A quelques heures de l’audience prévue ce vendredi 18 mai à la chambre civile du tribunal de première instance de Libreville, Gabonreview s’est brièvement entretenu avec la présidente du Mouvement des jeunes Upégistes, organe de l’Union & Solidarité, qui appelle Jean de Dieu Moukagni-Iwangou à quitter son poste de président exécutif dudit parti après son entrée au gouvernement, en violation du règlement intérieur.

Elza-Ritchuelle Boukandou, présidente du MJU. © D.R.

 

Gabonreview : Le 15 mai dernier, vous avez assigné à comparaître le président exécutif de l’US pour le contraindre à quitter son poste à la tête de votre parti politique. Etes-vous certaine que M. Moukagni-Iwangou se présentera demain à l’audience ?

Elza-Ritchuelle Boukandou : Il a été assigné, oui. Mais avec lui je n’ai plus aucune certitude.  J’étais sûre qu’il ne rentrerait pas au gouvernement, il y est.

Avez-vous confiance en l’appareil judiciaire qui a déjà fait ses preuves en matière de prise de parti pour le pouvoir et ses soutiens, parmi lesquels certains comptent désormais le président de l’US ?

Nous avons confiance en la rigueur de nos textes.

Officiellement, le parti US soutient la démarche de M. Moukagni-Iwangou. Si jamais vous gagnez votre procès, comment ferez-vous pour rallier à votre cause le gros des troupes ?

Le parti US ne soutient pas la démarche du président Moukagni-Iwangou. Nos textes sont clairs, c’est le congrès du parti qui fixe l’orientation politique. A ma connaissance, le congrès ne s’est jamais réuni pour décider que notre parti soit maintenant membre de la majorité gouvernementale.

 
 

9 Commentaires

  1. Rhody Junior dit :

    Merci madame…

    Il s’est entouré de gens très intelligents et honnêtes, autant qu’il en souffre un peu au moment d’aller goûter au bon goût de la soupe.

    Maintenant à vous de rester fidèle et de ne pas vous faire retourner par un poste quelconque.

  2. moutou dit :

    Monsieur”PROPRE” est pris dans son propre piège.
    Merci encore Madame, vous avez tout notre soutien, tous ceux qui sont opposants la journée et faisant partir de la majorité la nuit doivent être démasqués.DIEU fait son travail depuis la mort de nos enfants le 31 août 2016, il sépare l’ivraie du bon grain.

    J’AVAIS DE L’ESTIME POUR CE MONSIEUR IL M’A PERDU.

  3. akata a tata dit :

    Elza-Ritchuelle Boukandou, c’est quelle marque de chaussures? Vous pensez que les compatriotes se battent pour créer leurs partis, c’est pour que vous les excluez? Si tu es si brillante que ça, fonde ton parti et on verra si tu peux relever des challenges. C’est la même racaille que Régis AMOGHO qui voulait exclure René NDEMEZO’O de son bébé DN, trop facile.

    • BEYEME dit :

      Raisonnement enfantin cher akata a tata, l’Homme est une émanation de Dieu le créateur, par conséquent tu ne peux pas traiter sa créature aussi divine que sa beauté de marque de chaussure.
      Dans sa démarche, on n’a pas besoin d’avoir un doctorat ou m^me une maîtrise en droit pour comprendre ce qu’elle exprime. Les textes tels que décrits son clairs dans le cas de l’US. C’est parce que M. IWANGOU est (était) le porte flambeau qu’il a le droit de s’asseoir sur le fondement commun? A mon sens c’est de cela qu’il s’agit.
      A voir vrai, c’est peut-être toi qui est au finish une marque de chaussure(Nike, Puma Adidas, Weston…) ou une vraie racaille.

    • Victor dit :

      Très chère Akata ,un parti politique ne peut en aucun cas être un bien personnel ou privé. Le problème ici est problème de respect des lois fussent-elles d une association ou parti politique.

    • gabomamama dit :

      C’est un altogovéen aliéné pour lui un parti politique est un bien privé. Pire encore le Gabon est la propriété des Bongo qui ne peuvent laisser leur bien sous aucun prétexte, même pas la loi.

  4. mapane dit :

    akata a tata

    Mme Elza demande le respect des textes tout simplement. Que disent les statuts ?
    1- y a-t-il un article sur lequel Monsieur MOUKAGNI s’est appuyé pour poser cet acte ?
    C’est la question a laquelle vous devez répondre. Dans ce pays les membres des partis , associations…foulent aux pieds les textes.
    2- est par ignorance ? Et ceux qui savent lire, ou qui ont été au CM2 A doivent -ils laisser faire ?
    Non , non et non monsieur Akata a tata si nous ne savons pas lire c’est parfois indépendant de notre volonté,faisons nous assister pour mieux appréhender le sujet.
    la case d’écoute construite pour l’alphabétisation est occupée par les églises ( arrêtez de souffrir , Dieu est gloire ,le réveil de l’esprit , Dieu est mon témoin , L’amour du prochain…)

  5. espoir dit :

    Mort de rire Beyeme et mapane.cette femme est tres courageuse et a notre soutien totale n’en deplaise a tara tata qui est tout simplement jalouse de cette brillante femme.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW