Si les deux ministres s’étaient adonnés à une guéguerre peu reluisante pour l’image du gouvernement ces dernières semaines, ils semblent s’être récemment rabibochés.

Alain-Claude Bilie-By-Nze et Bruno Ben Moubamba sont-ils devenus «amis» ? © Collage / Gabonreview

 

L’orage est passé. Alain-Claude Bilie-By-Nze et Bruno Ben Moubamba semblent s’être réconciliés. Il faut dire que ces dernières semaines, le ministre en charge de la Communication et son responsable hiérarchique, le vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme, ont donné une image peu reluisante du gouvernement. A eux deux, comme motivés par une précédente querelle personnelle, ils avaient réussi à dynamiter la cohésion gouvernementale. Mais à l’occasion de la célébration, la semaine dernière, de la Fête des cultures à Libreville, les deux hommes sont apparus plus «amis» que jamais.

Mieux, le 12 juillet, le vice-Premier ministre, dont le chef du gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet n’avait pas beaucoup apprécié sa façon de s’étendre sur les réseaux sociaux plutôt que «dans les instances appropriées», a publié un post pour le moins étonnant sur son compte Facebook : «Je félicite le ministre d’Etat Alain-Claude Bilie-By-Nze et le ministre délégué Olivier Koumba pour le bon déroulement de la Fête des cultures le week-end dernier. Avoir relancé cet événement si important pour notre identité est une initiative à saluer.» Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas lu des propos aussi positifs du VPM à l’endroit de ses collègues. On se rappelle plutôt du dernier clash l’ayant opposé à Alain-Claude Bilie-By-Nze, le 22 juin dernier, à la suite de son post critique au sujet du prêt de 642 millions de dollars approuvé par le FMI au profit du Gabon. Si le VPM avait exprimé son «malaise (…) face aux choix de mettre le Gabon sous tutelle économique» de l’institution monétaire, il avait surtout reçu un blâme de son supérieur hiérarchique, et avait décidé de s’en prendre au porte-parole du gouvernement qui l’avait invité à «la réserve et à la solidarité».

Suite à ce nouveau rappel à l’ordre, dont il n’a pas tout à fait goûté le ton, Bruno Ben Moubamba avait, toujours sur son réseau social favori, prétendu que lui travaillait pendant que certains de ses collègues (Bilie-By-Nzé ?) «couraient les femmes d’autrui». Pédagogue, le ministre d’Etat visé avait estimé, le 23 juin, qu’«un ministre ne parle pas ainsi», avant d’asséner, perplexe : «Est-ce qu’en définitive ce compatriote est normal ? Derrière cette question se pose une autre : A-t-il des aptitudes pour être à ce niveau de responsabilités ?» Le ton était donné. Mais depuis peu , on a vu les deux ministres se parler et rire ensemble lors de la célébration de la 13e Fête des cultures. On serait tenté de dire que la cohésion est de retour au sein du gouvernement. C’est du moins ce qu’il semble.

 
 

15 Commentaires

  1. MURUH TAB dit :

    Si on veut etre membre au prochain gouvernement du dialogue on peut lecher les bottes de n’importe qui meme de celle de BBN:BBM fait pitié/

  2. espoir dit :

    Vous nous faites trop rire avec de tel article.les deux menbres de la junte se sont reconcilies!!!!!! mais tant mieux si c’est que vous voulez nous faire croire.

  3. gaboman dit :

    Moubamba c’est qui? Bilié bi Nzé c’est le protégé d’Ali Bongo. Le crève la faim de BBM est obligé de forcer l’amitié avec BBN pour espérer être maintenu dans le gouvernement après qu’Ali Bongo lui ait remis à sa place. BBM a toujours été un opportuniste après avoir compris qu’il ne pourra jamais être président au Gabon, même après avoir voulu se servir du parti et du nom de Pierre Mamboundou, il ne lui reste plus qu’à torcher un poste des ministres. Mais Moubamba tu vas finir comme Mouloungui. Tu connais mal Ali Bongo.

  4. Amiasi dit :

    Vraiment Gabonreview produisez nous des vrais articles. Qu’ils s’entendent ou pas qu’est ce que les gabonais gagnent là-dedans? Rien et rien du tout…

  5. LePatriote! dit :

    A ce cher Bruno Ben…

    Mon cher Bruno,

    Je ne suis animé d’aucun sentiment particulier lorsque je me remémore cette lutte qui était tienne. Lutte pendant laquelle tu ne tarissais pas de qualificatifs (aussi péjoratifs les uns que les autres) pour catégoriser au mieux les ennemis de la République. « Assassin », « criminels », « Sorciers », lançais-tu à gorge déployée à qui voulais bien t’entendre. Aujourd’hui, le sombre nuage qui planait au-dessus de ta tête semble avoir laissé place à un soleil éclatant. Non, je dirais brûlant. Au point de t’avoir grillé l’hippocampe.

    Ton actualité peut désormais être résumée et titrée comme suite : « Dormir avec les démons que je maudissais autrefois ». Mais mon cher Bruno, saches que nous ne sommes ni surpris, ni fâchés contre toi. Tu n’es qu’un prénom de plus qui s’ajoute à la longue liste de traitres que compte ce pays. Car l’histoire ne retiendra pas ton nom, tout comme ce commentaire que je poste sans aucun sentiment fort à ton égard. S’il n’y avait eu autant de mort parmi la jeunesse que tu as toi-même appelé à la révolte, je serais certainement tombé sous le coup de l’humour. Mais cette situation macabre n’amuse que toi et tes nouveaux amis.

    Puisses-tu vivre éternellement mon cher Bruno, pour savourer au mieux les « puants délices » de la corruption et de la trahison. Mais surtout, retiens que les « Assassin », « criminels » et « Sorciers » qui veillent au malheur de ce pays, ne seront jamais plus nombreux que ceux qui souhaitent pour son essor.

    LePatriote !

  6. C’est sans intérêt pour nous que le cloune national BBN et et le désormais lèche cul national BBM se réconcilient, la seul chose qui nous importe c’est le départ de ce régime assassin et illégitime ainsi que la comparution des auteurs et commanditaires des crimes commis lors de la crise post-électoral devant les juridictions internationales jusqu’à leur condamnation et enfin l’avènement de la nouvelle république incarné par le Président élu des Gabonais son excellence Monsieur Jean PING.

  7. dibal dit :

    Eh oui!!! observez et vivez ce feuilleton. Soyez spectateurs qu’acteurs, cela enrichit le parcourt historique de Gabao.

  8. Philibert dit :

    billi bi nze a gagner le bras de fer conte bbm. C’est assez affrayant de voir le manque de constance et de coherence de bbm.

  9. JESUSLUCIFER dit :

    je suis un ange déchu

  10. JESUSLUCIFER dit :

    Vraiment…..ces émergents prennent le peuple pour leur papier de toilette. franchement que ce soit BBM ou BBN, ce sont les deux opportunistes du gouvernement d’ali bongo. Ils ne représentent rien pour le peuple…Donc arrêtez de nous fatiguer avec des articles ces deux là..

  11. LA POUBELLE PULLANTE dit :

    C’est un non EVENEMENT !!! Qu’ ils s’entretus , le peuple gabonais ne pourra que s’en rejouir .

  12. bassomba dit :

    Qu’est ce que certains peuvent être nuls en orthographe!

  13. bassomba dit :

    Par ailleurs, vous voulez que Gabonreview ne vous serve que des articles qui vous intéressent? Dictez leur ces articles!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW