Ahuri par la bataille communicationnelle autour de l’état de santé d’Ali Bongo, le conseil consultatif des sages du Parti démocratique gabonais (PDG) pointe clairement un doigt accusateur sur des «antipatriotes en mal de scoops et visiblement encore sonnés par un cuisant échec aux dernières élections».

Le conseil consultatif des sages du PDG tire à boulets rouges sur les auteurs des rumeurs autour de la santé d’Ali Bongo. © Gabonreview

 

Face aux rumeurs et autres commentaires tendancieux autour de l’état de santé de santé du chef de l’Etat, le conseil consultatif des sages du Parti démocratique gabonais (PDG) a tapé du poing sur la table le 7 novembre à Libreville. Alors que la présidence de la République a officiellement communiqué sur la situation d’Ali Bongo, le conseil consultatif des sages s’est dit «ahuri» d’assister à de «folles rumeurs à travers les médias et les réseaux sociaux».

Les sages du PDG ont également déploré «l’échafaudage par les politiciens à l’ambition débordante, de stratégies de prise du pouvoir par des moyens illégaux, y compris ceux qui n’ont jamais digéré leurs défaites dans les urnes». Pour rassurer ceux ayant «renouvelé leur confiance au président de la République», ils ont rappelé trois éléments.

Le premier est que le président est un homme et non un surhomme. «Par conséquent, il peut être sujet à une fatigue légère ou sévère, voire à une affection médicale passagère», ont indiqué les sages du PDG, tout en souhaitant un «prompt rétablissement» à Ali Bongo. Ils ont également rappelé qu’une vacance du pouvoir n’est nullement à l’ordre du jour, «dans la mesure où le caractère d’empêchement définitif qu’elle sous-entend n’a pas été établi, ni par le corps médical, ni encore moins par la Cour constitutionnelle».

Enfin, les sages du PDG sont convaincus que «les réseaux sociaux sont pris en otage par des antipatriotes en mal de scoops et visiblement encore sonnés par un cuisant échec aux dernières élections pourtant libres, transparentes, crédibles et apaisées. Ils veulent malicieusement se servir de la communication autour de l’état de santé du président de la République comme prétexte».

Les apparatchiks du PDG craignent que la guerre communicationnelle autour de la santé d’Ali Bongo ne porte préjudice à la jeunesse gabonaise. Car, «compromettant la relance de l’économie susceptible de créer des emplois et garantir le développement» avec, en prime, un réel risque de «délitement de la cohésion sociale et des valeurs humaine».

Pour dissiper ce climat délétère, ils ont exhorté le gouvernement à «communiquer judicieusement, pour rassurer l’opinion nationale et internationale afin d’éviter que se pérennise un climat délétère préjudiciable à notre pays». Tout comme le gouvernement a été encouragé de veiller au bon fonctionnement de toutes administrations et de tous les services publics. «Car ce qui importe au peuple, c’est davantage la satisfaction de ses besoins quotidiens que les rhétoriques quotidiennes», a conclu le conseil consultatif des sages du PDG.

 
 

17 Commentaire

  1. SERGE MAKAYA dit :

    ” cuisant échec aux dernières élections”. NON, mais je rigole ! Vous vous moquez de vous mêmes. Pitié ! Vous n’avez même pas honte de dire n’importe quoi ! Un parti de KK…

    SI VOUS VOUS LE BIEN DE CE PAYS, LAISSEZ TOMBER TOUTES CES MASCARADES D’ÉLECTIONS. C’EST UNE HONTE POUR TOUS CEUX QUI SONT DANS CE PARTI DE MERDES. Pitié !

    BOA depuis son coma doit désormais voir les choses autrement. Il devrait vous conseiller à laisser tombedr la magouille, le vol, l’usurpation, etc… PDG = Parti Déloyal du Gabon… Pitié !

    Voici des roses pour BOA offertes par ses frères (lol) :https://www.pinterest.fr/pin/414120128228911671/

  2. CHRISTINE Madeleine dit :

    Nous aussi, on hausse le ton… Bande de voyous !https://www.facebook.com/starlyrols/videos/2199847130028195/

  3. Mimbo dit :

    Ils sont vraiment sérieux,”Demain un jour nouveau”

  4. CHRISTINE Madeleine dit :

    POURQUOI VOUS NE DITES PAS LA VÉRITÉ, RIEN QUE LA VÉRITÉ ? ET SI VOUS AIMEZ LE GABON, AIDEZ-LE A LE LIBÉRER SVP… https://www.facebook.com/starlyrols/videos/2199847130028195/

  5. SERGE MAKAYA dit :

    JE PARTAGE CECI QUI VIENT DE FACEBOOK
    Propos de Maître Paulette Oyane ONDO. Gabon

    “Depuis qu’Ali Bongo est victime d’une fatigue sévère, j’ai lu tout ce qui m’est tombé sous la main sur le sujet. Je constate que personne ne fait le bon raisonnement constitutionnel. Il n’existe pas dans la Constitution de la République Gabonaise une contrainte, en termes de temps, qui oblige au constat de la vacance du pouvoir. Tout ce qui été dit jusque-là est de la parlotte, de la phraséologie et du simple verbiage.
    Voici ce qui est:

    1) aucune disposition constitutionnelle ne prévoit un délai quelconque pour constater la vacance de pouvoir si jamais la fatigue sévère d’Ali Bongo s’éternise ou si elle se transforme en autre autre.

    2) pour constater la vacance il faut que la CC soit saisie par l’Assemblee nationale. Pour l’instant l’Assemblee nationale n’est pas constituée puisque le vote n’est pas fini.

    3) Quand le vote sera fini, une nouvelle Assemblée nationale devra se mettre en place, le PM devra donner sa démission au PR. C’est là que l’affaire va se corser. Comment le PM pourra t-il présenter sa démission à un PR absent au sens d’incapacité ? Enfin, dans un pays avec un Président absent, aucune loi ne peut être promulguée ! Voilà la réalité constitutionnelle…”

    PAULETTE OYANE ONDO, Avocate au Gabon

    • Sm dit :

      L’avantage d’être Gabonais c’est qu’on premier en tout!

      • LE COUILLON dit :

        Maître, merci de nous dire ce que sait depuis kalakala. Le biafrais et son père ont minutieusement pris soin que ce soit comme ça.

        si Omar était encore en Espagne sur son lit de l’hôpital, on serait aussi comme.

        pour ma part la meilleure façon de changer tout ça c’est la rue ou on se charge de baiser par tous les canaux tous ceux qui sont au gouvernement femmes et hommes pour les contraindre à fuir leurs fonctions.

        • FINE BOUCHE dit :

          Bien parlé comme un garçon. Notre attitude aujourd’hui à l’instant T, c’est la trouille qui nous guide. Sous d’autres cieux, à un autre endroit, soit l’armée aurait pris le pouvoir, soit les gens seraient descendus dans la rue.
          Nous ici c’est d’abord l’apathie. Mais qu’es ce qu’on à fait au bon dieu pour mérité cà

  6. Fayo dit :

    Il y a des sages dans ce sac à kk qu’est le pdg? Vraiment on est dans un pays où même le sens des mots est renversé. Plus rien n’a un sens défini dans le royaume des Bongo. Ce sont les fanatiques des Bongo et du PDG qui font jouer au secrétaire général du PDG et aux pseudo sages ce rôle de guignol on le sait.

  7. G.O dit :

    Je voulais voir a quoi ils ressemblent et qui sont-ils réellement. Mais hélas, je crois savoir qu’ils ont envoyé seulement l’information à GR pour la publier. Comment ne pas croire c’est GR qui est l’auteur de ces propos. Certainement GR d’appareil photo ce jour. Bonne journée à tous.

  8. onero dit :

    Messieurs les sages du PDG

    Qu’est ce qu’un sage ?
    “Toute personne ayant la capacité de comprendre et de juger justement toutes choses “. Est ce le cas pour tous les membres qui composent ce groupe du PDG ? je doute fort , messieurs , vous êtes à l’origine du désordre communicationnel que vous décriez:
    – Le PDG un parti qui ment en permanence
    – Le PDG est un parti tricheur
    – Le PDG est un parti ou la liberté d’expression n’existe pas…
    Sachez qu’Ali BONGO ONDIMBA est à la tête du Gabon ( même s’il a forcé les résultats pour y arriver ). Nous sommes en droit de savoir ou le premier fonctionnaire se trouve depuis seize jours . on nous parle de fatigue légère , quatre jours après de fatigue sévère. De qui se moque -t-on ? Mentez , continuer de mentir mais vous vous trompez de temps , car nous sommes à l’ère du numérique , les frontières sont virtuelles …Adaptez-vous

  9. FINE BOUCHE dit :

    Comme la comédie avec B.Clavier ” Qu’avons nous fait au bon dieu,…..çà)

  10. Ikobey dit :

    Enfin une déclaration responsable et mesurée des dirigeants du PDG.
    Merci camarades ! Il y en a marre de ses hyènes impatientes de se disputer un hypothétique cadavre.
    Moi, j’attends avec impatience le retour de Yaya Ali , descendre dignement de l’avion , riant de tous ces sots qui l’avaient déjà enterré !
    Vite reviens

  11. Mboung dit :

    Mais pourquoi sont-ils si muets lorsque les délinquants du PD G, brulent des personnes, assacinent, dépècent des gens vivants , coupent des organes génitaux ,siphonnent les caisses de l état , confondent biens communs et personnels, manipulent les résultats des urnes, confisquent les médias d’état en s’invitant de force chez Ns pour nous déballer leurs trombines de voleurs parasites sanguinaires qui prospèrent sur notre ruine qu’il entretiennent ?? Gabon 3-0 PD G et associés (dynastie voleuse faquins assasins tortionnaires voleurs )

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW