Après leur entrée au gouvernement, le porte-parole de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence invite le PSD, l’ACR, l’UPG et Démocratie nouvelle à clarifier leur positionnement politique en signant la charte de la MRSE.

Le porte-parole de la majorité Guy Christian Mavioga. © D.R.

 

Pour Guy Christian Mavioga, il n’y a pas de honte à faire la politique du chef de l’Etat. Seulement, le secrétaire général exécutif du Bloc démocratique (BDC) et porte-parole de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence estime qu’il faut être capable de l’assumer. Aussi, invite-t-il, dans une déclaration, les nouveaux alliés d’Ali Bongo, dont certains ont récemment intégré le gouvernement, à souscrire officiellement à la MRSE. L’objectif, selon lui, est de «faire bloc autour du président de la République, afin de lui permettre de mener jusqu’à bon port, le train de l’émergence pour redonner espoir aux Gabonais».

«Dans cette optique, exhorte-t-il, il serait souhaitable que le PSD de Pierre-Claver Maganga Moussavou, l’ACR de Bruno Ben Moubamba, le PDS de Séraphin Ndaot Rembogo, l’UPG de Mathieu Mboumba Nziengui et Démocratie nouvelle (DN) de René Ndemezo’o Obiang clarifient leur positionnement politique en prenant maintenant le courage de signer la charte de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence.»

S’il dit ne pas partager forcément le choix posé sur certaines personnalités, le leader du BDC n’appelle pas moins «tous les partis politiques présents au gouvernement à se regrouper autour d’une majorité recomposée plus forte pouvant permettre à son chef de se construire une majorité parlementaire solide lors des prochaines échéances électorales». Pour Guy Christian Mavioga, Ali Bongo a «besoin que tous ceux qui se reconnaissent en lui mouillent véritablement le maillot afin de lui permettre de remporter la bataille contre la pauvreté et ce, en faisant preuve de loyauté et de fidélité à sa personne pour un Gabon fort et prospère».

 
 

10 Commentaires

  1. Sameline dit :

    Pour redonner espoir aux Gabonais, on n’a pas besoin de ces politiciens du ventre comme MAVIOGA d’ailleurs. On pretend la mise en place d’un gouvernement ouvert ” aux opposants” et sitot après, on s’empresse de leur demander de signer la charte de la fameuse majorité fourre tout.

  2. VERITE dit :

    Très bien dit, qu’ils clarifient leur position. Voilà où nous sommes arrivés. Le piège a été bien tendu et ils ont bien mordu, ne nous parlez plus de l’opposition modérée. Vous avez voulu les postes, vous les avez alors travaillez avec Ali. Bien dit. Maintenant je ne sais pas, quel peuple va les suivre? Celui qu’ils ont trahi, je ne suis pas certain. Maganga Moussavou lors de ses meetings, combien des personnes assistaient? Vous avez la réponse.

  3. espoir dit :

    Bien dit Mavioga, ces traitres devront le faire sans a redire, sinon il faut les foutre a la porte.fidelite oblige dans tout.

  4. LeGambanais dit :

    Pour une fois, je suis d’accord avec ce monsieur, qui ne m’inspire rien de bon soit dit en passant.

    Opposition modérée de quoi? Soit on est opposant soit on est dans la majorité. Point barre!!!

  5. diogene dit :

    Faire bloc autour d un président qui usurpe la place et emploie la brutalité pour se maintenir aux commandes pour mieux piller…
    Je ne suis pas sûr que ce programme merdique fasse beaucoup d adeptes…

  6. wanis dit :

    le vin est ouvert il faut le boire,meme si ces gars la reviennent dans l’opposition,ils ne seront plus jamias crédible

  7. le sage dit :

    Maganga,je t’avais bien dit de faire attention.Mais mon dieu,tu as entrainé toute la famille dans la boue.Tu dois être le premier à signer cette charte si non, nous allons nommer je dis bien nommer quelqu’un d’autre à ce poste.

  8. le TSOMBI dit :

    Juste savoir ssi ce MAVIOGA là a fait de la politique véritablement. je ne suis ni pédegiste ni opposant je fais juste des analyses mais qu’il sache qu(accepter de rentrer dans un gouvernement ne veut pas dire accepeter de pactiser avec celui qui offre l’ouverture. Signer la charte??? laquelle celle que le PDG et ses affidés ont élaboré? pourquoi vais je signer un document que j’ai pas élaborer c’est d’une bétise de gamin mais bon c’est pas étonnant. MAVIOGA commence par réflechir avant de sortir des inepties stp

    • LeGambanais dit :

      Mon frère la je ne suis pas d’accord avec toi.

      Quand on rejoint un gouvernement, c’est qu’on adhère à la politique générale du président de la république et du gouvernement donc totalement solidaire.

      On ne peut pas jouer la carte de l’opposant modéré juste parce qu’on a faim et lorsqu’on sera éjecté on vient crier au loup comme quoi le pouvoir en place est diabolique.

      Qu’ils assument leurs choix d’avoir rejoint le camp du roi et de ses sbires.

  9. Bienvenu EYI MBA dit :

    Une fois n’est pas coutume.

    J’écris OUI OUI et OUI…

    “il serait souhaitable que le PSD de Pierre-Claver Maganga Moussavou, l’ACR de Bruno Ben Moubamba, le PDS de Séraphin Ndaot Rembogo, l’UPG de Mathieu Mboumba Nziengui et Démocratie nouvelle (DN) de René Ndemezo’o Obiang clarifient leur positionnement politique en prenant maintenant le courage de signer la charte de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence”

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW