Dans une interview (à paraître) accordée à Gabonreview, le 23 juin 2017, à l’issue du séjour des juges de la Cour pénale internationale (CPI) au Gabon, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Billie-By-Nzé, a réagi aux sorties tonitruantes du Vice-Premier ministre en charge de l’Habitat, Bruno Ben Moubamba.

 

Alain-Claude Billie-By-Nzé, ministre gabonais de la Communication, Porte-parole du gouvernement lors de l’interview, le 23 juin 2017, à Libreville. © Gabonreview

 

La liberté de parole du vice-Premier ministre (VPM), chargé de l’Urbanisme, Bruno Ben Moubamba, est loin de faire plaisir au gouvernement. D’ailleurs, le Porte-parole du gouvernement n’est pas du tout en accord avec son collègue dont certaines sorties tailladent la solidarité gouvernementale.

En effet, le 22 juin, après avoir exprimé sa désapprobation quant à la dette contractée par le Gabon auprès du Fonds monétaire internationale (FMI), le VPM a été recadré par le chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, qui l’a appelé à «la réserve» et à «la solidarité gouvernementale».

Le Porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Billie-By-Nzé, déplore «que par le fait d’un seul membre du gouvernement, il y ait des coups de canifs régulier» dans la solidarité gouvernementale. Or, cette solidarité est primordiale, fondamentale, pour la cohésion de l’action gouvernementale. «Ce n’est pas un artifice», a-t-il fait remarquer, relevant que lorsqu’il y a dysharmonie au sein du gouvernement, des cadres appropriés existent pour en discuter : le Conseil interministériel ou le Conseil des ministres où l’on harmonise les points de vue. «Dès l’instant où le Conseil des ministres a adopté une position, elle devient la position du gouvernement. Il est donc malsain qu’un membre du gouvernement, fut-il vice-Premier ministre, sorte de là alors qu’il n’a rien dit pendant la tenue du Conseil et s’en va s’épancher sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas très responsable», a dénoncé le Porte-parole du gouvernement. «Un ministre ne parle pas ainsi», estime-t-il.

Même si le VPM dit n’avoir exprimé que l’avis de son parti politique, le ministre de la Communication rappelle qu’au niveau de responsabilité où il se trouve Bruno Ben Moubamba a l’obligation de «soutenir  pleinement le chef de l’Etat». Ce d’autant plus que sa présence au gouvernement n’est due qu’à la volonté de celui-ci. «Je pense qu’il serait temps que chacun retrouve ses esprits. Si pour avoir fait 1% à la présidentielle, on doit insulter la terre entière, qu’en aurait-il été s’il avait fait 2% ? Il faut qu’il se souvienne que c’est le chef de l’Etat qui a voulu qu’il soit là. Ce n’est pas son score à la présidentielle qui est essentiel, c’est parce qu’il est Gabonais qu’on a voulu qu’il ait une opportunité de contribuer, comme tout le monde, comme nous tous, à la marche du pays», estime le Porte-Parole du gouvernement.

Sans langue de bois, Alain-Claude Billie-By-Nzé pense qu’une question essentielle se pose aujourd’hui : «Est-ce qu’en définitive ce compatriote est normal ? Derrière cette question se pose une autre : a-t-il des aptitudes pour être à ce niveau de responsabilités ?» Se déclarant incompétent à répondre à ces interrogations, Billié-By-Nze se demande, par ailleurs, comment est-il possible qu’un membre du gouvernement insulte le Parlement, censé voter les lois qu’il propose. «Quand on est ministre, on doit faire passer ses lois à l’Assemblée nationale. Si vous insultez cette assemblée, vous parasitez votre propre action, par conséquent l’action gouvernement, et le bien des Gabonais et des Gabonaises», a expliqué le Porte-parole du gouvernement.

Selon Alain Claude Billie-By-Nze, le Vice-Premier ministre a totalement manqué de respect à l’institution qu’est l’Assemblée nationale en déclarant qu’elle était «illégitime». Pour lui, «le vrai courage en politique ne consiste pas aller s’épancher sur les réseaux sociaux ou dans les rues». «Cela consiste à faire son travail. Si on est en désaccord profond avec un élément aussi essentiel que la politique économique et budgétaire du pays, on en tire les conséquences. Mais qu’on n’aille pas s’épancher comme cela et tenter de couvrir les autres d’opprobre. La politique est une affaire de gentlemen, elle ne se mène pas dans les caniveaux», a-t-il conclu.

 
 

33 Commentaires

  1. Gaboman dit :

    Si on ne connaissait les bras cassés et detourneurs de fonds plubliques et Bilié Bi Nzé, on croirait que ce dernier est competant et sert vraiment les gabonais. Des démagogues prêts à faire couler le sang pour se maintenir au pouvoir malgré la qualité très médiocre de leur gouvernance qui donne au Gabon plus de pertes que de bénéfices. Si on devait faire le classement des hommes anormaux dans l’exécutif on commence par ce président illégitime et en papier puis vient Bilié Bi Nzé, etc. On comprend pourquoi tout l’argent disparait sans résultat y compris ce prêt du FMI sans aucune réalisation avec un président et des collaborateurs de bric et de broc. Un président qui ne s’entoure que de voleurs et bras cassés parce qu’il n’est pas à la hauteur. Pas donné à n’importe qui de savoir bien d’entourer. Il faut être un vrai leader. Pas un président en carton.

  2. Gaboman dit :

    Bilié Bi Nzé est constamment en guerre contre des gabonais. Non pas pour défendre les intérêts nationaux en tant que président, notamment la cohésion nationale mais pour défendre son maître de façon malhonnête et tel un canidé.

  3. Victor Mabe dit :

    J’ approuve ce Gars est d une nullité absolue. Il ferait mieux d’apprendre que de se pavaner.

  4. Allo241 dit :

    Bruno est un opposant.
    Les logements sociaux de bikelé et angondjé sont à l’abandon.
    Je n’ai rien dit ho.
    Vous même là bas !

  5. legaboma dit :

    Vraiment ce porte parole du gouvernement est un cas.. apparemment celui qui le rôle du grand chef là-bas, en prenant toutes ces décisions envers son gouvernement..

  6. abdelkurt dit :

    Attention Billie-By-Nzé!, touche pas à mon pote

  7. Cassandre de Troie dit :

    Après ça, si le Moubamba Vice PM de pacotille ne démissionne pas c’est qu’il n’a rien entre les jambes

  8. Dieudonné yalah nzembi na ybamba dit :

    ça ne fait que commencer, est-il un homme libre de parole ? ?

  9. diogene dit :

    Le conseil des ministres ne débat pas, c’est une chambre d’enregistrement. Voilà pourquoi les désaccords s’affichent à l’extérieur.
    Mus par la peur de déplaire au dictateur, nos ministres rivalisent de déclaration obséquieuse (lèche botte pour rester poli),courtisans effrayés à l’idée de perdre leurs privilèges, c’est à dire tout, car ce n’est pas leur mérite qui les a placé si haut, ils tueraient père et mère.
    Cupides, capricieux, brutaux, insensés,injustes, insatiables en un mot malheureux, les ministres démarquent les qualités de leur chef.

  10. diogene dit :

    déclarations obséquieuses

  11. Da Jammen dit :

    Qu’est-ce que ce parleur de BBN vient raconter comme anneries devant les médias????? Il vient parler de solidarité gouvernementale!!!! Alors qu’il en va de la solvabilité du pays auprès des instances financières internationales. En 2017 le Gabon a contracté une dette de plus 400 milliards et pour lui c’est normal surtout quand on voit pas on voit pas où vont ces fonds. Le problème est où s’il y a des des dissensions entre opinions??? Qu’est-ce qu’on a pas vu dans les pays occidentaux?? Tout parce que Ben MOUBAMBA ne va pas participer aux actions déstabilisatrices du pays. Vous les pdgistes vous êtes comme, quand on ne partage pas vos opinions ou vos manières de gérer ce pays: on est contre vous. Alors que dans les vrais pays c’est la critiques qui est constructive. On vit l’heure de la science…. Le règne tout-puissant de l’église est fini Billy. Faut te réveiller.
    De la même façon que vous empêchez les gens de s’exprimer sur l’ensemble du territoire sous peine de représailles, on peut également l’observer jusqu’au sein de votre gouvernement de copinage.
    Quant à cette soi-disant Assemblée qui n’existe que de nom, c’est à l’image de ce gouvernement. Ils ne votent que ce qui arrangent l’organe PDG. Et d’ailleurs je suis sûr que si le président ou les ténors auraient appuyé le projet de loi de MOUBAMBA; ce dernier serait passé sans problème. Mais comme ce projet de loi ne “vous” arrange guère. Ben ça passe pas!!!! Donc faut pas stp Billy t’ériger en moralisateur……

  12. Faustino Nze Ondo dit :

    Le porte-parole du Gouvernement n’est pas compétent pour recadrer un de ses collègues. Cette compétence relevé du seul Premier ministre. Si ce dernier n’a pas le courage de le faire, laisser le porte-parole du Gouvernement se transformer en Premier ministre bis est du plus mauvais effet.

    Si ce n’est du désordre, ça y ressemble.

  13. Toujourlà dit :

    …avec des “personnes” (inhumain tout pourri) comme toi et les tiens,
    nous y sommes déjà dans les caniveaux….. MONSieuR le “gentleman”.

  14. LeGambanais dit :

    Tchouoooo BBM!

    Tu te fais tirer les oreilles comme un enfant et tu continues quand même à rester là. Quel drole de Coco tu es tout de même.

    Il y a du vrai dans ce que dit le perroquet national. Tu ne peux pas faire signe d’approbation pendant les réunions et après surfer sur la toile pour dénoncer. Tu fais genre comme les bagarres des enfants ou tu demandes que l’on fasse semblant de te retenir. Comportement de lâche.

    Quand on est pas d’accord on se leve en homme et on le dit clairement, pour donner dans le discours contradictoire ou alors on se casse de ce groupe. Point.

    On se dit opposant mais on est dans le gouvernement. Ha la faim quant tu nous tiens.

  15. Bienvenu EYI MBA dit :

    Bonjour,

    La politique est une affaire de “Gentlemen”,ah bon?

    c’est pas so british de perdre les élections,de refuser de reconnaitre sa défaite et pire,d’organiser une tuerie de masse au QG du vainqueur…C’est pas du tout gentlemen!

    Ceci dit,nous savons que votre vpm n’est pas normal,mais bon,qui s’assemble se ressemble,vous allez le boire jusqu’à la lie avec ses 1%,d’ailleurs,la vraie question qu’on vous pose est plutôt celle-la:vpm avec 1%,qu’en aurait il été s’il avait eu 2%,vp? 3% pcc?

    UNE BANDE GUIGNOLS C’EST PAS POSSIBLE,AKIEEEEE LE GABON EST TOMBE SI BAAAAASSSSS,MON COEUR SAIGNE!!!

  16. lelion dit :

    Moubamba, tu sortiras de là comme un zombi.un peu de courage, démissionne.

  17. Ans dit :

    Et bam…..

    On peut apprécier BBN ou pas, Ben Moubamba n’a pas l’étoffe pour exercer un tel niveau de responsabilité. Il pense qu’il est dans une association du quartier!!!!

  18. Chris dit :

    Lorsqu’on est en désaccord profond avec la politique du Gouvernement auquel on appartient, on pose sa démission ! Puis on convoque la presse pour expliquer sa démarche.

  19. Aaron dit :

    “Certains court derrière les femmes des autres pendant que je travaille…”

    Un vice premier Ministre!!!! Qu’il retourne vivre dans son campus… Il n’a pas les épaules sur le plan de l’éthique pour être VPN

  20. Le paysan dit :

    Bravo Mr Alain Claude, pour une fois dans ta vie politique, je suis entièrement d’accord avec toi. Tu as raison à 100%. Si Ben Moubamba était un homme bien ne devait pas tomber aussi ba. Mais je je comprends, il faut éviter le chômage pour se caser à contre quelque part. C’est regrettable que tous ou la plus part de politicards son dans cette situation.

  21. roussel dit :

    Ooooh Bili reste calme tu a l’aire intellectuel mais tu raisonne mal qu’il a mm eu 0% au suffrage ne nous importent peu tu viens le dire dans les médias comme si on ne le savais pas déjà ,regarde vers l’occident quand il y a un désaccord entre hommes politiques eux usent de tweeter qui est également publique pour s’exprimer donc arrête sa on est au XIXème siècle! Loyauté gouvernementale,tu veu flatté les médias hein ou le peuple c’est a lui que vous devez loyauté, ce que vous reproche Bruno n’est pas sans importance aussi donc réagi par rapport à sa mon chère qui est encore plus important que ceux à quoi tu fais allusion!

  22. espoir dit :

    Cette fois- ci je soutiens BBMM, sa parole est souveraine en tant vice Premier Ministre, il ne peut etre aux ordres d’appareils qui ne veulent changer. pour qui se prend Bile Bi Ze? BBM au moins a obtenu 1% et toi, meme avec votre machine a tricherie tu ne peux obtenir meme 0,0000%/a une election. donc tu ne dis rien.

  23. ADN dit :

    Je pense, chers amis, que le porte parole du gouvernement à raison sur le manque de maîtrise de VPM qui, il faut le dire au passage, à une très grande et lourde responsabilité. Dieu seul sait que je suis très rarement d’accord avec Bilié bi Nze.

    Toutefois, pourquoi le Président de la République n’a pas sanctionné le VPM après ses multiples dérapages sur les réseaux sociaux?

    BBM doit apprendre parfois à se taire et à observer comment fonctionne les institutions gabonaises. Comme ça il sera très fort quand il se présenterai aux prochaine élections présidentielles au gabon.

  24. le venerable de la loge les Freres du Silence dit :

    le jour de sa demande d’affiliation à la maçonnerie , je serais le premier à mettre une boule NOIRE , car ce messieur est de très mauvaise moralité . J’ai dit …

    • joly dit :

      Vous ne faites pas honneur à la franc maçonnerie monsieur le vénérable.
      Si vous connaissiez les préceptes de cet ordre vous vous serez abstenu de venir sur cette plate forme raconter vos inepties.
      Faites le sous votre nom ou un pseudo qui ne ramène pas à la maçonnerie.

  25. saint clair auguste dit :

    Quoique l’on dise c’est quand même décevant avec ce manque de solidarité qui se révèle chaque jour. dans tous les cas le nouveau gouvernement arrive attendons voir

  26. ADN dit :

    VPM ne peut pas parler comme un enfant sur les réseaux sociaux. Le porte parole du gouvernement d’Ali Bongo a raison de le “recadrer”. En revanche, je ne sais pas pourquoi le porte parole du gouvernement gabonais s’exprime publiquement sur son supérieur BBM alors que le Premier-Ministre l’a déjà fait en privé. Que veut-il prouver au Président?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW