Soixante-douze heures après le lancement officiel du mouvement «Héritage et Modernité» au sein du Parti démocratique gabonais (PDG), le membre du bureau politique de ce parti, par ailleurs directeur de cabinet adjoint du président de la République, invite à taire les querelles.

Mathias Otounga Ossibadjouo. © news.alibreville.com

Mathias Otounga Ossibadjouo. © news.alibreville.com

 

A la suite de la sortie, le week-end dernier, des frondeurs du PDG, les réactions se multiplient. La circonstance semble tellement préoccupante que même le directeur de cabinet adjoint 1 du président de la République a eu du mal à observer le mutisme. Mathias Otounga Ossibadjouo a jugé utile d’appeler «les extrémistes» des deux bords à mettre de l’eau dans leur vin et enterrer au plus vite la hache de guerre. Les enjeux semblent être aussi importants que les dégâts que pourrait engendrer cette dissension, au point que ce membre du bureau politique du PDG se sente irrité.

Refusant d’adopter la posture du juge et de condamner ce qui est condamnable, il a choisi d’inviter les protagonistes à considérer ce qui pour lui s’avère être des évidences. Pour le directeur de cabinet adjoint 1, le PDG se porte bien. Selon lui, depuis 2009, le PDG a remporté toutes les élections. «Au dernier congrès, le distingué camarade président nous a appelé à allier la sagesse des anciens au dynamisme des jeunes et à la fidélité des femmes, comme équation-gage des victoires futures. Nous sommes à quelques mois d’une échéance capitale. Le PDG a donc mieux à faire que de se déchirer dans le partage d’un gibier non encore tué. Pour les véritables militants du PDG, le seul combat qui vaille la peine d’être mené en ce moment, c’est celui de l’union sacrée derrière notre distingué camarade président, dans la perspective de l’élection présidentielle à venir», écrit-il sur son compte Facebook.

En choisissant de souligner la «présumée» bonne santé du parti dont il se réclame membre et en appelant ses compagnons à la cohésion et la solidarité véritable, Mathias Otounga Ossibadjouo fait vite d’ignorer que le réquisitoire des membres d’ «Héritage et Modernité» ne se limite pas à la seule gestion du PDG, qu’ils parlent aussi du sort des Gabonais, de la justice, de l’éducation et de la santé, ainsi que de la situation politique et sociale du pays. «Dans notre pays, le climat politique s’est extrêmement dégradé, avec une classe politique binaire, vautrée dans des certitudes manichéennes au rebours de nos traditions de dialogue et en attente d’un hypothétique grand soir», soulignait Alexandre Barro Chambrier. «Dire que le PDG va bien, alors que le pays se porte mal, c’est faire l’autruche une fois de plus. Alors jouer les conciliateurs c’est refuser de faire face et de fuir ses responsabilités devant l’histoire», relève un internaute.

Le constat désormais partagé est que le pays est géré par des personnalités «incompétentes et illégitimes» comme les qualifient les membres d’Héritage et Modernité. «Aussi, nous lançons un appel au Président de la République, afin qu’il se mette à l’écoute de tous, et qu’il brise sans délais la gaine, le carcan, l’armure clanique dans laquelle le pays entier, interloqué et consterné, le découvre vêtu par un petit groupe de prétendus proches, à la légitimité politique douteuse et à la compétence technocratique toujours attendue», ont-ils dit dans leur déclaration du 27 juin dernier.

 

 
 

8 Commentaires

  1. MINKO dit :

    Ce Monsieur fait pitié , au moins il est cohérent avec lui !
    Des ” haut cadres” de pacotille , aucune vision a long terme du GABON de demain !
    Évidemment , le PDG est l’instrument qui permet a ces autistes d’exister , sans le PDG pas d’ OSIBADJO !
    Aucune réforme , aucune critiques et quand PING parle d’Autocrate , les loups cris a l’injure , a la haine , aux envieux , aux jaloux …….
    ABC exprime tout haut ce que pense les députes de ce parti moribond ,les seides trouvent lá une occasion pour “briller” , vraiment pitié …..

  2. AZOTH dit :

    C’est fou et dementiel , de voir comment ces gens font la distorsion selective quand il s’agit de leur camp de ” riches aux godasses trempées dans la gadoue ”

    C’est pas le meme type , qui, dans une interview disait qu’il est un minus devant ali bongo, que lui, se couche littéralement devant lui , car il n’est rien devant lui, et que le fait d’etre appelé a ses cotés depassait son entendement, que lui a coté servant, le roi , est une chose incroyable pour lui , que jusqu’a sa mort il n’en reviendra jamais…. c’est de lui juste, apres sa prise de fonction comme dircab… je ne sais plus quoi. ( cf son interview apres sa nomination)

    Quand le camp auquel il pense appartenir ( en fait il est juste un pion, un faire valoir , qu’on utilise pour justifier la presence des gabonais dans le cercle), detruit le vivre ensemble cher aux gabonais , il ne dit rien

    Maintenant que les autres attaquent , la il parle de calme pffff, ou est l’honnêteté intellectuelle , la probité morale dans tous ca ?

    ……Mais moi qui suis pauvre et n’ai que mes rêves,
    Sous tes pas je les ai déroulés.
    Marche doucement car tu marches sur mes rêves.

    ………………………………..YEATS.

    Dans Equilibrium, le film qui a propulsé ce poeme , il est question d’une societé controlée , comme celle que vous voulez instituer au gabon .

    Les gabonais n’ont que leurs reves maintenant, attention a vous! marchez doucement.

  3. imagine56 dit :

    Pauvre Mathias Otounga, il vaut mieux prendre parti pour un camp que de venir jouer “les pompiers”, sincèrement, de quel bord te réclames tu?

    je vais te dire, du bord des lâches, de ceux qui acceptent ce qui se passe et refusent de prendre parti uniquement dans le but de conserver un poste.

    Tu es à plaindre, laisses tes frères s’étriper et vas te cacher sous la table, tu en sortiras lorsqu’il y aura un vainqueur et naturellement tu seras du côté du gagnant, comme tout opportuniste qui se respecte.

    • Mathias OTOUNGA OSSIBADJOUO dit :

      Sacrée vision que de penser que ne pas prendre position pour un camp ou pour un autre est une faiblesse. Je n’ai pas l’intention de dire des choses ou de prendre position pour faire plaisir à ceux qui rêvent de voir le PDG se disloquer. La logique partisane commande que tout débat interne se déroule dans des conditions et devant des instances idoines.

      • Maguy dit :

        Mathias Otounga a tout à fait raison. Qui aurait intérêt à voir son parti voler en éclat ? Que reste-t-il de l’UPG aujourd’hui ? Ou du PGP ? Pour le reste, chacun a le droit de choisir sa position et de faire son analyse par rapport au climat actuel au PDG. Il faut juste savoir qui investit qui au PDG.

      • AZOTH dit :

        De quelles instances parlez vous? celles dans lesquelles , certains sont taxés de merdes, et de singes comme le dit bilie sur son tweet?

        Tiens donc MAthias , tu me fais rire, trop poiler meme,tu penses ne pas prendre position toi?

        tu t’es lamentablement bend overisé devant celui la , c’est toi meme qui le dit dans l’interview que tu as donné quand tu as eté copté , tu veux revenir sur tes paroles comme il est souvent question dans votre cercle?

        Sais tu au moins qu’en toute chose la neutralité n’existe pas, mais qu’on s’abstient juste de acter, mais la position est en nous?

        Tu penses vraiment avoir des gonades et dire devant tout le monde que tu es un RICHE AUX GODASSES TREMPEES DANS LA GADOUE , et par la, dire que BARRO a raison? ben non tu ne peux ….. tu seras tout de suite ejecté , et ton poste de ministre que tu cherches avec la torche indigene va s’enfoncer dans les limbes.

        Personne ne reve de voir le pdg en miette , c’est un fait , il l’est deja , ce parti vit avec les caisses de l’etat, et la , votre pseudo roi refuse d’alimenter les roitelets comme le faisait le roi pere .

        Pour l’avoir vue , et vecu plusieurs fois quand j’avais 20 ans, chaque manifestation organisée par le pdg , grande ou petite , un responsable d’une province degageait devant moi 100 000 000 cfa juste par coup de fil… je lui ai demandé si c’est comme ca dans les autres provinces, il ma dit que c’est parfois plus ailleurs , mais la base c’est 100 000 000 cfa / manif

        d’ou sortait cet argent ?, quand on sait qu’il y a des milliés de manifestations dans le pays pour le compte du pdg..

        tu as vite dégainé pour dire a celui la que tu vas te battre pour lui bec et ongle ..

        OUI IMAGINE56 A UNE SACREE VISION celle des gabonais qui n’ont plus que leurs reves deroulés sous vos pieds gadouisés,et que vous pietinez

        TCHOUSSS!!!

      • imagine56 dit :

        Mathias , ne viens pas embrouiller les gens, on te demande de prendre parti pour un camp, peut-être préfères tu les coups de pied qu’Accrombessi et Liban te donnent tous les jours, moi non, ça m’attriste pour toi, bon, c’est pas grave, continues à faire l’autruche

        je suis de l’opposition et je ne supporte pas le traitement infligé par la légion étrangère et ses affidés à de valeureux députés, certes mal élus , mais députés quand même.

  4. Rtg1 dit :

    Pourquoi acrobessi t’envoie parler à sa places des affaires interne au parti ? Il n’a rien à dire ici. 😉

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW