En compagnie des associations des parents d’élèves des établissements scolaires catholiques, la Conférence épiscopale du Gabon est montée au créneau le 2 juillet dernier pour déplorer, en présence d’Honorine Nzet Bitheghé, ministre de la Famille, la systématisation des abus sexuel sur mineurs par des hommes politiques et des hauts responsables de l’administration publique.

Détournement de mineurs, Lycée d'État Léon Mba © Gabonreview.com

La presse locale dénonce, depuis des années, la transformation du collège Immaculée conception, du Lycée national Léon Mba et du Cours Ambourouet en terrains de chasse pour adultes sans scrupules. L’hebdomadaire Le Mbandja, par exemple, indiquait en effet que «Ces établissements servaient et servent encore de vivier sexuel pour certaines hautes personnalités qui n’hésitaient pas à mettre le prix, tout en profitant de la naïveté des gamines dont le choix se faisait sur la beauté et la poussée des seins. Du jour au lendemain, elles furent nombreuses à perdre leur virginité dans les hôtels et motels de la place. Les responsables desdits établissements et les parents fermaient les yeux sur le scandale qui, chaque jour que Dieu fait, prenait de l’ampleur.» Et de s’interroger : «Comment un parent qui peine à boucler les deux bouts, pouvait laisser son enfant rentrer à la maison avec un portable dont le prix faisait deux fois son salaire ?»

Vicaire général, Jean Clair Patrick Nguéma Edou, représentait donc, le 2 juillet, le Mgr Basile Mvé Engone, archevêque de Libreville. A ses côtés, Solange Be Mengue, présidente de l’association des parents d’élèves de l’Immaculée conception, a précisé au qu’«Il s’agit de l’existence d’un réseau de prostitution, de proxénétisme, d’homosexualité, de drogue, de pratique ésotérique sur des jeunes filles et des jeunes garçons. Des comportements amoraux, tous condamnables, qui se pratiquent dans notre pays, et dans lesquelles des élèves en cours de scolarisation, au nombre desquels, des très jeunes filles âgées de 14 à 18 ans. Des compatriotes adultes, haut placés dans l’administration aussi bien publiques et privées y seraient hautement impliqués et les y encourageraient

Un réseau existe donc qui se compose de rabatteurs et de clients qui posent des chausse-trappes aux enfants moyennant des liasses d’argent et des téléphones portables haut de gamme, notamment le Blackberry, très prisé dans les lycées et collèges du fait de son application de messagerie instantanée permettant de communiquer en réseau. Le Mbandja rappelle qu’il y a moins de trois ans, un scandale avait fait «du bruit aux abords de l’Immaculée. Et pour cause, un haut responsable du PDG s’était fait détrousser son grisbi par ses propres éléments de sécurité. Au sortir de leur passage à la PJ où leur patron les avait enfermé, ils nous révéleront qu’ils avaient pris leur part dans l’argent qui était destiné à corrompre les petites filles de l’Immaculée. Aujourd’hui, le Lycée Mbelé vient lui aussi de mettre son nom sur la liste des établissements cités plus haut.»

L’alerte a été donnée durant l’année scolaire écoulée, lorsqu’une élève de l’Immaculée conception est passée aux aveux devant la Police judiciaire où elle avait été amenée par sa mère qui s’étonnait qu’elle possédait des téléphones GSM haut de gamme et une grosse somme d’argent. Son interrogatoire a abouti à l’interpellation de nombreuses de ses camarades appartenant à une filière comprenant des hauts responsable de l’administration publique.

Scandalisée la ministre de la Famille a rappelé que «Dans ce pays, il y a des textes qui condamnent fermement le proxénétisme et tout ce qui entoure ce phénomène. Les parents que nous sommes, sommes interpellés. La nation est interpellée dans toutes ses composantes. Parce que, lorsqu’on détruit un enfant, on détruit toute une nation. Un écrivain disait : “Instruire une femme, c’est instruire toute une nation.” Pourquoi s’intéresse-t-on à la femme d’une manière particulière ? Parce que c’est elle qui donne la vie. Et elle doit donner cette vie dans des conditions saines. C’est pourquoi le législateur de notre pays, protège spécialement les enfants mineurs. Tout ce qui se fait sur un enfant de moins de 15 ans, devient criminel au regard de la loi (…) Je voudrais dire aux proxénètes qu’ils sont punis par la loi. Je voudrais également dire aux parents qui veulent être complice, que le complice est puni comme l’auteur lui-même», a conclu la ministre du Travail. Le parquet va vraisemblablement ouvrir une enquête.

 
 

22 Commentaires

  1. joeblack dit :

    Des enfants attires par l’appat du gain et des artifices face a des adultes sans foi ni loi…l’une des facettes des travers de notre société et ce genre de scandale ne vont pas s’arreter tant que l’impunite sera legion chz nous!jeunesse sacrifiee ehh Gabon vraiment pitie…

    • bousousou dit :

      un jr je reçois un cou pde fils d’un vieux toto voulait ke je m’envoie en l’air avec une amie devant un de ces ami parceque lui n pouvait rien faire moyennant kelke chose de grand…pétrifié par cela en me disant combien de jeunes filles ont pus tomber dans ce trou…je pense qu’il doit y avoir plus de dialogue entre parents et enfts, et nos enfts, freres et soeurs doivent prendre conscient de ce qui se passe dans notre pays des dangers, meme ci papa ou maman n’ont pas assez de moyens, demain sera un jour nouveau pour l’éffort fournit dans notre travail (étude)

  2. madone dit :

    Je pense que le dialogue entre parents et enfances n existe pas dans certaine famille de nos jours certains parents laissent leur enfants trainer a des heures tardives dans les dans les rues de libreville ou encore trainer apres les cours ce qui permet aux hommes sans scrupules des rentrer en contacte avec eux non selement pour les détruire mais pour prendre toutes leurs chance de réussir dans la vie si chaque parents essayaient de discuter ou de conseiller leurs enfants cela n arriverait pas moi je rejete la faute aussi aux parents….

  3. scha dit :

    où allons-nous?adultes sans scrupules et jeunes trop assoiffées de gain! voilà ce que ça donne! c’est terrible!

  4. maroundou200 dit :

    Pays immensément riche, peuple terriblement pauvre ! Voilà à quoi il faut s’attendre….

  5. Un croyant du message du jour dit :

    Le proxénétisme, phénomène sans cesse grandissant dans notre beau pays inquiète tous les esprits sensibles. C’est pourquoi des campagnes de sensibilisation devraient être menées en vue d’interpeller l’opinion nationale sur les conséquences gravissimes que cela implique,au moment où l’État déploie énormément des moyens pour lutter contre le SIDA.En réalité, les politiques envisagées jusqu’ici ou celles envisageables ne sauraient être efficaces aux maux qui minent notre société, notamment celui lié au détournement des mineurs. Seul Dieu demeure la solution. Je pense,in finé, que chaque gabonaise et gabonais, enfant ou adulte,chaque famille devrait “tourner les regards vers le Seigneur Jésus Christ” car ce sont là des signes que Dieu est au point de déverser sa colère sur la terre. Un croyant du message du jour MOGERS

  6. le Saint Gabs dit :

    Un jour sur facebook en faisant connaissance avec une fille,elle m’as demandé de lui acheter un blackberry!vous vous rendez compte?on ne se connait pas et ce qu’elle me demande c’est le BB!bien sûr moyennant sa prestation sexuelle!je dis bien prestation sexuelle!ces jeunes filles,poussées par la cupidité,le complexe et la paresse face à l’éducation et le travail n’hésitent pas à se prostituer pour ce genre de choses.On ne drague même plus.Un snack,4 heinneken,un motel,5000à10000 du taxi et c’est tout!vous vous la faîtes…je suis désolé mais il faut tirer le sonnette d’alarme!à partir de 21 heures tout mineur croisé dehors doit être interpellé!
    MAIS QUE FONT DONC LES DEPUTES DE CE PAYS ?A PART DORMIR DANS L HEMICYCLE?Ces pauvres guignols qui ne pensent qu’à leurs ventres volumineux…ils doivent voter une loi sur la protection des mineurs!Madame Nzé Biteghé,proposez leur ce projet de loi.
    Tchouooo!mon pays que j’aime!!!

  7. alors ce probleme est de ce que l’on considere comme une tragedie sociale.
    Les Mamans qui disent toujours a leur fille:” tu es deja une femme mois a t’on age je nourrissait deja mes parents”.
    les taximanes qui vous balance qu’au gabon une fille de 13ans lui a montré des choses que sa femmes de maison ne conait meme pas.
    tout ça pour dire que les filles et fillettes sont eux memes instrumentalisés et attirés par l’argent. ensuiteses filles partagent leurs pratiques aux autres plus jeunes dan congossa qui n’en finissent jamais. du coup toutes deviennent des prostitués. ce phenomenes est entretenus par les filles elles memes. il est vrai que les adultes y pour beaucoup. mais la pratique est devenu un comportement au gabon et toute personne qui a une voiture devient une cible potentielle.
    Des cellules doivent etre creer dans les etablissements, et dans les Media pour recadrer nos Filles.

  8. Eko Stephanhe dit :

    il ne faut jamais généralisé les cas à cause d’un seul,je parcourt ce pays et y habite depuis,le constat est alarmant car chaque années les choses vont de mal en pire,c’est à croire que certains parents ont perdus leur autorités faces aux dérives des enfants,le complexe,la cupidité,le mensonge et bien d’autres vices envahissent les cerveaux de notre générations,comment ne pas succombé lorsqu’on a es parents démissionnaires!que chaque parents prennent ses responsabilités et éduque convenablement ses enfants cela n’est pas impossible!

  9. dworaczek-bendome dit :

    Ces histoires de détournements de mineurs ne datent pas de maintenant, le phénomène s’est simplement amplifié à cause des conditions économiques et sociales plus désastreuses.
    Ainsi une grande personnalité gabonaise qui compte parmi les 5 plus hauts pontes de la république raffole de jeunes filles mineures, les autorités compétentes ne font rien. Au Gabon, on ne dénonce certains que pour des règlements de comptes ou encore jeter en pâture du menu fretin sans carnet d’adresse, et c’est tout. Les gros poissons restent des intouchables hier comme aujourd’hui

  10. Mister Zigui dit :

    Il faut dire que nos jeunes soeurs ont aussi des ambitions démésurées. Et comme elles n’ont pas les moyens de leurs ambitions et bien certaines d’entre elles vont jusqu’a proposer des prestation sexuelles pour arriver a leurs fins et ca c’est triste.

  11. c’est triste mais c’est réel et ,c’est tellement alarmant que tout le pays en souffre. Pour ma part, nos parents devraient s’accentuer sur une véritable EDUCATION au lieu de se faire coloniser par des cultures d’un modernisme voué à l’échec. Que les auteurs qui font miroiter les mineurs qui leur servent d’appat au lieu de courtiser les personnes de leur génération,fassent preuve de RESPONSABILITE, car il ne suffit pas d’arborer des vestes pour remplir ce critère. J’estime que c’est la condition NECESSAIRE. Et la condition SUFFISANTE serait, et c’est une recommandation, que l’ETAT se sente CONCERNER et S’IMPLIQUE VERITABLEMENT par ces bassesses en prenant des mesures qui s’imposent, pour stopper ce sarcasme qui ne cesse de ternir l’image de notre pays. Merci!!

  12. kaiser dit :

    vive la jungle le félin et ses cousins dévorent les antilopes c ca ……..le GABON …….

  13. engohan dit :

    il y a 2 semaine un travesti d’origine malienne trés jeune s’était perdu au fond de la sabliere,apparement il cherchait une adresse d’un client.
    j ai voulu en savoir un peu plus et d’aprés les infos qu’il m’a donné j’ai vite trouvé le lieu de son RDV, ca va malau pays…

  14. kalipo dit :

    e peux vous dire que la situation et bien pire encore car tout le monde connais les soirées anniversaires ou l’on offres des jeunes filles en équivalence à l’age des hommes qui fête leurs grands ages!!! exemple pour 40 ans 2 filles de 13 ans plus une autre de 14 ans pour une soirée intime voila les cadeaux que l’on offre au amis ici! 13+13+14=40 une pratique bien connue de beaucoup! mais comme souvent cela concerne des jeunes filles émigrées de pays voisin les choses ne vont pas changer tout de suite.
    un anonyme

  15. ankali dit :

    Oui il y a beaucoup de jeune fille dans nos rues le soir et beaucoup de gens les voient et en profite! notre désir à l’argent et trop grand en Afrique!!! Les jeunes filles donnent leur corps contre des ipads ou téléphone! Bien sur la tentation et grande je peux le comprendre mais la vie devrait être plus spirituelle que matérielle aux yeux de nos enfants dommage…….

    http://i.imgur.com/mgPboO2.jpg

  16. tatayo dit :

    oui je connais aussi cette petite, elle 13 ans la pauvrette

  17. rikoo dit :

    Et oui drole de vie en Afrique avec de si belle jeunes filles qui se donnent pour presque rien!

    Helena 8 ans a la plage

    http://uprapide.com/image/977806-41404436kob

  18. ephyr dit :

    c’est vraiment triste, n’ont-ils pas d’enfants ces pervers?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW