La Société nationale immobilière a tenu un conseil d’administration le 10 décembre 2018, pour examiner et approuver la dissolution de la Société nationale du logement social (SNLS) par voie de fusion-absorption au profit de la Sni.

Le conseil d’administration de la Société nationale immobilière tenu le 10 décembre 2018. © Gabonreview

 

Décidé en Conseil des ministres le 16 novembre, la dissolution de la Société nationale du logement social par voie de fusion-absorption au profit de la Sni, a été actée le 10 décembre 2018, par le conseil d’administration de la Société nationale immobilière(Sni).

Senat Morvan. © Gabonreview

Le processus juridique de cette opération qui devra à terme favoriser, selon le gouvernement, la rationalisation des ressources pour des considérations d’efficacité, de productivité et de clarification de compétences, fait l’objet de la mise en place d’une commission. Celle-ci est composée de représentants du ministère en charge de l’Habitat, de la Sni et de la SNLS  accompagnés par des cabinets.

La mission de la commission est d’harmoniser l’évolution de cette démarche qui doit suivre des étapes précises. «Le but est d’arriver à une fusion-absorption qui présenterait le moins de toxicité possible. Nous pensons que ce projet de fusion absorption qui sera présenté au prochain conseil d’administration sera prêt d’ici la dernière semaine de décembre ou la première semaine du mois de janvier et avant le 10 janvier, on aura certainement déjà bouclé le projet et d’ici à la troisième semaine de janvier, nous aurons terminé avec le processus de fusion entre les deux structures, sous réserve que tous les aspects soient pris en compte dans le processus pour qu’il n’y ait pas de surprise par la suite», a assuré le directeur général de la Sni, Hermann Kamonomono.

 
 

1 Commentaire

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW