Membre de la Coalition pour la nouvelle république (CNR), Jean Eyeghe Ndong a réitéré son intention de ne pas prendre part aux élections législatives. S’il a laissé le choix à chacun de se faire son opinion sur la question, le sénateur du 2e arrondissement de Libreville a cependant affirmé qu’en y participant, cela «ferait de nous des maboules».

Jean Eyeghe Ndong. © kongossanews.info

 

A la faveur de la dernière causerie de la Coalition pour la nouvelle république (CNR), le 23 juin à Libreville, Jean Eyeghe Ndong a réitéré sa décision de ne pas prendre part aux prochaines élections législatives. «Dans ma circonscription, au 2e arrondissement, je vois beaucoup de gens qui ont voté pour Jean Ping en 2016, aller s’inscrire avec la ferme intention d’aller aux élections. Je ne sais pas pourquoi ils y vont, je voudrais bien avoir leurs arguments», a déclaré le sénateur du 2e arrondissement de Libreville.

Pour l’ancien Premier ministre, aller aux élections législatives n’arrangera en rien la situation du pays. Et, Jean Eyeghe Ndong d’égratigner certains frères d’armes de l’opposition ayant décidé de participer à ces joutes électorales. «Si Michel Menga et Alexandre Barro Chambrier sont élus, la situation du Gabon sera-t-elle réglée ? Une fois élus députés, pourrons-nous régler les problèmes des Gabonais ?», a-t-il demandé.

Une question motivée par la réalité inhérente à la conception locale du député. Une fois élu, ce dernier est financièrement sollicité par ses militants et/ou membres de son parti, ou encore parents, amis et connaissances. «En ce qui me concerne, je ne serai pas en mesure de donner de l’argent indéfiniment aux gens. Tout comme cela ne résoudra en rien les problèmes des Gabonais», a souligné le sénateur. «Ce que les citoyens demandent, c’est que le gouvernement gère la situation de telle sorte que l’ensemble des Gabonais soit satisfait», a estimé Jean Eyeghe Ndong.

Le leader de la CNR laisse le soin à chacun de faire son choix. «C’est pourquoi je dis, comme l’a fait Jean Ping d’ailleurs : ceux qui veulent aller aux élections n’ont qu’à y aller», a affirmé Jean Eyeghe Ndong. Une affirmation ayant par ailleurs valu quelques remarques à Jean Ping. Beaucoup reprochent à ce dernier, en effet, de n’avoir pas donné de position ferme sur la participation ou non de la coalition aux élections législatives.

«Mais le problème est-il Jean Ping ? Je ne pense pas. Le problème est celui de ceux qui ont commis la faute lourde de voler la présidentielle et tuer des Gabonais. Que fait-on de cette affaire ? Faut-il aller aux élections avec tout ceci ? Rentrez chez vous et réfléchissez bien. Il faut penser à l’essentiel : la vie des citoyens gabonais. Et non aller voter, ce qui ne nous apporte rien», a déclaré Jean Eyeghe Ndong.

L’ancien Premier ministre a donc souhaité que la coalition s’accorde totalement sur la question des élections législatives. «A Bruxelles, les Européens sont d’accord sur le fait qu’Ali Bongo n’a pas été élu. Pourquoi allons-nous nous comporter comme si Ali Bongo a été élu ? Aller aux élections ferait de nous des maboules», a-t-il conclu.

 
 

30 Commentaires

  1. Mimbo dit :

    Eyeghe Jean,j’espère que cette approche s’applique aussi pour les élections locales.

  2. SERGE MAKAYA dit :

    Et il a parfaitement raison. Les Gabonais qui y vont sont vraiment des maboules… voir des imbéciles, des aveugles…

  3. Nkembo dit :

    Mr Eyeghe Ndong de grâce, qu’est ce que les Européens vous disent? Ali n’est pas élu mais on fait quoi? Pourtant vous êtes toujours sénateur sous le même(Ali) que les Européens disent qu’il n’est pas élu. A certains moments, asseyez vous et reflechissez
    J’ai comme impression qu’aux yeux de ces Européens, vous(C.N.R) des gros maboules et naïfs.

  4. Obame dit :

    Jean Eyeghe Ndong est un homme comme il en existe plus beaucoup dans ce pays.
    Nous tiendrons le temps qu’il faudra pour que le vote des gabonais soit respecté.

  5. Paul Mikouma dit :

    Est-ce que Eyeghe Ndong peut dire aux Gabonais ce qui s’est passé avec les PV du 2ème arrondissement à la présidentielle ?

    • ovono dit :

      Paul Mikouma, il faut arrêter de distraire les gabonais mais de saluer la clairvoyance de Jean Eyeghe Ndong !!!! Il a raison de dire c’est le vote des gabonais car rien mais alors là rien ne changera dans le quotidien des gabonais! Ali Bongo sera toujours, chef, toujours aussi violent à l’égard des gabonais. Il faut saluer la vision patriotique de l’homme !!!!

      • OKULU dit :

        @OVONO, c’est vous qui devez arreter de distraire les gabonais.
        La question est valable…. QU’est ce qui s’est passé pour que 22 bureaux de votes soient annulés dans l’arrondissement dont le chef Politique est EYEGHE NDONG?
        – QUel a été la position de EYEGHE par rapport a la nouvelle constitution quand elle est passé au SENAT?
        – Si c’est un vraiment un Homme (FAME), qu’il montre l’exemple a ceux qui veulent aller au Legislatives en demissionnant de son poste de Senateur sous le regime de ALI et en demandant a son Fils de demissioner de la mairie…
        EYEGHE NDONG,est un HYPOCRITE!

        • Obame dit :

          Okulu, tais toi. Ovono a raison !!!

          • Moussavou Jacques dit :

            @Obame . Quand le fils de ton dieu Eyeghe va fêter avec l’Ajev à Nkembo jusqu’à féliciter Syvia Bongo c’est quoi ? Tu peux te mentir à toi même mais l’histoire enseignera que c’est dans la circonscription d’Eyeghe qu’on a annulé 21 bureaux de vote sans que Eyeghe ne lève la voix ou ne daigne s’expliquer… Continue à applaudir le complice d’Ali

  6. espoir dit :

    Eyehge a raison vraiment un vote de maboule quoi.

  7. Serge Makaya dit :

    Cela fait plus de 50ans que l’on vote pour la présidentielle et les législatives. C’est toujours le même scénario :la famille qui usurpé le pouvoir depuis plus de 50ans gagne les élections et remporte les législatives (normal… elle besoin d’une majorité… d’où cette magouille récurrente). Alors, ne me dites surtout pas que Mr Eyeghe Ndong à tort ? Oui… ceux qui vont à ces élections sont vraiment des maboules…des rigolos. ..des aveugles… ou des corrompus tout simplement…

  8. Ponce Pilate dit :

    Raisonnement par l’absurde.

    Être elu sous Ali Bongo c’est être maboule.
    JEN a été élu sous Ali Bongo.
    JEN est donc maboule.

    Papa démission donc de ton poste d’élu.

  9. MOIMEME dit :

    Comme il est sure de ne pas etre réelu, il prefere quitté les choses avant que les choses ne lui quittent.

  10. Tsombi dit :

    Monsieur EYEGHE demande aux gabonais de ne pas aller s’inscrire pour voter, il demande aux gabonais de restr chez et de continuer à supporter le dktat du PR Ali. Ok mais pourquoi lui qui est sénateur ne démissionne pas depuis là pour manifester son refus de cautionne ce régime? qu’il montre l’exemple au lieu de sièger pour dire au gabonais de ne pas aller voter. Nous pensons que quand on veut prendre le pouvoir on peut commencer par le bas. avoir la majorité à l’Assemblée Nationale permet de gouverner et gouverner permet d’avoir des décisions plus justes et plus sociales. Alors Monsieur le PM quelle est votre logique réellement? que manigancez vous?

  11. union nationale dit :

    Respect total M. Eyeghe Ndong !!!

  12. Ngouss Mabanga dit :

    c’est un peuple à 99% composé de maboules, je confirme!

  13. mouss dit :

    Est -il besoin de rappeler qu’il est impossible de chasser Ali Bongo du pouvoir par les législatives ! Ali Bongo s’est taillé la Constitution, faisant en sorte que peu importe t les configurations, Il soit le MAITRE ABSOLU !!!! Comment prendre que ceux qui parlaient hier de monarchisation du pouvoir, viennent tenir le discours contraire aujourd’hui ? Hier, l’Union Nationale, les Démocrates , Héritage et Modernité … disaient NON à cette constitution. Aujourd’hui, ils sont les premiers à dire au peuple d’aller s’enrouler et de se mobiliser massivement pour le vote. Imposteurs !!! D’autres vont jusqu’à parler de cohabitation comme si la nouvelle constitution le permettait. D’autres encore vont jusqu’à dire qu’ils se battent pour récupérer le vote de la présidentielle …. Et il faut dire que leurs mensonges prend bien. Moi, tout ce que j’attends c’est la fin des législatives. LES GABONAIS VERRONT QUE LEURS VIES NE CHANGERA pAS ET QU’ILS SE SONT FAIT ROULES PAR LES ÉLECTORALISTES, LE CHOQUE VA ÊTRE TERRIBLE !!!!!
    EYEGHE NDONG est un politique et le prouve encore cette fois !!!

  14. Rémy NDONG OBAME dit :

    Oui, Monsieur Jean EYEGHE NDONG a raison selon son point de vue et sa longue expérience politique. Mais il existe des moments dans la vie où le bon sens des choses ne suffisent plus. Les nombreux Gabonais sentent (dans leur âme) que ce régime BONGO-PDG est en agonie; la présidentielle d’août 2016 est passée par là.

    C’est comme dans un combat de boxe amateur:

    Le PDG a sérieusement été malmené et est tombé au 1er round (présidentielle d’août 2016).L’arbitre (la Cour Constitutionnel)compte le plus lentement possible pour lui permettre de se relever (avant le comptage jusqu’à 10), de reprendre son esprit et la plein mesure de ses capacités physiques avant d’aller au second round.

    Le second round, c’est l’élection législative à venir. On conserve le même arbitre, mais cette fois-ci, l’Opposition sait à quel endroit précis il faut frapper le PDG pour le faire tomber de nouveau. Pour sûr, l’arbitre interviendra de nouveau pour permettre au PDG de se relever; mais le mal sera plus profond et perturbera sa participation au 3ème round.

    Le 3ème round c’est la présidentielle de 2023. Etant très affaibli, le PDG ne pourra tenir tête à son redoutable adversaire. Ce sera le K.O technique. Échec et mate.

    Allons-y à l’élection législative à venir.

  15. BOA dit :

    les gabonais sont des maboules monsieur EYEGHE NDONG a vraiement raison.
    A cause du vote certains ont perdus la vie le 31/08/16. Deux ans plus tard le bourreau vient de nouveau sollicite les voix du peuple qu’il canarde à chaque élection présidentielle, et les voila de nouveau en train de se faire enroler,

    Vraiment un peuple des maboules.

  16. Christian Obame dit :

    Est-ce que Eyeghe Ndong peut dire aux Gabonais ce qui s’est passé avec les PV du 2ème arrondissement à la présidentielle?
    Pourtant vous êtes toujours sénateur sous le même(Ali) que les Européens disent qu’il n’est pas élu. A certains moments, asseyez vous et reflechissez
    J’ai comme impression qu’aux yeux de ces Européens, vous(C.N.R) des gros maboules et naïfs.
    Qui sont les maboules?

    PS:

    https://ec.europa.eu/fisheries/cfp/international/agreements/gabon_fr
    https://www.gabonmediatime.com/peche-le-gouvernement-veut-renegocier-laccord-conclu-avec-lunion-europeenne/
    http://www.gaboneconomie.net/gabon-economie/index.php/dossier/849-gabon-union-europeenne-un-partenariat-multiforme
    https://journals.openedition.org/com/2545?lang=en

    Qui se moque de qui???

  17. Benjamin dit :

    Mais pourquoi les papas-là (JEN et consort…) se croient souvent plus intelligents que le reste des Gabonais. Nous servir le même plat pourri de feuilles de manioc comme nous l’avait déjà fait PMA en 90. Toujours la même stratégie pour que la famille garde le pouvoir. Qui ne sait pas que les Ondimba sont redevables à la famille de MBA (le premier Président du Gabon) ? Faut arreter, nous ne sommes pas de maboules. Et l’autre, ton comparse, qui ne connait pas le moule dont il est issu ? A sacrifier son frère pour l’argent. Pitié, vous faites pitié !

  18. Vargas dit :

    JEN dite moi svp, la non participation aux élections législatives profite à qui? Arrester de distraire les Gabonais svp.

  19. AKOMA MBA dit :

    ” Je ne serai pas en mesure de donner de l’argent aux gens indéfiniment”
    Là est le vrai problème du Gabon d’avoir converti des citoyens gabonais en d’éternels mendiants. Le rôle d’ un Député est-il de soudoyer des citoyens?
    Enseignons la mentalité de gagner sa vie d’une façon digne. Entendre des propos de ce genre donne raison aux étrangers qui continueront à penser que le gabonais est fainéant et bon à rien. De grâce, changeons de mentalité et arrêtons de penser qu’aller à l’Église fera tomber la manne du ciel. L’exemple des juifs serait à suivre! Au boulot les gars et revendiquons nos droits, pas l’aumône!

    • Akanda dit :

      ha ça la politique…mais ne pas aller aux élections fera toujours de nous les maboules parce que même sans nos ces gens continuerons toujours à gouverner le Gabon et apparemment c’est d’ailleurs ce qu’il veulent.

  20. Moukoulou tim dit :

    Triste que dire de plus…j’aimerais bien relire ce monsieur en 2023. Oui parceque en 2023 ils s’agira du gouvernement d’Ali qui organisera les élections, alors quelle consigne donnera t il? Avions nous seulement constaté qu’aucune minute de silence n’a été prise dans nos institutions à la mémoire des disparus ? Si mon vote peux permettre un nombre important dans nos hemycicle et porter encore fort le désir des gabonais alors je dis oui aux élections, pourquoi refuser de montrer une fois encore à Dieu, ancêtres, martyres, au monde que nous avons fait un choix et il reste le même? Pourquoi

  21. Michel Bouka Rabenkogo dit :

    “LA DYNAMIQUE BWETE”
    * “CENT TRENTE SIXIÈME JOUR DE L’ÈRE CALENDAIRE LÉON MBA MINKO : GABON D’ABORD” *
    « ” JEAN EYEGHE NDONG EST LE PORTE FLAMBEAU ” »
    Jean EYEGHE NDONG est initié à MOI, BWETE, NKOMBÉ MUANGA (DIEU). Il est le Porte Flambeau de la Lumière qui vous éclaire et vous éclairera en toutes circonstances dans vos choix communs. Jean EYEGHE NDONG est investi par MOI, MUANGA (DIEU). André MBA OBAME en 2009 c’était lui. Jean PING en 2016, c’est encore lui. Par Jean EYEGHE NDONG : MOI MUANGA (DIEU), J’AI Levé la malédiction du “GNIMA” Léon MBA MINKO « “GABON D’ABORD” » sur IBOGA (Gabon). Malédiction exhaussée et appliquée par vos ancêtres puis vos génies car vous ses frères, vous aviez comploté contre lui avec la franc-maçonnerie et la France mafieuse de l’époque pour l’empoisonner.
    L’initié au BWITI Léon MBA MINKO fut le premier Chef d’IBOGA (Gabon) apte, que MOI MUANGA (DIEU), J’AI exceptionnellement choisi en 1960 pour devenir, selon le système d’organisation qui vous fut imposé la franc-maçonnerie et la France mafieuse : Président de la République. Le pouvoir de Léon MBA MINKO fut approuvé puis consacré par tous vos aïeux, vos ancêtres et vos génies. Car, Léon MBA MINKO va ramener lors de son initiation à BWETE, LE N’KOMBO : « GABON D’ABORD ».
    Jean EYEGHE NDONG est l’Héritier Spirituel du « GABON D’ABORD ». Jean EYEGHE NDONG est celui qui vous a permis, vous peuple souverain de porter votre choix sur Jean PING qui avait la mission d’accomplir MON TRAVAIL : Nettoyer la souillure et déchirer le voile franc-maçon qui empêchait Ma Terre Divine De l’IBOGA : Le Bois Sacré, de recevoir MON FEU DIVIN.
    C’EST FAIT. L’envoutement mystique de la franc-maçonnerie et le pouvoir diabolique du PDG établis depuis 1968 sont détruits.
    Peuple d’IBOGA (Gabonais), Peuple de Ma Terre Sacré de l’Intelligence Divine Exceptionnelle IBOGA, vous êtes désormais libre. LA RESTITUTION : Mon Programme Divin Pour Ce Millénaire Pharaon, que Je dédie de nouveau à l’Afrique et aux africains est amorcé. Jean EYEGHE NDONG est le Porte Flambeau. NE VOUS LAISSEZ PLUS JAMAIS DISTRAIRE PAR LES VALETS ESCLAVES DE LA MORIBONDE FRANC-MAÇONNERIE. BWETE.
    En réaction à : Sylvain Rozo – https://www.gabonreview.com/blog/jean-eyeghe-ndong-le-vote-des-maboules/
    *IBOGA EST DÉSORMAIS AUX COMMANDES*
    # LA RESTITUTION #
    “GABON D’ABORD”

  22. OKULU dit :

    EYEGHE NDONG EST UN HYPOCRITE.
    Il est Roule pour ALI.

  23. Obame dit :

    Okulu, tais toi, Eyeghe Ndong n’est pas un hypocrite !!! il a raison !

  24. Paul Bismuth dit :

    Monsieur Eyeghe Ndong, sous la présidence de qui êtes-vous devenu sénateur ? Vous porter candidat aux sénatoriales alors que vous saviez pertinemment que les affidés d’Ali contrôlent tout le processus électoral jusqu’au contentieux ne vous a pas posé de problème visiblement. Vous avez certes été élu au suffrage universel indirect, mais tout de même au suffrage universel. Donc vous avez été élu par ce démos (même si ce fut à travers d’autres représentants désignés par lui) que vous qualifiez de “maboules” parce qu’il ira voter dans le cadre des législatives. Vous savez quoi, ce démos a surtout été “maboule” de penser que le salut du pays viendrait de vous et de ces “profitosituationnistes” maquisards avec qui vous partagiez le pain ; il a été “maboule” d’aller prendre des coups venant des forces de défense et de sécurité pour vous en 2016. On a beau dire qu’il défendait la démocratie cette année-là (comme les précédentes d’ailleurs), mais en réalité il suivait surtout un leader charismatique. Bref, c’est dommage pour le Gabon que tout mandat impératif soit nul, le démos aurait été moins “maboule” de vous révoquer.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW