Le 25 janvier dernier, le ministre de l’Agriculture, Yves-Fernand Manfoumbi, s’est rendu à Alibandeng, dans le premier arrondissement de Libreville, pour apprécier le développement du Projet de développement et d’investissement agricole au Gabon (Prodiag), développé sur l’espace aéroportuaire.

Le directeur général de l’ADL et les autres invités lors de la présentation du projet développé sur la concession aéroportuaire à Alibandeng. © D.R.

 

En compagnie de l’Ambassadeur de France, Dominique Renaux, de la directrice de l’Agence française de développement (AFD), Laetitia Dufay, du directeur général de l’Aéroport de Libreville (ADL), Daniel Lefebvre, de la députée des Français de l’étranger, Amal Amélia Lakrafi, ainsi que du directeur général de l’Institut gabonais d’appui au développement (Igad), Sébastien Koumba, le ministre de l’Agriculture a pu se rendre compte de l’avancée de ce projet.

Phase de la visite du site agricole d’Alibandeng. © D.R.

Financé par l’AFD, mis en œuvre par les agriculteurs réunis appuyés par l’Igad, ce projet est réalisé sur un terrain situé sur la concession aéroportuaire. En effet, c’est dans le cadre d’une convention symbolique avec l’Igad signée en 1993 que l’ADL a cédé 12 hectares de ses terrains dont 7,5 sont aujourd’hui dédiés à l’agriculture.

C’est grâce à ce terrain qu’existe aujourd’hui, à Alibandeng, un des plus grands sites agricoles du pays avec 65 exploitations maraîchères et 8 bâtiments dédiés à l’élevage porcin. Le site alimente en produits locaux et frais les marchés de Libreville et Port-Gentil, avec une production de 325 tonnes de légumes et 52 tonnes de viande par an. L’on n’omet pas également les nombreux emplois créés dans l’élevage, les transports, le commerce, etc. grâce à ce projet.

Lors de cette visite, le ministre en charge de l’Agriculture s’est félicité de la coopération entre l’AFD et le Gabon, notamment dans le secteur agricole. Ce qui, selon lui, est la démonstration de la capacité du pays à créer davantage de nouvelles richesses inépuisables fondées sur le développement de l’agriculture.

La responsable de l’AFD a également accordé son satisfécit à ce projet développé depuis 25 ans et qui est «un véritable succès». Quant à l’ADL, il est tout simplement «fier de sa contribution dans ce projet agricole cher au pays » et ses responsables assurent qu’ «il continuera de le soutenir autant que durera la concession».

 
 

1 Commentaire

  1. LES CREATEURS INNOVANTS dit :

    soyons fiers de ce partenariat et saluons l’esprit patriote de ADL.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW