Après l’analyse de plus d’une centaine de Procès-verbaux (PV) issus de la province du Haut-Ogooué, Mays Mouissi, analyste économique bien connu désormais, est formel : «Ali Bongo a perdu l’élection présidentielle». Ci-après, l’intégralité de la démonstration publiée ce 15 septembre sur son blog. 

Chiffres-Gabon

© Gabonreview/Shutterstock

 

Mays-Mouissi

Mays Mouissi, analyste économique, banquier et bloggeur. © mays-mouissi.com

Le 31 août, le ministre gabonais de l’intérieur proclamait le président sortant, Ali Bongo, vainqueur de l’élection présidentielle organisée 4 jours plus tôt. Selon les résultats provisoires, le Président sortant aurait obtenu 49.80% des suffrages (soit 177 722 voix) devant son principal adversaire Jean Ping, qui n’aurait obtenu que 48.23% (soit 172 128 voix). Principal fait marquant, alors qu’à l’issue du décompte des voix dans 8 des 9 provinces du pays et dans les commissions électorales consulaires Jean Ping disposait d’une avance de plus de 60 000 voix, Ali Bongo est parvenu à rattraper son retard et à remporter finalement le scrutin grâce aux seuls résultats de la province du Haut-Ogooué sur lesquels pèsent de forts soupçons de fraude. Dans cette province, le taux de participation aurait été de 99.9% (soit à peine 47 abstentions sur 71 714 inscrits) et le candidat Ali Bongo aurait obtenu 95.46% des suffrages exprimés (soit 68 064 voix), un double record pour le moins étonnant au regard du taux de participation moyen dans les 8 autre provinces du pays qui fut inférieur à 60%. Le candidat Jean Ping ayant introduit un recours contentieux à la Cour Constitutionnelle afin d’obtenir le recomptage des résultats de la province du Haut-Ogooué et leur publication bureau de vote par bureau de vote, nous avons sollicité son état-major afin d’obtenir consultation des procès-verbaux (PV) de ladite province en sa possession et ainsi vérifier par nous-même la crédibilité des résultats publiés par le ministère de l’intérieur. 156 PV ont généreusement été mis à notre disposition par les équipes de Jean Ping, lesquelles se sont montrées totalement transparentes.

La consolidation des données de ces PV que nous vous proposons permet de constater des contradictions flagrantes entre les résultats proclamés dans le Haut-Ogooué et ceux consignés dans 156 PV de bureaux de vote de cette province. Mieux, cette consolidation permet de constater que les éléments qui ont permis à Ali Bongo de l’emporter, à savoir un taux de participation de 99.9% et 95.46% des suffrages obtenus ne reposent sur aucune réalité. Au contraire, l’analyse mathématique des résultats de ces PV conclut qu’Ali Bongo a perdu cette élection et n’a jamais pu rattraper l’avance de plus de 60 000 voix dont disposait Jean Ping avant que ne soient intégrés les résultats contestés de la province du Haut-Ogooué.

156 PV, 10 601 abstentions et 1 281 bulletins blancs

Au terme du décompte dans 8 provinces du pays et dans les commissions électorales consulaires, lequel donnait au candidat Jean Ping plus de 60 000 voix d’avance, pour qu’Ali Bongo inverse la tendance, il fallait que 2 conditions soient réunies :

– Que le taux de participation dans la province du Haut-Ogooué avoisine les 100% ;

– Que plus de 90% des suffrages exprimés dans le Haut-Ogooué se reportent sur le seul candidat Ali Bongo.

C’est ce qui fut fait puisqu’au final Ali Bongo remporta le scrutin avec 5 594 voix d’avance sur Jean Ping. Au regard de ce qui précède, tout l’enjeu du contentieux électoral en cours repose sur la confirmation ou non du taux de participation de 99.9% que le ministère de l’intérieur et la CENAP auraient comptabilisés dans la province du Haut-Ogooué. En effet, le Président sortant ayant obtenu la quasi-totalité des suffrages exprimés dans le Haut-Ogooué dont le taux de participation approche les 100%, s’il était démontré que le nombre d’électeurs s’étant abstenus est supérieur à 6 000, cela prouverait sans équivoque qu’Ali Bongo a été battu comme l’ont affirmé ses adversaires Jean Ping, Pierre-Claver Maganga Moussavou, Paul Mba Abessole et Augustin Moussavou King.

Ainsi, en analysant les 156 procès-verbaux sur les 297 que compte le Haut-Ogooué, nous avons d’abord voulu nous assurer que le nombre d’électeurs s’étant abstenus dans cette province est bien de 47 comme l’a prétendu le ministère gabonais de l’intérieur. Seulement, à peine avions-nous analysé 10 PV de cette province, que le nombre d’électeurs s’étant abstenus avoisinait déjà les 200. Bien loin des 47 abstentions rapportées par le ministère de l’intérieur et la CENAP qui manifestement ne répondent à aucune réalité.

Sur les 156 PV analysées, nous avons dénombrés pas moins de 10 601 abstentions et 1 281 bulletins blancs soit presqu’autant de voix qui manquent au candidat Ali Bongo. Notre analyse pouvait s’arrêter à ce stade puisque rien qu’avec le niveau réel des abstentions constatées dans ces 156 PV, il devient mathématiquement impossible à Ali Bongo de remporter l’élection présidentielle du 27 aout dernier. Au contraire, l’abstention que nous avons constatée permet au candidat Jean Ping de maintenir une avance irrattrapable sur son adversaire qui ne peut plus être réélu même si il parvenait à obtenir 100% des suffrages dans 141 autres bureaux de cette province dont nous n’avons pu consulter les PV … Et cela même si le taux de participation dans l’ensemble de ces bureaux était de 100%. Ali Bongo a donc perdu l’élection présidentielle.

Niveau-dabstention-dans-156-bureaux-de-vote-de-la-province-du-Haut-Ogooue-1

Niveau d’abstention dans 156 bureaux de vote de la province du Haut-Ogooué

Un score de 85%, insuffisant pour remporter le scrutin au niveau national

Ayant eu à notre disposition 156 PV de la province du Haut-Ogooué, nous en avons profité pour les consolider et déterminer le nombre de voix et les scores obtenus par les différents candidats dans les 156 bureaux de vote concernés.

Il en ressort qu’Ali Bongo est bien arrivé en tête dans cette province et de façon assez large. Il remporte la très grande majorité des bureaux et recueille 24 910 voix soit 85.56% des suffrages exprimés : 10 points en dessous des 95.46% que le ministère de l’intérieur et la CENAP lui ont attribué au niveau provincial lors de la publication des résultats provisoire.

A l’inverse, Jean Ping à qui il n’avait été attribué que 3 071 voix et 4.31% des suffrages lors de la proclamation des résultats provisoires, affiche de bien meilleurs résultats dans les PV que nous avons consultés. Rien que sur les 156 PV consultés, Jean Ping obtenait près de 4 000 voix (soit 900 voix de plus que celles communiquées par le ministère de l’intérieur). A ce stade, on peut valablement se demander comment la CENAP et le ministère de l’intérieur sont parvenus à ces chiffres et on comprend mieux pourquoi l’Union européenne, l’Union africaine, la France et les Etats-Unis demandent depuis plusieurs semaines que l’ensemble des résultats du scrutin fasse l’objet d’un recomptage et soit rendu public bureau de vote par bureau de vote.

En tous les cas, les 24 910 voix et 85.56% obtenus par le candidat Ali Bongo dans les 156 bureaux dont nous avons consultés et analysés les PV viennent confirmer l’impossibilité pour ce candidat d’être réélu à la magistrature suprême. La Cour Constitutionnelle en charge d’analyser le contentieux électoral pourra difficilement valider une victoire d’Ali Bongo au niveau national, tant il est démontré que les résultats proclamés dans la province du Haut-Ogooué qui l’ont prétendument donné vainqueur sont manifestement frauduleux tant dans le niveau de la participation que dans les scores et suffrages attribués à chaque candidat.

2Gabon-Resultats-de-la-province-du-Haut-Ogooue-1

Résultats de la province du Haut-Ogooué tels que contenus dans les 156 procès-verbaux consultés

Mays Mouissi

Source principale :

– 156 procès-verbaux de bureaux de vote de la province du Haut-Ogooué consulté auprès des équipes du candidat Jean Ping

– Résultats provisoires de la présidentielle 2016 au Gabon proclamés par le ministère de l’intérieur

 

 
 

40 Commentaires

  1. Pasteur Israël Nahum dit :

    Je l’avais déjà prédit qu’Ali Ben Bongo ne gagnera pas cette élection. Aujourd’hui ce que cherche le camp du pouvoir, ce sont des garanties de n’est pas se retrouver à la CPI. Mais ce qui est certain, ce que Jean Ping est le 4e président du Gabon et élu par les gabonais. C’est seulement une question de temps et de voir comment Jean Ping va faire la cour à la Communauté internationale.

  2. Ndong dit :

    Brillant!!!
    Envoyons juste une copie a ya mado.
    Qui a son wasap?

  3. jean jacques dit :

    de n’importe quoi vraiment les faux gens se retrouvent bien dans cette fausse opposition.publie bien votre mensonge comme vous le savez faire dans quels jours la cours va confirmer la victoire d’ali.

  4. Charles Auleley dit :

    Comme dirait l’anglo-saxon: “Case Closed”.
    Le match est fini. L’arithmétique ne ment pas . Cela gomme définitivement toutes les déclarations trompeuses des nombreux représentants du tricheur en chef vus ça et là dans sur les chaînes tant nationales qu’internationales pour y nier l’évidence. Arrêtons cette histoire d’horreur électorale!

  5. MOUNDOUMA dit :

    J’étais le premier à demander le départ d’ALI BONGO en 2010 ici là même.
    Je disais à l’époque que la stratégie de l’élection présidentielle de 2016, devrait être : “LA CANDIDATURE UNIQUE”. Malgré la diversité ethnique du Gabon et au vue des ondes négatives que dégage ALI BONGO au pouvoir, les gabonais ont vite compris qu’il fallait une candidature unique de l’opposition comme au Sénégal. cette stratégie de la dernière minute a surpris les BONGO et les a mis en difficulté. Aujourd’hui je bois mon champagne pour avoir appris qu’ALI BONGO était contraint de gonfler la population du HAut Ogooué et le taux de participation et cela dans le but de retarder son départ du palais et être à l’abri des vengeances immédiates. Oui dès l’annonce de publication des résultats par la CC ALI BONGO devra être à l’extérieur du GABON avec sa mère sinon, ils auront tout le peuple gabonais sur leur dos comme en Lybie. Le 27 Aout 2016 Accrombessi a été reconfirmé à son poste comme une sangsue! Le gabon appartiendra tjrs aux étrangers…..!

  6. matangoye dit :

    Tel vient d’être dévoilé le plan du chinois et de ses sbires. Ce pseudo specialiste qui ne sait pas que de nombreuses populations citadines sont inscrites dans leurs villages et y votent, vient de démontrer que 156 PV font 250. Vraiment, lamentable….

    • L'OEIL A VU dit :

      Matangoye, c’est une analyse sur 156PV et non sur 250. C’est ce qu’on appelle la transparence que vous n’avez pas vous les PDGistes.

    • la jeunesse consciente et integre dit :

      ou sont vos pv? dites nous tout !!! vous feites pitié, vous vous comportez comme si les citoyens du haut ogoue sont dans une planete à part… mais ce sont nos parents et nos freres qui sont allés votés
      je susi altogoveenne et je sais que les chiffres donnés par mays sont bons et c’est pour cela qu’on a jamais vu l’ombre des votres. C’en est fini pour vous

    • Gabrielle dit :

      Et qu’est-ce qui empêcherait la Cour de comparer ces 156 PV aux autres 156 PV(que l’on suppose être les mêmes) selon les bureaux de vote identiques?

  7. mupuni dit :

    il faut envoyer ça dans les televisions françaises pour que le passage force qu’il souhaite encore imposé aux gabonais le soit en vain.ce démon,assassin,faussaire,sans papiers fixes,ce criminel rituel,sataniste,handicapé de la tete et ce batard soit vaincu pourqu’en fin le connaisse la véritable alternance.

  8. Olousegon dit :

    Ce qui est surprenant c’est qu’il sera declare vinquer
    Les gabonais sont maltraites dans leurs pays par une poignee de etranger avec l’apuis de quelques gabonais
    Selon les informations qui nous parviennent, ali ben par deux fois a voulu reconaitre la defaite et partir, mais les egoists autour de lui le prennent en hotage
    Mais la personne qui payera plus c’est lui il ferai mieux de partir avec ou contre la volonte de ses ennemis du gabon

  9. Olousegon dit :

    Urgent
    Le General qui a demissione le chef d’état major des armees gabonaise ATANAS a ete atteind par le regime qu’il a defend toute sa vie
    Il est dans le plus grand secret plonge dans un comma profound a hospital militaire de Libreville, d’apres les informations que nous avons recu

  10. leokhardo leokhardo dit :

    je lis et relis ce rapport à l’endroit et l’envers, résultats: ANALYSE JUSTE ET PERTINENTE. Excellent!

  11. Ensemble chassons le SPF dit :

    Quand on observe ces chiffres, nous voyons bien que le vote dans cette province a des relents de repli identitaire. Mais je comprends, ils ont peur de l’inconnu; c’est humain.

  12. tara dit :

    Cher MOUISSI du haut de ou tu te trouve qu’est ce qui te permet de monter ce fichier excel tu n’es même pas au Gabon? ce sont des chiffres que tu as reçu ça se voit qu’elle est la véracité des chiffres que tu as reçu? qu’est ce qui justifie de la fidélité des chiffres que tu publie à tout vent? quelle est l’autorité de l’opposition ou de la majorité qui validé ses chiffres que je sache on est tous capables d’en fabrique des comme ça, ce sont les procès verbaux signés par toutes les parties qui feront fois pas ton fichier excel monté de toute pièce .Merci

    • la jeunesse consciente et integre dit :

      tu n’as pas l’article on dirait… KIEE même le cerveau vous l’avez vendu au béninois!!! si tu prends la peine de lire tu comprendras qu’il les tient des procès verbaux de l’opposition

      • tara dit :

        Mon cher tu ne réponds pas à mes questions? la première quelle est la véracité des procès verbaux qui ont permis de monter ses fichiers , l’honnêteté intellectuelle aurait voulu qu’il publie simultanément ce fichier avec les procès verbaux signés par toutes les parties ne serait ce que ça pour commencer.

        Donc ceci n’est qu’une mascarade, une arnaque, un gros mensonge.

    • moundounga dit :

      C’est même ça mon cher, et s’est avec des larmes aux yeux que je constate que tous les Expats escros en quêtent de reconnaissance s’oriente chez nous (Gabon) via le canal de notre paysage politique et de ces acteurs de mauvaise foie.

  13. gee dit :

    ils vont tout faire pour éviter le recomptage,juste dire que comme les pv du camp adverse sont incomplets “recomptage annulé” eux même savent la vérité.

    • la jeunesse consciente et integre dit :

      c’est carrément ca!! d’ailleurs tout est prêt pour balancer le l’enregistrement ou MMM annonce le refus de l’examen de la requête de l’opposition et la confirmation au pouvoir d’ABO. MAIS ON CONTINUE LA LUTTE

  14. moundounga dit :

    Encore un Expat qui veut se faire du beur au Gabon, vraimment c pitoyable de voir tous les escors de cemonde ne vise que le Gabon un nom…Mays Moise va faire ça en chez to, comme Maixent,tu vx aussi venir prendre ta part mais auprès de Ya Jean!!!
    C’est dur dèh!

  15. le gaboma dit :

    cette histoire du generale qui est hospitalisé est vrai je suis au courant de sa il est meme déja mort

  16. voix de la Nation dit :

    Bonjour à tous! dans la nuit du 14 au 15 Septembre le Grand Conseil Céleste c’est Réuni Pour décidé sur le sort de notre si cher beau Pays le GABON, les autorités Céleste: comme Président du Grand Conseil céleste l’Éternel Dieu vice Président Jésus Christ suivi des 12 apôtres, des 24 vieillards, et des 4 êtres vivants, ont décidés par de choisir Jean Ping comme Président de la République du GABON pour un Mandat de 7ans à la tête de l’État et non renouvelable.
    Le Grand Conseil à aussi décidé que le sang des civiles mort après les faux Résultats donnés par le sois disant ministre de l’intérieur ne serra pas impuni car des mesures stricts sont déjà Prévue pour leurs châtiment.

    fait à Libreville le 16/09/2016

  17. Un chef Traditionnel dit :

    PING est le grand vainqueur de l’élection , même les genis ont voté pour lui , le reste c’est des connerie. ATTENTION , je suis un notable très nerveux , ok ?

  18. AMENN dit :

    ‘ Au terme du décompte dans 8 provinces du pays et dans les commissions électorales consulaires, lequel donnait au candidat Jean Ping plus de 60 000 voix d’avance, pour qu’Ali Bongo inverse la tendance, il fallait que 2 conditions soient réunies :

    – Que le taux de participation dans la province du Haut-Ogooué avoisine les 100% ;

    – Que plus de 90% des suffrages exprimés dans le Haut-Ogooué se reportent sur le seul candidat Ali Bongo.’

    Un certain BRUNO AMOUSSOU l’avait aussi compris. Il a travaillé 4 jours durant et a produit le seul PV de consiliation pour province du G2 qui a servit de support a la CENAP et au Ministre de l’Interieur… BRUNO AMOUSSOU, un Beninois qui a été gracieusement payé pour cela. Cherchez de ce cote.

  19. AB de Nour dit :

    Très bon plaidoyer.

  20. Khalil Boye dit :

    La résultante veut que le droit soit lu, rien ne vaut la paix et puis de surcroît la CC a tout à gagner en termes de crédibilité.
    Vive le Gabon!
    Vivement L’Afrique qui gagne!!!

  21. Antsiama dit :

    Les mathématiques ne mentent pas . Ali rentre en toi même . Ta conscience si tu en as encore te dit bien que tu as perdu. Pourquoi te ridiculises tu en trouvant ses subterfuges ?le mensonge entraîne d autres mensonges. Tu t es enfermé dans cette logique. Sors vite de ce bourbier. Une solution ? Passe à la tv et reconnaît ma victoire de ping

  22. wilfried m. dit :

    Que la cpi laisse Ali ce fut un president humaniste mais entoure de sorciers et de vereux mon cher president laisse la raison d’etat de cote puis crains la JDustice de Dieu pour sauver ta peau et celle de ta progeniture.N’oublie pas Dieu agit toujours en faveur du plus grand nombre donc du peuple et sa vengeance?

  23. Hervé dit :

    @ Tara.
    Dans ce genre de travaux le chiffrier excell est utise par souci de lisibilité.Pour faire un résumé si vous voulez.
    Cependant Si vous avez besoin d’obtenir les documents d’origines a partir desquels se sont fait ce travaille allez sur mays mouissi.com et demandez les-lui. Il se fera le plaisir de vous transmettre, j’en suis convaincu, la totalité des 154 PV. Que vous pouvez aussi obtenir du Camp PDG ou des observateurs de l’UE.
    Si au final vous contestez l’authenticité des documents, le fardeau de la preuve vous incombe. Et nous vous invitons a publier les votre qui pourraient corroborer un taux de participation qui frole 100%. Avec a peine une cinquantaine d’abstentions sur plus de 71 000 ames. Alors que dans la seule ville de Moanda on dénombre plusieurs centaines d’abstentions.

    Il faut se rendre a l’évidence: Ali a perdu les élections. Maintenant il faut tourner cette page sombre et commencer a construire le pays. Il y va de l’avenir de tous et de ceux qui y vivront apres nous.

    Que Dieu vous donne la force d’accepter vos limites et vos errements. Et qu’il nous donne la sagesse de pardonner a ceux qui nous ont injustement traité.

    VIVE LA NATION.

    • matangoye dit :

      Malgré toute la bonne foi qui peut être la mienne, le caractère empressé des analyses, au demeurant très contestables, me pousse à le orendre pour un de ces nouveaux charlatants. Tout le monde est capable de produire des fichiers excell.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW