Décidé à faire annuler le scrutin de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), organisé le 21 avril à Lambaréné, Bosco Alba Fall serait actuellement à Zurich, où il serait en passe de saisir la Fédération internationale de football association (Fifa).

Bosco Alaba Fall déterminé à faire chuter Pierre-Alain Mounguengui ? © gaboneco.com

 

48 heures après l’annonce du dépôt d’un recours contre la réélection de Pierre-Alain Mounguengui à la tête de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), Bosco Alba Fall persiste et signe. Dans le cadre de sa démarche, le candidat ayant récolté 11,42% des voix serait actuellement à Zurich, en Suisse, où se trouve le siège de la Fédération internationale de football association (Fifa).

C’est du moins ce que croit savoir le journaliste, présentateur et chroniqueur Freddhy Koula. «Candidat malheureux à l’élection au comité exécutif de la Fegafoot, Bosco Alaba Fall, qui a porté un recours après le scrutin, serait actuellement à Zurich, en compagnie du ministre des Sport et du président de Ligue nationale de football professionnel. Ils réclament l’annulation de l’élection de Pierre Alain Mounguengui. En cause : le défaut de légitimité de certains délégués des ligues et de trois associations», a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Info ou intox ? Dans tous les cas, la publication est très commentée sur les réseaux sociaux par les soutiens de Pierre-Alain Mounguengui et ceux de Bosco Alba Fall. D’autant qu’à l’heure actuelle, les trois personnalités citées par le journaliste sont effectivement hors du pays. Imperturbable, du moins jusqu’ici, Pierre-Alain Mounguengui n’a toujours pas commenté le recours contre sa réélection.

 
 

4 Commentaires

  1. rico2 rico dit :

    j’estime vous valez cette fonction contrairement à d’autres!!!malheureusement “mon pays va mal”…..

  2. Il y a cinq ans Mounguengui avait été battu par Moukagni.L’élection avait été annulé puis repris. Enfin de compte monguengui l’avait emporté. Aujour d’hui Mounguengui a battu NFOLO. Apparement l’élection va être annulé. Au cas ou on ferait de nouvelles élections, c’est clair; NFOLO l’emportera. Finallement cette situation deviendra la norme….

  3. Nkembo dit :

    Mr Fall est fait favoris par une certaine presse parcequ’il est président de l’association des clubs. Malheureusement qu’au sein de ladite association, il ne fait l’unanimité. Aidé par la presse son frère le ministre des sports a fait de lui son champion. A Zurich, Fall Alaba a réalisé qu’il a voyagé pour rien. Heureusement que le ministre, devenu partie prenante du dossier s’est battu pour obtenir la normalisation. La question que nous devons posons est l’a suivante: À qui profite tout ce tralala? Certainement à la présidence. Ali Bongo est le vrai fouteur de merdre dans le football gabonais qu’il détruit. Imposer un président fédéral nous ramènera à un Mounguengui bis.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW