A la faveur du premier Conseil des ministres, tenu le mardi 8 à Libreville, le président de la République s’est adressé aux membres du gouvernement Issoze Ngondet III. S’il les a félicités, Ali Bongo leur a indiqué «les trois lignes directrices» à suivre, à savoir : «le sens des priorités, le sens du concret (et) le sens de l’efficacité». Ci-après, un extrait du communiqué du Conseil des ministres.

Le chef de l’Etat, Ali Bongo. © Presse présidentielle

 

En début de séance, le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA a fait une importante communication au cours de laquelle, il a félicité les membres du Gouvernement pour leur nomination. Un Gouvernement qu’il a voulu d’ouverture de par la diversité des origines politiques et des parcours des hommes et des femmes qui le composent.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA a tenu également à rappeler les trois (3) lignes directrices qui devront désormais guider l’action de ce gouvernement, notamment :

  • le sens des priorités ;
  • le sens du concret ;
  • le sens de l’efficacité.

En effet, a-t-il rappelé, les Ministres ont été honorés d’être choisis parmi tant de gabonais pour se mettre au service de leurs compatriotes, au service de l’ensemble du peuple gabonais.

Pour ce faire, le Gouvernement doit donc établir une priorisation des actions à mener en faveur des gabonaises et des gabonais en vue de l’amélioration au quotidien de leur condition de vie.

Ainsi, les actions menées par les Ministres se doivent d’être concrètes, visibles sur le terrain et celles-ci doivent être réalisées dans la célérité, l’efficacité : le Gouvernement doit apporter des solutions rapides aux problèmes auxquels les gabonaises et les gabonais sont confrontés.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA a par ailleurs exigé des membres du Gouvernement, de la solidarité et la probité.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA attend donc des Ministres :

  • une solidarité absolue et sans faille, car, pour lui, le Gouvernement est une équipe qui doit jouer collectif ;
  • la probité et l’éthique doivent être des valeurs fondamentales pour chacun des membres du Gouvernement dans l’exercice au quotidien des missions qui leur sont dévolues ;
  • la célérité, le respect des délais dans la mise en œuvre des actions.

Enfin, le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA a rappelé que le peuple gabonais attend des résultats maintenant.

L’un des chantiers prioritaires à poursuivre et à mener avec diligence est l’organisation des élections législatives pour lesquelles, sous aucun prétexte, ne doivent connaître un nouveau report.

L’exécution des projets du Programme d’Urgence, le Fonds d’Initiatives Départementales (FID) et la poursuite de la mise en œuvre du Plan de Relance Economique (PRE) doivent demeurer prioritaires pour le Gouvernement.

La présidence de la République

 
 

3 Commentaire

  1. Rhody Junior dit :

    C’est étonnant comme quelqu’un vient demander à d’autres ce qu’on attend toujours (et qu’on attendra encore longtemps) de lui.

    Dommage que sous le ciel de ce pays où les mémoires de ceux qui se pretendent leaders sont sélectives, Il se trouve toujours des individus pour croire (ou tenter de faire croire) qu’un gouvernement trouvera de quelconques solutions aux problèmes nationaux, tant on connaît son but premier: Bongo président a vie (ou à mort).

    Tous les échecs deviendront succès dans leurs bouches et les demi succès deviendront apothéose… Ah Gabon tu fais mal.

    “Appelé à servir des gabonais”? On en rira encore au prochain gouvernement… Depuis 60 ils sont combien qui nous ont servi sans se servir d’abord eux même?

  2. diogene dit :

    Directives vides de sens.

    Et puis surtout nous attendons la démission de l’usurpateur ce qui est une priorité concrète et efficace…

    Le sens de la probité
    Le sens de l’abnégation
    Le sens de l’empathie
    C’est pour son successeur s’il en a …

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW