L’ancien international est loin d’être conquis par le rendement Pierre-Emerick Aubameyang depuis son arrivée à Arsenal (D1 anglaise), en janvier dernier.

© imagesvc.timeincapp.com

Pierre-Emerick Aubameyang est loin de faire l’unanimité en Premier League, où il fait déjà l’objet de critiques. A l’instar de Jamie Redknapp, ancien international anglais, qui dit être déçu par le rendement du Gabonais depuis son arrivée à Arsenal, en janvier dernier. «Il a marqué certes, mais il n’a pas encore atteint les sommets. Je dois être honnête, j’ai été un peu déçu», a affirmé Jamie Redknapp, relayé par Sky Sports.

Présenté comme le dynamiteur de l’attaque d’Arsenal (D1 anglaise), le Gabonais est encore loin d’assurer son statut. Transféré de Dortmund (D1 allemande) à Arsenal contre un chèque de près de 42 milliards de francs CFA, Pierre-Emerick Aubameyang a pourtant inscrit trois buts en cinq rencontres avec les Gunners.

Pour Jamie Redknapp, l’attaquant est loin d’avoir revitalisé le club du Nord de Londres. Selon lui, le Gabonais est victime de l’«épidémie» actuelle au sein du club : le manque de confiance. «Je pense que nous verrons probablement le meilleur de lui la saison prochaine (…) Il porte un certain dossard 14 (porté par Thierry Henry, ndlr). Il ne l’a pas encore vraiment couvert de gloire», a estimé l’ancien capitaine de Liverpool (D1 anglaise).

Une sortie qui n’est pas sans rappeler celle d’une légende d’Arsenal, quelques jours plus tôt. «Il n’est que l’ombre de lui-même. Ce n’est pas le joueur qu’il était à Dortmund. Je ne dis pas que c’est un mauvais joueur. Il y a un malaise dans le vestiaire et il a été affecté», a déclaré Alan Smith. Des critiques que le Gabonais se doit de contredire sur le terrain, comme il l’a fait lors de la 30e journée de championnat, le 11 mars.

Face à Watford, en effet, Pierre-Emerick Aubameyang a été auteur d’un but et d’une passe décisive, pour une victoire (3-0) d’Arsenal après trois défaites d’affilée en championnat.

 
 

6 Comments

  1. Francis dit :

    il vient à peine d’arriver… certains professionnels du foot parlent souvent comme des amateurs!!!

  2. MEYE dit :

    Vous n’êtes pas allé plus loin en lisant l’article de Redknap. Il a indiqué dans le même article que Wenger en recrutant PEA devait de mettre un plan ou système de jeu adapté au joueur. Il a constaté le contraire que l’entraineur d’Arsenal n’avait pas un plan de jeu pour PEA en recrutant. Merci.

  3. Elop dit :

    PEA = 3 buts en 5 matches + 1 passe décisive. Que demander de plus à un attaquant?

  4. La Massue dit :

    Je suis désolé. PEA a certes marqué mais il ne pèse pas encore assez sur le jeu et face aux grands (TOTTENHAM, MAN CITY) il a été transparent. Donc je suis d’accord avec Jamie REDKNAPP: ”Peut mieux faire”.
    Mais je pense qu’il faut d’abord que WENGER parte. Il a fait son temps. Je respecte le travail qu’il a réalisé mais sincèrement cela fait quelques temps pour ne pas dire années qu’il n’apporte plus rien au club sur le plan sportif.

    • ELop dit :

      PEA est à Arsenal depuis seulement qq semaines, il n’a joué que 5 matches et vous voulez déjà qu’il soit à 1000 buts? Soyons réalistes.

      Il a déjà marqué 3 fois et réalisé une passe décisive, et n’oubliez pas qu’il arrive en milieu de saison dans un club où le moral des troupes est très bas.

      Il est à préciser que les propos de Jamie REDKNAPP qui ont été partiellement repris ici ne sont plus d’actualité depuis 3 jours, soit le 11/03/2018 (jour du match contre Watford).

      Laissons à Pierre Emerick le temps de s’intégrer dans l’équipe et nous le verrons bientôt monter en puissance. Il va tirer Arsenal vers le haut, comme il l’a fait à Saint Étienne et à Dortmund.

      Voici ce qu’il a lui-même déclaré à la BBC après le match contre Watford: “Je me sens vraiment mieux. En janvier, je n’ai pas beaucoup joué, donc c’était difficile quand je suis arrivé ici, mais je me sens beaucoup mieux et j’essaie de faire mon maximum pour l’équipe et le club. Nous sommes tous heureux. Nous sentons que la confiance est de retour”.

  5. Michel dit :

    Effectivement depuis quelque semaine.Mais ce n’est pas aussi une raison, il faut qu’il confirme.On n’attends pas de lui d’un attaquant moyen, mais plutôt de meilleur performance. Et lui même le sais et il sait également ce qu’il doit faire et non ce qu’il peut faire. Tu l’a confirmé à Saint Étienne, à Dortmund et pourquoi pas à Arsenal. Le Gabon est derrière toi.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW