Le gouvernement a annoncé, le 14 décembre, le retrait du lait infantile de marque Picot du groupe Lactalis, produit dans l’usine de Craon en France.

Des laits soupçonnés d’être contaminés à la Salmonellose retirés de la vente en France et dans d’autres pays. © Le Monde. fr

 

A l’instar du Maroc et du Soudan, le Gabon a suspendu, le 14 décembre, la commercialisation et les importations des produits de nutrition infantile de marque Picot, soupçonnés de contamination par des salmonelles. Après la confirmation de la présence de ces produits sur le territoire national, au terme d’investigations de la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC), le ministre Gabonais de l’Economie a effectivement acté cette mesure.

Dans le même élan, Régis Immongault a instruit les services de la DGCC de procéder à «l’évaluation des quantités présentes sur le territoire national par la DGCC, les importateurs-distributeurs et les pharmacies, dans les meilleurs délais». Le membre du gouvernement a également annoncé la mise en place du numéro vert 8085 pour les usagers. Objectif : signaler aux administrations compétentes la présence sur le territoire du lait de marque Picot.

Par ailleurs, Régis Immongault a demandé aux parents détenant encore les produits de nutrition infantile de marque Picot de ne plus les utiliser. Qu’ils soient neufs ou déjà entamés, et de changer immédiatement de lait. Tout comme il a suggéré aux parents de se rapprocher des services sanitaires compétents ou des pharmacies pour être conseillés.

Auteur : Alain Mouanda

 
 

2 Commentaires

  1. natty dread dit :

    à partir de quelle analyse avez-vous détecté du salmonellose dans le lait ‘picot’? pourriez-vous nous donner des details messieurs de la DGCC?

  2. Samsokkong dit :

    C’est vraiment du grand n’importe quoi mon bebé à consommer du lait Picot pendant 10 mois…
    Son lait était j’ai eu du mal a trouvé cette marque en pharmacie alors la vendeuse de la pharmacie m’a proposé de changer pour le lait Picot car c’était la même chose, ce qui changeait c’est le nom et l’emballage alors je l’ai fais confiance.
    J’ai vu les informations et j’ai cherché à voir les numéros de lot et le mien n’était pas concerné alors j’ai continué…
    Mi janvier quand j’arrive à la pharmacie du minimes,je vois une étagère vide… plus de lait Picot!!!
    Je demande… vous avez plus de lait Picot??? il me répond (tous les lait Picot sont contaminés on a pour ordre de ne pas les vendre) un peu étonné mais je me suis pas inquiété plus que ça alors j’ai repris du Novalac
    Maintenant j’ai qu’à faire des examens pour savoir si il est contaminé ou pas car il a eu quelques symptômes mais depuis qu’il a repris du Novalac ça va un peu mieux mais bon on n’est jamais rassurée….
    Pour toute information vous avez le numéro vert 0800120120 et n’hésitez pas à faire un examen pour savoir si votre enfant est contaminé

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW