Près de 24 heures après la reconduction d’Emmanuel Issoze Ngondet au poste de Premier ministre, le secrétaire général de la présidence Jean-Yves Teale a dévoilé la liste de la nouvelle équipe gouvernementale composée de 41 membres. Le nouveau gouvernement a notamment pour mission l’organisation des prochaines élections législatives, dont le nouveau délai doit être fixé par la Cour constitutionnelle. De même qu’elle ne sera responsable que devant le président de la République. Ci-après, l’intégralité de la composition du troisième gouvernement du second mandat d’Ali Bongo.

Le secrétaire général de la présidence de la République, Jean Yves Teale. © D.R.

 

PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT M. Emmanuel Issoze Ngondet

LES MINISTRES D’ÉTAT

  1. Ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de la Cooperation, de la Francophonie et de l’Intégration régionale • M. Régis Immongault Tatangani
  1. Ministre d’Etat, de la Justice et des Droits humains, Garde des Sceaux • M. Edgard Anicet Mboumbou Miyakou
  1. Minstre d’Etat, ministre de la Sante et de la Famille • Mme Denise Mekam’ne Edzidzie épouse Taty
  1. Ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale • M. Etienne Massard Kabinda Makaga
  1. Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, charge de la Décentralisation et du Développement local • M. Lambert Noël Matha
  1. Ministre d’Etat, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement • M. Guy-Bertrand Mapangou
  1. Ministre d’Etat, ministre de l’Education nationale • M. Francis Nkea Nzigue
  1. ministre d’Etat, ministre des Sports et de la Culture charge du Tourisme • M. Alain Claude Bilie By Nze
  1. Ministre d’Etat, ministre du Budget et des Comptes publics • M. Jean-Fidèle Otandault
  1. Ministre d’Etat, ministre de l’Habitat • M. Michel Menga M’essone
  1. Ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur • M. Jean De Dieu Moukagni Iwangou

 

LES MINISTRES

  1. Ministre de l’Economie, de la Prospective, et de la Programmation du Développement • M. Jean-Marie Ogandaga
  1. Ministre de la Promotion des Investissements et des Partenariats publics-prives • Mme Madeleine Berre
  1. Ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines • M. Christian Magnagna
  1. Ministre du Pétrole et des Hydrocarbures • M. Pascal Houagni Ambouroue
  1. Ministre de l’Eau et de l’Energie • M. Patrick Eyogo Edzang
  1. Ministre de l’Egalite des Chances, charge de la Décennie de la Femme • Mme Estelle Ondo
  1. Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, charge du Programme Graine • M. Biendi Maganga Moussavou
  1. Ministre des Petites et Moyennes entreprises et de l’Artisanat • M. Julien Nkoghe Bekale
  1. Ministre de l’Industrie et de l’Entreprenariat national • Mme Carmen Ndaot
  1. Ministre des Eaux et Forêts, charge de l’Environnement et du Développement durable • M. Jacques Denis Tsanga
  1. Ministre de la Fonction publique, de la Modernisation du Service public charge de la Réforme de l’Etat • M. Ali Akbar Onanga Y’obeghe
  1. Ministre du Commerce • M. David Mbadinga
  1. Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Jeunesse, charge de la Formation professionnelle • M. Arnauld Calixte Engandji Alandji
  1. Ministre de la Pêche et de la Mer • Mme Chantal Loupdi
  1. Ministre des Relations avec les Institutions Constitutionnelles • M. Noël Nelson Messone
  1. Ministre des Transports et de la Logistique • M. Justin Ndoundangoye
  1. Ministre de la Protection sociale et de la Solidarite nationale • M. Guy-Maixent Mamiaka

 

LES MINISTRES DELEGUES

  1. Ministre délégué auprès du Premier ministre, charge du Suivi des Actes du Dialogue • M. Placide Ndong Meyo
  1. Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, charge de la Décentralisation et du Développement local • Mme Patricia Taye
  1. Ministre délégué auprès du ministre de la Communication • Mme Chantal Akouosso
  1. Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la Prospective, et de la Programmation du Développement • M. Hilaire Machima
  1. Ministre délégué auprès du ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines • Mme Paule Christiane Gondi – M’bouala
  1. Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Education nationale • Mme Edwige Betha Essoukou
  1. Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre du Budget et des Comptes publics • Mme Irène Lindzondzo
  1. Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale • Mme Clotilde Chantal Mboumba Louey
  1. Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines • M. Jean – Marie Obame Ondo

 

  1. Ministre délégué auprès du ministre de la Protection sociale et de la Solidarité nationale • M. Jonathan Ndoutoume Ngome
  1. Ministre délégué auprès du ministre des Eaux et Forêts, charge de l’Environnement et du Développement durable • Mme Léa Mikala
  1. Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre des Sports et de la Culture, charge du tourisme • Mme Laeticia Diwekou
 
 

18 Commentaire

  1. Legaboma dit :

    Non vraiment le Gabon c’est la merde !! Tsohhh, même T….. est devenu ministre ? Ohhh c’est vraiment bête!!

  2. Je note l’entrée au gouvernement de Mr Jean de Dieu Moukagni Iwangou, en tant que ministre d’état, ministre de l’enseignement supérieur.

  3. Eternité dit :

    Rien de nouveau dans ce gabon du “Bongoïsme”…à la vue des “prises de guerre”,la justice pour les morts du 30 aout 2016 sont définitivement “relégués aux calendes grecques” et pour ma part, l’explication de cet entetement pour certains à vouloir à tout prix les legislatives, trouve sa raison dans la cupidité qui mine l’Homme gabonais…
    pour les tenants des legislatives, inutile d’attendre du peuple qu’il se rend aux urnes…

  4. Okoss dit :

    Michel Menga, J D D’ Moukagni
    Tous 2 ministres d’ état.a qui le tour dans la rubrique trahison.
    Cette fois ci Mr Moukagni a bien été consulte et il a accepte???
    Quel courage??

  5. Ari dit :

    Gouvernement de la honte.

  6. AIRBORNE dit :

    Bon le nouveau gouvernement Issoset III de transition est mis en place avec quelques membres de l’opposition pour préparer les législatives, en espérant que tout ce passera dans la transparence et la sérénité avec les gens comme Moukagni Iwangou, Michel Menga de RHM et David Madinga tous se réclamant de la CNR.

    • Ilolo dit :

      Ça aurait été un signe de bonne volonté si l un des ces soit disant opposant avait été nommé au ministère de l intérieur. En quoi les ministères qu ils occupent participent à la préparation des élections? On comprends très vite qu ils ne sont que des faire valoir

  7. Jones dit :

    Opposition décapitée !

  8. LeGambanais dit :

    Des opposants dans le gouvernement. Pour l’intérêt supérieur de la nation???? Plus le sentiment que l’on fait beaucoup de bruit pour rejoindre le camp adverse, le camp de l’enrichissement rapide. Après on viendra nous dire que le fameux camp n’est composé que de mafieux et qu’il faut s’en éloigner. J’attends d’ici là son exclusion de son camp. BOA tu es très fort.

    Dis moi un peu, à quoi servent les ministres délégués??? Si il n’y en avait pas autant ce fameux gouvernement ne compterait que 28 ministres. Ah j’avais oublié que les hypothétiques élections approchent.

    Pauvre de mon pays

  9. roberto dit :

    ali fait pitie il nomme sans consulter pitieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

    • Nkembo dit :

      De grâce, on peut ne pas aimer Ali mais dire que les gens ont été nommés sans être consultés c’est faire preuve de mauvaise foi. Iwangou ne veut pas simplement ce porte feuille. Un autre ministère l’aurait arrangé.

  10. OKALIMAMBO dit :

    A Monsieur Mboumbou Miyakou, nouveau Ministre d’Etat de la justice, des droits humains, Garde des Sceaux. Monsieur comment pouvez-vous accepter un tel intitulé lorsque tout le monde sait que dans notre pays des crimes rituels sont perpétrés contre les populations sans que l’institution ne daigne judiciaire lever le petit doigt? Pouvez-vous m’expliquer pourquoi des citoyens sont incarcérés sans procès? (Hervé Mombo Nkinga, Landry Amiang, et L’honorable Bertrand Nzibi). Des citoyens disparaissent en plein jour sans que l’on ne cherche à les retrouver. Des gabonais vivant à l’étranger sont interdits de rentrer au Gabon voir des membres de leur famille (trop de tracasseries administratives), la liste n’est pas exhaustive. Alors Monsieur le Ministre d’Etat, je ne vous connais pas mais si vous avez été à l’école, vous savez que vous ne pouvez pas accepter cette fonction si vous ne faites pas ce qu’il faut pour mériter ce titre. Respectueusement.

  11. espoir dit :

    Je suis d’accord avec llolo.en quoi les postes de ces ministres concernent-ils les elections.BOA cherche a casser l’opposition radicale mais il oublie qu’il a affaire a un peuple determine.

  12. Jules Aimé dit :

    Très décevant cette équipe. Quoi de nouveau le mouvement de responsabilité. Les même qui vont continuer à faire du Gabon leur gâteau. Mais l’histoire vous attend.

  13. l'ombre qui marche dit :

    Quand je regarde la composition de ce gouvernement je constate que 3 personnes sont mal loties à savoir: arnaud Engandji Alandji après avoir bénéficié de l’aura de l’ONEP quand il y était une fois appelé par ali pour partager le pouvoir il a entrepris des actions de déstabilisation de l’ONEP maintenant le monde du travail l’attend particulièrement le monde pétrolier qu’il fasse attention de ne pas finir comme christiane Bithougha qui bêtement avait accepté le ministère du travail qu’il combattait à la tête du SEENA cette femme est bien l’exemple qu’au GABON il n’y a pas beaucoup d’HOMME politique! franchement partir de la tête du SEENA à ministère du travail! francis Nkéa le juriste d’ali à l’éducation nationale hou la la le pauvre! il a vu ce qu’il est advenu de florentin Moussavou? la politique du sport étant nulle dans le pays, la culture gabonaise combattue et le tourisme inexistant Bilie(the kid)by nzé va lentement mais surement vers la sortie il faisait de l’ombre à Issozet Ngondet dans l’Ogoouée-ivindo s’il veut espèrer être premier-ministre il faut qu’il bataille dur pour que le GABON ait de bonnes routes pour que l’on puisse faire du tourisme même intérieur car les gabonais ne connaissent pas leur pays et ce n’est pas Gabon Télévision qui va nous aider dans ce sens avec de bons documentaires!

  14. Steel dit :

    Un gouvernement plethorique!
    Le Gabon a une population moins de deux millions.
    pourquoi avoir un gouvernement de 40 membres?

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW