Le meeting du candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) aux législatives dans le 2e arrondissement de Port-Gentil a mobilisé plusieurs centaines de personnes au Carrefour-SEEG. Jean-Fidèle Otandault a donné la preuve de son leadership politique dans sa circonscription électorale et dans la commune.

Jean-Fidèle Otandault, le 29 septembre 2018, au Carrefour-SEEG à Port-Gentil. © D.R.

 

© D.R.

Des centaines de Port-Gentillais ont pris d’assaut, samedi 29 septembre, au Carrefour-SEEG dans le 2e arrondissement de la capitale économique du Gabon. Pour cause, Jean-Fidèle Otandault y tenait son deuxième meeting populaire. Le candidat aux législatives a donné la preuve de son leadership politique dans cette circonscription voire dans la commune et la province de l’Ogooué-Maritime.

Pour beaucoup, jusque-là, le 2e arrondissement n’avait pas de véritable leader à la hauteur des défis qui se présentent à lui. Aussi, «JFO» apparaît-il comme «un atout» pour cette circonscription électorale. Ce que le candidat n’a pas manqué de rappeler lors du meeting, invitant les électeurs à ne pas se tromper lors du vote, prévu dans quelques jours.

© D.R.

«J’ai besoin de vous. Ne vous trompez pas le 6 octobre prochain. Il s’agit pour vous d’élire la personne qui est à mesure de vous défendre, de se battre pour vous, et qui peut continuer ce qu’elle a déjà fait. Oui, je suis un homme d’action, j’ai posé des actes et je suis prêt à continuer dans cette voie», a-t-il promis, tout en assurant au public que la victoire qu’il leur demande ne se limite pas à sa seule personne.

A l’endroit du public, «JFO» a, en effet, rappelé que sa candidature a été décidé par le PDG et particulièrement par le Distingué camarade Ali Bongo Ondimba. Pour le candidat, ce choix des autorités du parti constitue donc «une chance» pour les populations du 2e arrondissement. D’autant que, selon lui, le chef de file du PDG a souhaité que les habitants de cette circonscription aient un interlocuteur capable de lui rendre fidèlement compte de leurs préoccupations.

© D.R.

Aussi, Jean-Fidèle Otandault a-t-il tenu à rappeler les différentes mesures prises par le chef de l’Etat en vue d’améliorer le cadre de vie des habitants de Port-Gentil et particulièrement ceux de son 2e arrondissement. Il a cité, entre autres, l’amélioration de l’éclairage public, la construction des écoles, la gratuité des accouchements, l’amélioration de la desserte en eau potable dans la ville et ses différents quartiers. Le candidat du PDG à la députation n’a pas moins nié que beaucoup reste à faire, non sans s’engager à poursuivre et à achever les chantiers lancés ces dernières années.

«JFO» a également exhorter les populations à «se tenir loin des acteurs et discours politiques qui prônent la haine, la division car la paix est le bien le plus précieux que Dieu a accordé à notre pays».

 
 

4 Commentaires

  1. espoir dit :

    Gabonreview c’est le carton plein qui fait le vote? Amo disait prenez l’argent mais le jour du vote ne votez pas le PDG.c’est ce qu’on fera samedi. il sera surpris.

  2. BSerge Okogo dit :

    C’est tout à fait normal et logique. Les milices d’Ali Bongo Ondimba n’étaient pas réquisitionnées pour faire disperser les foules. Combien de caisses de poulets et casiers de bière ont été distribués ?

  3. roland dit :

    Lorsqu’il a s’agit de sortir l’argent pour la réélection d’ALI BONGO ONDIMBA, on a pas vos capacités de mobilisation, vous avez serré votre argent, lorsqu’il s’agit maintenant de vos problèmes intérêts vous nous faites des campagnes à l’américaine avec distribution d’argent, voiture spectacle à gogo, création de comité par ci et par là. Pourquoi vous vous n’êtes pas mobilisé autant pour la réélection d’ALI BONGO.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW