Alors même que les populations sont appelées à se serrer la ceinture, crise économique et financière oblige, le vice-président de la République Pierre-Claver Maganga Moussavou aurait, selon le journaliste Jonas Moulenda, fait l’acquisition de trois véhicules de luxe en France. Montant estimé : 650 millions de francs CFA.

Pierre-Claver Maganga Moussavou. © V. Fournier/Jeune Afrique

 

La facture de la Bentley (158 000 euros), datée du 2 octobre 2017. © Matindafrique.com

C’est la grande vie pour Pierre-Claver Maganga Moussavou. En dépit de la crise économique et financière ayant poussé récemment le gouvernement à initier des réformes en vue de réduire le train de vie de l’Etat, le vice-président de la République n’a pas changé ses habitudes. Bien au contraire. Son train de vie à lui semble d’ailleurs s’être amélioré ces derniers mois, au point qu’il s’autorise des achats pour le moins dispendieux hors du Gabon. En témoigne les factures rendues publiques ce vendredi par le journaliste Jonas Moulenda, dont le montant total se chiffrerait à 650 millions de francs CFA, correspondant à l’achat de 2 véhicules de grande marque et d’une avance pour l’acquisition d’un troisième véhicule de luxe.

Sur le site Matindafrique.com, notre confrère évoque en effet l’achat par Pierre-Claver Maganga Moussavou d’une Bentley Continental GT S8 facturée à 103 millions de francs et d’une Mercedes-Benz à 50 millions de francs. «Achetés en France, précise le journaliste qui vit sur place, les deux premiers véhicules ont déjà été livrés au vice-président d’Ali Bongo, tandis que la dernière commande est attente.» Il s’agirait d’une Porsche Cayenne estimée à 500 millions de francs.

Si le train de vie du vice-président de la République a de quoi surprendre, ces nouvelles acquisitions sont également loin d’être un bon exemple de la part d’une des premières autorités du Gabon, dont le gouvernement tente ces dernières semaines de faire accepter les mesures d’austérité aux populations. Des mesures auxquelles Pierre-Claver Maganga Moussavou avait lui-même adhéré le 11 juillet dernier à la faveur d’une déclaration officielle. Il en avait d’ailleurs profité pour réagir aux critiques de certains qui appelaient à supprimer son poste pour faire des économies. Le vice-président de la République avait alors assurer aux Gabonais qu’il ne coûtait pas cher au contribuable, au regard des faibles moyens mis à sa disposition. En octobre 2017, date de l’acquisition de la Bentley, la situation économique du Gabon était peut-être différente qu’elle ne l’est 9 mois après.

 
 

28 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Je ne fais que passer

  2. Milangmissi dit :

    Mais qu’est ce que j’entends là ? Les gabonais resteront à jamais de sales ingrats maganga moussavou, son fils biendi et sa femme ont consacré et consacrent leurs vies au Gabon depuis des années et on vient le saouler pour une histoire de voitures?
    Est ce que les gens sont sérieux ? maganga moussavou prend sa part de responsabilités auprès du chef de l’état (je ne connais pas ses responsabilités c’est lui même qui l’a dit) presque bénévolement et on lui reproche de s’offrir 3 minables véhicules?

    Voilà ce qui arrive quand on est un peuple résigné, ali bongo, maganga moussavou … ont abandonné leurs propres régimes mais ils exigent que les gabonais se serrent la ceinture.

    “Les dictatures fomentent l’oppression, la servilité et la cruauté ; mais le plus abominable est qu’elles fomentent l’idiotie.”Jorge Luis Borges

    • Enoc moubamba dit :

      Mr pour vs vous senter bien…. le gabon va mal …pas de LOGEMENT pas de MEDECIN specisliser pas de route pas decole lui il prend les pas de son chef….

    • Mwane Dimbou dit :

      Monsieur Maganga Moussavou, souvent le silence est d’or. Qu’avez vous fait pour le gabonais si ce n’est vous enrichir vous et votre famille. Dans votre parti, les seuls têtes pleines sont vous et votre famille au point de proposer votre fils au gouvernement. Toutes les terres de mouila sont votre patrimoine. Cette ville qui ressemble aujourd’hui a une ville ravagé par des moments de guerre. Taisez vous car le gabonais ne vous doit rien.
      Vous êtes ce que vous êtes a cause des gabonais. Alors c’est vous qui devez votre personnage a cette population…

    • Lemb dit :

      On parle ici de 650 millions de Fcfa dépensé en 2017 uniquement je vous en prie!!!
      C’est énorme. D’où s’est-il servit?
      se sont les salaires de nos pauvres parents qui seront reduit après pour pouvoir remboursé cette dépense exagéré.

    • Eric MOUSSIROU dit :

      Oui ils “consacrent leurs vies au Gabon depuis des années”, c’est une réalité… Mais je trouve ça presque indécent de dépenser autant d’argent pour des véhicules alors que Mouilla est dans l’obscurité la nuit. Avant d’être VPR il était Maire. Quant on a consacré sa vie pour le Gabon, on n’hésite pas mettre la main même dans sa poche pour le bien de la collectivité. Heureusement que à Mouila il n’y a pas de route pour ce genre de bien.

  3. Diana calendre dit :

    Ce n’est pas nouveau, Maganga a toujours eu des goûts démesurés pour les belle voitures. Il faut aller chez lui pour constater son couteux parc auto. Les Gabonais qui croient aux balivernes que racontent des gens de son accabit; resteront esclaves de la politique du ventre de ses gangrènes appeller aussi ” opposants”. Chaque peuple mérite son roi. Pendant ce temps la population croupit en enfer, oui l’enfer c’est la réalité du pays. Que dire de plus, les Gabonais ont choisis la vie de misère au détriment de leurs droits fondamentaux. Maganga la justice est patiente mais elle se fera un jour sous le soleil équatorial. Nous y croyons fermement.

  4. LeGambanais dit :

    C’est une cake news non????

    Alors j’attends de voir la plainte du roi de Mouila contre l’intrépide Moulanda.

    Quelle “pitiation” !!!!!!

  5. Le FLÉAU dit :

    Dans ce cas, qu’il osent réduire les salaires des fonctionnaires comme ils le préconisent….On verra !

  6. KrissyCoulon dit :

    Pierre Manganga Moussavou se fout de la gueule du peuple gabonais ! Vous allez tous mal le payer ! Continuez de prendre les gabonais pour des cons et vous serez un jour surpris par leur réaction !

  7. Moussavou Ben dit :

    Il doit démissionner. Avant le dialogue le PSD n’arrivait plus à payer le loyer de son siège de Sobraga. La Bgfi courait derrière Maganga pour un découvert de 10 millions . Découvert fait pendant les élections. Pendant le secrétaire exécutif de son parti raquetttait les délégué du PSD pour financer la dette du loyer. En terme plus clair Maganga Moussavou etait en faillite . Apres sa nomination Tout a changé. Du côté d’Akanda , il monte un immeuble évalué à plusieurs millards de francs CFA . Et maintenant les voitures . D’où lui vient cet argent ? Si c est son salaire de Vice President , alors il coûte vraiment cher aux Gabonais . Si ce n’est pas son salaire , alors cest de l’argent public piqué quelque part. Dans tous les cas Maganga doit démissionner.

  8. Ikobey dit :

    C’est le genre de bêtise inacceptable, cela porte préjudice à tout le gouvernement et au Président. Tout fini par se savoir, tout est tracer… ne pas prend en compte cela est une bêtise inacceptable.
    Que le Président sanctionne et il ira rejoindre la horde des vaillants “résistants” !

    • EBENDE. Mamadou Mathias dit :

      C’est plutôt un matérialisme acceptable de la part d’une personnalité. Pourquoi voudriez vous que ce soit Maganga qui démissionne monsieur? Vous devriez jouer de moins en moins à hypocrite voire au démagogue.

  9. Lafayette dit :

    S’il s’offre des voitures avec son argent personnel, où est le problème ? Même Ali sait qu’il n’a utilisé les moyens de l’état.

    • Le Villageois dit :

      Le plus triste c’est qu’il existe d’autres gabonais aussi naïfs que vous.

    • BEYEME dit :

      @Lafayette,

      Tu sais très bien que c’est faut ce que tu dis. Ce type va trouver cette somme où? Si ce n’est dans les caisses de l’Etat par l’entremise de multiples canaux vampiriques. 650 000 000 FCFA, il y a que les BongoPDGAJEV pour se permettre ce genre de crime économique.

    • Mboung dit :

      la bonne blague son argent personnel (qui bien sur n(est dispo que maintenant?? 1 peu comme la niveleuse de la mairie de Mouila non ???

      “L’utile n’est et ne sera jamais où ne se trouve pas l’honnête ; quiconque doute de cette vérité peut être regardé comme déjà criminel.” J-Étienne-J Forestier

  10. Jones dit :

    Ils sont tous les mêmes. Je me rappelle à la dernière élection présidentielle comment ce gueulard insultait Ali Bongo, alors que lui même n’est pas si exemplaire.

  11. Afrika Obota dit :

    Mais l’opération Mamba c’est pour qui? Il faut traduire ce monsieur en justice, si rien n’est fait cela voudra dire qu’ils sont tous des voleurs. Pas vu pas pris, mais quand on est pris la main dans le pot de confiture, il faut sévir. Mr Ali Bongo, vous avez l’occasion de dégager un piètre vice président, et de gagner un petit peu de crédibilité. Maganga Moussavou dehors!!

  12. Afrika Obota dit :

    Tout ceci est connu du monde entier, et surtout du F.M.I. Mr Ali Bongo, le président moutouki entouré de faux conseillers et d’un Vice-Président voleur, vous devez par décret mettre fin aux fonctions de Mr Maganga Moussavou sur le champ. Si vous ne faîtes rien, vous tous perdrez la face sur le plan national et international. Pour les derniers moments qui vous restent, faîtes le ménage dans votre camp, virez toute la racaille. Jean Ping le président élu fera la suite. Je ne suis pas pinguiste, il est votre beau-frère, mais il a été élu par le peuple et pas vous. Encore un effort Mr le Président.

  13. Afrika Obota dit :

    Pour finir, ce scandale ne restera pas en l’état. Nous patriotes gabonais résidant à l’étranger allons contacter Tracfin l’organisme chargé de vérifier si les sommes d’argent détenues par une tierce personne ne sont pas le produit d’un blanchiment. Le Premier Ministre de la France ne peut pas dépenser pour son propre compte des millions sans pouvoir en justifier la provenance. Mr Maganga Moussavou vous avez commis l’erreur de votre brillante carrière de voleur de la ripoublique du gabongo.

  14. Maganga Moussavou et Ali font un tandem parfait. Des fossoyeurs du bien être des gabonais!
    Les malheureux sont ces pauvres qui leur trouvent des circonstances atténuantes.

  15. DonPedro dit :

    Je ne comprends pas que les Gabonais acceptent encore cela.

  16. yaali dit :

    les gens qui ne servent en rien les interets du gabon. une bentley dans la foret. l argent nerend pas inteligent. nos milliardaire du gabon ont le cerveau grilles

  17. roberto dit :

    magangaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW