L’entreprise de BTP Colas annonce pour octobre prochain la livraison du premier îlot de La Baie des rois avant la construction des édifices sur ce site.

Le premier îlot de La baie des rois, livré en octobre 2018. © D.R.

 

Lancés en septembre 2017, les travaux de voiries et réseaux divers (VRD) concernant le lot relatif au terrassement et à l’installation des réseaux humides devaient durer 10 mois. Il était donc prévu que le chantier soit livré en juillet 2018. A l’occasion d’une visite effectuée sur le site, mercredi 22 août, par le ministre en charge des Infrastructures et celui de l’Economie, Colas a reconnu avoir pris du retard.

Le premier îlot devrait être livré courant octobre prochain, a annoncé Christophe Briges, le directeur général de Colas. Actuellement, l’entreprise procèderait aux finitions liées aux travaux de viabilisation de cet îlot. Il s’agit, précise-t-elle, de la réalisation de collecte des eaux usées et des eaux de pluie ainsi que les travaux de voiries.

A deux mois de la livraison éventuelle du premier îlot de La Baie des rois, le groupe d’ingénierie Studi International confirme quant à lui la «bonne exécution» du chantier.

 
 

7 Commentaires

  1. Filopi dit :

    1. Les Cabris sont invites à déposer leur dossier de pâturage…

    2. Promotion: Eau saumâtre et boueuse du Komo à profusion ainsi que propriété en bord de rivière d’ordures de Plaine Orety…… Les affluents de la rivière sont les succulentes Fausses Septiques d’Orety… Eau et odeurs douce et poivrée… Ah ça!

    3. Sable blanc de la pointe Denis érodée par dragage sous vos pieds…. Richards, libanais et corses ont interdiction de venir récupérer.

    3. Fuites de sable permanentes… bord de mer maintenant gratuitement ensablé jusqu’au Dialogue… Cadeau…

    4. Boom économique au Gabon, disons minimum 10 ans de dictature du FMI… Ok disons 2030…. Fantastique retour sur investissement = un mirage saoudien …. Mais quoi, nous aussi on a l’or noir et bien plus noir qu’eux et en plus on a Iboga, ça aide pour les mirages… Alors quoi ? … Oui ho..

    5. Plan B d’une cruche: dit Projet de sauvegarde; 40 hectares de panneaux solaires pour sauver la SEEG, voir modèle d’exposition existant aux affaires étrangères…. Vrai vrai…

    …. Bon j’arrête car au début j’en sourie mais les larmes prennent vite le dessus.

    Non non… j’ai trouvé… Si ça ne marche pas pas, c’est la faute des blancs…. Zut et &%@!§ zut, maintenant que Veolia n’est plus là, personne ne me croira… Ok Demain j’irai consulter le ganga… Mais tonton, tu sais c’est la crise, t’as pas 10 MILLE pour le ganga ?

  2. Ikobey dit :

    J’espère que Colas a les bonnes assurances et garanties pour se faire payer. Comme Filopi, j’ai du mal à y croire.
    Le projet est ambitieux, on avait plus vu ça depuis le transgabonais.
    Et si ça marchait ?

    • Mboung dit :

      Sur 1 malentendu (voire 1échec ca peut le faire (aussi?) Mais Compte tenu du fait que le (Distingué ?) faquin s’est (toujours?)essentiellement entouré d’escrocs dont la seule boussole est (en mm temps que leurs ventres??) le dieu CFA , le naufrage approchant, tous les rats quitteront l’ilot (livré?) seul…

      « Il vaut mieux viser la perfection et la rater que viser la médiocrité et l’atteindre » Francis Blanche

  3. AIRBORNE dit :

    “Le premier îlot devrait être livré courant octobre prochain, a annoncé Christophe Briges, le directeur général de Colas, l’entreprise procèderait aux finitions liées aux travaux de viabilisation”, mais on s’en fout cela ne nous intéresse pas, ce qui est essentielle pour nous c’est voir la maquette réalisée, sinon le reste c’est du beurre au cul, du bluff, mensonge, poudre aux yeux, faire savoir que les choses avances, et où sont les investisseurs pour la réalisation de cette maquette.

    • Sombo dit :

      t’as fumé ou quoi ???

      Des investisseurs pour ce trou à rats boueux ? Même fini à 100% aucun investisseur ne viens, ni ne viendra au Gabon avant un long bail. Regardes autour de toi, c’est la vrai crise, la population souffre “fort” ou alors tu es ministre.

      Si un développement arrive; dis toi bien que ça ne peut être que de l’argent sale volé au trésor et donc aux Gabonais (tu n’a pas vu/compris france 2). De surcroit, ils feront du “travail d’arabe” comme tous les bâtiments construits par les Libanais pour les grands types.

      Personne avec une demi cervelle ne viendra y mettre 1 franc avant Kala-kala. Compris ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW