Deux ans après sa mise en œuvre effective, le Nouveau système de rémunération a été primé, mercredi 5 juillet, au Maroc.

Le ministre en charge de la Fonction publique Jean-Marie Ogandaga, le 5 juillet 2017 au Maroc. © D.R.

 

Dès le 24 juillet 2015, les agents de l’Etat étaient payés sur la base du Nouveau système de rémunération (NSR). Si l’initiative du gouvernement, conduite par les ministres Jean-Marie Ogandaga (Fonction publique) et Christian Magnagna (Budget), avait été presqu’unanimement appréciée des Gabonais, en dépit de quelques critiques, deux ans après, le NSR a été primé au Maroc. Dans le cadre de la deuxième édition du Prix panafricain du service public (PPSP), le Centre africain de formation et de recherches administratives pour le développement (Cafrad) a décerné au gouvernement gabonais, mercredi 5 juillet, le prix d’excellence dans la catégorie «Innovation et amélioration de la qualité du service public».

Si le NSR gabonais l’a emporté sur les 18 candidats en lice, c’est parce qu’il répondait aux différents critères d’évaluation du PPSP, dont l’objectif est de «récompenser la créativité et les contributions des institutions publiques d’Afrique, au service d’une administration publique plus efficace et réactive». Selon les organisateurs, depuis sa mise œuvre effective, il y a deux ans, le NSR a réussi à «améliorer l’efficacité», à «offrir une prestation de service de qualité», à «favoriser la participation du citoyen et de la société civile», à «améliorer l’accès et promouvoir l’équité», à «favoriser les partenariats», à «transformer l’administration» et à «présenter un concept nouveau dans le cadre d’un pays au service d’une meilleure prestation de services publics».

Le prix d’excellence revient au service classé au premier rang dans chacune des trois catégories : «administration électronique» (divisée en deux sous catégories), «innovation et amélioration de la qualité du service public» et «promotion de l’approche genre dans la Fonction publique».

 
 

8 Commentaires

  1. C est ca que les gabonais mangent…?

  2. Faustino Nzue Ondo dit :

    Je ne sais qui a décerné ce prix et à quel PRIX pour le contribuable gabonais.

    Ceux qui ont décernés ce prix se sont-ils rendus au Gabon pour apprécier par eux-mêmes ce nouveau système de rémunération. Je suis certain que non.

    Ce nouveau système a eu pour conséquence une augmentation sans précédent de la masse salariale au Gabon. est-ce une performance ?

    Depuis la mise en place de ce nouveau système de rémunération, les avancements des fonctionnaires sont bloqués. est-ce une performance ?

    Bref, Jean-Marie Ogandaga achète tout. Il est Inspecteur des Finances part Article 23… Donc la suite de l’histoire est bien connue….

    • la vache qui ne rit pas dit :

      il paraît qu’à tout nouvel arrivant à la solde, on raconte comment le grand est devenu Inspecteur des Finances…Il regardait les textes des autres passer au moment où il était directeur et a tout simplement bloqué une liste en exigeant qu’on y intègre son nom…

      Un pays où tous les responsables trichent pour obtenir des avantages pas forcément mérités enseigne quoi à sa jeunesse? Quelles valeurs, quelles principes ?

      Regardez notre administration où ceux qui sont censés respecter les règles les violent en permanence. Les gars des marchés publics et leur DG qui passent en permanence des marchés de gré à gré, même pour des montants importants qu’ils confient à leurs amis libanais.

      Le budget qui ne sait pas payer ses loyers est la seule administration où on fait des travaux de rénovation mais toujours avec des libanais amis de leur DG qui vient après raconter aux responsables de petites PME nationales que nous sommes qu’il veut aider les PME gabonaises… tous ces menteurs incompétents ont tué ce pays pour construire les immeubles que les étudiants gabonais au sénégal, au mali ou au bénin peuvent voir et identifier chaque jour en allant en cours.

  3. aaaaaaaaaah je passe le gabon un en verre

  4. jean -jacques dit :

    Toujours les faux opposants pour les critiques, au lieu de dire bravo, tout en demandant d’ameliorer, ce systeme qui malgré ses reformes ,mais nos salaires sont encore faibles pour un peitit pays de moins de 2millions et le coup de vie est extrement élevé.

  5. Christian dit :

    C’est la preuve que la fonction publique travail bien

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW