé a été clair : si «la ligne rouge est franchie, il sera arrêté». Cette déclaration est-elle destinée à Jean Ping ? Quoi qu’il en soit, le ministre de l’Intérieur a souligné que le dispositif de sécurité a été renfoncé et qu’il y a suffisamment de monde visible et invisible pour faire respecter l’ordre public.

 

 
 

57 Commentaires

  1. SEMA dit :

    Vous ne trompez personne!
    Vous parlez de tout sauf du problème;le problème c’est qu’Ali a perdu les élections et vous avez organisé la fraude dans le G2,c’est tout!
    Ce que le peuple souverain exige c’est le recomptage devant témoin des PV.
    Vos histoire de plan et autre n’engage que vous.Les dizaines d’assassinats ne pèsent que dans vos têtes pas chez Ping ni le peuple.

  2. jean jacques dit :

    chers ministres ne perdez pas le temps dialoguer avec ceux qui vont accepter et c’est ceux la les vrais opposants c’est ce que le grand et vrai opposant le defunt peirre faisait il partait ecouter ce que le president avait a dire. si ping et sa bande pensent q’ils sont les Dieux de la terre ,mais il faut etre un gouvernement fort. pour prendre toutes des decisions qui s’imposent vis a vis de ce camp. qui est ping un machin commeca a 74 ans il pense qu’il peut encore faire quoi pour le Gabon si c’est pas le desordre et le banditisme, une petite organisation qu’il etait a la tete il n’a rien fait c’est maintenant un pays qu’il va diriger qu’il continue de rever qu’il sera president un jour. je ne le voie pas devenir un president ce jour je quitterais le Gabon pour l’exil vers l’amazonie aller vivre la -bas.

  3. jean jacques dit :

    Il ne faut pas parler au conditionnel si ping et sa bande bouge d’un pas il faut l’arreter avec toute sa bande immediatement et on l’enferme dans d’autres pays quand un opposants veut embeter il faut lui mettre en prison il veut suivre les pas de son frere Angodjo et ping n’est plus loin du meme sort.

  4. jean jacques dit :

    ce genre de conference il faut inviter les gens qui maitrisent nos langues pour expliquer de maniere claires en langue par ce que ses petits voyou criminels ne comprennnent pas le francais. et pour que leur parents puissent ecouter et attirer les oreilles de leurs enfants.

  5. jean jacques dit :

    au Gabon dans notre justice il n’y a des lois qui donnent prison preventive. si ceux qui sont venu de France et de USTM preparent de telles chosesa M.le Monsieur Ministre il faut les arreter immediatement et vous recuper leurs passeports .

  6. jean jacques dit :

    cette voici donner nos forces de securites et de defenses les appareils photos pour prendre des images. et Comme leur plan c’est de pousser les forces de securites de defenses de reagir en tirant sur eux , ils vont solliciter l’intervation de la comm.internationale. vigilance totale pour disperser ses voyou utilisation de l’eau chaude par les hicoptheres.ou balles blanches. gilet par balle pour que nos forces de securites utilisent. et ce bandit ping il a l’habitude d’utiliser le gilet par balle.les uniformes des nos forces de securites que ping et sa bande ont achete c’est pour qu’ils tuent les gens et vont accuser les militaires et policiers.

    • le rod7 dit :

      Ta bouche pu la merde

      jean jacques tu parle beaucoup et ta bouche pu lamentablement la merde d’un esprit incredule qui se refuse de voir la réalité..
      Tu es telement bete que tu ne sais meme plus qu’un cocktail molotof peut etre fabriqué par n’importe qui..Aujourdhui meme les bombe sont fabriqués par des non initiés..sisuffit simplement d’aller sur youtube et de voir…
      tu est telement ignare que tu ne pense pas dans le petit creux du cerveau telment ramolie de ta tete quequ’il y a des famille qui souffre aujourdhui d’avoir perdu leur fils et fille dans ce qui est qualifié pour les gens normaux de crime.Apart certainment etre un imbecille,combien de fois a tus vu des etudiants de l’Ustm fabriquer des cocktails molotof?meme lorsqu’ils manifestaient dans leur campus.
      Suis vraiment desoler et triste de voir que le gabon a fabriquer de telle abruti que toi..
      Tu insulte Ping,mais voyons un peu ce que tu vaut..je pense que si tu avais le millieme de Ping tu seraitserais certainement un geni dabs ta famille…tu ressemble a un agri qui n ‘a jamais pu meme se faire entendre dans sa famille…
      mon frere..ferme ta bouche,ta gueule car elle fûme le nauséabond à des à des années lumieres.

  7. Tout ça pour dire que vous allez passer en force. Finalement, vous ne dialoguez plus. Ah vous les emergents. Vous n’avez pas gagné, les résultats finaux viennent d’être déclarés par le président de la CENAP du Haut Ogoouee.

  8. candace dit :

    n’importe quel adolescent est capable de fabriquer un coctail molotov pas besoin de faire venir les gens de france pour cela!

  9. Mouketou Dupon Lajoi dit :

    Cette bande de racail vien deverser son fiel et menacer le peuple Gabonais.
    Ces cromagnons de dictateurs et de corrompus sont en train de préparer les meurtres de masse des Gabonais en proférant leurs mensonges.
    Bandes de criminelles arrogants et de tricheurs, faites bien le malin ,mais soyez sur d’une chose la Légion étrangère Française se tiens en alerte maximale et les forces spéciales sont déjà prépositionnées , ils vont dégommer toute votre racail de soldats minables et assassins ,tueurs de femmes et d’enfants, et vous récupérer et traduire devant la cour pénale internationale .Vos policiers tueurs de femmes et d’enfants et votre garde républibananière de criminels vont bientôt avoir en face d’eux les unités les plus d’élites du monde et là on va voir s’ils vont faire le malin longtemps! Bande de salles criminelles ! honte de l’humanité !

  10. Liberez la liberté dit :

    Chers redacteurs, un peu de retenu et de relalisme. Pourquoi appéler dire ” president de la reoublique” alors que pour l’instant on en a aucun. Dans un pays serieux et democrate, le président sortant ne se comporte pas comme un président en exercice. Que ferait le SENAT? En tout cas.

  11. nzam ata dit :

    Ali Bongo est un éternel perdant , malgré le soutien indéfectible des institutions,mais qu’en sera t il de la fin,pour lui et ses soutien?Car lorsqu’on gagne alors qu’on a perdu on reste un éternel perdant.

    • mone fame dit :

      Bien chèr(e) compatriote @nzam ata, les “institutions”, dans le sens démocratique du terme, renvoie à des entités respectables en ce les personnes en charge de leur “animation” observent rigoureusement les dispositions, toutes les dispositions institutionnelles prévues en la matière.

      Avec l’ex miss marie mado et son beau fils aboghe tout autant que pâcome, respectivement à la tête de la cour d’ali bongo chargée d’asservir la constitution, la cenap d’ali bongo chargée de perpétuer son imposture et au ministère dit de l’intérieur d’ali bongo spécialisé dans la forfaiture, on n’est bien loin des institutions dans le sens démocratique du terme.

      De fait, le peuple souverain auprès duquel les supôs et serviles au service du bel et bien né-biafrais (n’est-ce pas frangin Léon Paul Ngoulakia ?) sont supposés tirés leur légitimité, ne méritent aucunement respect.

      La même attitude vaut pour les pseudo-institutions foncièrement anti-démocratiques que ces supôts se vantent grotesquement d’animer.

      Bien patriotiquement

  12. Samuel dit :

    Regardez leurs têtes de fraudeurs, menteurs et assassins du peuple. Ils osent menacer le peuple de qui ils sont sensés recevoir leur pouvoir. Jusqu’où sont-ils capable d’aller pour préserver leurs privilèges. Respect du peuple Mrs et Mme. Respect du verdict des urnes. Vous avez montré à la face du monde entier avec votre chef de bande que vous n’êtes pas démocrates. Vous faites tout simplement honte en dilapidant le peu de crédit qui pouvait vous rester car vous savez tous que votre BOA à perdu cette élection dans les urnes mais vous continuez à mentir même à votre propre conscience. ET DIRE QUE VOUS ÊTES DIRIGEANTS DE CE GABON. MINABLE

  13. mone fame dit :

    Pacôme, Denise, Alain-Claude et Mathias, vous venez de valider vous même vos visas à la CPI et vos séjours respectifs y sont préparés…

  14. Lekori dit :

    Bilié By Nzé est un matamore….

  15. azanhouan dit :

    on en a connu pire au Bénin sous le dieu yayi boni et pourtant il a perdu les élections Ces ministres lèche-cul de AO vont regretter bientôt leurs discours va-t-en guerre contre l’opposition Ils seront les premiers a fuir le Gabon

  16. azanhouan dit :

    ils n’ont rien compris ces prétendus ministres de ABO des lèche-cul oui

  17. MOT dit :

    Mrs et Mme les ministres, et l’opposition était déclarée gagnant, que se passera t-il? Quel pays, les tricheurs ont le droit à toi. Heureusement, les gabonais sont habitués au même disque. La peur ne marche plus. Changeons.

  18. CHARLY dit :

    Voila les plus grand fraudeur du pays qui, par désespoir, s’accroche “aux lois de la république” qu’ils n’ont cessé de mépriser et de piétiner pendant 7 ans. On a affaire a la pire vermine, plus aucun principe humain n’habite ces pitoyables individus. GABONAIS, DÉFENDONS NOTRE VICTOIRE.

  19. nzam ata dit :

    Ils menacent avec la peur . Comme quoi les voyous savent que leurs espérance au pouvoir s’achemine vers la fin et sans compter les justificatifs à fournir.

  20. ROSTOTATE dit :

    Voila le mal du Gabon. Une bande de rigolos et de tintins avec toujours et encore des provocations.

    N’ayez crainte, vous avez notre autorisation de nous tuer tous. Le sang des martyrs de la Nation continuera a hanter vos nuits.

    le Peuple vainqueur ne vous reconnait plus, continuer vos menaces avec vos radios et televisions de propagande.

    quatre véritables rigolos, nous nous connaissons tous, vous pouvez vous cacher derrière vos armes, avec nos mains nous allons vous vaincre.

    On a un oeil sur vous et vos progénitures.

  21. Klif dit :

    Allez-y. Exterminer nous. Vous ne nous faites pas peur avec vos discours. Le peuple a décidé de ne plus fonctionner avec vous.
    Vous, surtout vous quatre, Dieu et les hommes vous regardent.

  22. rekoula dit :

    Ma proposition pour cette crise post-electorale : ALI PRESIDENT et PING PREMIER MINISTRE; Qu’en pensez vous ?

    • moundounga dit :

      C’est sage de penser à un gouvernement d’une telle coloration…mais Ya Jean est déjà très engagé pour faire machine arrière sinon qu’en sera t-il de ces généraux?
      Alors comme tout perdant avand lui, après sa prétendu prestation de serment de son gouvernement parallèle, il se verra désavouer par les instances internationnales com il l’avait fait pour le defunt MBA OBAME.

    • Citoyen Nynois dit :

      Mon Cher REKOULA

      Les résultats et la conscience du vote sont clairs.

      Jean PING est le nouveau président du Gabon. Ali peut allez a la Cour Constitutionnelle.
      ou l’exil s’il ne veut pas… Le reste dont Billy Bi, Moubelet et consort passe dans l’opposition… nous retrouver.

      Ya encore tant de chose à combattre comme la Pauvreté et la Corruption. Je les attends.

    • Bukulu bu ngani dit :

      Pourquoi pas PING Président et ALI Premier ministre?

    • abepou dit :

      Ma proposition, que celui que le peuple a voté sur la base des vrais résultats (comme s’il fallait encore le préciser….) devienne chef de l’état, un point un trait!

  23. Nzamata mine dit :

    Tout cela parce que vous voulez vous maintenir au pouvoir alors que le peuple vous a vomi. Continuer à tuer mais n’oubliez pas que vous finirez par mourir aussi. Vous allez le payer très cher puisque vous êtes conscients que ce peuple que vous massacrez à tort a bel et bien raison de revendiquer cette victoire de M. Jean Ping…

  24. Nzamata mine dit :

    Le respect des lois c’est aussi accepter et reconnaître le verdict des urnes.
    A tous les mercenaires qui ont pris l’argent du Gabon pour tuer les gabonais, vous ne ferez rien du tout avec cet argent, cet argent vous rendra de plus en plus pauvre, car c’est de l’argent maudit! Qui tue par l’épée mourra par l’épée…

  25. leokhardo leokhardo dit :

    Visages blêmes, postures défensives. Accrochez – vous! agrippez – vous ! à vos privilèges, car le séisme de vos pensées noires est proche ! vous devriez revoir votre ton en l’état actuel.

  26. Moukoili dit :

    On veut voir tous les PV de Ping.

  27. Fille dit :

    On a curieusement l’impression qu’ils parlent de leur propre plan qu’ils vont tenter de mettre sur le dos de l’opposition. C’est très clair. Mais il n’y aura aucun problème si vous rendez la vérité des urnes, vous serez même embrassés par les foules. Que les urnes parlent, pas les armes, plus les armes. Ne prenez pas les gens pour des idiots, vous êtes surveillés par des satellites. L’oie du monde est sur le Gabon et vos petits scénari vont se retourner contre vous si vous confisquez le vote des gabonais cette fois ci encore.

  28. Adis faye dit :

    Même pas peur. Vous menacez copieusement parce que d’autres fous tuent pour vous. Descendez vous même affronter les gabonais et on verra.

  29. Fille dit :

    L’œil du monde est sur le Gabon, vous devez le savoir dans votre intérêt. Sortez de votre tanière, enclenchez le mouvement démocratique au Gabon.

  30. larsson dit :

    Il faut comprendre c’est pas PING que nous peuple agit, nous agissons pour l’alternance. Le gabon appartient au peuple et non à ali et son entourage. ping n’est pas notre source motivation, le peuple est mature et sais faire le choix de ce qui bon pour lui, je ne pense pour la fabrication d’un cocktail molotov à besoin revenir de la France même un peux mettre de l’essence dans un bouteille et relié avec une mèche, la France n’est pas un pays en guerre. Le gabon sera libéré, je pense que la cpi vient d’ouvrir ces portes pour ministres là.

  31. fuck dit :

    ils ont meme encore le culot de se prononcer ses ministres a la con c’est la prison qui vous attend

  32. wana brasiali dit :

    decidement 206 aura été de tres loin differente de 2009. beaucoup sont mort au soir du 31 aout et beaucoup mourront au soir du 23 septembre 2016.
    merci à M le Ministre de l’interieur de votre prise de responsabilité.Responsabilité de la mort de vos concitoyens, de la mort des gabonais.

  33. Joe dit :

    Boubelet honte à Toi mon grand-frère, vous avez voulu user du temps pour nous affaiblir, sachez que notre détermination reste intacte.
    Vous avez peur de quoi ? Et de qui? Habituellement la violence provient de l’opposition selon vous mauvaise perdante. Le 23 septembre, tous les signaux montrent que votre Champion est perdant, vous paniquez par ce que vous avez l’intention de passer en force pour maintenir quelqu’un qui justifie sa honte de tricher par la stigmatisation des populations de la province Haut-Ogooué. Messieurs, vos menaces ne servent à rien, nous défendrons la victoire du peuple même si vous devez tous nous tuer.

  34. l'aveugle dit :

    Une bande de Guignols.vous serez livrés avant que ali ne s’y rende.
    a vous voir on lit en vous une peur.

  35. Freedom dit :

    Décidément le Haut-Ogoouée est indécis: après avoir massivement voter pour sa petite Majesté ALI, elle se retourne contre lui par le biais de ses étudiants(USTM) qu’elle abrite. N’importe quoi!!!

  36. Jean jacques dit :

    Des bandits qui vivent illegalement en France.je souhaite q sackrsy soit reelu il vous expulser comme des terroristes.

  37. Fille dit :

    Peuple gabonais, ceux qui ont largement perdu les élections du 27 aout 2016 ne souhaitent apparemment rien lâcher. Ils prévoient non seulement de passer en force comme à leur habitude, mais aussi de faire arrêter Jean Ping si nous osons simplement revendiquer notre vote. Nous ne laisserons pas faire, il faudra alors arrêter tous les gabonais. La protection de Ping sera le peuple gabonais.

    • Ça s’appelle de la menace encore de l’intimidation. Presi Ping par anticipation porte plainte pour menaces. Ces emergents qu’est ce qu’ils dans la tete. Leur tete ne leur sert qu’à dire des betises. PING n’a jamais envoyé la population dans la rue. Le peuple faché de voir son vote volé est allé dans la rue. Vous refusez de l’accepter parce que votre seul objectif c’est de faire le coup de force et arreter l’element genant pour avoir la tranquillité. Le peuple vous combattra à sa maniere. Si nous peuple de l’alternance avions une armée, on aurait deja commencé la guerre sans attendre le resultat de la CC, vous enervez les gens avec vos propos deplacés.

  38. nana dit :

    ah mon Dieu cette denise mekamne bilie bi nze… voila a koi ressemble le Gabon. au lieu d’aller aider a combattre le cameroun voisin contre boko haram ils st la a mentir cette bande de cartoons. depuis k denise mekamne est ministre je ne sais pas si cette derniere et collegues avait donne une conference de presse de ce genre pour elucider les crimes rituelles. oui j’ ai pitie du gabon.le dessin anime de bilie bi nze je m souviens j’etais en 6eme au lycee mandela losrqu’il semait l desorde a luob ce jour la ou il avait deshabille ona ondo et celui ci marcher en calecons sur la la gde voie devant le portail de luob oui je lavais vue de mes propres yeux today c’est le donneur de lecons aux gabonais tchiiiip si ce nest pas au gabon ou encore? Dieu quand est ce que tu vas faure entendre ta verite au gabon? comment peuvent ils assujetir tt un peuple? eux mm ne se rendent pas compte que le gabon est le seul pays en afrique subsaharien qui n’evolue pas pas de routespas d’ecoles rien de rien. pourtant ces cartoons voyagent tt le tps et je n saje ne sais pas sils voient cmt les pays des autres evoluent de jour en jour. la seule qui evolue au gabon ce st les voiture de luxe ah la ils st ts au top.pour la simple bonne raison qu’ils st cknscients de le mauvaus etats des routes ds tt l gabon dou ils ont fait de l’achat des voitures cylindrees lr priorite. c’est vraiment revoltant.

  39. Jean Jacques êtes vs sans éducation?on ne parle pas à ses ainés, ni pères tu te maudit dit :

    Monsieur Jean Jacques à vous lire vous êtes un fan du Président Ping,car vous parlez de lui comme vous respirez.Êtes vous sans éducation ? On ne vous a jamais appris qu’un enfant doit du respect à ses ainés et encore plus à ses pères en dépit de ce qu’ils sont ou ce qu’ils font?Vous vous maudissez mon petit en agissant avec de tels propos. Monsieur Ping est Président du Gabon.

  40. BERECHIT - AU COMMENCEMENT dit :

    ECCLÉSIASTE 8:1-10

    “Qui est comme le sage, et qui connaît l’explication des choses?

    La sagesse d’un homme fait briller son visage, et la sévérité de sa face est changée.

    Je te dis: Observe les ordres du roi, et cela à cause du serment fait à Dieu.

    Ne te hâte pas de t’éloigner de lui, et ne persiste pas dans une chose mauvaise: car il peut faire tout ce qui lui plaît, parce que la parole du roi est puissante; et qui lui diras: Que fais-tu?

    Celui qui observe le commandement ne connaît point de chose mauvaise, et le cœur du sage connaît le temps, et le jugement.

    Car il y a pour toute chose un temps et un jugement, quand le malheur accable un homme.

    Mais il ne sait point ce qui arrivera, et qui lui dira comment cela arrivera?

    L’homme n’est pas maître de son souffle pour pouvoir le retenir, et il n’a aucune puissance sur le jour de la mort ; il n’y a point de délivrance dans ce combat, et la méchanceté ne saurait sauver les méchants.

    J’ai vu tout cela, et j’ai appliqué mon cœur à tout ce qui se fait sous le soleil. IL Y A UN TEMPS OU L’HOMME DOMINE SUR L’HOMME POUR LE RENDRE MALHEUREUX.

    Alors j’ai vu des méchants recevoir la sépulture et entrer dans leur repos, et ceux qui avaient agi avec droiture s’en aller loin du lieu saint et être oubliés dans la ville. C’est encore là une VANITÉ”

  41. Citoyen Nynois dit :

    Comment un candidat qui gagne sur trois provinces peut battre un qui gagne sur 6 provinces dont les capitales politique et économique.
    Sincèrement… c’est vrai : LE POUVOIR REND AVEUGLE….

    Mais LA VERITE A BONNE MEMOIRE…
    ça ressortira comme les morts caché dans les fausses que nous trouverons.
    1993 : Paul MBA ABESSOLE
    1998 : Pierre MAMBOUNDOU
    2005 : Pierre MAMBOUNDOU
    2009 : André MBA OBAME
    2016 : Jean PING
    C’est l’histoire là… que nous devons corriger

  42. democrate toujours en vie dit :

    Bonsoir chers patriotes et merci Gabonreview .voici des assassins qui sont déjà dans le rétroviseur de la CPi.et ce bily bien nze ne respecte pas ses aînés et ses pères .mais ce que nous savions tous c est ping le vrai président.alors qu il s âprete à prêté serment .car la cour de la famille bongo veut à tout pris maintenir leur monstre.mais ne nous laissons pas enrôler par leurs propos vampiriste haineux .le peuple a choisi ya Jean ping .mais ses microbes d apprentis émergents cherchent à tout pris déstabiliser notre pays avec la complicité de leurs mercenaires venue du Burundi rdc Somalie Togo .ses policier en kagoule sont des étrangers..
    Alors préparons nous a leurs capturé.suis toujours en vie et je vous aime tous ou est canton leyou?la fille madame tsame ou sont ils? Gabonreview essayé de vous renseigner sur vos fidèle lecteurs en leurs écrivant des e-mails merci

  43. TARAMEK dit :

    Tchouooo à tare nzame, quelle honte pour moi, mes enfants et partant, tout le Gabon entier.
    Regardez bien l’expression physique de Denise MEKAMNE et son collègue de la défense, regardez bien, ils ont peur et en ont marre de toujours venir justifier l’injustifiable. Vous avez comme l’impression qu’actuellement, les vrais patron de ce gouvernement d’ali9 c’est le BILLIE-BY-NZE dit vouvouzéleur et son ami de l’intérieur dit l’avatar.
    La menace ni la violence n’ont jamais été et ne seront jamais l’apanage des gens comme vous. Sachez une chose, parmi vous, il y a ceux que la justice populaire peut facilement rattraper. Hein n’est ce pas Denise (N’djolé au quartier nazareth) et Mathias à franceville en face du CIRMF?

  44. nana dit :

    de quelle moderation parlez vs gabon review dites moi un peu.quand bilie bi nze parle parle t il avec moderation? pourtant ce que je dis ce nest que la verite. dans ce cas gabon review je prie de supprimer mon commentaire. vs savez ts ce que vs faites et Dieu ns boit ts.

  45. victoire dit :

    Rassurez vous. Jusqu’au bout pour la Victoria. Nous enpoisonerons nos bouros, nous nous reculerons pas devant Les balles, nous resterons debout, nous mourons par milliers et nos enfants savoureront Notre victoir comme nous savourons la victoir de nos grands parents.

  46. Lafouine Gabon dit :

    Je me tords de rire lorsque j’écoute ruminer ceux qui croient qu’Ali Bongo dirigera encore ce pays. Vous êtes si nuls en tout que même pour vous, un nuage qui noircit présage d’un printemps…Vraiment, je vous plains…Suer à harceler le Peuple comme vous tentez de le faire, mais soyez sûrs d’une chose: 2016 ne sera JAMAIS 2009…Je donne rendez-vous au sieur illuminé JEAN JACQUES quand les réseaux sociaux seront à nouveau opérationnels…Vous êtes morts! Vous êtes foutus!!! J-1 et voyons la suite!

  47. chance dit :

    En prélude à l’ annonce du verdict final de la cour constitutionnelle le PDG est sur et certain que les résultat serons en sa faveur, tel père tel fils ! LOL!!!!!!!!!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW