L’ouverture solennelle des inscriptions pour l’organisation de la conférence nationale souveraine, lancée aux ONG, associations et formations politiques, il y a bientôt un mois, par le mouvement «Ça suffit comme çà», aura lieu ce samedi 8 décembre au siège de l’ONG «Publiez Ce Que Vous Payez» à Libreville.

Marc Ona Essangui, figure emblèmatique de "Ça suffit comme ça" © Diane Mocartizonn

La société civile gabonaise réunie au sein du mouvement «Ça suffit comme çà» organise, ce samedi 8 décembre au siège de l’ONG «Publiez Ce Que Vous Payez» face à l’Hôtel Louis de Libreville, une cérémonie de lancement solennel des «inscriptions à la Conférence nationale souveraine». Elle a, pour ce faire, invité les «partis politiques, ONG, associations, mouvements de jeunesse, collectifs d’étudiant et élèves, réseaux, coalitions, syndicats, centrales syndicales, confédération syndicales, confessions religieuses, etc.» à venir s’inscrire en vue de participer aux états généraux du pays demandées depuis bientôt cinq mois.

Un programme a été publié qui annonce une série de discours à cette manifestation. Notamment de la Convention de la diaspora gabonaise, du porte-parole de «Ça suffit comme çà» et des représentants de bien d’autres catégories sociales dont les noms n’ont pas été communiqués.

Dans ce contexte, la Convention de la diaspora gabonaise (CDG) et le mouvement «Ça suffit comme çà», ont publié une autre communiqué à travers lequel ils remontent à la genèse de cette idée de conférence nationale : «En juillet 2012, la société civile, l’opposition plurielle et la diaspora gabonaises se sont réunies à Paris, en France, pour essayer de trouver des solutions pacifiques et démocratiques de sortie de crise immédiate. Au terme de ces assises, des résolutions démocratiques et consensuelles ont abouti à la tenue d’une conférence nationale souveraine.

Pour les signataires dudit communiqué, «toutes les déclinaisons déjà proposées par les forces vives de l’opposition gabonaise, et quelle que soit leur acception, ont trouvé leur dénominateur commun dans une seule et même alternative de consensus, de paix et de tolérance pour une sortie de crise qui est la conférence nationale et dont, cette fois, l’adjectif souverain reste la particule suprême de ce prochain grand concert de notre nation.»

La société civile qui estime, au terme de quelques mois d’observation, que l’idée de conférence nationale souveraine, «a recueilli l’adhésion de plus de 85% de la population nonobstant l’autisme du pouvoir actuel», pense que «l’équilibre social devenant très précaire, l’accumulation des exactions du pouvoir actuel et les frustrations de la population étant à leur paroxysme, tous ces facteurs augurent d’une explosion sociale inexorable

Ainsi, pour la CDG, l’appel lancé par le mouvement «Ça suffit comme çà» ouvrant les inscriptions pour participer à la conférence nationale est hautement salutaire. «Il s’agit d’un appel patriotique qui a pour objectif de préparer les gabonais à l’organisation de la conférence nationale souveraine, comme seule voie pacifique pour canaliser toutes les frustrations et le contentieux ô combien lourd de ce régime, afin d‘instaurer un État de droit et de démocratie vivante dans le consensus et l’unité nationale.»

Soutenant donc l’invite lancée, mi-novembre dernier, par les membres de la société civile et de la diaspora gabonaise proches de l’opposition, aux organisations et autres types d’associations déjà existants, légalisés ou non, aux les citoyens désireux d’y participer qui devront au préalable se constituer en association, la CDG a appelé «toutes les gabonaises et tous les gabonais à se manifester massivement à partir du 8 décembre pour dire non à l’hypothèque et la trahison du Gabon, mais oui à la conférence nationale souveraine en s’inscrivant sur les listes, pour sauver le Gabon et tout son peuple.»

 
 

72 Commentaires

  1. moi makaya dit :

    cette bataille finira t-elle par trouver une issue un jour?
    quand on connait le jusqu’au boutisme du grand chef avec son refus cathégorique, une demande du peuple infondée et basée sur une manipulation politique à des fins personnelles pour s’emparer du pouvoir. qu’est ce qu’on a pas entendu?
    doit-on définir dans quel cadre la tenue d’une conférence nationale souveraine doit être justifiée pour le “chef de l’exécutif” comme l’aimait le dire feu M.MAMBOUNDOU, qui ne reconnait en aucun cas l’exigeance du peuple. en effet, après la bataille des partis politiques et leurs campagnes à droite et à gauche dans le gabon profond et de notre capital, pour la sensibilisation sur l’importance de la tenue d’une conférence nationale, c’est autour de la société civile qui se réunie autour du mouvement “Marc ONA”.une initiative qui est à saluer, car l’audace n’est point le fils de la lacheté ni de la peur, seul compte le bien être de la population, l’avenir du Gabon tout entier.
    ” La société civile qui estime, au terme de quelques mois d’observation, que l’idée de conférence nationale souveraine, «a recueilli l’adhésion de plus de 85% de la population nonobstant l’autisme du pouvoir actuel», pense que «l’équilibre social devenant très précaire, l’accumulation des exactions du pouvoir actuel et les frustrations de la population étant à leur paroxysme, tous ces facteurs augurent d’une explosion sociale inexorable.»” retenons la frustraction du peuple, frustraction quant à la non prise en compte des revandications de ceux qui doivent décider (le peuple) redonner le pouvoir au peuple voila l’initiative de la société civile. la conférance nationale n’est pas tant une mauvaise chose pour le pouvoir, l’opjectif étant de mêttre sur la table tous ce qui n’a pas marché et revoir dans quelle mesure y remédier au nom de la nation gabonaise tout entière et non de celui de quelques uns dans leurs bureaux. même si la majorité est pour évincer le grand chef, le risque d’enlisement du développement du Gabon risquerait d’être toujours présent si le fond n’a pas été modifier: LA CONSTITUTION.
    quoi qu’il en soit, au terme de cette convocation de la société civile on aura un apperçu global de lengouement réel qui anime les uns et les autres sur leurs réelle volonté à voiloir la tenue de cette conférence quoi…makaya.

  2. L'Etranger etrange du Dahomé dit :

    Nous sommes avec vous ….

  3. ni lire ni écrire dit :

    Quelle farce sordide…

  4. Fax1 dit :

    La Conférence Nationale Souveraine aboutira à la reconstruction des institutions de ce pays. C’est une étape essentielle pour la dignité de tous les Gabonais.

  5. kombilmenu dit :

    Messieurs de Gabonreview, connaissez vous la date prévue pour la tenue de ces assises, ou bien elle sera fixée après l’enregistrement des éventuels participants? Boloooooooooooo!

  6. dworaczek-bendome dit :

    “Autour de Monsieur Marc Ona!”

  7. CLG dit :

    Conférence nationale souveraine: NOUS SOMMES PRÊTS!

  8. Eric Djabioh dit :

    Et ceux qui sont dans les villages font comment? Au fait,qui presidera ce machin?

  9. zêde dit :

    petite prédication: au début les inscriptions auront l’ère banales, mais après vous verrez de milliers de gabonais y adhérer.
    c’est juste un question de propageant.
    Bonne chance à toute l’équipe.

  10. lenkemberlien dit :

    Voilà encore une preuve que certain de nos fréres ne savent pas quoi faire des 24 heures qu’ils ont par jour.
    A cette vitesse je crains fort que les uns et les autres se retrouvent en vouter par le vent des nouvements des types dont on connait bien les objectifs non dits de cette mascarade populaire.
    Je crois que ils n’ont pas encore compris que le peuple Gabonais est très intelligent et ne va pas suivre ce genre de manifestation à la stalinienne. Nous avons dans notre pays des personnes qui ne sont môme pas capable de faire une gestion transparente de leur association d’abord, je crois que ils devraient en premier lieu faire le bilan de la gestion de leurs associations dans lequel ils sont des présidents à vie.
    Après je crois que ils auront toutes les bénédictions du Gabon pour faire une soit distante CN. please my friends we are very sory with your noice, so we don’t need this. leave us alon.
    God bless us and our country also our authorities in the head our excellency ALI BONGO ONDIMBA

    • moi makaya dit :

      à force du temps, on en arrive à confondre institution et association au point de conditionner les initiatives d’un peuple tout entier par la gestion de ses institutions. justement l’intelligence des gabonais nous emmène à travailler avec les forces politiques en présence sur la base de leur motivation et non celle de leur actes si non tous autant que nous sommes sommes iligible en quelques sorte. les opposants en premier connaissant le passé de chacun.

    • Lalala-Mont Bouët dit :

      Lol, de l’anglais coupé-cloué. Pourquoi se donner tant de peine pour écrire un anglais bourré de “fôtes”, sur trois phrases seulement? Avec ça, l’émergence s’est finalement pas à l’horizon 2025, c’est à l’horizon 3025. Le mapane c’est parfois dans la tête.

      • Joec dit :

        @ Lalala-Mont Bouët
        Merci pour cette remarque. Depuis un temps, l’anglais est devenue un ”blaze”, une caution intellectuelle, a priori.
        Lenkemberlien, si le peuple gabonais est intelligent, vous devez faire en revanche une introspection. On ne peut pas vouloir connaître le bilan de Brainforest alors qu’on veut ignorer sciemment celui du pdg. Quant à votre fameuse ”manifestation stalinienne”, je pense que vous avez une connaissance erronée de l’Histoire, vous avez lu un livre d’histoire en anglais, et comme l’anglais ne vous réussit pas trop…

        • brad leo dit :

          J’aurais apprécié que tu exige une transparence totale. Celui qui veut gérer le Gabon ou exige des autres la probité, doit être capable d’être claire dans la gestion de ce qu’on lui a confié comme association. La démocratie doit commencer par les petits mandats qu’on assumes,sa combien d’année qu’il est la tête de cette association? C’est pas normal.

    • Vieux Renard dit :

      Mr lenkemberlien, votre français décrit totalement ce que vous êtes, s’il vous plait, la tourterelle n’a pas de place au milieu des Aigles, merci de votre compréhension. Cordialement

  11. lenkemberlien dit :

    je crois y’a pas confusion très cher ami, c’est une réalité dans notre pays chacun sort de son bled pour venir nous dire que c’est au nom du peuple qu’il parle c’est dommage de quel peuple s’agit-il. Lorsque des gents sans moralité aucune arrive par des appétits non- dits je crois notre pays un comme une maison en verre le disait un vieux.
    tu peux me dire dans quelle institution statistique ils ont le pour cen tage de 85 pour cent des gabonais qui étaient pour cette mascarade de soit distante CNS mais de quelle souveraineté s’agir-t-elle?
    je crois que les auteurs de projet ont échoue avec success.Il n’y aura jamais de CNS dans ce pays un point un trait.
    c’est vrais que le rêve est permis mais je crois que il faut tenir compte des éléments ex et en-do pour ce projet se réalise.
    Nous sommes là et que les chiens aboient et que les caravanes passent.

    • Joec dit :

      Il faut une Conférence Nationale pour la Grammaire et la Syntaxe, au moins, elle vous sera utile. Comment peut-on faire autant de fautes en si peu de mots? Finalement, je vous préfère en mode anglophone (j’ai des lacunes dans cette langue, mais contrairement à vous, je ne les exhibe pas!).
      * ”je crois y’a confusion très cher ami”
      * ”les genTs” Kiéééé ???!!!! (après la Conférence Nationale de la Grammaire, il faut la peine de mort pour ce genre de fautes)
      Le reste est douloureux, je ne continue pas.
      Alors Lenkemberlien, êtes-vous prêts pour la Conférence Nationale pour la Grammaire et la Syntaxe française?

  12. Eric Nguema Mba dit :

    Tiens tiens! L’homme du Congrès de l’UNIFANG de Mitzic invite à uen conférence NATIONALE! Marc Ona a-t-il sur lui un échantillon de l’dée de nation?
    Bon vu que les gabonais sont des idiots au yeux de beaucoup, attendons de…ne rien voir.
    Entre les diasporiques et les onanistes (les braleurs quoi!) on va avoir 85% du peuple gabonais à Louis.
    J’attends les images de la file allant de l’hôtel Louis aux feux de Jeanne Ebory, ou même (par pitié) à la statue Raponda-Walker.

    Si samedi soir, vous me montrez de telles images, samedi je m’inscris en ligne!

    • Dos d'anne dit :

      Eric nguema mba
      Vraiment tu fais pitié.
      Et pourtant tu es chez les blancs, mais ton cerveau est resté au gabon. Parfois je me demande si tu n’es pas parti aux usa par lettre recommandé car meme dans le privé ca existe.
      Je prefère lire des sautises venant de ceux qui sont au gabon et qui vivent grace aux meetings du pdg. Mais venant de toi qui est chez les blancs et qui pretend etre parti à cause de ton intelligence j’ai froid au dos.
      Tu ferais mieux de revenir au pays car tu es aveugle labas ou tu es. Peut etre que tu n’as pas le cable pour voir ce qui se passe au ghana. Donc toi tu es^parti aux usa pour te balader? Tu ne suis pas comment les americain respectent la démocratie? les droits humains? L’exercice du pouvoir?
      Ce vrai qu’un sejours dans l’eau ne changera pas un morceau de bois en crocodile.

      • Eric Nguema Mba dit :

        Mon pauvre ami,
        je ne sais pas qui est le plus aveugle de nous deux. J’ai un seul principe pour ce genre de choses: j’attend de voir. Je ne crois plus au père noel depuis bien longtemps. Et surtout pas à ce genre de père noel qui ne jure que par l’ethnie.
        C’est justement parce que je vis hors du Gabon que je ne supporte pas les tribalistes, encore plus quand ils sont Fang comme moi, parce que leur connerie nous nuit à tous.
        Ma femme est à moitié punu et à moitié massango et je ne veux pas élever mes enfants sur les mythes du congrès fang.
        Tu peux comprendre ça? Je pense demain, je pense Gabon, je pense Nation.
        Et tout individu qui me tient des discours du genre “nous les myènè on est des blance ou “Vive le congrès de Mitzic” etc…, j’ai des difficultés à le respecter. C’est tout.
        J’avais des doutes déjà sur Marc Ona, mais quand j’ai lu ce qu’il a raconté à Mitzic (le pouvoir fang et autres conneries…), il ne m’inspire au mieux que de la pitié.
        Si c’est ce genre de dirigeant dont vous revez pour le Gabon, c’est votre droit. mais moi je suis un homme libre et vous ne pouvez pas me faire prendre des vessies pour des lanternes.
        Je le rèpète chaque fois ici: je ne dois rien aux Bongo (contrairement aux Myboto, Mba Obame et cie, oui monsieur) et je me fiche pas mal d’ABO. quand il fait bien, je dis Ok, quand il fait mal ou qu’il privilégie un faux gabonais et vrai béninois, je dis non.
        Mais je ne vais pas suivre aveuglement des gens qui n’oçnt que l haine et la vengeance pour programme.
        Et c’est pour ça que les Gabonais ne les suivent pas.
        cela va faire un an que je dis la même chose ici. Et on m’insulte. Or j’attends depuis qu’on me démontre où les Gabonais sont majoritairement avec vous: rien ne vient. alors…

  13. etoughe eloi dit :

    il y en a qui aiment rêver en couleur. remarquez que tous ceux qui se réclament de la diaspora sont une bande de rigolo qui ont décroché des diplômes façon façon et qui savent qu’ils ne peuvent même pas exercer au Gabon même si on leur donnait une chance. ils ont juste besoins de tunes ces espèce de démocrates de pacotille. j’espère que devant le non évènement de vos actes et la énième non considération des gabonais, vous aurez le courage de nous coller la paix avec vos rêves de puch qui ne tiennent debout que sur du papier couché. que Marc Ona aille créer sa république en guinée. chez nous au gabon on est beaucoup comme disent les frangins ivoiriens.

    • Joec dit :

      Quel rapport entre Marc et la Guinée? Chez vous au Gabon? Marc est-il exclu? Je suppose qu’il y a beaucoup d’ex-gabonais ou néo-guinéens sur votre liste, pouvez-vous nous la divulguer?

      • Eric Nguema Mba dit :

        Depuis avant la CAN Marc Ona ne jurait que pour la Guinée et contre ce qui est censé être son pays, le Gabon. Et quand la CAN a été reconnue comme mieux organisée au Gabon qu’en Guinée on ne l’a pas vu s’en féliciter comme tout bon patriote qui se respecte. Evidemment c’était la Can des Bongo…
        Et dans son speech de Mitzic, il a passé le temps à vanter les mérités du tryran Obiang!
        Diable pourquoi êtes-vous tant aveugles?
        Oui, le frère a raison, que Marc aille chez soin oncle Obiang, on n’a pas besoin de ce gfenre de Gabonais!

        • Joec dit :

          Vous devez avoir un micro suspendu aux lèvres de Marc pour savoir ce qu’il dit et ce qu’il ne dit pas. Mais bon, je suppose que votre rancune a un fondement personnel, ou peut-être c’est une auto-flagellation puisque votre caution patriotique c’est votre femme punu-massango. Félicitations, vous êtes doublement patriotiote!. Êtes-vous sérieux avec un tel argumentaire?
          Vous qui excluez Marc de la population gabonaise, je suis sûr qu’il est plus patriote que vous et les personnes dont vous estimez que le Gabon a besoin. Votre liste est donc caduque.

          De plus, comment peut-on dire que la can a été mieux organisée au Gabon qu’en Guinée alors que le Gabon, comme la Guinée n’a pas organisé une Can chacun, mais tous deux se sont unis pour organiser UNE can. Ce qui à mon avis est un échec. Le Gabon a des moyens d’organiser SA propre can. Je dis le Gabon, parce qu’en tant que gabonais, je pense d’abord et seulement Gabon.
          Permettez-moi une légère digression. J’ai par hasard cliqué sur google ”les meilleures universités africaines”. Je suis tombé sur un lien qui n’a pas été rédigé par Marc (l’anti-gabonais). Je vous le donne : http://www.vkii.org/index.php?option=com_content&task=view&id=111&Itemid=1.
          La phrase qui m’a choqué est : ” L’université Omar Bongo [ n’apparaît]même pas dans le classement des 100 premières universités africaines […] on se serait attendu à une meilleure performance…”. Maintenant dites-moi, selon votre raisonnent que quelqu’un vient de déplorer (étant attendu que souvent dans vos interventions, on a droit préalablement à votre lumineux C.V. annihilé par la noirceur de vos commentaires), le Gabon est en bonne posture puis que aucune université guinéenne ne figure sur la liste des 100 universités? Tant qu’on n’est pas derrière la Guinée Equatoriale on est devant, on est ”émergent” comme le veut l’ambiance du moment?

          • Eric Nguema Mba dit :

            Je n’ai pas inventé le discours de MOE à Mitzic. Maintenant, si vous me dites qu’il l’a prononcé après avoir un peu trop tiré sur le tabac congo, pourquoi pas! Je suis prêt à oublier cet épisode.

            Dans vce fameux speech de Mitzic MOE chante la gloire d’Obiang Nguéma et ce n’était pas la première fois!

            Avant la CAN, il a juré et “démontré” qu’elle allait être un échec au Gabon. Dites-moi aussi que c’est faux et qu’il y a plein de clones qui passent le temps à parler en son nom…

            Oui, il y a eu une double CAN Gabon-Guinée. Si le succès avait été plus manifeste (car il n’y a pas eu d’échec en Guinée) en Guinée qu’auriez vous avec MOE dit?
            Toute la presse que j’ai lu, les radios et télé ont été tous d’accord, la partie gabonaise de cette CAN a été un succès à tous points de vue. Pourquoi la réussite de votre pays vous rend si nerveux? Pourquoi rien ne peut être bon au Gabon parce qu’il y a Bongo.

            Quand à mon lumineux CV, je ne l’aoi jamais montré à qui que ce soit. J’ai juste dit qui j’étais, ce que je faisais et et où je vivais. Et tout celà pour répondre à d’autres individus de votre genre qui me traitaient de pédégiste et de prrivilégiés du système.

            Pourquoi voulez vous que je me plaigne de ma situation ou que je me cache. le Gabon n’appartiendrait-il qu’aux médiocres (dont vous semblez être)?

            Les classements d’universités valent ce qu’ils valent et vous ne semblez ni vous ni MOE en maitriser les règles. Combien d’universités françaises sont de le fameux classement de Shangai?

            Quant au comparaisons avec la Guinée, c(est votre dieu MOE qui les faits tous les jours que le bon dieu fait. Les equatos ne m’intéressent pas! Je suis Gabonais et c’est le Gabon qui me concerne et m’intéresse.

            Enfin, je ne vois pas ce que vous avez à redire quand je vous explique simplement que mon épouse est gabonaise issue de deux ethnies qui ne sont pas la mienne et que je souahite que mes enfants soient des Gabonais d’origine fang punu et massango et pas des Fangs ou des Punu. En fait c’est ça qui doit vous déranger vous qui sembler, comme votre dieu MOE, croire à la farce d’une ethnie supérieure.
            Quitte à être traité de traitre, je refuse cela. Et tant qu’il y aura des tribalistes et donc anti-Gabon comme MOE, je continuerais à dire ce que j’en pense.

    • DADOU dit :

      Mon cher ami,vous me surprenez beaucoup avec une telle réflexion
      moi je ne suis ni pdg ni opposition ni meme soc civile mais je pense qu’il ne faut pas etre trop dur avec des gens qui disent vouloir le bien-être des gabonais,si cette initiative voit le jour vos enfants vont certainement en bénéficier,maintenant attendons de voir la suite. Et pour les diplômes façon façon dont vous parler,je pense que c’est vraiment déplacé de votre part de penser que tous ceux qui veulent le changement et qui ont étudié ou qui étudient en EUROPE sont faux,c’est grave ce que vous dites.
      Et puis que dire de tous ces gabonais qui allaient là-bas avec la mention “doit réussir” à l’époque de bongo père.Il parait que la plupart sont du haut-ogouée mais personne ne les en boude parce qu’ils sont gabonais.Alors ceux qui ont prit l’initiative de lancer la CNS sont aussi des gabonais alors respectons les et évitons de faire dans la passion.

      Bonne journée mon ami

  14. Infos juste dit :

    Cette inscription pour la prétendue CNS n’est que fadaise!.

    1. La CN”S” ne peut être convoquée que par décret présidentielle.

    2. En obtenant quelques bribes de partis politique, regroupement ou autres associations, quelles Institutions de la République auront-ils pour conférer à la fameuse conférence le caractère Nationale qu’ils lui souhaitent?

    3. Quelle sera la légitimité et la légalité d’une telle démarche?

    4. Qui va présider cette conférence et sur quelle base? Est-ce AMO qui est malade? Marc ONA dont le masque est tombé de lui même devant les gabonais? Est-ce MYBOTO ou EYEGHE qui étaient à la limite de se faire lapider?…bref!.

    5.Pour finir, puisqu’ils ne reconnaissent pas le PR comme tel, en qualité de quoi va-t-il convoquer une conférence?

    6.Il est quasi impossible de pouvoir convoquer une CNS sans l’avale du Chef de l’Etat qui a le “pouvoir” de la convoqué ou pas! Et à ce titre il s’est déjà prononcé!!.

    7. C’est clair, il n’y aura pas de CNS!. Ceci n’est qu’une distraction de plus.Au royaume des aveugles,les borgnes sont rois!!.

    • Joec dit :

      ”puis qu’ils ne reconnaissent pas le PR comme tel”
      C’est quand même étonnant cette affaire de reconnaissance. Ali est au pouvoir depuis 3 ans, mais il n’est pas au courant qu’il est au pouvoir.

      • Infos juste dit :

        Vous dites: “C’est quand même étonnant cette affaire de reconnaissance. Ali est au pouvoir depuis 3 ans, mais il n’est pas au courant qu’il est au pouvoir”. J’ajoute qu’OYE MBA a déclaré à jeune Afrique que : “si Ali BONGO cherche une allégeance, il ne l’obtiendra pas!”. C’est pour vous dire que s’il y a des gens qui ne sont pas au courant qu’Ali est PR, c’est bien les fascistes de l’ex UN.

        – Ali BONGO n’est pas seulement au courant qu’il est au pouvoir, mieux il se met à l’oeuvre pour la prise en charge des besoins des populations.

        -Seuls les aveugles refusent de voir. Mais comme on dit au royaumes des aveugles, les borgnes sont rois!.

        • Joec dit :

          N’importe quoi, là vous tombez plus bas que d’habitude. Donc c’est une allégeance que vous cherchez? Le Gabon n’est pas le pdg dont le fonctionnement est GOUROU-adeptes! Oye Mba a raison,on ne fait pas allégeance à un homme fût-il un héritier du trône présidentiel.
          Si Ali Bongo, comme vous dites se met à l’oeuvre pour la prise en charge des besoins des populations qui je suppose lui prête allégeance en guise de reconnaissance, selon votre terminologie, pourquoi a-t-il besoin de la soumission d’un Oye Mba pour se sentir président? Pure divagation.

          • Infos juste dit :

            Correction. ABO n’a pas besoin d’OYE MBA, AMO, MYBOTO etc pour se sentir PR. Mais eux, qui ont besoin d’une CNS et qui ne le reconnaissent pas comme PR, qu’ils disent en qualité de quoi doit-il convoquer cette conférence!. On a pas besoin d’une allégeance pour ça…!!

  15. Il ya des gens qui font rire au gabon.Voila un extremiste de grande portee qui va dans le Nord et exciter les barbares fangs a prendre les matchettes et qui un bon matin veut parler d’unite nationale et de conference nationale. N’est-il pas fou? Je crois meme que son nouveau maitre Mba Obame avait bien raison de le faire bastonner. Un fou qui clame haut effort que Theodoro Obiang Nguema est son frere,bref Marc Ona je te conseille d’aller vivre en Guinee Equatoriale chez tes parents,colle nous la paix petit.

  16. L'Etranger etrange du Dahomé dit :

    Bravo Marc Ona,tu es un homme.. Il faut montrer aux yeux des Gabonais que la société civile a pris les choses en main car il faut que ca change,ali,accrombessi et l’autre somalien qui est directeur de cabinet avec niveau bac doit foutre le camps.Une république des étrangers cela a trop durée.

  17. demain un jour nouveau dit :

    Je remarque souvent ,pour etre un lecteur assidu de ce journal en ligne, de nombreux articles passes sous silence par mes freres et soeurs, ils ne commentent pas car ne leur etant d’aucun intérêt, pourtant des fois certains de ces articles sont tres instructifs, mais la liberte de conscience et d’expression n’oblige et ne contraint personne a commenter un article pour lequel il trouve peu d’intérêt.
    Tout ceci pour dire que je n’irai surement pas m inscrire sur ces listes pas que je ne pense pas au bienfonde d’un dialogue entre gabonais mais vu la determination de notre executif, cela sera difficile de l’y contraindre par cette methode. Cela pour autant ne m amene pas a insulter l’instigateur de ce projet, a le traiter d’equato, et de je ne sais quoi… Voilà comment toute les bonnes volontes au Gabon finisse par abandonner leur lutte et vont a la grnade bouffe du cote du bord de mer. Si vous preferez voir ces images “pathetiques” d’un Mba abessole porteur de valise d’Ali, tant mieux pour vous. Mais en ce qui me concerne je soutiendrai même moralement toute les personnes qui se battent pour l’amelioration quotidienne de nos conditions de vie. Et cela ne fait pas de moi ni un opposant, ni un pdgiste mais un gabonais qui pense a l’avenir de ses enfants.

  18. demain un jour nouveau dit :

    Mme Bendome nous attendons toujours que vous portiez plainte au parquet de Paris contre toute ces personnes que vous avez cite dans vos correspondances, cela afin de justifier de la coherence de votre demarche “citoyenne”.

  19. nababy dit :

    j’ai une proposition a faire a Gabonreview. ouvrez nous un onglet pour voter “oui ou non pour la conférence nationale Souveraine” à la fin de la semaine on depouillera. on vera!!!

  20. Dos d'anne dit :

    Eric nguema
    je m’excuse si par moment je suis un peu dure avec toi. Mettons un peu d’eau dans notre vin.
    Tout le monde au gabon se mefie des fangs à cause de la trahison de 1964 ou, apres le coup d’etat, les militaires fangs ont fait sortir un de leurs freres pour prendre le pouvoir alors que la strategie de depart n’etait pas celle la. Et la deception de leon mba fut grande à tel point qu’il a dit aux fangs: vous serez desormais commandé par un homme de la foret.
    Depuis cette date les sudistes n’ont plus jamais fait confiance aux nordistes. Or, au gabon, aucune ethnie ne peut prendre le pouvoir seule sans l’appuis des autres. Et le clan bongo a tout fait pour maintenir cette mefiance entre le nord et le sud car cela servait le haut ogoué.
    Tant que les fang continueront à se prendre pour les superieurs du gabon, ce tout le pays qui souffrira. La preuve, en 2009, il suffisait que mamboundou et AMO se tiennent la main pour que les BONGO tombent. Mais le spectre de 1964 planait et le resultat est la.
    Moi je soutient la conference nationale mais je ne soutien pas Marc ONA.
    Je soutient la conference nationale sans soutenir AMO;
    la conference nationale est une chose, et AMO president en est une autre.
    La conference nationale est une chose, le depart d’ALI en est une autre.
    Moi j’appartien à la famille des gabonais qui soutiennet ALI tout en reclamant la conference nationale.
    car je voudrais qu’on moralise la vie publique et plolitique du gabon.
    La conference nationale paut limiter le nombre de mandat presidentils, ramener le vote à deux tours, donner plus de liberté au procureur de la republique, demander à patience dabany comment a telle fait pour etre proprietaire de mont bouet…….
    Le mal du gabon est née du raté de 1964.
    Et aujourd’hui il ya des gens qui veulent perpetuer cette doctrine de mefiance entre les fangs et les punus.
    C’est le cas de MARC ONA qui jure sur la superiorité de la race fang.
    C’est le cas de davin akouré, moulomba, mayilla qui prefèrent le ridicule plutot que de marcher ensemble que les fangs.
    Erick nguema, l’avenir de tes enfants que tu as fait avec ma soeur punu passe par la reussite de L’UFC. Car pour la premiere fois au gabon, le sud et le nord font preuve d’humilité pour combattre l’ennemeis qui s’est installé au gabon à cause des querelles nord-sud.
    C’est pourquoi, le pouvoir est pret à vider tous ces comptes pour faire echouer le projet UFC.
    Car l’union du nord et du sud fait plaisir à LEON MBA.
    Ne lisez pas que les lignes mais lisez aussi entre les lignes.
    Savez vous que meme ALI BONGO a besoin de la conference national pour conduire son projet?
    Ali est entrain d’echouer à cause du PDG que son papa A laisser.
    C’set le PDG qui fait echouer ALI bongo. C’est pourquoi, le PDG, pour survivre, bloque cette conference pour sauvegarder ses acqui qui en grande parti son disimuler à l’est et au sud est.

    • Infos juste dit :

      @Dos d’anne; Vous dites:”Ne lisez pas que les lignes mais lisez aussi entre les lignes”. A mon avis, l’entre ligne auquel vous faites allusion ne nous donne pas la même “perception”. En effet, je ne suis pas d’accord avec vous sur les éléments suivants:

      1. Je ne vois pas en quoi le “clan Bongo” a maintenu la méfiance entre nord et sud. OBO n’a jamais été déclaré responsable du coup d’Etat raté de 1964, à l’origine de ladite méfiance comme vous dites. Alors en quoi OBO aurait intérêt a entretenir cette “méfiance”? Pourquoi a t-il voulu contenter tous le monde, au point de donner une position exceptionnelle à l’ethnie “fang”? Selon vous comment ou pourquoi sont nés les différents “roitelets” qu’à connu notre pays? N’était-ce pas dans le but de dire que chacun a sa place et qu’on est un seul peuple? D’où est venue la ligne politique du PDG (Unité Nationale) à travers le triptyque “dialogue, tolérance, paix”? N’est-ce pas le même principe (Union Nationale) que certains ont voulu adopter et qui font exactement le contraire de son esprit?…je vous laisse y réfléchir!

      2. Le problème des fangs et vous l’avez dit, c’est le fait de se sentir supérieur, c’est l’instinct de barbarie, le comportement colérique et va-t-en guerre de la plupart d’entre eux qui a créée cette “méfiance auprès des autres”!. En effet, certains sont pour la plupart victime de leur “passé” et traîne ces germes depuis l’époque des épopées Fangs!. Il s’agit donc d’un problème individuel, intrinsèque et collectif à la communauté fang.

      3. Eu égard à ce qui précède, je suis tenté de penser que si depuis 1967 le PM n’était pas fang, on aurait pu connaître des sérieuses périodes d’instabilités. Le fait de les impliqués au plus haute fonction à servi de stabilisateur social. Donc le fait de voir un fang dire que ce sont les “Bongo”, cela m’hilare car je sais qu’autant les BONGO ont géré et reigné, autant la communauté Fang à toujours été pour ce qui du cas de la primature, aux plus haute fonctions de l’Etat…bref!.

      4. Vous pensez réellement que c’est une CN bis qui va moraliser la vie publique et politique du pays? moi, je pense que non!. Vous pensez qu’il n’y avait aucun élément de moralisation de la vie publique et politique lors de la CN de 1990?. Vous pensez que les grandes lignes de cette conférence n’ont pas déjà été prise en compte dans la première?. Pourquoi ONA et compagnie ne réclame pas les conclusions de la première conférence?

      5. Le problème des hommes politique au Gabon, c’est la METHODE!. Je suis d’avis que la majorité devrait changer de paradigme, changer de vision, changer certaines tares qui tirent la politique et non le politique vers le bas.

      6. Lorsque vous dites qu’ABO a besoin de la CNS, je me pose la question de savoir, pourquoi il ne la convoque pas? Pourquoi est-il concentré sur ses chantiers et sur la diversification des partenaires du Gabon? Et pourquoi a t-il déclaré devant le congrès de manière claire et explicite :”il n’y aura pas de CNS!”.

      7.En quoi le PDG fait échouer Ali?. Je suis d’avis que le PDG n’a pas toujours bénéficié d’une bonne image auprès des populations, c’est vrai. Mais il n’en demeure pas moins une machine, un parti de masse bien implanté sur l’ensemble du territoire. Même ABO savait qu’il ne pouvait pas accéder au pouvoir sans, y compris AMO et tous les autres!. C’est pourquoi, sachant que l’appareil les échappait, ils n’avaient pas d’autre choix que de démissionner. L’ex Union Nationale était une solution de “contre poids” au PDG, mais depuis sa dissolution…pas étonnant qu’ils réclament sa réhabilitation à corps et à cris!.

      • Joec dit :

        Je passe sur les erreurs formelles du type à corps et à cris (à cor et à cri!) pour m’attarder sur le fond que je trouve injurieux.
        Êtes-vous sérieux quand vous dites : ”Le problème des fangs […] c’est le fait de se sentir supérieur, c’est l’instinct de barbarie, le comportement colérique et va-t-en guerre de la plupart d’entre eux qui a créée cette « méfiance auprès des autres »!. En effet, certains sont pour la plupart victime de leur « passé » et traîne ces germes depuis l’époque des épopées Fangs!.
        Il s’agit donc d’un problème individuel, intrinsèque et collectif à la communauté fang” ?
        Pour vous il y a un problème fang donc les origines sont à rechercher dans le mvet? Avez-vous lu le mvet pour au moins comprendre le message substantiel qu’il véhicule?
        Pour vous le résumer, le mvet parle de l’homme en tant qu’entité double dont le meilleur est à rechercher dans une sorte d’introspection. Pour le mvet, l’homme a un dieu en lui, mais pour parvenir à cette perfection, il doit se faire (lui-même) violence. Le combat Mortels (homme) contre Immortels (Dieu en lui) n’est qu’une allégorie. Le mvet développe les thèmes de l’altérité, la coexistence pacifique. La trame de la guerre est présentée comme la conséquence immédiate du refus de la paix.

        Bien de vos postes portent les germes de haine fang, vous jubilez au sujet d’Olam parce qu’il s’agit a priori d’annexer des terres où résident des fangs à qui vous déniez la gabonité. Je vous comprends. Cette argumentation a été développée depuis 2009 même si aujourd’hui il tend à faiblir parce que il n’y a pas que les ”poissons fangs qui meurent de soif dans les eaux de l’Ogoué”

        A supposer que les fangs soient le problème du Gabon, pourquoi les Bongos ne font pas la ”passe” à d’autres Ombambas, Batékés où mêmes à d’autres groupes ethniques comme les Ipunu, Myènés…? Eux sont aussi va-t’en guerre? Me diriez-vous avec votre lêche-bottisme permanent que les Ondimba sont la meilleure arme gabonaise contre la ”barbarie intrinsèque fang”? Quel narcissisme! Serions-nous pas là dans une situation qui consiste à effrayer le peuple à travers un ennemi désigné pour s’attirer les faveurs éternels du pouvoirs avec pour corollaires les déboires de l’enrichissement ostentatoire que les fangs , les autres ethnies du Gabon et mêmes les ONG occidentaux constatent?
        Il y a eu une élection présidentielle en 2009, selon la présidente de la Cour Constitutionnelle batéké ou obamba (pour parler comme vous), Ali a eu 40 pour cent de l’électorat gabonais. Si les chiffres sont contestés, à raison, on s’étonne des 20% restant puisqu’en principe, il devait avoir 60 % ; estimation de la population non fang. Où sont les 20% monsieur le chercheur en gènes et en psychologie fang?

        Vous parlez de premier ministre fang comme politique d’apaisement. A croire que le Gabon n’a jamais eu de président fang (qui je suppose était un fang positif, comme le sont les Ntoutoume Emane, les Mba Abessolo, les Bilé Bi Nze …).
        Tous au Gabon, savons que le poste de premier ministre est un poste sans importance. Il ne prend aucune décision, mais est là pour assumer les échecs permanents des présidents batékés (pour parler comme vous).
        J’attends avec impatience votre réponse. Répondez, je vous prie aux problèmes posés.

        • Infos juste dit :

          Je passerai également sur “les erreurs” d’accords telles que ” les autres ethnies du Gabon et mêmes les ONG occidentaux constatent?”…(ONG occidentales?)…bref!. Je suis choqué de constater les invectives dont je fais l’objet sur ce forum grâce à votre mauvaise interprétation qui vous fait aller dans tous les sens!!.

          1. Apprenez à contextualiser!. Le 2ème point de mon intervention, puisque c’est de lui dont il s’agit, s’adressait aux propos de ‘Dos d’anne’ qui disait que :”Tant que les fang continueront à se prendre pour les superieurs du gabon, ce tout le pays qui souffrira”. Ensuite elle ajoute : “C’est le cas de MARC ONA qui jure sur la superiorité de la race fang.” Pourquoi n’avez vous pas réagit à ce moment là? Pourquoi ‘demain un jour nouveau’ non plus n’a pas fait signe de vie? Pourquoi n’avez vous pas traiter ces propos d’ethnicistes,haineux, racistes..etc?. Suivez vous le fil des commentaires ou cherchez vous, à vous concentrer sur les miens sans en maîtriser la logique et ainsi chercher la petite bête?

          2.Au demeurant, mes propos tentaient “d’expliquer” selon moi, ce qui pourrait justifier ce “sentiment de supériorité fang” dont faisait allusion ‘Dos d’anne’. Je n’ai jamais parler de “problème fang”, ni de “mvet”, encore moins distiller un sentiment de haine envers la communauté fang avec laquelle je partage des liens étroits.

          3. C’est le fait des liens particuliers que j’ai avec ces compatriotes, que j’ai pu par mon humble analyse et mes longues discussions sur le sujet avec eux de manière franche, que j’ai pu tenter de comprendre et donc dire, ce que j’ai dit. Je m’excuse parce que je sais que “toute vérité n’est pas bonne à dire”!. Si Copernic était encore vivant, on le célébrerait aujourd’hui pour avoir indiqué au monde que la terre était ronde!. Désolé car c’est aussi une des caractéristiques d'”infos juste”, le franc parler. En effet, je suis là pour analyser les sujets que je souhaite de manière intellectuelle, c’est-à-dire “froide”, “dépassionnée”,” et “objective”!!. J’ajoute que mes propos n’engage que moi et je les assume car ils n’ont rien à avoir tous ce que vous dites.

          4. En effet, j’ai dit que le sentiment de supériorité auquel faisait allusion ‘Dos d’anne’ pouvait s’expliquer par “l’instinct de barbarie, le comportement colérique et va-t-en guerre de la plupart d’entre eux qui a créée cette « méfiance auprès des autres »!. En effet, certains sont pour la plupart victime de leur « passé » et traîne ces germes depuis l’époque des épopées Fangs!.
          Il s’agit donc d’un problème individuel, intrinsèque et collectif à la communauté fang ».

          5. Si vous lisez l’histoire de certains peuples du Gabon, vous saurez qu’ils ont d’abord été nomade avant de se sédentarisé. Lors de leurs différents déplacements il y a eu des “guerres”…etc. Ensuite pour ce qui est du peuple fang, on nous apprend qu’il s’agit d’un “peuple guerrier” et “conquérant” comme les “kotas”. Lors de leurs conquêtes, il y a même eu des actes d’anthropophagie …bref, je n’invente rien!. C’est donc sur la base de cette hypothèse d’histoire que j’ai bâtis mon raisonnement. Pour moi, il est inéluctable qu’au regard des mariages endogamiques et même exogamiques qu’il y a une transmission inévitable de ce “tempérament guerrier” à travers les gênes. C’est pourquoi c’est individuel, intrinsèque et collectif, c’est pourquoi c’est plus fort qu’eux et que parfois, ils ne s’en rendent pas compte. Attention! je ne dis pas que tous ont ce tempérament guerrier, la manifestation de “ces gênes” n’est pas la même chez les uns ou chez les autres. Il y a beaucoup de fangs qui sont des pacifistes, c’est d’ailleurs pourquoi dans mon propos je parle de la “plupart” et non de “tous” car cela dépend des “individus”.

          6. Cependant, si certains se sentent concerner ou se reconnaissent dans ce que j’ai dit, tant mieux si ce n’est pas le cas, pas de soucis. Mais que personne ne vienne travestir mes propos car je pense que je ne prononce aucun terme déplacé. Ainsi, je ne fais pas l’injure aux fangs, si je dis que c’est un peuple conquérant, que chacun le comprenne une bonne fois pour toute!.

          7.@demain un jour nouveau: votre réaction ne m’étonne guère car je sais pourquoi vous aimeriez que je sois exclu du forum!

          8. Chacun est libre de dire ce qu’il veut et ses propos n’engage que lui. Aussi ne vous sentez pas obligé de les commenter car c’est votre droit. Mais n’attiser pas la haine en voulant faire d’une brindille de feu, un feu de forêt!

          • @Infos juste. Qui est passé sur la télévision publique invectiver une ethnie gabonaise ? Est-ce un Fang ? Que lui était-il arrivé par la suite ? Avait-il était désavoué par Ali Bongo au nom de qui il faisait cela ? Les provinces qui furent longtemps qualifiées de “soeurs” sont peuplés par qui ? par des Fang ? On connait les provinces soeurs mais dites-nous alors quels sont les statuts respectifs des autres… Qui gère ce pays depuis 45 ans ? Est-ce des Fang ? Qui est donc responsable de ce climat délétère ? Qui a institué les promotions sociales à base ethnique ? Est-ce un Fang ? Quel est le parti politique qui a constutué autant de groupes d’animation que de groupes ethniques ? Que signifie Kounabeli en français ? Ce groupe est dirigé par qui ? Une femme Fang ? Qui a délocalisé une statue de Libreville pour la placer dans son village alors que le peuple lui expliquait qu’on ne voulait pas de statue de gens vivant au Gabon ? Est-ce un Fang ? Que voulait-il dire par cet acte ? Voulait-il nous dire que ce qui vaut pour Libreville et le reste du pays vaut aussi pour son village ? Vous faites pitié cher ami….

    • Eric Nguema Mba dit :

      Mon frère, qui a dit que j’étais contre une remise à plat d’un certain nombre de choses pourries dans ce pays sur tous les plans à commencer par la politique.
      Je dis simplement que cette histoire de CNS qui a commencé en juillet et dont un chronogramme pompeux avait été élaboré à Paris et publié partout est une farce et les faits me le démontrent chaque jour. Je viens de lire la dépeche d’une agence de presse étrangère qui annonce, je crois 250 inscriptions à cette histoire. Si vous trouvez que c’est du bon, libre à vous. Mais quand on me raconte tous les jours que 85% des gabonais sont pour cette CNS, acceptez mon étonnement qu’en une journée d’inscription “massive”, il n’y ait que 250 pélés sur les 450 000 habitants que compterait LBV.
      Comme chantait un Congolais: “oh jeannot, ou est le sérieux,”

      Qu’Ali Bongo parte ou pas, c’est pas mon problème, mais vous m’amuser quand vous me dites que ce n’est pas le but de cette CNS, j’ai reçu dans ma boite mail l’argumentaire de cette CNS et son but principal était le départ d’ABO, d’où mon rire quand on lui demande à lui-même de la convoquer. Si tout ça est sérieux, alors je me tais.
      Conclusion: Personnes ne me fera jamais applaudir les pitres, les voleurs reconvertis et les tribalistes notoires, catégorie à laquelle appartient le nommé Ona Essangui. tribaliste et hypocrites qui ne veut pas s’assumer comme politique en se cachant derrière le statut d’ONG. Qu’il dénonce le pillage des richesse avec Publiez ce que vous payez, qu’il dénonce la pollution avec Brainforest, qu’il défende ses congénères avec Handicap International, mais qu’il arrête de jouer au politique ou qu’il crée son parti.

      • @Eric Nguéma Mba. Gardez votre calme, raisonnez froidement et sans haine. Qu’entendez-vous par “farce” ? Lutter contre une oligarchie corrompue, chercher les voies et moyens d’éviter au pays le chaos auquel le prédestine la gestion chaotique des Bongo est pour vous une “farce” ? Personne ne vous avait dit que les Bongo allait accepter cette CNS aussi facilement. Tout le monde, sauf vous visblement, savait qu’ils allaient esayer de résister. Tout le monde savait que ce chronogramme était était indicatif, sauf vous, sans doute. Tout le monde sait que quand on va à une rencontre on prépare un ordre du jour susecptible de connaître des modifications. Il en est ainsi du chronogramme qui connait des modifications en fonction des interactions. Qui vous adit qu’il s’agit de s’inscfrire individuellement ? Vous devez être le seul à ignorer que les inscriptions se font au nom d’entités (ONG, partis politiqes, confessions religieuses…) A titre d’exemple, si Francis Mbadinga s’inscrit, il le fait au nom de Béthanie. Dès lors, il est superfétatoire de croire que tos les adhérents de Béthanie doivent s’inscrire. En inscrivant l’Union Natoonale, Jean-Pierre Rougou l’a fait au nom de tous ceux qui se reconnaissent en ce parti voire de tous ceux qui, en 2009, ont voté Mba Obame et Myboto.
        Quand vous dites “qu’Ali parte ou non ce n’est pas mon problème”, vous laissez éclater la vacuité de votree raisonnement puisque vous personnalisez le débat et le ramener à une affaire de personne. Ali Bongo prétend diriger le Gabon. Son départ ne devrait donc laisser aucun Gabonais insensible puisque l’orientation générale de la gestion du pays et le devenir des populations, y compris vous, seront, d’une manière ou d’une autre influencées par son départ ou son maintien. Vous proposez de vous taire ? Je crois que ce serait une action de salubrité publique… Quand Ronny Brauman ou ernard Henri Lévy invitent l’Etat français à intervenir au Kosovo ou en lybie ils le font au nom de qui ou de quoi ? Dites-moi quel jour Brauman ou BHL a dirigé un parti ? Quand Luther King exige l’égalité des droits, il le fait au nom de quel parti ? Quand Mahtar Mbow demande la tenue d’assises nationales au Sénégal, il le fait au nom de quel parti ? Quand Bruno Rebelle demande le changement de la politique énergétique de la France il le fait au nom de quel parti ? Quand Muhammad El Baradei demande à Morsi de retirer son projet de Constitution, il le fait au nom de quel parti ? Quand les elders demandent à Mugabé de dialoguer avec Tsvangirai, il le font au nom de quel parti ?
        Votre sentiment de haine est si fort que vous manez de respect à la personne humaine. Pourquoi cette référence à Handicap International ? Depuis quand Marc Ona en est membre ? Je prie Dieu-Tout-Puissant qu’il ne vous arrive jamais rien, que vous restiez valide toute votre vie…. Au total vos sorties virent à de vulgaires chroniques d’une haine abyssale…

      • @Eric Nguéma Mba. On attend toujours que vous répondiez à nos questions….. Trop de vent, que du vent, toujours le vent, encore du vent…. Du balai…

  21. ni lire ni écrire dit :

    le coup d’Etat permanent d’une minorité désavouée par les urnes…
    Au programme : poussez vous de là qu’on s’y mette !
    Pour faire quoi? “autre chose” ! Ah? oui, merci… mais quoi? “on verra” chassons d’abord ABO !
    Messieurs de l’opposition, la seule chose qui soit souveraine, c’est le peuple. Cessez donc de le mepriser. Proposez lui quelque chose. Une alternative. Une vision. Et battez vous sur le terrain des idées. Pas avec des coups médiatiques, des appels aux puissances étrangères, ou des mobilisations de bras cassés. Ou alors, reposez vous sur voos tas d’or broutés à la longueur de la chaine que vous avait accordé OBO et laissez se lever la vraie opposition. Celle qui ne s’est jamais compromise. Celle qui n’a pas des chateaux en Europe. Celle qui n’a pas un pays de rechange. Fermez la ! et là, peut être pourra t on entendre le peuple.

  22. demain un jour nouveau dit :

    “Le problème des fangs et vous l’avez dit, c’est le fait de se sentir supérieur, c’est l’instinct de barbarie, le comportement colérique et va-t-en guerre de la plupart d’entre eux qui a créée cette « méfiance auprès des autres »!. En effet, certains sont pour la plupart victime de leur « passé » et traîne ces germes depuis l’époque des épopées Fangs!. Il s’agit donc d’un problème individuel, intrinsèque et collectif à la communauté fang.”
    Propos du blogeur Infojuste.

    Monsieur Luc Lemaire ou alors vous etes trop occupe, ou alors votre mode de moderation est defaillant, mais jamais cela ne devrait plus etre publie sur votre site. Je vous en prie.

  23. demain un jour nouveau dit :

    Juste un oubli…ces propos ne semblent pas vous choquer outre mesure?? Effectivement, je comprends mieux pourquoi depuis un certains temps nous ne profitons plus des interventions de certains freres et amis sur votre blog, l’un d’entre eux se plaignait déjà du manque d’a propos du même infojuste il y a peu. Et je leur donne aujourd hui tout a fait raison. Il est mieux face a de tels insanites, injures, et obsenites se retirer et laisser votre espace a ce type de mecreant. Bien a vous.

    • Luc Lemaire dit :

      Non, simplement vous vous doutez que une seule personne ne peut modérer ces commentaires 24/24. Donc il peut arriver à certains d’être moins attentifs. Nous nous efforçons de maintenir une certaine éthique sur ce site, mais il nous arrive de laisser passer, par inadvertance, des choses que nous réprouvons et parfois d’y répondre quand l’un d’entre vous ne l’a pas fait avant nous.

  24. Encore eux dit :

    Monsieur Luc Lemaire, je pense que “infos juste” n a plus sa place ici parmi nous! il vient de dépasser les limites de la modération et tisse sur le tribalisme, la démagogie et la haine.

    Et c’est là, que vous devriez réagir!

    Nous comptons tous ici sur vous pour ramener de l’ordre sur les esprits égarés!

    • Luc Lemaire dit :

      Disons que ses commentaires seront sous surveillance. Nombreux parmi vous auraient été bannis si je devais expulser ceux qui à un moment ou un autre ont dépassé les bornes…
      Mais vous parlez de ça comme s’il s’agissait d’une habitude. Avouez que ce n’est pas le cas !
      Certains sites ferment leurs commentaires quand le sujet est passionnel. Nous non. J’assume les erreurs qui peuvent en résulter, mais au moins, vous pouvez vous exprimer !

  25. demain un jour nouveau dit :

    Je pense que si cette personne desire encore pouvoir jouir de cet espace pour faire la promotion de ses idees (retrogrades) elle devrait ne fut ce que presenter ces excuses publiques et demander a GabonReview de retirer son propos abjecte sur la communaute fang, dans le cas contraire je pense qu’elle creusera les sillons du desert d’intervention qui se feront ici. Il n’est plus possible d’entendre des sottises pareils de nos jours, il ou elle porte les germes de la haine raciale, de la haine de l’autre et vu qu’ils prennent desormais le Rwanda comme exemple on craint le pire ici..Mr le Redacteur en chef vous etes face a vos responsabilites

    • Luc Lemaire dit :

      Entre un discours excessif et manichéen et un appel au meurtre, il y a un grand pas que nous ne laissons jamais passer (cela nous arrive régulièrement de censurer ce genre de propos). Je crois que vous ne devriez pas non plus jeter le huile sur un feu qui ne le mérite pas. Le principe d’un espace de discussion est justement de pouvoir réagir à ce qui se dit parfois, aussi inepte que cela soit. S’il faut interdire tout ce qui dérange ou choque les uns ou les autres, il devient difficile de parler de “liberté” de parole. Personne ne peut plus mesurer les absurdité qu’il pense et ne peut exprimer, personne ne peut répondre à ces paroles inconséquentes et régler le problème. Ce que dit info juste là, je le réprouve totalement, mais vos réponses montre à suffisance que son avis n’est pas partagé. J’espère qu’il en prendra note, et même qu’il comprendra à quel point ce type de raisonnement et de convictions sont erronés.

      Enfin, pour que ce genre d’idées rétrogrades, racistes parfois, puisse prendre racine, il faut justement les exclure de la discussion publique. Donner à ceux qui les diffusent le status d’opprimés et d’ostracisés leur offre la force des clandestins contre lesquels personne ne peut s’opposer. C’est un problème aussi lorsque leur voix est amplifiée sans contrepartie. Dans le cas présent, votre levée de bouclier en diminue sensiblement la portée je pense.

      Donc info juste continuera de commenter quand ça lui chante dans ces colonnes, même si nous seront beaucoup plus attentifs à ne pas le laisser dérailler de la sorte à nouveau. D’autant que vous savez comme moi qu’il suffit de changer de pseudo pour revenir sur un site.

      Je rappelle au passage, à info juste comme aux autres, que le racisme est l’ensemble d’idées, d’attitudes et de pratiques inspirées par l’idéologie qui considère que certains hommes sont biologiquement supérieurs ou inférieurs aux autres, qui opèrent une discrimination et une hiérarchisation entre des groupes humains. C’est idiot d’un point de vue scientifique, insoutenable d’un point de vue humaniste et insupportable pour tous ceux qui considèrent que “Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.”

      • La Fille de la Veuve dit :

        Luc Lemaire,

        Pour paraphaser cette citation apocryphe attribuée à Voltaire, je dirais simplement :

        « @ Info juste, je déteste ce que vous écrivez, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez continuer à écrire. ».

        Je suis donc comme vous d’avis qu’au nom de la liberté que nous revendiquons tous ici, @ Info juste doit pouvoir continuer à écrire et à être lu. Et je fais confiance à la rédaction de http://www.gabonreview.com pour juger utile de ne pas faire passer ce qui, écrit par n’importe lequel d’entre nous, ne devrait pas l’être.

        C’est un travail difficile et ingrat que celui d’animer un forum de discussion. Nous vous savons gré de cela.

  26. Eric Nguema Mba dit :

    Le spropos d’Info juste sont inacceptables. Mais ceux qui le contestent en font autant au quotidien avec des périphrases.
    C’est un peu rigolo ce jeu de vierges éffarouchées qui delande à Lemaire de faire le père censeur!

    • @Eric Nguéma Mba. Pour votre crédibilité, retirez votre insinuation au hadicap de Marc Ona… Retirez votre allusion à Handicap International dont Marc n’est pas membre. Excusez-vous pour ce dérapage honteux… Quelle est cette éducation qui vous conduit à vous moquuez du handicap de quelqu’un ? Marc, comme de nombreux humains, a souffert de polio et en est stigmatisé à vie. Et tout ce que vous trouvez à faire, ce sont des insinuations douteuses sur la maladie d’un autre et ses conséquences ? Si vous n’avez même plus une once de respect pour la douleur des autres, pour les souffrances subies, je vous plains….. Pour la sérénité des débats, vous gagnerez à vous excusez…

  27. demain un jour nouveau dit :

    les fangs sont donc pour vous barbares, coleriques, va ten guerre et quoi d’autre encore??? Allez y vous etes sur le forum de l’injure et de l’insulte qui vous a gracieusement ete offert par Gabonreview. Personnellement je n’ai pas demande votre depart de ce forum mais plutot que vos propos soient moderes et que vous presentiez des excuses pour votre derapage verbal.
    Vous vous prenez pour le nombril du monde et pour le don quichote du Château PDG, cela n’engage que vous.
    Concernant les autres allegations qui ont ete prete a Mr marc Ona “superiorite de la race fang”, cela a ete fait au conditionnel or contrairement a vous qui faites des affirmations gratuites et idiotes sur la base de soit disant constats faits aupres de cette communaute avec qui “vous avez des liens etroits” ..belle hypocrisie.

    • Infos juste dit :

      Il ne s’agit pas de propos prêtés à Mr Marc ONA qui les a publiquement défendu lors de son passage dans le grand nord. Cela a même été retransmis par téléafrica. Il me semble que c’est vous qui tenez des propos digne d’un “AS” de l’hypocrisie.

      Quant à ce que j’ai dit sur les fangs, il s’agissait d’une analyse qui repose sur la théorie de transmission des caractères par l’information génétique à travers les gènes qui se trouvent dans vos chromosomes. Si vous n’avez pas compris il serait bon, soit de vous recycler ou de demander les cahiers de biologie de vos enfants de 4ème!!

  28. Dos d'anne dit :

    Bonjours à tous
    mes amis ERICK NGUEMA, info juste, ni lire ni ecrire, demain un jours nouveau, Luc lemaire.
    Bonjours à tous.
    Je suis tenté de m’excuse d’avoir soulevé avec force et verité un pan de notre histoire depuis 1964.
    Mais je ne m’excuserai pas et je ne suis pas d’avis qu’on puisse exclure un individu du blog à cause des propos qui bien sur n’engagent que lui.
    Le rythme des echanges qu’il ya autour de la question fang sur le blog prouve à suffisance qu’il ya un veritable problème que tout le monde redoute d’aborder par peur d’etre taxé de tribalisme. Mais la verité n’a pas de tombe. Qu’on l’accepte ou pas, l’histoire politique de notre pays ne peut s’ecrire en oubliant de traiter de la question fang, tout comme l’espagne traite le cas des catalans que cela les plaisent ou pas.
    Les decoupages coloniaux ont tenu compte des groupes ethniques, des tributs……
    Dans le sud en general et particulierement à mouila, la tribut diboure simbou est la dominante et tout ministre de mouila doit en sortir. Les exemples en sont legion.
    Mais chez nous ceux qui ont peur de l’histoire, vous diront qu’il faut parler d’unité nationale et occulter le reste de l’histoire.
    N’ayons pas peur des mots et acceptons que si nous avons un peuple guerrier au gabon ce le peuple fang.
    Tout comme les tsogo sont reconnu pour la spiritualité.
    Discutons mes freres, echangeons, dialogons car le veritable mal du pays reside dans la volonté de vouloir cacher la verité et enterrer l’histoire.

    • @Dos d’amne. Il n’ ya pas de problème Fang au Gabon. Il ya le problème de la légitimité des Bongo (Omar Bongo a commis 3 coups d’Etat électoraux, une foultitude de nominations législatives et locales). C’est parce que les Bongo se savent illégitimes qu’ils essaient de manipuler les esprits simples en désignant les Fang comme adversaires communs, croyant ainsi fédérer les autres autour d’eux. Depuis quand y a-t-il eu guerre ethnique au gabon entre les Fang et les autres ? Connaissez-vous un groupe bantu qui durant les migrations n’a pas du se battre ? Le problème du gabon ce sont les Bongo. Ce sont eux qui ont érigé le tribalisme en mode de gestion. Ce sont eux qui ont coûte que coûte voulu transformer leur groupe ethnique en classe sociale. Or, la lutte des classes est le moteur de l’histoire. Transformer un groupe ethnique en classe sociale, comme l’ont fait les Bongo, c’est prendre le risque de créer les conditions d’un affrontement entre ce groupe et les autres. Mais, ça c’est trop élaboré pour les Bongo…

  29. manondzo dit :

    Manifestement il y en a qui en veulent spécialement à “infos juste”, c’est “Dos d’anne” qui a commencé avec cette affaire des Fang,”infos juste” n’a fait que reprendre ses propos, et c’est à lui qu’on en veut, j’y comprends rien!

    • Infos juste dit :

      C’est pour vous dire que cela n’a rien à avoir avec ce que j’ai dit. Certains en font une affaire personnelle, parce que plus d’une fois, j’ai dû les raisonner…et le fait de ne pas aller dans le même sens qu’eux ne semble pas arranger les choses! Est-ce de la mauvaise foi?, de la haine?, de la colère? ou simplement l’envie de se débaraser d’un interlocuteur que l’on trouve gênant?…!!

  30. Dos d'anne dit :

    Moi je n’ai fais que repondre à mon frere erick nguema qui lui ne supporte pas le discours de Marc ONA sur la superiorité de la race fang.
    Pendant des années on a voulu ignorer l’existance du TSF(tout sauf les fangs)
    Mais aujourd’hui, l’histoire nous rattrape et tant que l’equation fand ne sera pas reglée au gabon, l’emergence sera une toupie qui va tourner en rond comme on dit au village.

  31. demain un jour nouveau dit :

    Apparemment vous persistez et signez sur la voie de l’idiotie, vos allegations sont tout bonnement stupides et irrationelles. Vous etes chercheur? Anthropolgue? Communiquez nous les références de vos publications scientifiques? Qui a ete votre maitre de these? De quelle promotion du CAMES faites vous partie? Effectivement avec un raisonnement pareil vous nous faites penser a un adolescent de 4eme.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW