Attendu ce 28 novembre à Rabat au Maroc, où il va poursuivre sa convalescence, Ali Bongo a demandé à ses collaborateurs de la présidence de la République de l’y retrouver afin, notamment, de «travailler sur les dossiers les plus prioritaires pour notre pays, le Gabon». Réalité ou nouvelle opération de com de la famille présidentielle ?

Le président gabonais serait «est en pleine possession de l’ensemble de ses facultés». © ouest-france.fr

 

Etre chef de l’Etat implique de grandes responsabilités et sacrifices. Ali Bongo en est conscient. Il l’est tellement que malgré sa convalescence, après le malaise qui l’a éloigné de la gestion du pays pendant un mois, il met en péril sa santé en décidant de goûter à nouveau au travail ; alors qu’il retrouve lentement la plénitude de ses capacités. Amour du travail et dévouement pour le Gabon ?

Attendu à Rabat ce 28 novembre, où il doit parachever sa convalescence, le chef de l’Etat par le biais de son épouse, a demandé à ses proches collaborateurs à la présidence de la République, de l’y retrouver afin de «travailler sur les dossiers les plus prioritaires pour notre pays, le Gabon». Si rien n’a filtré sur l’essence de ces «dossiers prioritaires», tout cela laisse supposer qu’Ali Bongo peut à nouveau travailler. C’est l’essentiel.

Un appel auquel comptent répondre sans sourciller les proches collaborateurs du président gabonais, en tête desquels le directeur de cabinet d’Ali Bongo. «Conformément à la volonté de ce dernier, je me rendrai au plus vite, avec d’autres responsables du cabinet de la présidence, à Rabat au Maroc pour poursuivre, à ses côtés, notre travail au service du Gabon et des Gabonais», a publié Brice Laccruche Alihanga sur sa page Facebook.

Une série d’éléments ayant ravivé la flamme dans le cœur de certains partisans d’Ali Bongo. «Nouvelle étape dans le rétablissement de notre président ! Voici des années qu’il travaille comme un forçat pour tous les Gabonais, jusqu’au bord de la mort. Remercions-le pour son abnégation et préparons nous à l’accueillir chaleureusement à son retour sur sa terre natale», a commenté un internaute, appelant cependant à la prudence.

«Il faudra désormais qu’il s’économise et qu’il prenne enfin soin de lui. S’il ne trouve pas les collaborateurs compétents qu’il fasse appel à des cabinets de conseil internationaux. Il est hors de question qu’il reprenne le même rythme de vie, nous aurons besoin de lui pour des décennies», a souligné le même internaute.

Toutefois, nombre de Gabonais restent sceptiques quant à l’amélioration supposée de l’état de santé du chef de l’Etat. Si tant est que le président de la République «est en pleine possession de l’ensemble de ses facultés», comme l’a affirmé le porte-parole du gouvernement, beaucoup souhaitent en avoir le cœur net en exigeant des preuves.

Depuis l’hospitalisation d’Ali Bongo le 24 octobre à Ryad, les Gabonais sont informés de l’évolution de l’état de santé de leur président par groupes interposés avec la famille du chef de l’Etat, la présidence de la République, le gouvernement et enfin, les médias. Si les informations se rejoignent très souvent, certains éléments de cette communication éparse sèment le doute. D’où la demande de preuves pour rassurer l’opinion après plus d’un mois de soupçons.

Si vraiment Ali Bongo va mieux, comme l’indiquent ses proches et certaines voix autorisées, il devrait apposer sa signature sur certains documents, apparaître publiquement, s’adresser aux Gabonais… Ce dernier aspect est d’ailleurs très attendu dans quelques jours, le 31 décembre, à l’occasion du discours à la Nation.

 
 

20 Commentaires

  1. Essomba dit :

    ”S’il ne trouve pas les collaborateurs compétents qu’il fasse appel à des cabinets de conseil internationaux.”

    My God!

    • Fayo dit :

      Ce parti n’a plus que des fous en premier. En tout cas mettez même le cabinet pour gérer les missions d’Ali Bongo, ce cancre est le modèle par excellence de l’incompétence. L’incarnation de l’incompétence ne peut s’entourer que des incompétents. Qui s’assemblent se ressemblent. Et le travail des cabinets est saboté par un cancre qui d’ailleurs n’y comprend rien.

  2. Essomba dit :

    ”S’il ne trouve pas les collaborateurs compétents qu’il fasse appel à des cabinets de conseil internationaux.”
    Et l’expertise gabonaise gouvernementale ou technocrate?!

    My God!

  3. Ali Bongo a t-il peur de regagner son cher pays pour un bref séjour ? A mon humble avis , cela fera taire ses détracteurs et les pédegistes pourront avoir un brin d’espoir. Si non, le reste c’est de la science fiction et le peuple reste toujours vigilant.

    “«Il faudra désormais qu’il s’économise et qu’il prenne enfin soin de lui. S’il ne trouve pas les collaborateurs compétents qu’il fasse appel à des cabinets de conseil internationaux. Il est hors de question qu’il reprenne le même rythme de vie, nous aurons besoin de lui pour des décennies», a souligné le même internaute.”
    De qui se moque t-on ? faire appel à des cabinet de conseils internationaux … il n’ ya pas de Gabonais capable pour assurer la continuité de l’Etat ? CONTINUEZ A PROVOQUER LES GABONAIS . Mais n’oubliez pas l’adage qui dit : “NE REVEILLEZ PAS LE CHAT QUI DORT”.
    A bon attendeur ….

  4. Ikobey dit :

    Reviens vite , mais pas trop ! Nous te voulons égal à ce que tu es !
    A tous ceux qui annonçaient ton enterrement , il vaut mieux en rire !
    Il n’y a personne pour te remplacer , sans toi le chaos.

  5. KIEM dit :

    Les affaires de l’État gérées depuis le Maroc, la communication faite par sa femme; PAYS DE MERDE

  6. Michel BOUKA RABENKOGO dit :

    ” LA DYNAMIQUE BWETE ”
    * ” TROIS CENT TREIZIÈME JOUR DE L’ÈRE CALENDAIRE LÉON MBA MINKO : GABON D’ABORD ” *
    « ” LA RESTITUTION EST AMORCÉE ” »
    ” L’APOCALYPSE NETTOYEUR BWETE ”
    En français facile :
    ” JEAN PING EST LE NOUVEAU GUIDE PRÉSIDENT D’IBOGA (GABON) ”
    « IBOGA (GABON) A TOTALEMENT RECOUVRÉ SON HONNEUR ET SA DIGNITÉ ».
    Pour BWETE, IBOGA (Gabon) était inconstitutionnel depuis 2009, quand Ali Bongo ira lui même déclarer dans une chaine de radio télévision française en France que les papiers avec lesquels il a participé à l’élection présidentielle sont faux. L’occident complaisant c’est dévoyée. La démocratie occidentale est une fiction à géométrie variable. ALI BONGO S’EST DU PASSÉ. ALI BONGO EST MORT C’EST FINI. FIN. TERMINER. ALI BONGO A REÇU LA GIFLE QU’IL MÉRITAIT DE MUANGA POUR SON IRRESPECT DE NOS VALEURS, DE NOS US ET DE NOS COUTUMES DIVINES ANCESTRALES. Jean PING est le Guide Président. Son choix et son vote à l’unanimité en 2016 par le peuple souverain a permis à IBOGA (Gabon) de recouvrer ” Son Honneur ” et de rétablir ” Sa Dignité “. BWETE déclare que l’occidental est une race imparfaite en pleine croissance humaine tant qu’il détruira la nature, l’humain et la vie. Elle restera une race imparfaite tant que son marché le plus florissant sera la fabrication des armes pour tuer l’humain, celui que MUANGA (DIEU) a créé à Son Image. BWETE commande de ne plus se laisser distraire par la mort d’Ali Bongo qui est maquillé par la médiocre et la moribonde franc-maçonnerie pour préparer une parade de pour installer son remplaçant dévoué de nouveau à sa cause luciférienne satanique. JEAN PING EST LE GUIDE PRÉSIDENT. IBOGA (Gabon) et l’Afrique ont repris leur rôle divin, divinement dévolu de : BERCEAU DE L’HUMANITÉ, DE FLAMBEAU DES NATIONS ET DE LUMIÈRE DES CIVILISATIONS. LA RESTITUTION EST AMORCÉE. « IBOGA (GABON), L’AFRIQUE ET LE RESTE DU MONDE BRILLERONT DÉSORMAIS DE MILLE FEUX ». BWETE. /
    En réaction à : Georgette Mbanzoghe – https://www.facebook.com/melodie.j.sambat/videos/10156994409049783/
    *IBOGA EST DÉSORMAIS AUX COMMANDES*
    # LA RESTITUTION EST AMORCÉE #
    “GABON D’ABORD”

  7. TARA dit :

    Voila qui est bien , je le dis depuis une semaine

  8. Plutonium 241 dit :

    C’est officiel ils sont dans Loft Story et la voix leur a dit “apte à travailler”: c’est 1 juxtaposition, ou 1 incantation païenne ?, comme de dire «quand je ferme les yeux, il fait sombre, donc j’ai la force de faire coucher le soleil».
    Donc les pieux musulmans là sont des menteurs comme ca???

  9. Corto dit :

    notre travail au service du Gabon et des Gabonais»Je suis pété de rire

  10. moundounga dit :

    Bjr. Morceau choisit: “le chef de l’Etat par le biais de son épouse, a demandé à ses proches collaborateurs à la présidence de la République, de l’y retrouver afin de «travailler sur les dossiers les plus prioritaires pour notre pays, le Gabon». Faut il rire ou en pleurer. Comment un pays sérieux peut se comporter ainsi bon sang! vous imaginez vous un conseil des ministres délocalisés au MAROC tout cela pour attiser la flamme du maintien en vie du PR est ce lui rendre service en faisant cela? laissez ce gars là se reposer bon sang ya quoi? juste pour le pouvoir ?!!! en tout cas cet article démontre tout simplement que les choses sont loin d’être résolues.

  11. moundounga dit :

    Bjr. En quoi les appels de l’épouse engage l’Etat. De manière officielle il y à des organes régulateurs de transmission des canaux communicationnels de la PR en fait elle partie? Voila encore une bizarrerie qui entretien le flou. la CC n’a pas cette fois ci daignée faire un complément d’articles à ce sujet. parce que vraiment cela s’impose.

  12. Eternité dit :

    Gouverner le Gabon depuis le Maroc pour preparer la guerre civile..continuez les PDGistes…vous serez les premieres victimes de votre complot

  13. messowomekewo dit :

    Vous pouvez toujours rêver, votre roi ne retrouvera jamais la plénitude de ses moyens intellectuels ou physiques, on parle bien d’un AVC,oui ou non. Il s’agit de l’attaque la plus grave qui puisse exister. Vous devez vous réjouir qu’il soit vivant; de là à croire qu’il puisse reprendre les reines du pays, on peut en douter, d’ailleurs un minimum de prudence s’impose, qu’on l’aime ou pas , ce type a subi quelque chose de très grave,qu’on le laisse un peu tranquille.

  14. Didier dit :

    “Nous aurons besoin de lui pour des décennies”.Pauvre Gabon !!!Quand vas-tu t’emanciper ? Pitié ! Doux Jésus !

  15. Lasagesse dit :

    Peu importe le nom que vous lui donné, peu importe son crime, Mr ALI BONGO ONDIMBA reste un homme, une créature de Dieu !
    Si il est décédé, pourquoi le caché ! Si il est décédé, le peuple Gabonais, du moins ceux qui ont de l’estime pour lui réclame son corps pour faire le deuil. Nous avons tous une mission sur cette terre, quelle soit mauvaise ou pas ! chaque Homme a droit à cette heure spéciale, ce jour special où il doit rendre compte. Si cette heure a sonné pour Mr ALI BONGO, ramener la dépouille pour que comme il dansé sur les dépouilles des autres, que l’on fasse pareil sur la sienne.

    Maintenant si Mr ALI BONGO est toujours en vie, qu’il arrête de se foutre des Gabonais et termine ce qu’il a commencer ! Qu’il arrête de se cacher sinon il sera lui aussi sur bon de caisse. si il estime qu’il ne peut plus, qu’il démissionne, ce n’est pas de la lâcheté. au moins il sortira de là la tête haute.

  16. Junior Barro dit :

    Dieu merci que le président de la République soit enfin apte à travailler.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW