Si certains avaient présenté le président de l’Udis comme le déclencheur des arrestations de hauts cadres de l’administration publique, dont deux ministres, le chef du gouvernement affirme qu’il n’en est rien. L’opération dite «Mamba» avait été annoncée et prévue par le président de la République. »


Emmanuel Issoze Ngondet, le Premier ministre. © Primature-Gabon

 

«Opération mamba», tel est donc le nom que les autorités gabonaises donnent à la traque des responsables présumés des détournements de l’argent public durant le premier mandat d’Ali Bongo voire ceux enregistrés des années avant son arrivée à la tête du pays. Les enquêtes lancées dans le cadre de cette opération, dont certains doutent de l’aboutissement réel, «s’intéressent à tous ceux qui, au quotidien, posent des actes de gestion et dont l’action et le train de vie présentent manifestement des indices de prévarication», a indiqué le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet le 30 janvier dans une longue interview au quotidien l’Union. Mais, contrairement à ce qu’en disait l’opinion, l’interview d’Hervé-Patrick Opiangah au même quotidien en décembre 2016 «n’est pas à l’origine» de cette opération. Ce n’est pas le président de l’Union pour la démocratie et l’intégration sociale (Udis) qui a permis la mise en détention provisoire des ministres Etienne Dieudonné Ngoubou et Magloire Ngambia, ainsi que Blaise Wada, l’ancien coordonnateur général du projet des bassins versants de Libreville et de Port-Gentil.

A en croire Emmanuel Issoze Ngondet, cette opération avait été prévue et annoncée par le président de la République, notamment au cours de la campagne présidentielle d’août 2016. «Le chef de l’Etat s’était engagé à mettre fin à l’impunité», a rappelé le Premier ministre, non sans ajouter que lui-même, en tant que chef du gouvernement, avait tenu à inscrire la lutte contre la corruption «au cœur de l’action gouvernementale». Pour lui, le leadeur de l’Udis n’avait fait qu’exprimer son soutien à l’action du président de la République et celle du gouvernement. N’empêche, Issoze Ngondet a dit reconnaître en Hervé-Patrick Opiangah du courage et de l’engagement. Toutefois, il a dit douter que l’«Opération mamba» vise également les anciens ministres du Budget, qu’il a lui-même été de janvier 2011 à février 2012. Et si les enquêtes allaient jusque-là, il semble déjà se défendre d’avoir respecté «l’ordre des choses» : signer des décisions de règlement, des conventions de marchés publics et des conventions de financement. Rien d’autre que ce que lui permettait son ancienne fonction. Aussi, s’est-il dit «serein» et bien à sa place pour lutter contre «la grande corruption», devant permettre au Gabon d’«assainir son image» et d’améliorer son environnement des affaires.

 
 

31 Comments

  1. Zobolus dit :

    Un voleur qui crie oh vol. Les bongo détournent l’argent de l’Etat depuis la nuit des temps. Mais pour ali ceux qu’on doit mettre en prison ce sont les autres eux non. Pays de merde avec une justice de merde.

  2. de la pena dit :

    Que fait encore Manf10 dehors alors qu’il est de notoriété nationale qu’il s’est largement servi dans les caisses de l’état? Son enrichissement sbit et ostentatoire en est une preuve éclatante.

  3. Iboundji dit :

    L’éffet CAN continue visiblement il faut dédouaner les “génies multi-sectoriels” “aux compétences tjrs attendues” Mr gardez vos mantras ineptes et maboules pour vous-même ou vos séides (enfin ceux qui vous croient encore) prendre des mesures de pacotille (comme pour tout le reste d’ailleurs)appliquées aux lampistes va régler quoi ??Epsilon voire 0.
    “O ma nòngò na mwibi, o ka mwibi “[si tu fréquentes 1voleur c’est que tu l’es toi même] sagesse Evia
    L’ambition souvent fait accepter les fonctions les plus basses; c’est ainsi que l’on grimpe dans la même posture que l’on rampe. J. Swift
    “Ompangano soukè, inoka rongo” [après la (fausse ?) promesse, le mensonge] sagesse Myènè

  4. Bienvenu EYI MBA dit :

    Qui se sent morveux se mouche…

    Sur “le train de vie présentant manifestement des signes de prévarication”la suite logique veut qu’on mette aux arrêts:
    Yves fernand MAMFOUMBI
    Ali akbar ONANGAN
    Jean infidèle OTANDAULT
    hervé patrick OPIANGHA
    Pacome MOUBELET BOUBEYA
    Séraphin MOUDOUNGA
    Seydou KANE
    Liban SOULEIMAN
    Frederick bongo ondimba
    Alex bongo ondomba
    Ali bongo ondimba
    Maixent ACCROMBESSI NKANI
    Grégoire NKOUNA
    Marie Madeleine MBORANTSUO et ses huit collègues juges
    Christian KERANGALL
    Patience DABANY
    ASSELE ONTETE

    Pour montrer l’exemple,on devrait commencer avec cette liste,car rien n’explique le train de vie qu’ils mènent en tant que fonctionnaires d’un pays pauvre comme le nôtre.

    • GABON D'ABORD dit :

      Il faut rajouter a la liste:

      – Bilie Bi Nze
      – Biyoghe Mba
      – Aboghe Ella

      Pour ne citer que ceux la. Mais la liste reste longue.

      • Zimalolo dit :

        comme dis le pointu “mamane” de la trés totale république démagogique du gondowana :”heueueu, petit, si tu vas comme ça, qui n’a jamais piqué un petit quoi à son voisin ou lorgné la gamine de la voisine? à ce jeu là on va exploser la population carcérale! occupons nous un peu d’abord de ces étrangers qui perpètrent impunément des crimes rituels chez nous au grand dam de nos impuissantes mais vaillantes autorités?

  5. lorsqu’on index les autres, n’oublie pas qu’il y a trois doigts qui sont vers toi et le gros pouce soit vers le ciel ou la terre.
    Allons-y dans les bêtises. Mais les biens mal acquis ou en sommes nous?
    En outre Je remercie Y’ali pour la can, canne, ou canne a sucre.
    Dans le pays de la can ou canne et ses canetons les population de POG ont eu un don de 20.0000 logements a la cite Michel ESSONGUE et la bas nous mangeons la can
    nous buvons la can
    nous nous traitons avec la can
    les apprenants sont assis sur la can
    les enseignants eduquent avec la can
    Hooo Bravo la CAN

  6. moutou1 dit :

    Bien dit mon frère Bienvenu EYI MBA.
    Le reste n’est que diversion, on fait semblant, pour donner l’impression que le pays est géré DIEU seul s’est que mon pays est entre les mains des voleurs PD-GISTES

  7. Angelo dit :

    Hahahaha…Ils prennent vraiment les Gabonais pour des idiots …

  8. Mbonga la Future Exilée dit :

    … Vous avez dit “indices de prévarication”? Mais on se fout vraiment du peuple! Les dits indices (construction d’immeubles et de villas sous des prête-noms, collection d’épouses et de maîtresses à entretenir avec tout ce qui s’en suit svp, passation de marchés de gré à gré et douteux, corruption avérée, ouvertures de multiples comptes au Gabon et à l’étranger…) sont pourtant visibles à l’œil nu dans tout le Gabon, particulièrement à Libreville, Akanda et Owendo et singulièrement parmi la population des Emergents (Cuvée 2009/2016).

    N’amusez point la galerie une fois de plus! Vous n’êtes plus crédibles aux yeux du commun des mortels.

    Justice de pacotille et de foutaise vraiment!!! Honte à vous!

    NB: La liste de Bienvenu EYI MBA doit être complétée tous les jours et je propose d’ajouter le pilleur et nouveau riche Jean Pierre OYIBA ( le gars ci possède des citées entières, des épouses et maîtresses, il paie même cash des villas à ses parents, les enfants étudient aux USA quand les nôtres ici sont maltraités( ne croyez pas que c’est de l’envie, non! plutôt un sentiment de révolte ….)

  9. jean -jacques dit :

    Bienvenu EYI MBA
    31 JANVIER 2017 À 8 H 18 MIN
    Qui se sent morveux se mouche…

    Sur “le train de vie présentant manifestement des signes de prévarication”la suite logique veut qu’on mette aux arrêts:
    Yves fernand MAMFOUMBI
    Ali akbar ONANGAN
    Jean infidèle OTANDAULT
    hervé patrick OPIANGHA
    Pacome MOUBELET BOUBEYA
    Séraphin MOUDOUNGA
    Seydou KANE
    Liban SOULEIMAN
    Frederick bongo ondimba
    Alex bongo ondomba
    Ali bongo ondimba
    Maixent ACCROMBESSI NKANI
    Grégoire NKOUNA
    Marie Madeleine MBORANTSUO et ses huit collègues juges
    Christian KERANGALL
    Patience DABANY
    ASSELE ONTET

    Cher internaute, en citant toutes ses personnes que tu estime que ce sont ceux la qui dirigent le Gabon ou qui ont occuper les postes de responsabilités la defeite de l’élection t’a rendu le premier ignorant de la fuasse oppostion du Gabon. Tous les criminels qui se declarent opposants aujourd’hui n’ont jamais occupés un poste de responsabilité au Gabon?

    Le dossier dit des « biens mal acquis » pourrait connaître de nouveaux rebondissements dans les tous prochains jours. Après l’acharnement de la Justice et de la Presse française contre une seule famille gabonaise (BONGO ONDIMBA), d’autres têtes, aussi bien de la majorité que de l’opposition, pourraient (ENFIN!)bien être indexées dans ce dossier. Parmi les politiques récemment cités dans cette affaire, les noms d’André Mba Obame et Pierre Claver Maganga Moussavou figurent en bonne place.
    A ces quelques trois noms s’ajoute celui de Jean Eyéghé Ndong, ancien Premier Ministre sous l’ère Omar Bongo Ondimba. Il serait détenteur d’un appartement de luxe à l’avenue Jean Jaurès à Paris.
    Sur la liste également, Jean François Ntoutoume Emane, l’actuel maire de Libreville qui lui, possèderait une propriété au 37 rue Inkerman, à Neuilly sur Seine (France).
    Paulette Missambo détiendrait, une propriété au 32, rue Victor Noir, toujours à Neuilly sur Seine.
    Chantal Myboto épouse Gondjout, serait quant à elle propriétaire d’une luxueuse villa à Neuilly. Elle serait également propriétaire d’une quinzaine d’appartements déclarés au fisc français et de 5 pavillons disséminés à Maisons-Alfort, Champigny et Saint Quentin dans les Yvelines.
    Pierre Claver Maganga Moussavou, serait lui, propriétaire d’un bien immobilier situé sur la rue Lauriston à Paris 16e.

    Quant à André Mba Obame, il aurait un appartement dans la banlieue la plus huppée de Paris, résidence au 71 rue Chézy.
    Jean – Ping, a des appartements résidentiels à Paris, les hotels;
    Il serait également l’heureux propriétaire d’un hôtel particulier à Bobigny (93), de deux appartements à Cergy-pontoise (95), d’un pavillon à Chelles et d’une villa à Villeneuve Saint Georges.
    Ces hommes et femmes auraient, durant leur passage au gouvernement sous Omar Bongo Ondimba, bénéficié des largesses du défunt Président selon une concitoyenne nommée Anne Marie Dworaczek Bendome, qui aurait saisi les autorités françaises, dont le Président François Hollande, afin qu’une enquête soit menée sur les conditions d’acquisition de ces biens immobiliers par les sus cités.

    Pour toi ses nons que tu as oublié ils ont acheter ses biens avec quoi l’argent de leurs parents?

    • Samuel dit :

      Au lieu de spéculations de la part des uns et des autres, pourquoi BOA, L’homme le plus renseigné de la planète et son gouvernement de godillots n’ont qu’à se prononcer officiellement et aller jusqu’à l’organisation des procès équitables

  10. Samuel dit :

    QU’EN EST IL DE LA MISE EN PLACE DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE QUI DOIT JUGER SES HAUTS DIGNITAIRES? OU S’AGIT IL SIMPLEMENT ENCORE DES EFFETS DE MANCHE ?

  11. atongabè dit :

    Ali bongo a détourné en 7 ans avec son chouchou Accrombessi, les fonds suivants :
    Emprunt obligataire de 509 milliards sur le marché sous régionale en Juillet 2013 sous les yeux rivés de Ndong Sima!

    Emprunt obligataire sur le marché international de 750 milliards sous forme d’eurobounds. Qd vous serez à la CPI d’ici la fin du mois, on vous demandera ce que vous avez réellement fait avec son pognon, toi Ali et Bilé-bi nzé et Accrombessy ?

    40 milliards des économies de l’assemblée nationale au trésor du gabon, devant servir au démarrage de la construction de l’annexe de l’assemblée nationale de la république bananière de la france et des bongos.
    25 milliards d’aide de la BAD pour l’hydraulique villageoise en 2012, somme encaissée et discutaillée et polémiquée même au sein de l’assemblée nationale.
    340 milliards de cfa de l’indemnité transactionnelle sur l’affaire Addax pétroleum n’a jamais été comptabilisée à la république bananière des bongos.
    440 milliards du fond d’aide chinois en 2015 devant servir à la protection de l’environ détourné par les francs maçons au gouvernement du salut de la république bananière du gabon

    300 milliards au total engloutis entre 2010 et 2016 au titre des bassins versants de Libreville, port gentil ect…octroyés par l’AFD et la banque islamique ont été encaissés par sylvia bongo au Bahamas, Luxembourd, sao polo, angleterre etc… La république gabonaise demeure un protectorat et non une république respectueuse au sein de Donald Trump sur sa vision vis à vis des noirs.
    86 milliards de la BAD sous NDONG Sima devraient servir à construire 3 universités dans la république bananière de la france et du moyen congo. chose interdite car ce comptoir est sous la tutelle des franç-maçons les plus sataniques de l’espèce humaine.
    850 milliards d’excédents pétroliers de octobre 2013 annoncés à la république de la franç-mçonneries barbares et retrogrades de l’espèce humaine, sous la bouche de Moundounga dépenou seraphin, avaient été utilisés pour financer la maison mère de la GLNG & GRE, c’est à dire la GLF et le GOF pour leur développement dans le monde et au moyen congo, les revandications salariales furent même matées en fin d’année 2013. Les gabonais n’ayant jamais sentis dans leur peau l’effet d’un excédent budgétaire de cet accabit dans leur bien être social confisqué par la junte bongo mania depuis 1967. Ali Bongo prie nuit et jour pour mourrir dans son bongoland n’en déplaise aux gabonais éclairés et dans la lumière céleste!
    Détournement des aides de la BAD de l’ordre de 1000 milliards de cfa revendiqué par Ndong sima en son temps dans les média planétaires et ce détournement avait entrainé la mobilisation plu mensuelle des secrétaires généraux des différents ministères. ironie du sort, Ali bongo dans sa sagesse et sa dévotion pour les gabonais avait purement licencié Ndong Sima pour sa probilité morale et sa compétence anti bongoisme.
    Mauvaise utilisation de 800 milliards de cfa par ali bongo en les consacrants au projet des CANS 2012 et 2017, lui permettant de sous-tirer 100 milliards dans la surfacturation des travaux. oui, avec 800 millards de la can nous aurons pu loger et urbaniser les gabonais dans des villes propres. si ali bongo était un être humain il devrait démissionner pour ne pas endommager les intérêts des occidentaux chez nous. mboloani ? non relu!

  12. mooble01 dit :

    Sans oublier nkoghe bekalé

  13. Axelle MBALLA dit :

    quand les gabonais comprendront que le vrai mal du Gabon est au dessus de tous les noms cités bien que cela soit pertinent. Le mal de la République, né des mains de BONGO est une grosse pieuvre qui vit du “sang” de nos forets, de notre sol, de notre sous-sol, de nos fleuves, de notre océan, de nos hommes, nos femmes. ce mal est présent partout secteur public et secteur privé. Les tentatives actuelles ne donneront rien tant que la pieuvre vit. Cette pieuvre c’est DELTA SYNERGIE;DELTA SYNERGIE;DELTA SYNERGIE.
    Pourquoi ESSONGHE, LEMBOUMBA LEPANDOU, TOUNGUI se taisent…
    Pourquoi NGARI se tait?
    Ils savent que si DELTA SYNERGIE, leur système est fini. Voilà pourquoi ils font prospérer l’industrie du crime et de la peur. Ali BONGO (et ceux qui étaient ses propres frères supposés et sœurs à la l’intérieur du palais que les gabonais leur ont offert) se souviennent d’un garçon dont la rancœur et l’envie de tuer étaient si manifestes. D’ailleurs rien n’a disparu. il distribue des claques comme des cacahuètes à son environnement immédiat, dès qu’on lui résiste. Ce geste est toujours accueilli comme la première avant celle de la mort, la foi suivante.
    Toutes nos luttes passeront par là.
    Tant que la pieuvre vit, le reste n’est que pure fantasme!!!!
    Mais ils n’auront jamais plus de paix!!!! jamais!

    • Mozeze dit :

      Isocet et associées, pour donner crédibilité a votre koi-koi “opération mamba”, nommez Axelle Procureur Spéciale de la République avec Pouvoir et indépendance dans l’absolu.
      Ma pauvre, ils te buteront avant même que tu prêtes serment.

  14. Bienvenu EYI MBA dit :

    jean-jacques s’il te plaît,tes fautes nous font mal aux yeux…

    Vous n’avez pas un forum entre pédégistes? Sérieux vous avez la rtg tv et radio,téléafrica,gabontv…Tout est à vous,vas écrire comme tu parles la-bas entre vous…Sinon écris moins long!
    Ca devient fastidieux de te lire!

  15. le moins âgé au grade le plus élevé dit :

    On vous prendra au sérieux lorsque vous irez tous votre chef devant vous constituer prisonnier pour tous les détournements opérés dans ce pays.

  16. jean -jacques dit :

    VOS CRIMINELS , CASSEURS , VOLEURS, OPPOSANTS ils passeront un bon temps en prison. au moins 50 ans à chacun quelqu’un comme ce bandit zibi est faisant ses sketchs show à minvoul devant le president Ali il pensait qu’il etait un courageux un homme qui marche sur ses deux pieds . il est ou en ce moment? qu’il sorte.Et votre vieillard d’ici peu tombera dans le filet de la justice il peut manger, dormir, son jour viendra. ngoulakia quand il s’est retrouver au camp roux, il ne pensait pas un jour.

  17. Mbonga la Future Exilée dit :

    Pour moi ceux qui ont fait le plus de mal au pays en un temps record (7 ans) doivent être les premiers à être jugés. Je veux parler d’Ali et sa bande (2009-2016), car il s’agit de son mandat dont il est question. Les faits de détournement, corruption, concussion, délit d’initié, etc… sont récents et les archives ou preuves faciles à exploiter.

    La période antérieure à 2009 n’est pas prioritaire et voire même ne relève pas de son ressort. Sinon, son Feu père s’en serait occuper.

  18. jean -jacques dit :

    LA POPULATION SOUTIEN CETTE DEMARCHE.
    Peu importe qui a contribuié à la mise HORS circulaion de ses grands criminels financiers du pays.Ce qui est plus impotant c’est jetté tous les voleurs du pays en prison et cette campagne doit toucher meme ceux qui se declarent opposants. et la justice bloque tous leurs biens. Votre vieillard n’est pas epargner. on a déja des informations sur ses comptes dans les paradis fiscaux.

  19. Faustino Nze Ondo dit :

    Biya avait lancé l’opération Epervier, son fils spirituel lance l’opération Mamba.

    Personne n’est dupe

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW