Ce lundi 7 janvier 2017, la Radio nationale gabonaise a été prise en otage. Des jeunes de la Garde républicaine (GR) se revendiquant du Mouvement patriotique des jeunes des Forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS), disent avoir pris le pouvoir. Des tirs continuent d’être entendus dans la ville. Cet article a été rédigé le 7 janvier 2018n, à la suite des évènements dont il est question.

Des militaires à Radio Gabon, ce lundi 7 décembre 2019. @ Capture d’écran

 

«Gabonais, gabonaise. Je suis le lieutenant Ondo Obiang Kelly B, commandant adjoint de la compagnie d’honneur de la Garde républicaine, président du mouvement patriotique des jeunes des Forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS)», a déclaré le chef de file sur les antennes de Radio Gabon très tôt ce lundi 7 janvier. Selon lui, «le message à la Nation du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba visant à clore rapidement le débat sur sa santé a plutôt renforcé les doutes sur sa capacité à assumer les lourdes charges liées à la fonction de président de la République».

Pour ce lieutenant de la GR, ce sont les «conservateurs acharnés du pouvoir dans leur funeste besogne» qui «continuent d’instrumentaliser et de chosifier la personne d’Ali Bongo Ondimba en mettant en scène un malade dépourvu de plusieurs de ses facultés physiques et mentales». Face à ce qu’il considère comme «un blocage du fonctionnement régulier des pouvoirs publics», il voit en ce discours de nouvel an à la Nation «une honte aux yeux du monde pour notre pays qui a perdu sa dignité».

Le lieutenant Ondo Obiang Kelly B accuse la haute hiérarchie militaire d’avoir failli à sa mission, «celle de défendre les intérêts supérieurs de la Nation». «La patrie nous a tout donné. Elle a fait de nous les personnalités que nous sommes. Nous ne pouvons l’abandonner au moment où elle a le plus besoin de nous», a-t-il déclaré. Se disant «soucieux de sauver la démocratie en péril, préserver l’intégrité du territoire national», le leader autoproclamé du MPJFDS a «décidé ce jour de prendre ses responsabilités afin de mettre en déroute toutes les manœuvres en cours, visant la confiscation du pouvoir par ceux qui dans la nuit du 31 août 2016, ont lâchement fait assassiner nos jeunes compatriotes avec le soutien des institutions illégitimes et illégales».

Le mouvement a ainsi lancé une opération baptisée «Opération dignité», demandant à tous les jeunes des Forces de défense et de sécurité, et à toute la jeunesse gabonaise de rejoindre le MPJFDS afin d’exécuter à la lettre les mots d’ordre que sont la procuration par tous les moyens des armes et munitions par les hommes de rang en caserne ou pas, la prise de contrôle des moyens de transports, soutes à munition et les aéroports en fonction. «Chers jeunes, il est temps de prendre notre destin en main. L’heure a sonné le jour tant attendu est arrivé. Ce jour où l’armée a décidé de se mettre au côté de son peuple afin de sauver le Gabon du chaos», a-t-il dit alors que des coups de feu s’entendent du côté du palais, des chars et véhicules militaires roulent à vive allure sur le front de mer, convergeant visiblement vers la maison de la radio.

Selon, un hiérarque de la radio, le mouvement pourrait n’être qu’un feu de paille. D’autres forces de la GR tentent de déloger les mutins de la maison de la radio au-dessus de laquelle un hélicoptère fait des rondes.

Les jeunes militaires appellent à la mise place d’un “conseil national de la restauration”.

 
 

50 Commentaires

  1. Fayo dit :

    Bravo à vous. Vous êtes les dignes successeurs des martyrs du 18 février lâchement assassinés par l’armée francaise pour rétablir le prefet Léon MBA qui a planté les premiers germes de la destruction de la cohesion et de la democratie gabonaise.

  2. Abieri dit :

    Les putchistes seront dans quelques heures envoyés au peloton d’exécution.
    Ne suivez pas ces aventuriers de la petite semaine, ce lieutenant d’opérette. Le pays réclame son Président et le retour à la normalité républicaine.
    Ne faites pas couler le sang sacré des Gabonais !

    • diogene dit :

      La peine de mort a été abolie il y a fort longtemps, Hollando n’est plus le théâtre des exécutions.
      Apparemment vous ne suivez pas l’actualité locale.

    • OVENG FAME dit :

      Le sang des gabonais coule depuis longtemps! Il n’est plus du tout sacré depuis que Léon MBA a pris illégalement le pouvoir en 1960 en place et lieu de Jean Hilaire AUBAME. Le problème fondamental du Gabon est là, le pays est dirigé depuis l’indépendance par un imposteur à la solde de la France! Il faut une vrai révolution qui fout dehors le système BONGO-PDG et la France. Un coup triple en soit. se sont eux les bourreaux du pays! Le plateau d’hier nous a présenté qui gérent le Gabon: MANSARD Cabinda: un allochtone, IMMONGAULT Tandani: un allochtone, MATA: un épouvantail, MAPANGOU ET MANGANGA, les deux plus grands opportunistes et cupides que le Gabon n’ait engendré. Avec ça tu veux que le sang des gabonais s’arrête de couler comment? Il coule tous les jours, via les crimes rituels, le chômage, les décès précoces, la malbouffe, la pauvreté galopante, l’ethnicisme, le pillage des ressources par la France et les apparatchiks etc.NO COMMENT

  3. Mimbo dit :

    Comme dirait Mayila “tout est possible”.Seul les élections présidentielles anticipées sauveront le Gabon de l’irréparable.Plus personne n’est en sécurité,même ceux qui sont gardé par la Garde présidentielle.

  4. […] “Chers jeunes, il est temps de prendre notre destin en main […] afin de sauver le Gabon du chaos”. Cet appel au renversement du pouvoir en place, diffusé sur les antennes de la Radio Télévision Gabonaise (RTG), à Libreville, a été lancé à l’aube lundi 7 janvier, par un lieutenant, rapporte Gabon Review. […]

  5. Kabore Michel dit :

    Encore des FANG. Félicitations à vous ! Vous avez les couilles des burkinabés. Les autres ethnies du Gabon sont des poltrons.

    • OVENG FAME dit :

      Pour se pavaner dans les institutions financières les autres sont des champions!! Et vous voulez sortir du joug du système BONGO-PDG et la FRANCE comme ça? Continuez avec Tout Sauf les Fang et vous verrez dans quel état sera ce pays dans 10 ans. Pour les plus nuls, les idiots, au moins la science de l’observation est plus facile à comprendre. Faites un tour en Guinée Equatoriale et vous verrez de quoi les Fang sont capables quant-ils dirigent un pays!

  6. Roger dit :

    J’espère que ce n’est pas un pseudo coup d’État pour nous imposer encore un des leurs. Faisons quand même très attention. Ça sent le piège. Il faut rester prudent. Car ce qui est surprenant, c’est que le roitelet du Maroc est toujours à la pointe Denis. Et pourquoi ce coup d’État est initié par des bérets vert ? Pourquoi pas l’armée gabonaise ? Oui, restons prudents, ça sent le piège. ATTENTION ATTENTION ATTENTION !!!

  7. Akoma Mba dit :

    Bravo jeunes Lieutenants. Vous en avez des couilles,vous! Un pays dirigé par un Mort-Vivant, du jamais vu! Quel pays de merde!!

  8. Jean.jacques dit :

    Bien fait bravo et bravo nos forces d securité qui ont pu mettre fin a ce plan des terroristes.et il fallait tuer tous et on en parle plus et il faudrait arrêter toutes les personnes citées dans leur video.Et enlever massard a la tête du ministere de la defense.

  9. Rtg1 dit :

    L’ASSAULT FINAL À COMMENCER !

    TANPIS POUR CELUI QUI SE METTRA DEVANT OOOOH !!!!! KIAKIAKIAKIAKIAKIAKIAKIAKIA !

    OKOKA OU RIEN…

    Le pouvoir est parterre il faut juste se baissé pour le ramasser.

    La Constitution de 91 sera rétablissement jusqu'à la dernière virgules. Looooooooool !

    VIVE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE, VIVE LE S.E JEAN PING OKOKA, VIVE LE PEUPLE GABONAISE, VIVE LA GABON !!!!!

    • OVENG FAME dit :

      Où était OKOKA hier quand les jeunes ont appelé au soulèvement? Dans un sommeil profond! Son silence en dit long sur ses intentions! Aider les Bongo et la France à continuer à piller le Gabon. Couilles molles OKOKA, voilà un surnom à sa mesure!

  10. Serge Makaya dit :

    Moi aussi je suis ONDO OBIANG KELLY…Vive l’armée de libération du Gabon ! Vive la nouvelle République !

  11. Martine dit :

    Que cette MERDE de France cesse de soutenir ce régime Bongoiste SVP. Nous voulons libérer notre pays.

  12. Hugo dit :

    Le Drian Jean Yves, ça te faire FOUTRE… Toi et ta sale bande de français, dégagez du Gabon SVP…

    • Go Hu dit :

      Et en retour, toi et ta sâle bande de frangines et frangins dégagez des universités qui vous accueillent là bas?
      Avec des commentaires de la sorte on voit de suite ton QI à 3 chiffres… après la virgule

  13. Isidore dit :

    Que dit le pseudo président BOA ? On dit qu’il est vivant, mais que dit-il ? Bande de menteurs !

    • OVENG FAME dit :

      ça prend du temps à des imbéciles, le montage d’une bande vidéo truquée. Laisse leurs un peu de temps, tu verras demain ou jeudi un conseil de Ministres extraordinaire et après BOA parlera. Cette fois, il sera borne!!

  14. SERGE MAKAYA dit :

    Infos: rien n’est sous contrôle ,les militaires marocains sont dans les rues …tout ce que le gouvernement raconte n’est que du PIPO pour dissuader le peuple. Il y a manque de recharges pour créditer les portables et internet toujours coupé . Enfin “radio Gabon” est toujours entourée par les militaires marocains … c’est le roitelet du Maroc qui gère le pays désormais. Ce qui est tout simplement INADMISSIBLE

    • joly dit :

      MAKAYA
      Vous êtes un pauvre type!
      Nkembo dit plus haut vous êtes l’ONDO OBIANG KELLY des réseaux sociaux. Foutaises! moi je dis que vous êtes une grande gueule qui n’a même pas de couilles.
      votre grande gueule n’est étalé que sur les réseaux sociaux.
      Je plains ce jeune militaire et ses copains. ils avaient toute la vie devant eux et surement un bel avenir qu’ils viennent de gaspiller bêtement.

  15. Milangmissi dit :

    Ondo Obiang et ses amis ont eu le mérite d’oser ce sont des vrais patriotes, je suis sûr que la nation s’en souviendra.
    Leur geste en plus d’interpeller cloture le débat sur l’inaptitude d’ali bongo a dirigé le Gabon, en effet en tant que chef des armées il aurait dû faire une allocution pour rassurer les population mais que nenni.
    L’évènement étant inopiné ils n’ont pas eu le temps de préparer un montage.
    “il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.”

  16. CHRISTINE Madeleine dit :

    “Les Gabonais sont préoccupés à broyer du Bongo; ils ne semblent pas COMPRENDRE encore que ce dernier n’est qu’un pion – facilement remplaçable – dans le jeu de la France qui, DEMEURE leur pire PRÉDATEUR!
    La PREUVE?
    De tous les leaders politiques du pays, un seul a osé poser les pieds dans le plat JUSQU’À PRÉSENT; et, cela n’a JAMAIS attiré l’attention de nos concitoyens Gabonais:
    «Au Gabon, la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle du 27 août 2016 bat son plein. Parmi les candidats se trouve Roland Désiré Aba’a Minko. Avec peu de moyens, il se bat très fort pour séduire les électeurs. Sans être anti-Français, il fonde son combat sur la révision des accords historiques entre le Gabon et la France» http://www.rfi.fr/…/20160816-gabon-candidat-veut-reviser-ac….
    Or, l’expérience du Burkina Faso où, les concitoyens Burkinabè avait chassé, au prix du sang, Blaise Compaoré – qui voulait coûte que coûte changer la Constitution pour se maintenir au pouvoir – pour le remplacer par quelqu’un qui a fait toute sa carrière dans le régime de celui-ci (Roch Marc Christian Kaboré) et qui, comme Blaise Compaoré, est pro-français n’a pas changé grand-chose dans le quotidien des Burkinabè.
    Comme quoi, il ne sert à rien de changer de leader dans un SYSTÈME qu’on ne CONTRÔLE point”. (Christian Holzer).

    • OVENG FAME dit :

      Tu n’apportes aucun élément de réponse à ton constat. Si tu aurais poussé celui-ci plus loin, tu serais arrivé à l’évidence que le vrai système est BONGO-PDG-FRANCE. Et pour lutter contre ce système, il faut d’abord lutter contre les hommes qui l’incarnent. Sur ce, s’attaquer d’abord aux détenteurs réels de ce pouvoir au Gabon puis couper le mal à la racine. Une fois passé cette étape, on s’attaquera aux intérêts de la France, car elle manquera de ressource humaine pour continuer la basse besogne pour elle.Aussi, il faut enseigner aux plus jeunes l’amour de la Patrie, l’Histoire de la Patrie et les objectifs de la Patrie. Qui nous sommes, d’où nous venons et où voulons nous aller. L’IDÉAL RÉPUBLICAIN, UNE VISION COMMUNE BASÉE SUR NOS PROPRES VALEURS. Créer un destin commun dans la diversité. Pour combattre ce système, il faut être unis. Ce qui n’est pas encore le cas! Tout le reste du Gabon est jaloux d’une ethnie et combat contre elle: d’où la doctrine “Tout Sauf les Fang”.Voilà le problème premier au Gabon. De tous les actes de Bravoure posés dans ce pays,les rares étoiles récoltées par ce pays, les quelques brillants intellectuels de ce pays proviennent majoritairement de cette ethnie. L’écarter du pouvoir réel, c’est ne pas aimé ce pays, c’est le tuer à petit feu… Sauf qu’une fois mort! Le charognard, après avoir été le grand prédateur viendra se repaître des restes. Et ce sans vergogne!

  17. KABORE MICHEL dit :

    “La France viens d’envoyer 3 avions militaires à Libreville pour mater les militaires qui défendent les droits constitutionnels Gabonais afin que ce pays retrouve sa dignité et sa complète autonomie. C’est de l’ingérence sur un territoire indépendant. Évidemment, la France à d’énormes intérêts à préserver car elle pille ce pays de son pétrole, son manganèse, son uranium, son bois précieux etc…
    Diffusez ce message en masse merci (Christian Holzer).

  18. SERGE MAKAYA dit :

    LA FRANCE EST DERRIÈRE CE FAUX COUP D’ÉTAT. JE VOUS LE CONFIRME AVEC CERTITUDE. NB : aucun putschiste n’a été tué.

    C’est un coup monté depuis le quay d’Orsay pour nous imposer le même régime Bongoiste.

    Je souligne quand même que BOA est bien décédé. On traîne les gabonais en bateau. Tout cela est de la PURE MASCARADE… Je vous le jure, croyez-moi…

    SERGE MAKAYA, ancien agent secret au B2

    • Nkembo dit :

      @ Serge Makaya, honnêtement tu es pauvre type
      Je vais te dire quelque chose, moi j’ai été egalement un agent de service secret à la différence de toi, je n’executais jamais des ordres non conformes au serment, des ordres illégaux. Je n’avais peur de rien et les gens se sont adaptés à mes principes. On ne m’envoyait jamais dans missions fourbes. Quand je te lis, honnêtement je rigole. Que disait ton serment. Maintenant revenons au coup d’état, là encore je te trouve plaisantin. Quand j’ai retardé ces gens,j’ai compris qu’en principe ils voulaient juste profiter d’une situation telle que présentée sur des réseaux sociaux mais pas conforme à la réalité. Le fruit n’était pas encore mûr. Épargne la France de tout ça car les français n’ont pas empêché aux burkinabés d’aller sur le terrain. Tout expert savait au vu de ce qui se présentait que les jeunes ont été inexpérimentés et immatures. On appelle la société civile et le peuple à aller sur le terrain que lorsque vous avez déjà occupé les points stratégiques et arrêtés les membres influents du régime.

  19. Norbert Ndong dit :

    Il parait qu’aux indépendances des pays d’Afrique, les accords signés avec la France disent ceci : « Toutes les richesses du Gabon appartiennent à la France, que la gestion même de la souveraineté même de l’Etat appartient à la France qui dicte son orientation au gouvernement gabonais ».

    DANS CE CAS, S’EN PRENDRE AUX BONGO, C’EST BIEN. MAIS S’EN PRENDRE A LA FRANCE, C’EST MIEUX…

    • FINE BOUCHE dit :

      Français d’origine ne votez plus pour le président français qui n’aura pas explicitement dans son programme de campagne des vraies intentions de cesser ce jeu de dupes avec nous. Macron dehors et faites le lui savoir lorsque vous irez aux prochaines éléctions présidentielles françaises.

  20. SERGE MAKAYA dit :

    Le lieutenant Ondo Obiang Kelly B, et ses compères, sont des marionnettes. Ce coup d’Etat, c’est de la POUDRE AUX YEUX des Gabonais. C’est un coup joué par la France en complicité avec le roi du Maroc et le régime bongoiste.

    QUE L’OPPOSITION ET LA RÉSISTANCE GABONAISE FASSE TRÈS ATTENTION…

    NB : aucun des soldats n’est mort. C’est du CINÉMA qui a été joué.Ondo Obiang Kelly B ne mérite pas nos félicitations, car il a joué le jeu du système françafrique.

    • Nkembo dit :

      @ Serge Makaya, finalement tu te contredis
      C’est plus les français qui ont été un obstacle au coups d’état, c’est devenu la poudre aux yeux pour ne pas dire un montage? C’est la preuve même que tu es un faux. Si tu es un militaire aguerri ne peut avoir de telles interventions ou réactions

  21. Géraldini Samyr dit :

    Et puis quand on fait un coup d’Etat ou quand on veut creer ”un conseil national de la restauration”,c’est pas la radio qu’il faut d’abord s’en prendre.La théatralisation ”Ondo Obiang” est exacetement une autre version de l’épisode ”Abagha Minko”

  22. CHRISTINE Madeleine dit :

    Les parents des “soldats tués” (ils sont vivants), lors de l’assaut, ne feront JAMAIS de deuil, parce qu’ils tous VIVANTS. C’est une FARCE ce pseudo coup d’Etat. Il a été fomenté depuis le QUAI D’ORSAY (Françafrique)… LES FRANÇAIS ET LES MAROCAINS, AVEC LES BONGOISTES, SE MOQUENT TOTALEMENT DES GABONAIS… Une VRAI farce ce coup d’Etat… On se croirait à hollywood…

  23. Legaboma dit :

    Laissé moi vos blagues à la con, vous êtes ensemble et vous venez nous mentir de coup d’État…

  24. Serge Makaya dit :

    J’en sais un peu plus sur ce pseudo coup d’État. Les USA étaient au courant par la France. Raison pour laquelle ils ont envoyés 80 soldats en faisant croire qu’ils partaient pour la RDC. Les USA craignaient un débordement si la population se soulevait. C’est la France qui a préparée ce scénario de putsch. Les 3 soldats que l’on voie ont été choisis pour jouer ce scénario. Ils vont recevoir le JACKPOT… Pitié ! Pauvre Gabon !

  25. Serge Makaya dit :

    Notez au passage que si Jean Ping n’a pas toujours réagi, c’est parce qu’il doute de ce coup d’État. Il a été dans le système qu’il sait comment cela se passe. Ce coup d’État est en réalité un leurre. Croyez-moi.

  26. […] est lapidaire. “Ce lundi 7 janvier 2019, la radio nationale gabonaise a été prise en otage, peut-on lire sur le site Gabon Review. Des jeunes de la garde républicaine se revendiquant du Mouvement patriotique des jeunes des […]

  27. sergio dit :

    pour moi j.PING ne doit pas réagir

  28. MONSIEUR A dit :

    Bizarre, vous avez dit bizarre? comme c’est bizarre ce putsch manqué!!!!

    1- D’abord le Commenditaire: un Fang.
    Un putsch ne peut pas être plannifié par un membre de cette ethnie incorporé dans la GR vu la composante familiale de cette Unité d’Elite de notre pays. 0,000001% de réussite.

    2- Le contexte actuelle: crise politique.
    Seul un accord politique entre la Majorité (PDG) et l’Opposition (Unifiée) peut faire sortir notre pays de la situation catastrophique actuelle.
    Même la sticte application de l’article 13 de la Constitution peut nous faire replonger dans un chao indescriptible.

    3- L’Armée Gabonaise: Pas de taille face au 8e RPIMa Français.
    Il est sucidaire que notre Armée se lance dans de telle aventure sans la bénédiction de la FRANCE.

    L’Opposition toute entière doit retrouver l’ESPRIT des accords politiques du 16 Aouût 2016, et entrer en DIALOGUE avec le PDG afin de sauver notre pays le GABON.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW