Le président de la République a tapé du poing sur la table lors du conseil des ministres du 23 Juin 2015. Origine de l’ire : la tendance de certains ministères à produire des arrêtés n’ayant pour but que de créer de la parafiscalité à leur seul bénéfice et au détriment du coût de la vie.

Le conseil des ministres du 23 Juin 2015. © DCP-Gabon

Le conseil des ministres du 23 Juin 2015. © DCP-Gabon

 

Si l’Agence gabonaise de normalisation (Aganor) figurait au menu du conseil des ministres du 23 Juin 2015 en ceci que certaines dispositions du décret portant sur sa création ont été modifiées, Christophe Akagha Mba, ministre des Mines, de l’Industrie et du Tourisme, en a par ailleurs eu des sueurs froides : le président de la République était en colère, fustigeant le fait que pendant que le gouvernement fourni des efforts pour réduire la cherté du coût de la vie, avec des sacrifices fiscaux concernant notamment les denrées alimentaires, les matériaux de construction dans le cadre de la politique du logement ou encore les exonérations à l’importation pour les PME, certaines administrations s’amusent à créer de la parafiscalité par voie d’arrêtés ministériels.

Ainsi, le 18 mars 2015, le ministre de l’Industrie, Christophe Akagha Mba, a produit l’arrêté n°18/MMIT, attribuant à une société dénommée Intertek Government and Trade Services le marché de la mise en œuvre du «Programme d’évaluation de la conformité du Gabon». Une tâche qui consiste à vérifier que les produits à importer au Gabon sont conformes aux normes techniques, standards internationaux et réglementations nationales. Ainsi, à compter du 1er août prochain, toute exportation vers le Gabon devrait être obligatoirement accompagnée d’un certificat de conformité, émis par Intertek. «Aucune importation ne pourra être dédouanée au Gabon si ce document n’est pas présenté à la douane», lit-on dans une note, dont Gabonreview s’est procuré une copie, adressée aux importateurs par les services de Bolloré, le 9 juin dernier. La note indique que «la tarification d’un certificat de conformité serait calculée de 0,27 % à 0,54 % sur la valeur FOB (plafond minimum 300 € / maximum 7000 €) selon 3 schémas de certification». Résolument de la parafiscalité qui va induire une augmentation du coût de la vie au Gabon, mais surtout (but recherché) graisser la patte ou mettre du beurre dans les épinards du ministère des Mines, de l’Industrie et du Tourisme.

Ali Bongo, remonté, a donc instruit tous les ministères de ne plus jamais produire, sans que le conseil des ministres n’en soit à l’origine, des arrêtés n’ayant pour seul but que de créer une parafiscalité. Ainsi, il ne sera plus possible qu’un ministère édite un arrêté et appelle les opérateurs pour leur signifier de nouvelles redevances ; ce qui d’ailleurs va à l’encontre du principe en vigueur de la centralisation des caisses de l’Etat.

Selon des sources concordantes et dignes de foi, le président de la République a également tapé du poing sur la table pour fustiger le fait que certaines administrations engagent des opérateurs économiques sans se conformer aux procédures de passation des marchés publics. Ce qui, par la suite, crée des dettes introuvables dans les livres comptables de l’Etat.  A titre d’exemple, un DG peut engager un opérateur économique sur la base d’une convention non enregistrée, encore moins conforme à la loi de finances. L’opérateur va commencer les travaux, livrer du matériel ou entamer sa prestation de service. Pour se faire payer, il faudra ensuite une procédure de régularisation du marché, très fastidieuse. Ce qui met à mal les finances de l’Etat, la dépense n’ayant pas été budgétisée en amont ou n’ayant pas respecté les règles de passation des marchés. Ali Bongo a donc mis en garde les membres du gouvernement, leur indiquant que des enquêtes sont en cours dont les rapports seront absolument pris en considération et les coupables punis.

 

 
 

54 Commentaires

  1. Yoko dit :

    C’est a cause de telles initiatives totalement deconnectees de la vision du PR que l’on constate des incoherences dans l’action gouvermentale. L’exemple cite dans l’article est un cas concret. Au moment de prendre cet arrete ministeriel n’a-t-il pas eu la presence d’esprit de s’interroger sur les impacts de cette decision dans un tel contexte social. Naïveté ou cynicsme?
    On pourrait se demander si cela n’a pas ete fait expret pour casser l’action du gouvernement.
    Vraiment malheureux tout ca car ce sont les Gabonais les premieres victimes!!

  2. Nkembo dit :

    Et le président ne sait pas tout !
    Contrôles incessants des petits commerçants.
    Ces PME PMI qui crées de l’emploi dans ce Gabon miné par le chômage…
    Un exemple, un ami a ouvert un petit commerce il y a peu.
    Avant même l’ouverture de son établissement il a eu droit à 3 contrôles… Mairie, hygiène, contrôle des prix !
    Pas un seul franc cfa de rentré et déjà les corrompus sont au travail pour vous prendre l’argent que vous n’avez pas gagné !
    Comment s’en sortir dans ces conditions
    Pauvre de nous ! Le Gabon est foutu Ohhhh !

  3. Ozavinoga77 dit :

    C’est du cinéma ou la réalité cette bouderie en plein conseil des ministres?
    C’est bien la preuve que tous les pédégistes rament à contre courant du projet politique de leur mentor. Mais à qui la faute?

  4. Makaya dit :

    question a 2francs au BOA: et la Delta Synergy dans tout ca? et shipomar?
    En gros personne n’a le droit de voler au Gabon sauf lui-meme ali bongo et Pascaline?

  5. Okassa dit :

    Bla Bla Bla!!! punis mon Oeil….

  6. imagine56 dit :

    Si l’initiative venait d’Accrombessi, le président n’aurait rien dit, il l’aurait même “lourdement”soutenu .

    Les ministres de l’ère Bongo avaient quand même une certaine marge de manœuvre, aujourd’hui, elle se trouve réduite du fait du manque de liquidité des caisses de l’état, aussi le président considère que les ministres doivent en tenir compte.

    Malheureusement, les bonnes intentions du président viennent un peu tard, le mal est fait, en laissant Accrombessi piloter la trésorerie bis depuis la présidence, ce dernier a tôt fait de conduire le pays vers la cessation de paiement et Akagha Mba n’y est pour rien, du reste son idée est très bonne, quand on voit les libanais et autres mauritaniens importer toute
    cette merde que nous mangeons tous les jours, il y a de quoi mettre en place une agence de contrôle pour regarder tout ça de près.

    Bon, Ona Ondo, j’ai pitié de ton gouvernement, expliques seulement à Akagha et aux autres que la colère du président est justifiée, ce monsieur a déjà à gérer son affaire d’acte de naissance, les activistes de la diaspora le marquent à la culotte, Onaida et son avocat sont sur le point de démasquer sa supercherie, toutes ces tracasseries pour un seul homme cela en fait trop , du coup, il faut bien qu’il se défoule, mais s’il doit passer ses nerfs sur quelqu’un qu’il le fasse sur dame Reteno, par sa faute , l’année scolaire est une année bidon.

    Merci quand même au président, il commence à se soucier de quelqu’un d’autre que de lui-même, il montre aujourd’hui son intérêt pour les consommateurs, bientôt il réclamera la direction de la présidence du syndicat des consommateurs, vu que la présidence actuelle est invisible.

  7. Le blogueur gabonais dit :

    Très bien,

  8. L'africain dit :

    Un tel gouvernement, ça démissionne.

  9. Le Petit Librevillois dit :

    Cette salle du Conseil avec l’apparat royald’un Louis XIV, le luxe insolent et arriviste de fils de riche, les gadgets electroniques tape-l’oeil pour faire moderne, c’est beaucoup de raison pour vous irriter assez a vous donner l’envie non de coups de poings sur la table, mais de coups de pieds aux cus a tous ces ronds-de-cuir autour de la table, a commencer par leur Parrain.

  10. le gabonais d'en bas dit :

    Il n’y a rien qui étonne ces gens sont là pour leurs propres intérêts c’est tout.

  11. jesley dit :

    Et là, curieusement pas de commentaires. Le Président prend la défense des Gabonais contre la cupidité des Ministres prédateurs, et c’est le silence radio, aucune réaction. Moi je dis Bravo M. Le Président, que des têtes tombent et vite.

    • Iboundji dit :

      Mais enfin quelle autre réaction attendez-vous ??On en va pas montrer de l’alacrité pour un autre auto goal entre séides ou leur maitre qui soudainement feint de découvrir que ses sicaires l’imitent à la perfection. Bilan de cette énième mascarade ? Epsilon sinon rien !!comme d’habitude la devise étant:silence on coule !
      Okili sigi-sigi,O bumi mvudu [c’est celui qui feint d’éclater en sanglots qui est le vrai meurtrier]Proverbe Obamba

    • AZOTH dit :

      Il n’y a que les gueux qui se laissent berner par les pseudos detenteurs d’autorité.

      un carambouilleur de premiere qui s’essaie en donneur de leçons dans une sale salle ,oui une salle sale, que dis une turne mal pensée, et on balance des missi missié le presida..

      Vraiment qu’est ce que vous avez dans vos ciboulots, ne voyez vous pas la detresse de vos compatriotes?

      des peres de familles qui se laissent chosifier , houspiller , par un plus voleur qu’eux , ca alors, le monde est a l’envers.

      je le disais deja , le manque d’argent a fait mettre sur pied le payement de la dime,pour l’effort de torture infligée aux gabonais, et quand un autre que le clan se demarque pour prendre ce qui reste d’argent, il est taxé de tous les noms

      Mais, il est que , comme MON SOMMET IBOUNDJI le dit souvent:

      ” le bucheron se separe de l’arbre quand celui ci tombe”

      Toute la cohorte sait que l’arbre va tomber , alors chacun se prepare a l’apres …..

      Aussi , le coup fatal viendra d’un de ces peres de famille, par honneur , et souvenir de la mere patrie.

      Arretez de louvoyer , du haut de votre banc , dans cette turne mal pensée.

      SAMO

    • imagine56 dit :

      les ministres qui connaissent la goinfrerie de leur chef
      devaient certainement avoir envie d’exploser, malheureusement pour eux, le lieu pour se laisser aller à de telles émotions n’était pas la salle du conseil des ministres, une fois sortis , ils sont partis se défouler auprès des journalistes et leurs proches.
      Elle a bon dos l’émergence

  12. le Blogueur Gabonais dit :

    restez un jour sur les faits , pourquoi vous mélangez tout, on est encore a A vous êtes déjà a Z on reconnais la bien les chefs des hors sujet!!! a mélangez les œufs et les cailloux mais au finale qu’est ce qu’on a rien ???? que du verbiage restez a blablatez les autres avancent et le pays avec!!!

    • AZOTH dit :

      la c’est bon, le cerveau est ankylosé !

      tu ne peux plus te debloquer!

      Le pays avait besoin de toi.

      snif

      • le Blogueur Gabonais dit :

        @AZOTH
        même si mon cerveau est je ne sais pas quoi que tu as dis la???, la ou je suis mon pays avance et bien même!!! c’est plutot dommage pour toi !

        • Iboundji dit :

          Inutile de faire semblant içi vous avez bien vu et compris ce que disait @AZOTH et ce n’est pas en répétant vos clauses de style de gloriole que vous faites mieux (qui avance quand on racle la marmite??). @Bassomba (qui pourtant ne pense pas comme nous forcément) a posé une question pertinente ci-dessous. Demandez-vous pour 1 fois pourquoi ca arrive comment un fait quasiment secret et même son mobile fuitent ce n’est plus du hasard. Comme chantait la mama c’est toi qui part /parle /brille mais c’est toi qui pleure c’est que y a problème …….
          Gebenda a guli ndjano [l’arbre tombe du coté ou il penche] Proverbe Apindji
          Muti na mukwangi,iyaba mulibuki [l’arbre et le bucheron se séparent quand l’arbre va tomber] Proverbe Aduma

        • AZOTH dit :

          Non pas ton pays , mon pays ,
          mon pays est bloqué comme toi !

          le tient, dans tes lubies et autres illusions d’optiques avance , vers des dunes de sable:cf champ T

          Il avance vers quoi, la spoliation des investisseurs? : cf santullo

          Il avance vers le stopage des chantiers? : cf nkok , RN1 pk5 ntoum

          Il avance vers quoi le vol et le mensonge : cf delta synergie , faux actes de naissances

          IL avance vers quoi , la mort de notre culture? cf islamisation,foularisation des images a la rtpdg, djellabaisation …

          Oui ton pays avance , pas le mien!!!

          • Le blogueur gabonais dit :

            @Azoth

            J’ai lu ton commentaire jusqu’à son terme et ton dernier point me laisse sans voix et me fait comprendre que tu as un autre probleme et pour cette atteinte sur la liberté de chacun de nous de choisir sa religion. Vraiment je préfère ne plus te repondre et te laisser dans ta bule car tes propos sont dune haine descriptible que je ne peux continuer a parler avec toi.

          • imagine56 dit :

            C’est ça, c’est l’éternel refrain, dès que nous démontrons les manquements, pour ne pas dire la nullité de la gouvernance d’Ali, Lepositif, le Blogueur récitent comme des enfants de la maternelle ” Vous avez la haine et la xénophobie en bandoulière, vous avez la haine et la xénophobie en bandoulière” c’est comme s’ils appuyaient sur le bouton play de leur CD, plus besoin pour eux de se fatiguer les méninges pour argumenter.

            Le blogueur reconnais seulement que tu es à court d’arguments pour répliquer à Azoth,.

            Est ce que au bord de mer (disons au bord des dunes triomphales) les travaux se poursuivent?

            est ce que le vieux santullo a été payé pour les travaux du pont de Mayumba?

            est ce que delta synergie est une invention du cerveau d’Azoth?

            est ce que Akassaga n’a pas délivré un faux acte de naissance à Ali afin que celui-ci puisse se présenter en 2009?

            est ce que l’émergence n’a pas produit de nouveaux milliardaires dont tu n’en fais pas partie soit dit en passant?

            est ce que Michel Onanga n’a pas invité le pouvoir à tuer les fangs? et est ce que Asselé n’a pas tenu presque les mêmes propos?

            est ce que c’est rendre justice quand Féfé ONANGA écope de 60 jours de prison pour des enfantillages et que le célébrissime Akassaga est relâché pour avoir boxé un agent des forces de l’ordre en uniforme?

            est ce que le président ne s’est pas offert récemment un avion?

            Non, tout ceci procède des élucubrations de nos cerveaux n’est ce pas le Blogueur? je sais que tu n’as pas le temps de passer en revue le chapelet de griefs faits au président, alors mets ton CD et tapes sur le bouton play qu’on entende votre vieille rengaine.

            ” Vous avez la haine et la xénophobie en bandoulière, vous avez la haine et la xénophobie en bandoulière, on avance, on avance”

            quoi de plus normal que votre diagnostic de l’état du Gabon, vous êtes de ces gabonais qui soutiennent le pillage, le brigandage, l’encanaillement de la légion étrangère et de son chef.

          • le Blogueur Gabonais dit :

            @IMAGINE56

            Je suis pas en manque d’arguments loin de la sauf que les idées sur lesquels vous lancez ne m’enchante pas car je verse pas dans ce genre de sauce.

            Vous avez citez beaucoup de choses en chantier mais pourquoi vous ne citez pas aussi les réalisations accomplie par le président.

            Sur le plan économique, le chef de l’État a pris deux mesures importantes : l’interdiction d’exportation des grumes et le « torchage » du gaz dans l’industrie pétrolière. Objectif : diminuer le chômage et accroître la valeur ajoutée des entreprises de ces secteurs, ce qui a permis d’augmenter la richesse nationale.
            Enfin, sur le plan social, beaucoup de mesures ont été prises comme le fonctionnement optimal de la CNAMGS, la revalorisation des bourses des étudiants et de la prime de transport, l’augmentation de l’indemnité de logement, sans oublier la revalorisation du revenu minimum à 150.000 f cfa.
            Dans le domaine sanitaire, outre la restauration et la construction duCentre hospitalier de Libreville (CHL), la construction d’un hôpitalmoderne pour le traitement du cancer à Angondjé, la construction duCHU de Lambaréné, la construction du CHU d’ Owendo.
            pour renforcer le pouvoir d’achat et consolider le panier de la ménagère face à la vie chère, Ali Bongo Ondimba a expressément pris des mesures pour atténuer la hausse des produits de première nécessité.
            Il a par exemple décidé de suspendre la TVA et les droits de douane, pour six mois, sur toutes les denrées alimentaires de grande consommation. Pour que la ménagère en ressente l’impact, il a prescrit un contrôle rigoureux de l’applicabilité de cette mesure, afin qu’elle ne bénéficie pas aux seuls commerçants véreux des grands centres commerciaux de Libreville. Qui dit mieux en zone CEMAC ?

            Parce qu’il n’a plus d’opposants de poids face à lui, la présidentielle de 2016 ne sera qu’une simple formalité. Et comme ses objectifs seront quasiment atteints, il aura un boulevard devant lui…
            Je parle même pas de la route qui aujourd’hui prend de plus forme et la route d’omboué qui est une chose grandiose !
            s’il vous plait soyez pas ingrat et aidez nous a construire notre pays au lieu de le détruire par vos débats qui n’avancent pas.
            voila pourquoi je veux plus répondre a vos blabla qui n’en finissent pas
            Excuser moi mais c’est comme ca que je vois les choses!

  13. Bassomba dit :

    Comment Gabonreview qui n’assiste jamais aux conseils des ministres est-il au courant du coup de sang du Chef de l’Etat? C’est qu’il y a parmi nos Ministres qui ne tiennent pas leur langue!

  14. Samuel PONDA dit :

    Parlant de la Parafiscalité, vous êtes au courant, la carte de Commerçant renaît de ces cendres.Les agents du Ministère de Commerce sont dans la rue, pour exiger la carte de Commerçant…Nous souhaiterions avoir des précisions et le cadrage de cette nouvelle taxe que les commerçants et autres agents économiques doivent payer et son entrain de payer…

  15. jean -jacques dit :

    Cher president est ce qu’il manque des gabonais ou des personnes capables d’occupées ses postes, Ceux qui ne travaillent il faut les LIMOGE IMEDIATEMENT SANS PITIE C’EST FINI L’ERE D’OBO .

    Un exemple,
    Comme ceux qui sont à L’Agence de Bourses ils ne traviallent , ils sont INCAPABLES de repondre un étudiant ou même les responsables des Ambassade, même quand ils font les transferts des bourses des étudiants , ils ne prennent pas la peine d’aviser aux étudiants que la bourse a été virée. Des telles personnes ne peuvent pas continuer à occuper des postes de responsabilités.
    Il faut un numero vert, que les citoyens vont noté le service rendu qui n’a pas la noté maximum on enleve.

    Ce pays a besoin d’une bonne dose de dictature sur ceux qui ne travaillent pas. Sinon le pays ne va pas avancer.

    Peut importe la personne qui est à la tête du ´pays , le probleme est dans la COMPETENCE DE CERTAINS qui occupent des postes de responsabilités.

  16. ALI NICODEME dit :

    Ali fait semblant. Il savait tout cela. Sinon, comment un Président de la République peut-il ignorer de telles mesures? En fait c’est un peu comme les crimes rituels. ça fait semblant de condamner, alors qu’on s’y trouve lourdement…
    Je suis ALI NICODÈME (personnage biblique que Jésus a demandé de naitre de nouveau) , je suis né 4 fois. Ma dernière naissance remonte le 19/06/2015 à Nantes.

  17. Blaise nicolas dit :

    Il faut que ce gouvernement démissionne.

  18. ONDIMBA dit :

    Ok, le président a tapé du poing sur la table, qu’est ce qu’on fait? on maintient l’arrêté de ce ministre ou pas? le certificat de conformité, ce document A des avantages et des inconvénient? comme avantage, il va renflouer les caisses de l’ETAT, mais comme inconvénient le retard dans le dédouanement du matériel, ce qui entraînera une saturation de nos ports, et une augmentation du prix de matériel sur le marché local. Faut pas suivre le CAMEROUN dans ça.

  19. Intelligent Libre dit :

    C’est Ali qui a appelé la presse pour lui dire qu’il allait taper du poing sur la table…Mesdames et Messieurs, il n’est pas difficile de comprendre que la campagne est lancée. Ce weekend-end, place à la Fête de la musique..près du quartier Cocotiers…et Denise Mekamne à la manœuvre…

  20. Ondja dit :

    Ali fait trop rire! Chef de tout ( tout est gèré depuis la présidence, les agences et Cie, les ministres n’ont aucun poids) mais jamais responsable de rien. Le président sans papier voit 2016 approcher et se rend à présent compte que les gabonais sont encore plus dans la misère que quand il a accédé par force et frauduleusement au pouvoir.De la vraie comédie! Il préférait en fait que tout ce fric aille dans les compte de la Delta Synergie. Heureusement que les gabonais ne sont plus dupes.

  21. jean -jacques dit :

    Les amis, même si certains n’aime pas Ali , mettez en tête que le pays fonctionne comme un orchestre, il ya le chef du groupe (le president) musiciens, ministres, chanteur collaborateurs, directeurs,pour produire une bonne chanson, mais il faut la participation de tout le monde, le president seul ne peut rien faire, la situation du Gabon même si on mettait le meilleur president du monde au Gabon ,et travailler avec les même qui sont dans les postes aujourd’hui rien ne va marcher. le probleme est dans competence, et le savoir faire c’est tout.
    j’aurais souhaité que le president instaure le systeme de recyclage de tout ceux qui occupent les postes de responsabilités. dans tout les secteurs.
    Ceux qui sont la aujourd’hui les connaissances sont deja caduques depassées. malgrés les gros diplomes que certains ont.

    Deuxieme, mettre un systeme de controle et la population doit noter chaque trimestre de manière anonyme même dans les pays dévéloppés certains magasins ont des boites à idées , comment le client a été reçu,la qualité du sirvice le client donne son point de vue de maniere anonyme. et au Gabon c’est possible de le faire mais un systeme eletronique les resultats tombent à la presidence, plus de 100 reprovations on limoge.

    un autre systeme de la biometrie pour controler qui est à son poste, il est arrivé à quelle , sortie à quelle. il fait quel travail ce jour…
    Et on aura des bon resultats.

  22. imagine56 dit :

    J-Jacques on te décernera un oscar un jour, car tu joues parfaitement la comédie, tu fais semblant d’être idiot de parler un français approximatif, t’es pas bête du tout.

    L’idée d’évaluer les ministres par leur personnel et la population n’est pas bête, j’applaudis, parce que des ministres comme Assounouet , Moundounga, Ngoubou, Gambia , Louembet Mekam
    devraient d’emblée être virés du gouvernement encore que….Et si on virait le chef d’orchestre, et tous les autres musiciens? C’est la solution, la seule, quand le chef d’orchestre ne dirige pas bien, la musique va de travers!

  23. josiane mavoungou dit :

    OUF OUF OUF! enfin ! le Chef de l’Etat Ali BONGO ONDIMBA, commence SEULEMENT A OUVRIR LES YEUX. ET…. CE n’est PAS FINI.

    Il lui faut des lunettes plus grandes, car les coups bas de ce niveau, il y a en plein, à son insu. Ce sont ces faiseurs de coups qui doivent certainement supplier le Chef de l’Etat de refuser la conférence nationale ou dialogue entre tous les gabonais. Car, ils ont peur que le Grand patron découvre tous les complots et stratégies qu’ils sont mis en place, soit disant pour le développement du Gabon.

    la colère du Chef de l’Etat de ce jour du conseil des ministres n’est qu’un Échantillon par rapport à la colère qui l’envahira quand il découvrira les autres coups bas.

    Il n’y a que Dieu pour organiser le parcours de la vérité auprès des oreilles du Président Ali Bongo-Ondimba.

    Car meme les opposants d’aujourdhui, se sont rangés dans l’opposition parce qu’ils ont subi ces coups bas et qu’on leur a fait croire que leurs humiliations et/ou souffrance et/ou échec à tel ou tel poste sont sur instructions du Chef de l’Etat.

    c’est ce que ces gens la m’ont fait croire en disant que c’est le Chef de l’Etat qui a donné l’ordre de me faire assassiner.

    Puisse Dieu OUVRIR LES YEUX ET LES OREILLES DU PRESIDENT ALI BONGO ONDIMBA. On crée des Arrétés ministériels, des petits décréts au quartier pour faire croire que c’est le Chef de l’Etat.

    la VERITE n’a pas de Tombe

  24. eternite dit :

    Comme disent mes frere ivoiriens…monsieur le Président arretez de nous “blaguer”…

    Cet homme, n’a pas pu prendre une telle décision seul dans son coin pour venir nous faire croire qu’aucun de vos mandants à la présidence n’étaient au “parfum”.

    Ce n’est pas cette énième taxe qui paralyse le pays…mais la nébuleuse Delta Synergie dont vous êtes l’un des actionnaires de ce pays qui elle, siphonne à tout va l’argent de ce pays !!!

    Arettez de nous blahuer et si vous etes vraiment patriote..alors rendez à la nation les milliers de milliards que detient votre famille

  25. Le citoyen libre dit :

    En France il existe déjà une attestation pour l’exportation qui a pour objet de donner aux autorités de contrôle des pays de destination des éléments suffisants de confiance dans les produits dont elles vont autoriser la commercialisation sur leur territoire. J’espère que pour toutes les importations provenant de la France n’auront pas besoin ce fameux Certificat de conformité ? Sinon c’est une perte de temps.

  26. Bouka Rabenkogo dit :

    Ali Bongo est un tricheur impénitent, irrespectueux de nos lois et de nos traditions, qu’il piétine et foule aux pieds à convenance. Commissaire CENAP aux élections 2009, je sais de quoi je parle. Ali Bongo se fout des gabonais car c’est la mafia franc-maçonnique française qui l’a installé au pouvoir. Presque tous les commissaires représentants les candidats et leurs candidats étaient tous complices, car francs-maçons comme lui. Dieu le Père Tout Puissant, par sa Grace, m’a permis de voir ce grand complot franc-maçonnique contre le peuple gabonais et le Gabon, ourdi pour préserver les intérêts de la France mafieuse et esclavagiste. Quelque soit le droit légitime de chaque citoyen gabonais à s’autodéterminer, l’heure n’est pas à la projection d’une quelconque candidature ou à l’organisation d’une élection en 2016. Ali Bongo est selon les termes de la Loi fondamentale actuelle, un président anticonstitutionnelle, passible d’un emprisonnement pour haute trahison. Il devrait être destitué. La Dynamique “Ça Doit Se Faire Maintenant” met en garde tout citoyen qui favoriserait, selon les termes non révisés actuels, du code électorale et des institutions chargés des élections, tous au service de l’apatride Ali Bongo, une quelconque échéance. Tout candidat déclaré au cette élection devient pour la Dynamique: un traite à la Nation et un ennemi du Peuple Gabonais. La préoccupation du moment est d’abord: La destitution d’Ali Bongo et sa bande d’apatrides mafieux qui pérore avec lui à la tête de notre pays. Gabonais réveillons nous pour “Chasser” l’imposteur et nous “Libérer” de l’imposture. “Unis dans la Concorde et la Fraternité, Éveils toi Gabon….”

  27. Fax1 dit :

    Avis aux ministres, seul Ali Bongo et sa famille ont le droit de corrompre la vie des affaires. #deltasynergie #shipomar.

  28. l'ombre qui marche dit :

    A des supposés amis et conseillers qui lui demandait de mettre en prison les journalistes en somme de museler la presse, Omar BONGO avait répondu”quand nous sommes en réunion tardivement dans mon bureau nous ne sommes que cinq et que le lendemain ce que nous avons dit se retrouve dans les journaux de l’opposition vous voulez que je perde mon temps à poursuivre ces journaux? Non car c’est l’un de nous qui a rapporté nos dires à l’extérieur” donc si gabon review a eu cette info cela vient du conseil des ministres on ne fera pas croire que c’est le grand amour dans cette mare aux crocodiles tout de même! mr AKAGHA MBA voulait imiter BNGOMAR en mettant en place son delta synergie à lui mais mal lui en a pris BOA lui a rappelé que seuls eux les Bongo Ondimba ont le droit de monter ce genre de système de dépouillement du peuple et les autres ministres auront piger le funeste message

  29. Blaise nicolas dit :

    Le chef de l’état veut d’un gouvermement qui travaille , qui respecte le plan stratégique gabon émergent et qui l’applique

  30. Blaise nicolas dit :

    Je pense que le chef de l’état a raison de taper du poing sur la table car il faut que ce gouvernement travaille pour satisfaire les populations.

  31. Jean Edou dit :

    chez Biya ou Obiang c’est la porte. au Gabon tous se tiennent quelque part: les loges, les mariage homosexuels etc.

  32. imagine56 dit :

    blogueur gabonais,

    je suis fonctionnaire, je soutiens la DU et je constate que
    toutes les revendications des enseignants ne sont pas du tout prises en compte, c’est la raison pour laquelle, les enseignants sont constamment en grève, attendant que le gouvernement honore ses engagements.

    Blogueur, j’en veux plus, je demande plus au chef de l’état,
    c’est la raison pour laquelle, je ne fais pas allusion à ce qu’il a pu faire depuis 2009, précisément depuis son accession au pouvoir, du reste, certaines réalisations sont à mettre au compte de la coopération.

    En toute honnêteté, quand je vais à Oyem, je suis satisfaite de l’état de la route, je peux admirer le paysage et me rendre compte que depuis 2009, la route est nettement meilleur qu’en 2008.Mes compatriotes du sud aussi se montrent satisfaits de l’avancement du bitumage des routes, donc il y a des incontestablement des efforts…Mais Blogueur est ce suffisant pour me faire oublier l’acte de naissance? la légion étrangère, Delta synergie quand je n’ai pas d’épargne alors que mon pays est riche?

    J’ai aimé cet échange courtois blogueur gabonais.

    • le Blogueur Gabonais dit :

      @IMAGINE

      Je ne te demande de rien oublié je n’en n’est pas les moyens et je suis content que tu reconnaisses que certains efforts réalisés depuis 2009 mais juste te rappeler aussi que la plus belle femme du monde ne peut donner que c’est qu’elle a , je me limite pas ca mais également je suis convaincu que tu peux aussi reconnaitre que beaucoup de choses sont en train d’être réaliser et pour moi c’est le plus important je suis un technicien et généralement nous on parle pas beaucoup on va sur un terrain on observe et on déduit exemple de deux faits : le point d’origine A et quelques plus tard on vient ce même point et on fait un constat est ce que ça bougé oui !!! ça bougé: analyse et évaluation est ce que on peut encore bouger oui! et la on continue deuxième aspect: non! ca pas bouger étonnement!! ha bon pourquoi analyse évaluation et solution pour que ca bouge aussi le monde fonctionne comme ca! certains projets se réalisent plus vite que certains mais au finish ces projets voient le jour même si le père OBO avait commencé, le fils a eu le mérite de les finir et c’est ça le plus important !! sur ceux on est ensemble

  33. l'ombre qui marche dit :

    Moi étant dans le pétrole je peux en parler: on ne torche plus le gaz? Mais quelle mauvaise blague! moi qui travaille dans une station pétrolière où la torchère est allumée 28 jours sur 28 car certaines sociétés pétrolières ont dit au biafrais c’est trop cher sinon on ferme et ce gouvernement d’apatrides a accepté le deal suivant: payer un prix par m3 torché et comme c’est un régime au ventre mou il se fait rouler dans la farine car n’ayant pas de représentant sur place quand on torche x m3 de gaz la société déclare x m3/2! et maintenant que le prix du baril a chuté devinez la suite! du côté du bois franchement je ne sais pas si les petits exploitants forestiers gabonais apprécient certaines inepties avancées ici eux qui faisaient vivre leurs familles avec les revenus de l’exploitations des coupes familiales et autres pgg d’autres ont fermé les petites scieries qu’ils avaient et dans lesquelles travaillaient des gabonais n’est ce pas mr émile mounziéhou ou mr biarandi? et tout ce monde achetait de la nourriture, du carburant, s’achetait du matériel comme pour dire c’était des consommateurs donc contribuait au PIB alors comment se pavaner de telles mesures?

    • Iboundji dit :

      en ce qui concerne les CHU et la CNAMGS ce sont de vieux projets qui avaient été ficelés bien avant et ne retardaient qu’au regard de la proverbiale célérité des personnes en charge.
      Mvé-dimbu a sa gongu dyumbi [ Le soleil ne refuse pas d’éclairer un village parce qu’il est petit] Proverbe Guisir
      http://rue89.nouvelobs.com/2009/02/27/le-rapport-kouchner-au-gabon-cher-inutile-et-redondant

      • l'ombre qui marche dit :

        Mon cher Iboundji pendant que j’écrivais mon post hier, mon frère a failli perdre sa fille car toutes les cliniques de port-gentil des martyrs même celles qui ont été construites avec l’argent volé aux gabonais refusent de prendre en compte l’assurance cnamgs pour certains cas et le cas de mon frère c’est que la grossesse de sa fille nécessitait une césarienne! dans toutes les cliniques on leur a répondu que cela n’est pas pris en charge par la cnamgs! mais s’il y a la mère des prestations c’est bien celle je crois POLITIQUE NATALISTE ET MATERNITE ALLAITANTE OBLIGENT un projet de BONGOMAR cornaqué par AMO mais vaudouiser sataniquement par la caricature de président et ses amis et applaudis par les traîtres à la mère patrie

  34. un gabonais dit :

    Mes chers frères et soeurs,
    Laissez-moi vous expliquer les vrais dessous.

    Il faut d’abord comprendre que l’évaluation de la conformité est pratiqué dans tous les pays développés. L’objectif est la protection des consommateurs et de l’environnement contre des produits qui pourraient être dangereux. Pour cela, il faut s’assurer que le produit a été fabriqué en respectant les exigences d’une norme.

    Plusieurs pays africains à l’image de la RDC, le Burkina Faso, le Niger, etc ont adopté l’évaluation de la conformité sans conséquences désastreuse sur le marché national.

    Voulons-nous que le Gabon continue a être une poubelle? Que le Gabon continue de recevoir n’importe quel produit au mépris de la sante, de la sécurité des populations?
    Le puissant patronat ne veut pas entendre parler de l’évaluation de la conformité! Et ce puissant patronat qui a fait un lobbying auprès du Président en brandissant la menace de l’augmentation des prix.

    Un fournisseur Y fournit des produits avec certificat de conformité à un importateur basé au Burkina Faso ou en RDC sans conséquence néfaste sur le marché local. Mais si l’importateur est basé au Gabon, il pratiquera un tarif différent parce qu’il s’agit du Gabon?

    Nous vivons dans un monde globalisé, nos produits devront bien se conformer à l’évaluation de la conformité.

    Pour finir, je précise qu’il y a 3 organismes d’évaluation de la conformité agréé : INTERTEK, Bureau Véritas et SGS Inspection.

  35. Bukulu bu ngani dit :

    J’attends de voir comment les coupables seront punis.

  36. Taraise dit :

    Je souhaite que tous dérapages ou abus soient dénoncés dans des réseaux sociaux, comme ça au moindre fait tout le monde sera au courant et informe, c’est l’une des raisons parmi tant d’autres que les réseaux sociaux ont été créés
    Et je souhaite que le service de présidence de la république des réseaux sociaux traque ce genre d’annonce faite par des particuliers ou professionnelles soient prise en compte et passer en vérification pour que l’économie Gabonaise puisse aller de l’avant car je pense que un petit pays comme le nôtre devrais être les premiers en première ligne sans, loin de moi l’idée de faire de la politique juste un soupçon d’analyse éco

  37. rtg1 dit :

    POLITIQUE / PDG : Objectifs et nouvelle vision

    Des primaires en vu ? 😉

    https://www.youtube.com/watch?v=CJ_Q-QQToY8

  38. […] de tout son poids pour que ce projet voit le jour. Pour cela, elle le confie exclusivement à Intertek, sans aucun appel d’offre. Informé du projet, le ministre en charge des mines […]

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW