Estimant avoir été vilipendée sans que les responsables municipaux de la capitale économique n’aient daigné voler à son secours, la supposée propriétaire du terrain où est érigé le marché Josaphat Rapontchombo, vient de refuser une offre de 300 millions de francs.

Patience Dabany. © Trace Urban TV

Patience Dabany. © Trace Urban TV

 

Les propos de ses pourfendeurs, notamment de certains cadres du Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS), lui sont visiblement restés en travers de la gorge. Dans une récente lettre au président du conseil municipal de Port-Gentil, rendue publique à la faveur de la deuxième réunion dudit conseil le 19 juin dernier, Gaël Ovono Essono, conseil de Marie-Joséphine Nkama, plus connue sous le pseudonyme Patience Dabany, a tenu à exprimer le mécontentement de sa cliente. Presque pour se venger du mutisme des élus municipaux qui, estiment certains, n’ont pas daigné répondre aux attaques dont elle a été l’objet suite à sa revendication d’une parcelle, la mère du président de la République a tout simplement décliné l’offre qui lui a été faite par la municipalité, portant sur l’achat de la parcelle 639 sur laquelle a été construit «sans autorisation verbale ou écrite» le marché Josaphat Rapontchombo.

C’est donc une somme de 300 millions de francs que Patience Dabany a refusé, alors que nombre d’habitants de Port-Gentil émettent encore des doutes sur l’identité du véritable propriétaire de ce terrain de 2 155 m2. Pour d’autres, après avoir essuyé le refus des élus municipaux, suite à sa requête d’un milliard de francs pour la vente de «son» terrain, elle aurait décidé de compliquer la tâche aux élus. D’autant que sa lettre dit explicitement que «les motifs de (son) refus sont légions et n’ont nullement besoin d’être justifiés». Un appel à une nouvelle négociation, pour faire monter les enchères à son seul profit ? Nul ne le sait véritablement.

Toutefois, a fait remarquer son conseil, «la durée d’occupation, plus de neuf ans, de son espace sans aucune forme de rétribution ou charge locative quelconque, est loin de refléter le préjudice subi». Aussi, indique-t-il, «il est important et nécessaire de souligner le mutisme et l’immobilisme volontaire ou involontaire de la municipalité de Port-Gentil lorsque (Mme Nkama) a été prise pour cible par les réseaux sociaux et plusieurs journaux véhiculant des propos mensongers et des contre-vérités sur la paternité de ce bien foncier». L’intéressée chercherait-elle simplement à se venger du maire Bernard Aperano et de ses collaborateurs ? La suite de cette curieuse affaire est à venir.

 

 
 

10 Commentaires

  1. Ondja dit :

    Pardon va faire des tests ADN avec son fils Ali, toi qui l’a mis au monde par césarienne (césarienne qui n’existait pas à l’époque ) au lieu de faire dans les bouderies. C’est le peuple qui doit bouder parce qu’il vit dans la misère , pas toi , pas vous les Bongo au pouvoir depuis 50 ans.

  2. Miss T dit :

    Oh mais elle nous fatigue celle_là! 12 ans d’écart d’âge avec Alain Bongo. Ces gens ne savent même pas mentir. Voilà Nantes qui est incapable de prouver ta filiation avec Alain. Sorlokoto!

  3. l'ombre qui marche dit :

    Oui va d’abord faire des tests adn avec ton fils que tu as mis au monde quand tu avais 12 ans j’aurais honte d’avoir une mémé comme celle ci de toutes les façons qu va avoir honte car n’ayant pas de petits-fils directs même si la mairie lui donne un milliard de cfa on les lui arrache derechef quand elle et tous bongo ondimba seront chassés par le peuple mais quelle mégère? Voulait elle qu’on coupe le web?

    • imagine56 dit :

      Elle ressemble de plus en plus à tonton associé cette vieille, qu’est ce qu’elle fait avec tout cet argent?

      • l'ombre qui marche dit :

        Tiens mais c’est vrai qu’elle ressemble à tonton associé ma soeur Imagine56 c’est vrai que fait elle avec tout cet argent? Elle a tué des gabonaises et des gabonais en délestant la BGL de 50 milliards ce n’est pas assez? Diable elle aurait pu vivre heureuse en chérissant les enfants de ses soeurs dommage ELLE A MAL TOURNE

  4. #Ocimus dit :

    c’est une sage décision????,elle doit s’accompagnée d’un acte fort!!restituer soit le terrain ou prendre cette somme et donner aux orphelinats des différentes communes de port-gentil.j’ose croire qu’ici sur les différents réseaux sociaux on pourra reconnaître ton geste et pourquoi pas comprendre que vous pouviez aussi fléchir,cela nous permettra de mettre un peu d’eau dans notre vin,car aujourd’hui nous savions que vous aviez mal,et vous pouviez mieux faire en discutant avec vos fréres et soeurs

  5. Ondja dit :

    Madame “taisez-vous quand vous parlez!”. Kia kia kia !

  6. TCHIBOUELE dit :

    Et pourtant on croyait tous qu’elle se taisait quand elle parlait.
    Même au Congo ou tu as vécu des sil longues années, tu n’as pas un petit jardin.
    A Lewai, on ne te connait pas propriétaire de terre. Maintenant te voila propriétaire des terres chez le peuple des mers.
    Tu veux planter le nkoumou salé ou quoi.
    Enfin, ayez un peu de gène et du respect des autres.
    Ton frère ou cousin a fini de piller LBV, tu veux aussi le faire a POG?
    Mets encore tes pattes a POG et on verra.
    Moufff.

  7. Obalango les tocards dit :

    Vraiment, c est desesperant de voir ca. A quoi sert a Patience aka josephine Kama a part Le fait que Ce soit un gros nuisible.
    A rien………….!!!!
    Seigneur, toute une famille que dans la distraction, de la mere au fils…
    Et puis la municipalite de pog va payer??quoi les caprices d une emmerdeuse. Est Ce qu Elle Crache Le feu?

  8. Yaali dit :

    Faut bouder la Mama! C est ton droit, mais la la, tu n auras rien

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW