La SEEG informe sa clientèle que dans la nuit du samedi 3 janvier dès 22h, des incidents techniques ont été enregistrés successivement sur deux câbles Haute Tension dans la zone du Charbonnages.

SEEG41

Communiqué : La SEEG informe sa clientèle que dans la nuit du samedi 3 janvier dès 22h, des incidents techniques ont été enregistrés successivement sur deux câbles Haute Tension dans la zone du Charbonnages.

Ces incidents ont entraîné une interruption en fourniture d’électricité dans les quartiers suivants : Charbonnages, Bel Air, Ondogho, Nzeng-Ayong (GP, Nouvelle cité, Dragages, Montallier, Chantiers modernes) dans la nuit du samedi dès 22h jusqu’à ce jour lundi 5 janvier 2015.

Les équipes techniques de la SEEG se sont immédiatement mobilisées dans la nuit du samedi 3 janvier 2015 pour remédier à la situation et poursuivent les travaux de réfection à ce jour.

Le retour en fourniture d’électricité sera rétablit dans lesdites zone dans la journée autour de 15h00.

Conscient des désagréments causés, La SEEG présente ses excuses à sa clientèle et la remercie pour sa compréhension.

Centre d’Appels SEEG : 01 76 73 73

 

 
 

6 Commentaires

  1. Bel air dit :

    Je px garantir à la SEEG que le phénomene HONORE va reprendre . tampis pour votre chifre d’affaire. Mare d’etre pris pour les couyons.

  2. TARA dit :

    Soyez plus pro arrêter de causer du tord aux citoyens certes ce n’est pas volontaire mais vous pouvez mieux faire sinon demander de l’aide aux partenaires extérieurs de multiples manières il n’y a pas de honte à ça parce que vous en faites un peu trop c’est pas totalement votre faute mais vous êtes en grande partie responsable.

  3. chaque semaine la SEEG fait toujours parler d’elle. On est fatigué de vous… On a besoin d’une deuxieme société pour concurrencer la SEEG, c est le fait d’avoir le monopole du marché qu ils se moquent de leur clientel.
    Parceque 2 jours de coupure d’électricité a certainement entrainé des pertes de nourritures dans plusieurs familles.

  4. Okassa dit :

    Les Gabonais sont vraiment des pigeons dans les autres pays pour un tel incident on aurait eu une compensation financière ou une réduction de nos factures.

  5. sabs dit :

    Vos excuses on s’en tape. Qui paye le préjudice? Bande de voyous!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW