Auteur prolixe et analyste de la géopolitique mondiale depuis plusieurs décennies, le théoricien belge pro-palestinien s’est récemment penché sur «le cas explosif» du Gabon. Il croit déceler la main des Etats-Unis d’Amérique derrière les mouvements sociaux actuels, qui, selon lui, viseraient à remplacer le pouvoir établi, défini comme une création de la Françafrique.

Luc Michel. © Gabonreview/Capture d’écran Vimeo.
Luc Michel. © Gabonreview/Capture d’écran Vimeo.

 

Le 12 novembre 2014, une vidéo, dont le commanditaire et l’auteur restent inconnus à ce jour, accusait l’opposition et la société civile d’avoir conçu un plan en cinq étapes pour renverser le pouvoir établi. Deux mois plus tard, l’accusation, qui est restée en travers de la gorge des personnalités nommément mises en cause, notamment Jean Ping, Marc Ona Essangui et Marcel Libama, a refait surface par l’entremise d’une émission produite conjointement par «EODE-TV» et le groupe Afrique Média, le 16 décembre. Intervenant en qualité d’analyste sur l’émission «Le grand jeu», Luc Michel, fondateur du Parti communautaire national-européen (PCN) s’est montré peu surpris et inquiet face aux mouvements sociopolitiques enregistrés au Gabon ces derniers mois. Pour lui, ces événements ne sont que les «marques de naissance d’une nouvelle donne géopolitique en Afrique», qui laisse entrevoir «la réalité de la recolonisation de l’Afrique par les USA». Et de l’avis du théoricien belge pro-palestinien, «le Gabon est la première tentative d’imposer ce changement de régime (la Françafrique) par les méthodes habituelles des USA : révolution de couleur ou soi-disant «Printemps arabe» ».

S’il a indiqué qu’«il est encore trop tôt pour le dire», en parlant de «déstabilisation» du pouvoir établi, il n’en a pas moins soutenu la thèse, véhiculée en novembre dernier par la vidéo intitulée «Le pompier pyromane». Aussi, affirme-t-il fermement que «le livre de Péan est le détonateur, volontaire ou involontaire (…), d’une opération de déstabilisation politique» du Gabon. Selon l’analyste qui dit donner «les clés des géopolitiques rivales vues de Moscou, Washington, Bruxelles ou encore Pékin», si le brûlot du journaliste-écrivain français ne doit pas apparaître comme la seule origine du soulèvement de la population gabonaise, la situation du pays procède d’«un cocktail explosif». Et si certains observateurs de la vie politique gabonaise ont tôt fait d’accuser la France qui, prétendent-ils, souhaite désormais «révoquer» le président de la République, Michel Luc estime qu’il n’en est rien. «Le crime ne profite évidemment pas à la France ni à un régime qui est la création de la Françafrique et contre lequel Péan se dresse», affirme-t-il, avant d’ajouter : «Il profite directement au plan américain, à la fois pour un renversement et un changement de régime, et pour évincer la France.»

De même, s’il reste convaincu de son raisonnement, l’ancien activiste aujourd’hui responsable des «éditions Machiavel», s’est montré sceptique voire anxieux au sujet de la véritable position de l’auteur de «Nouvelles affaires africaines – Mensonges et pillages au Gabon» avec lequel il dit partager quelques rares théories. A cet effet, s’interroge-t-il, «comment quelqu’un comme Pierre Péan qui a pu, dans l’affaire du Rwanda, servir les intérêts français, se retrouve aujourd’hui dans une opération anti-française ?» Mystère et boule de gomme !

 

 
 

58 Commentaires

  1. Jean Cruz (Canada) dit :

    L’Afrique en général et le Gabon en particulier, demeurent encore et toujours le gâteau de partage de l’Occident. Jusqu’à quand surviendra cette déstabilisation par les USA, la question est de savoir les bénéfices obtenus de la France par la population Gabonaise? Pour quelles contreparties les USA s’immisceront-ils dans un pays francophone d’un 1,7 millions d’habitants?
    Somme toute, le perdant c’est le Gabon et les gagnants les Occidentaux, peu importe avec la France ou avec les américains. Ni Haïti ni la Réunion, géographiquement proches de ces puissances, n’ont rien d’elles. Pourquoi alors l’Afrique, si loin?

  2. Patrick NZE dit :

    Finalement c’est le peuple Gabonais tout entier qu’on veut sacrifier!

  3. Mbela dit :

    L’embêtant avec ce type de cerveaux sénile comme celui de Luc Michel c’est qu’il radote en permanence.
    Ce personnage n’arrive pas à comprendre que s’il y a une vision du monde selon qu’on est à Paris,Londres ou Washington Eh! bien n’en déplaise à votre cerveau dépassé par la marche du monde, il y aussi une vision du monde selon qu’on est de Kinguelé;Treichville(Abidjan),Pikine(Dakar) ou Soweto.
    C’est le genre de malades à théoriser sur les africains incapables de se prendre en mains face aux conneries véhiculées par leurs pays occidentaux.
    Analyste auto-proclamé incapable de voyager et voir sur place les éléments qui dans le cas du Gabon forment un cocktail forcément explosif( Prise de pouvoir par la force en 2009 grâce à Sarkozy; aucune réalisation concrète en 5 ans! Pas d’eau ,pas d’électricité, des classes de 90 éleves,pas de logements, pas de transport,pas de voieries en ville;des détournements massifs des fonds publics.
    Franchement on a besoin des USA pour comprendre en tant que gabonais qu’il nous faut régir car notre avenir est menacé.
    On peut dire que grâce à des cerveaux malades comme le vôtre qui pensent qu’il n’y a que les blancs sur terre notre détermination va se décupler pour vous foutre à la mer.
    Oui Pierre PEAN vous n’arrivez pas à le cerner. C’est normal car en écrivant son livre il soutient avec sincérité le combat silencieux d’un peuple africain victime des turpitudes d’une vaste ESCROQUERIE politico-mafieuse dans laquelle les dirigeants de pays (la France) sont grandement impliqués.
    Amoureux du Gabon depuis sa jeunesse,il s’éloigne de vos combats Pseudo-géostratégiques pour soutenir des hommes des femmes des enfants des jeunes des vieux qui en ont assez que des TOCARDS comme Sarkozy et vous même viennent leur dire ce qui est bon pour eux!
    Luc Michel allez vous faire voir ailleurs!
    L’HOMME noir se libère par lui même et ne ferme pas la porte aux soutiens comme celui de Monsieur PEAN.

    • Observateur dit :

      “L’embêtant avec ce type de cerveaux sénile comme celui de Luc Michel c’est qu’il radote en permanence.
      Ce personnage n’arrive pas à comprendre que s’il y a une vision du monde selon qu’on est à Paris,Londres ou Washington Eh! bien n’en déplaise à votre cerveau dépassé par la marche du monde, il y aussi une vision du monde selon qu’on est de Kinguelé;Treichville(Abidjan),Pikine(Dakar) ou Soweto.
      C’est le genre de malades à théoriser sur les africains incapables de se prendre en mains face aux conneries véhiculées par leurs pays occidentaux.
      Analyste auto-proclamé incapable de voyager et voir sur place…”. On peut en autant pour Péan. Et comme vous le considérer comme un soutien utile, cela prouve bien que vous êtes incapables de penser par vous même et prendre votre destin en main. Montrez que vous êtes différent, allez à Kigali et demandez ce qu’on pense de Pierre Péan, la réponse pourrait vous surprendre.

      • Mbela dit :

        Au risque de vous surprendre pour ce qui est une évidence monsieur. Le combat des Rwanda n’est pas celui des Gabonais. Si monsieur Pean s attaque à Kagame qui est d’abord un chef de guerre a l’origine des massacres dans l’est du Congo et au Rwanda cela ne me concerne pas en tant que Gabonais. Si Pean defend son pays sur ce dossier du génocide pour mettre en lumière la part de Kagame( 2 millions de mort dans l’Est du Congo cela laisse dubitatif sur le Rwanda pacifique de Sieur Kagame) c ‘est leur affaire.
        Si au moins vous aviez lu l’ouvrage de Pean vous comprendriez que pas plus lui que ce Luc Michel ne sont les inspirateurs de notre pensee et c’est cela l’objet de mon propos que vous n’arrivez pas à comprendre. La dessus vous verrez en lisant l’ouvrage qu’il a utilisé la presse gabonaise comme reference.
        Ce que je dis c est que Pean a permis de mener le combat des gabonais sur la scène mondiale.
        Et je lui dit merci pour cette contribution. Les rwandais c’est votre affaire pas la mienne j’ai beaucoup à faire avec le Gabon et une vie ne suffit pas pour ça.
        J esperre avoir été compris “Observateur de l’ Émergentce” dont la fin a sonné.

    • Fille dit :

      Et toc ! Ya garçon là. Merci Mbela.

    • Lepositif dit :

      C’est triste de ocnstater que des que quelqu’un ne va pas dans le sens des ecrits de votre idole Pierre Pean, c’est une batterie d’injures et d’arguments repetitfs sur les problemes du Gabon qui pourtant, ne sont pas nes en 2009 qui sortent. Vos “neos liberateurs” du Gabon sont aussi responsables et coupables que leurs camarades d’hier. Et c’est triste de constater qu’un gabonais comme vous ne prenne conscience des problemes de son pays et cherche a se liberer qu’apres avoir lu les ecrits de son idole d’ecrivain. Accepter au moins que d’autres gabonais ne puissent pas penser comme vous…cela enrichirai le debat democratique.

  4. Pala dit :

    C’est encore une excuse pour empêcher les gabonais de régler leurs problèmes. Vos analyses de belges, descendants de Baudoin on s’en tape ! Quand il s’agit du Gabon, le fruit étant si juteux, ce sont les USA qui sont derrière. Pourquoi tout belge que vous êtes, vous n’êtes pas aller faire vos analyses au Burkina ? Parce qu’il n’ y a pas le pétrole et toutes les autres matières premières ? Fichez la paix aux gabonais ! Belge ! Belge n’est pas gabonais. Votre chef d’état est il faussaire ? Et ce sont les gabonais qui méritent un chef d’état faussaire ? Etes vous des êtres humains ou des monstres, messieurs les belges ?

    • Observateur dit :

      Je ne pense pas que l’analyse de ce Monsieur engage tout le peuple belge et encore moins la Belgique. Cette haine de l’étranger n’est-elle pas circonscrite? C’est vrai que les multimilliardaires gabonais (hommes politique de tous bords) sont des chefs d’entreprises qui se sont enrichis grâce aux bénéfices de leurs sociétés, et non de hauts fonctionnaires qui géré le budget de l’Etat comme leur popote.

  5. leila paris dit :

    luc michel les gabonais ont desormais les yeux ouverts ….donc allez jouer à l’interressant ailleurs….c’est de la manipulation…;pauvres USA….

  6. lumiere dit :

    Mais ce LUC est né hier. ilne connait pas l’actualité em ce moment je ne vois pas la France, ou USA soutenir la fausse opposition gabonaise ping a eu des problèmes avec les occidentaux pendant les deux conflits.en Cote d’Ivoire. et em libye. Si l’objectif de ping et son groupe ils termineront mal leur vie.les militaires sont la pour proteger le pays et la population.

    • Le citoyen libre dit :

      Lumière tu ferais mieux d’aller éclairer le cerveau d’ALI Bongo parce qu’il ne voit pas que la majorité des gabonais ne veut pas de lui au pouvoir, il est en train de chercher son acte de naissance je crois que c’est là où il a besoin de ta lumière au lieu devenir insulter les honnêtes citoyens qui veulent remettre le Gabon aux gabonais.

      • Observateur dit :

        Vous avez fait un sondage? Vous avez reçu mandat de vous exprimer au nom de cette “majorité” de gabonais?

        • Dommage dit :

          ne niez plus l’évidence!!!

        • Même en considérant que les chiffres de 2009 soient vrais 41.73% pour votre Ali il révèle au moins deux enseignements 1/ça veut dire que 59.27% de Gabonais ont voté contre lui il y’a 5 ans 2/Et sa gestion depuis sa prise de pouvoir et non son élection inquiète agace et coule le pays toutes choses qui ne peuvent que concourir à augmenter la défiance des Gabonais vis à vis de ce pouvoir car son bilan ne parle pas pour lui.Je ne m’appuie que sur vos chiffres au demeurant erronés car renversés donc faux. Conclusion élémentaire mon cher Observateur( qui observe mal ou de travers)en politique en principe qu’un président travaille bien ou mal comme ton président là il a un bilan à défendre or dans son cas ce n’est pas un atout.Quel sondage veux-tu que le baromètre de 2009 dans un pays où les sondages d’opinion sont interdits saufs pour les tenants du pouvoir d’état qui savent car ils commandent en catimini des sondages leur permettant de connaitre en temps réel leur côte de popularité et l’impact de leurs politiques… Et depuis 2009 la côte de popularité de ton président là ne peut être qu’en baisse…à moins de vivre dans une bulle.

          • Observateur dit :

            1/ Dans une élection à un seul tour, dans un pays qui se veut démocratique, et avec une pléiades de candidats, il est difficile voire impossible d’atteindre la barre de 50%. Si vous avez des contre-exemples, je suis preneur. 2/ Quelle disposition légale interdit les sondages? Nous sommes à peine capable de recenser la population, je doute qu’il y ait des gens qui ai tenté de faire un quelconque sondage d’opinion. Si ce ne sont les étudiants pour leurs recherches et entreprises pour leur marketing. 3/ Dans un pays où on ne mène aucune enquête de popularité, quels instruments permettent de mesurer l’évolution? Les affirmations sans éléments probants d’illustration n’ont jamais fait avancer une société.

    • Jah Nesta DITSOGA dit :

      De quelle population parlez-vous hein ? Et pourtant le peuple est souverain. Mais au GABON, le peuple est pris en otage. Tout le monde veut parler au nom du peuple. Mais quand est-ce que le peuple lui-même s’exprimera ? Dans les urnes c’est impossible! Les votes sont toujours truqués. Ah quel pays !!!

  7. chantal dit :

    On s’en fout de ce Michel je ne sais qui. Tout le monde veut profiter du livre de pierre pean pour venir raconter leur vie. au lieu de parler du vrai debat: le gabon est dirigé par un individu qui n’a pas d’acte de naissance..

    • Observateur dit :

      En même temps, pour diriger un pays, on n’a pas forcément besoin d’un acte de naissance. par contre, on a besoin d’idées.

      • Mbela dit :

        Les idées: pas d’eau potable; pas de voieries, 90 eleves par classe, pas de transports , pas de logements, espérance de vie 53. Ans au mieux, santé précaire , villes Insalubre,
        Budget cumulé sur 5 ans plus de 14000 milliards de fcfa.
        Réalisation majeur: détournement compulsif de fonds publics.
        Selon Ali Bongo 80% des 300 milliards destinés a l action sociale avait ete détournes.
        Il faut dégager
        ce qui précède est logique.
        Un faussaire est un imposteur; un voleur. Il ne peut pas avoir d’idées saines. C’est évident. Sauf quand on aime le monde des maquettes type Champ triomphal.
        La bêtise procède d’ une idée.

        • Observateur dit :

          “Les idées: pas d’eau potable; pas de voieries, 90 eleves par classe, pas de transports , pas de logements, espérance de vie 53. Ans au mieux, santé précaire , villes Insalubre,”. Vous faites bien d’en parler. Où étaient tous ces néo-opposants quand la situation, que l’on vit depiuis plus de 2 décennies, se développait. le Gabon a 54 ans, pas 5 ans…que tout le monde vienne publiquement faire son bilan et expliquer cette situation.C’est sûr, quand on n’a pas d’idées et qu’on ne prend pas d’initiatives, on ne risque pas de commettre des bêtises.

  8. Dommage dit :

    du grand n’importe quoi à mon avis!!! le peuple est fatigué par ce régime amateur qui fait de notre pays, une république de maquette, ce n’est pas la peine d’accuser le Etats-Unis ou la France!! le climat social actuel est dû au fait que le gouvernement ne réponds plus aux attentes des populations!!! les occidentaux et les autres ne doivent plus pensez pour les africains, si nous avons marre, nous devons le montrer et être responsable, aussi si nous aimons notre situation, nous devons la soutenir.

  9. j'y crois dit :

    Luc Michel dans ton ignorance des réalités gabonaises tu débites des imbécilités à faire palir d’envie les émergents. Je te rappelle que les émergents eux-mêmes accusent la France de soutenir l’opposition gabonaise, alors sur quoi fondes tu ton analyse?
    Dans tes élucubrations tu as oublié de t’interroger sur les aspirations de la majorité du peuple gabonais, sur l’article 10 de la constitution, sur les néogabonais, etc..
    Je te concède toutefois qu’à l’idée d’entendre les usa mettre la tête de geoffrey OJUKU à prix j’esquisse un large sourire, parce que les américains savent faire le boulot jusqu’au bout.
    Je crois que entre les flamands et wallons en belgique, il y’a beaucoup à dire comme ça, et là dessus ta contribution est attendue.

    • Observateur dit :

      Je doute que les gabonais, dans leur majorité, en se couchant le soir ou en se réveillant le matin, pensent à l’article 10 de la Constitution qui semble être devenu le poème de chevet des néo-pseudo-juristes. Je crois qu’ils pensent plus à un mieux être social (meilleurs revenus, soins de qualité, éducation de leurs enfants et accès à la propriété. L’article 10, c’est pour ceux qui n’ont rien fait pour ces populations durant des décennies et qui n’ont plus ça à leur proposer.

  10. ALLEZLESBURKINABE dit :

    Raisonnement bidon il semble. Les USA ont à voir quoi dans ce qui se passe au Gabon? Les USA, eux au moins sont quelques fois très francs dans leurs déclarations. Ils ne cautionnent pas la monarchie. Mais ce qui se passe au Gabon c’est l’affaire des Gabonais qui aspirent au bien être, à la liberté comme tout peuple digne. Non, arrêtez de trouver des boucs émissaires pour étouffer l’effort du peuple Gabonais en particulier et des peuples africains en général(Burkina, Togo, RDC, …) à sortir de l’ornière. La dictature, la monarchie, le pouvoir famillial avec son lot de népotisme, de gabégie, de tribalisme, de corruption de bien mal acquis n’ont pas fait du bien à l’Afrique et il faut que dans tous les pays cela s’arrête. Et la jeunesse réalise cela. Si les USA, la France et autres pays aident la jeunesse , c’est tant mieux..

  11. Bienvenue au bongoland dit :

    Comme si c’etait de la faute des USA si on vit mal. Si les USA aide a chasser cette sale dynastie, alors, wi, le peuple appel les USA a l’aide, je vois que la peur a changer de camp!!! Merci au State pour leur sout1, comme s’il fallait mieux garder le statuquo, que d’accepter 1 aide pour chasser ce monstre. pas la peine, on reste la!!!!

  12. le 9 dit :

    monsieur Michel, le monde est en mouvement. et le Gabon n’est pas en reste. votre analyse est une insulte aux Gabonais. occupez vous de vos affaires, de votre pays divisé parfois pendant des mois sans gouvernement. les gabonais sont murs et savent les responsables à leurs problèmes.

  13. stop la dit :

    Il a tellement de la haine envers les usa sur le probleme palestinien qu’il voit l’amerique comploter partout.

    • imagine56 dit :

      C’est bien vrai qu’il porte une haine viscérale aux américains, j’ai eu à le suivre sur Afrique média , j’étais estomaquée

      je ne me permettrai pas de remettre en cause le professionnalisme de ce journaliste, je m’intéresse très peu à lui , à chacune de ses sorties il défend la cause palestinienne, et pour cette raison, j’éprouve une certaine sympathie pour lui, ayant du respect pour ceux qui défendent les opprimés.

      Cependant, pour revenir à notre débat, je m’interroge de quand date le dernier séjour de ce monsieur au GABON, en effet s’il savait les effectifs de nos salles de classe, l’état de nos hôpitaux, les femmes qui accouchent à même le sol, les gabonais
      se nourrissant à la décharge de Mimdoubé, et tant d’autres incongruités, son analyse serait différente de la crise sociale et politique qui se déroule sous nos yeux.

      Je serai donc indulgente avec le personnage et l’invite et à venir passer un séjour de deux semaines chez nous, surtout en ce moment de saison de pluie, il comprendra très vite que l’administration OBAMA n’est pour rien dans cette affaire de crise, le seul responsable c’est la gouvernance d’Ali et son entourage.

  14. susana RENON dit :

    C,est l,afrique qui ne sait qui elle est et ou elle va! Tout part de la. On a écrit son histoire,dirige ces contours et aujourd,hui on veut faire table rase d,elle sans tenir compte des âmes qu,elle abrite pour mieux encore la piller. Ma question est la suivante l,afrique c,est quoi finalement? Un livre qu,on peut reecrire? Une voiture qu,on peut démonter et remonter à tout bout champ? Une bene d,ordure? Et quand est,-il de ceux qui y vivent?

  15. Bouka Rabenkogo dit :

    Les USA ne sont pour rien. Il s’agit simplement de l’auto-détermination millénariste de l’Afrique. L’Afrique en ce début de millénaire pour ma part, brisera tous ses enclos avec ou sans l’aide de quiconque et cela, dès le départ de la mafia au pouvoir au Gabon. L’effet domino suivra dans toute l’Afrique et dans le reste du monde. Les blancs à la peau noire formatés pour perpétrer l’ordre coloniale et leurs maîtres seront tous chassés. Des nouvelles relations de fraternité avec l’occident et l’orient seront établies pour le Bonheur de l’Humanité tout entière (Liberté-Respect-Amour). L’Afrique est le berceau de l’humanité, le flambeau des nations et la lumière des civilisations. Nos frères des autres continents attestent que: Ce nouveau millénaire est Africain. Alors travaillons dès aujourd’hui pour recevoir nos frères qui ont enfin compris et ont rétabli eux même cette vérité. C’est une lourde responsabilité. Ne nous laissons plus distraire par ses mafieux et ses politiciens dont le degré d’intelligence ne se limite qu’au niveau du ventre et du bas ventre. L’Afrique est le continent du millénaire: “Vérité Vrais”.

  16. tara dit :

    Voici des gens prêts a tout pour accéder au pouvoir qui à faire tuer des milliers de gabonais simplement par soif du pouvoir et pour garder le pays dans le sous développement dans la promotion de la médiocrité de l’impunité, de la politique des dons et de la géopolitique bidon…

  17. le puant dit :

    Ce LUC n’est qu’un manipulateur . Il s’est imposé comme consultant incontournable d’une chaine de télévision privée au cameroun . Et pour la chaine en question , tout ce que ce truant raconte est vérité de la palice .
    Mais qu’il sache que nous gabonais sommes plus que jamais déterminés a reconquerir notre liberté .
    Qu’il aille jouer le maitre chanteur au DIABLE .

  18. azerty dit :

    Y a pas plus pro américain qu’Ali.

    Il nous vend aux américains et aux arabes

  19. cbienbo dit :

    mister Luc Michel, certains gabonais sont très touchés par votre sollicitude mais je vous confirme que votre analyse est erronée. Et même si votre analyse était fondée, il n’est pas interdit de se faire aider afin de prendre son envol. Le Gabon ne sera pas une terre isolée.

    Luc Michel, laissez donc le Gabon et L’Afrique choisir son destin. Je vous recommande d’acceptez votre incompétence qui sévit depuis des siècles en Afrique francophone et de revenir aux fondamentaix qui fondent votre pays : je vous garantis que la Belgique est en grandes difficultés sur tous les plan

    Luc Michel, vous avez un certain âge, on peut comprendre que vous ayez quelques périodes de délires nuisibles. Mais s’il vous reste quelques moments de lucidité, je vous suggère de les mettre au service de la Belgique qui va de mal en pis. Laissez le Gabon où vos limites nous ont placé dans la situation actuelle.

    Otep

  20. Observateur dit :

    On peut s’interroger sur la véracité et la pertinence des analyses de ce Luc Michel. Mais c’est une opinion personnelle, qui n’engage que lui. Pourquoi toutes ces références hostiles à l’égard des belges et de la Belgique?

  21. lionel dit :

    Qu’ils aillent tous se faire voir ses Americain de merde car on connait comment ils viennent faire des histoires au gens, on ne les apartient a personne

  22. BEKALE BITEGUE dit :

    Arrêtez de chosifier les Gabonais. Luc Michel dans son analyse veut dire que les Gabonais sont inconscients au point où ils sont incapables de réaliser qu’ils vivent mal, que leur pays est en danger et que la seule issue c’est de chasser l’imposteur. Il a fallu que les Américains attendent 50 ans pour déstabiliser un Gabon d’à peine un million et demi d’habitants. Il faut maintenant que M. Luc Michel nous décline les intérêts qui obligent les Etats Unis à le faire. Si non, on comprendra son intérêt à vouloir divertir les Gabonais. Il nous dira aussi qu’il a vu la main des Etats Unis au Burkina Faso. Luc Michel mouf…va labà

  23. kolomabele dit :

    L’Afrique de Grands Lacs, ancienne possession de votre Belgique, a été déstabilisée depuis 20 ans. Et par ceux que vous connaissez. Résultat des courses:1million des morts au Rwanda, victimes de génocide et 10 millions des morts en RDC et des millions des femmes violées dans l’ex Zaïre. Un désastre écologique sans précédent.Si réellement il existe une main noire qui menace de déstabilisée le Gabon, au regard des crimes contre l’humanité commis en Afrique des Grands Lacs, c’est pas bon .Les Gabonais sont un peuple magnifique, politiquement éveillé et ils sont assez mûrs pour se prendre en main. Ils sont capables de régler eux-mêmes leurs différents. Ils n’ont besoin de personne. Que les professionnels du chaos aillent se monter ailleurs.Que les Gabonais,qui n’a pas la tradition de violence politique ne leur en donne pas l’occasion.

    • Observateur dit :

      “Les Gabonais sont un peuple magnifique, politiquement éveillé et ils sont assez mûrs pour se prendre en main. Ils sont capables de régler eux-mêmes leurs différents. Ils n’ont besoin de personne. Que les professionnels du chaos aillent se monter ailleurs.Que les Gabonais,qui n’a pas la tradition de violence politique ne leur en donne pas l’occasion.” ce paragraphe est de loin ce que j’ai pu lire de bon sur ce site. Merci encore. On est fatigué de tous ces donneurs de leçon venus de l’étranger nous pondre des analyses pour remplir leurs poches et nous amener à nous entre-tuer.

  24. Bienvenue au bongoland dit :

    rdv ce 20, pour ceux qui aime la patrie. C’eux qui s’aiment + que le pays, restez chez vous, vous etes pas utile. Lorsque Compaore est parti du pouvoir, ce sont pas les 19 millions de la population qui omt participer. Il y a eu que 5% de cette population, soit, 1millions qui sont sorti ce matin la, et les 18 autres millions ( parmis ceux -ci, il y a surememt certaims qui comme vous disaient “ca sert a r1”)sont restez chez eux a faire ce que vous qui resterez ce samedi ferez chez vous. Ce somt toujours les minorites déterminer qui renverses les choses, c’est jamais tout le monde. Souvenez vous, l’Egypte compte + de 80millioms de personne, pourtant c’est juste 1millioms de persone dans les rues qui ont fait fuire le Pharaon. Idem en Tunisie. Domc allez vous faire voire ailleurs. vous pouvez vous gratter les couilles pour les hommes, les filles restez chez vous a vous masturer, moi et pl1 d’otre seront dehors ce samedi, especes de collaborateurs que vous etes…TTTccchhhiiiippppppp. Voyez vous, aujourd’hui il y a 2 type de citoyems: Ceux qui Collaborent avec le pouvoir Etranger, et Ceux qui resistent pour l’amour de la patrie. Vous qui resterez chez vous, vous faites parti du 1er type de citoyens, et la patrie regrette de vous avoir mis au world….

    • Lepositif dit :

      Avant d’aller marcher, vous feriez mieux de reviser vos cours de francais et de retourner vous faire eduquer par vos parents. Une jeunesse comme la votre, c’est la catastrophe. Pas de niveau et mal eleve. Pitie du Gabon.

  25. Gabarone dit :

    Pas la peine de nous distraire. les gabonais, Luc Bengone Nsi en 1er, attendent toujours l’acte de naissance originale d’Al-IBOngo et les résultats des tests ADN. Et dans tous les cas nous exigeons de le départ de l’imposteur-faussaire au plus vite! 2016 c’est trop loin.

    Le peuple et l’armée gabonaise qui comprend forcément quelques patriotes doivent prendre leur responsabilité.

  26. gabao.kool dit :

    Les gabonais se nourrissent depuis 2009, dans les décharges de Mindoubé, les gabonais sont reduits en mendiants depuis le coup d’Etat électoral du sans papier Ali Bongo à la magistrature suprême du Gabon .Libreville est en pestilence par les tonnes d’immondices sans que rien n’est fait sur cette situation déshonorante ; il y a manque d’eau et de d’électricité. Et lorsque le peuple exprime son ras-le-bol, Sir Luc Michel trouve mieux d’accuser les USA. Ah non monsieur ! Vous vous trompez, ce jeux d’ombre et de fausse lumière est désormais archaïque.Et pourtant Marshall Mcluhan vous aurait bien prévenu sur l’ Information et les technologies qui allaient réduire nôtre planète en petit village. Les gabonais sont informés de la situation lethargique de leur pays où qu’ils soient à travers le monde. Et vos élucubrations faites pour quadriller le Gabon dans le sous développement, sont d’un goût amer. Ali Bongo est illégitime et illégale à la tête de la présidence du Gabon compte tenu de l’article 10 de la constitution gabonaise, il doit donc quitter le pouvoir. Comprennez qu’il s’agit ici de la souveraineté dun pays même-ci celui n’est pas le vôtre, mais cas même l’honnêteté intellectuelle vous impose de respecter les êtres humains que nous somme. Outre, arrêtez de vous ridiculer, Les USA ne chercherent pas à déstabiliser le Gabon, vous racontez du n’importe quoi.

  27. Bassomba dit :

    Arrêtez de nous fatiguer, RDV en 2016!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW