Etant lui-même candidat face au Parti démocratique gabonais (PDG) dans le 4e arrondissement de Libreville, le président du Rassemblement héritage & modernité (RHM) a appelé les électeurs à voter pour les candidats de «l’opposition véritable» lors du second tour des législatives prévu ce samedi 27 octobre.

Alexandre Barro Chambrier, candidat du RHM dans le 4e arrondissement de Libreville. © D.R.

 

À quelques heures du second tour des législatives prévu ce samedi 27 octobre sur toute l’étendue du territoire nationale, Alexandre Barro Chambrier sait que rien n’est acquis pour les candidats de l’opposition, et précisément ceux représentant la Coalition pour la nouvelle République (CNR). Tous les «survivants» du naufrage survenu au premier tour sont en mauvaise posture face au PDG.

Engagé lui-même sur le 1er siège du 4e arrondissement de Libreville face à un Severin Pierre Ndong Ekomi (PDG), renforcé par le CLR et adoubé publiquement vendredi par le Premier ministre en personne, le président du RHM appelle les électeurs du Gabon «à porter (leurs) suffrages sur les représentants de l’opposition véritable».

«Faites-nous confiance», lance Alexandre Barro Chambrier, dans une vidéo publiée sur la page Facebook de son parti politique, extraite d’une interview à Gabonews.com. Il appelle notamment les militants et sympathisants de l’opposition à être «constant dans l’effort, (et leurs) convictions», à ne pas se faire «acheter pour pas grand-chose». L’appel du président du RHM vise, selon ses propres termes, à «asseoir une véritable démocratie au Gabon et faire en sorte que les fruits de la croissance profite à tous».

 
 

2 Commentaires

  1. Eternité dit :

    ABC…vous avez mis du temps a écouter la voie de la sagesse et nous connaissons tous le résultat…vous serez vous memes battus par vos turpitudes et votre égo à vouloir toujours aller contre l’avis du peuple…
    Preparez une réelle réconciliation avec le peuple pour les 5 ans à venir et surtout, oeuvrer pour une nouvelle candidature unique

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW